La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES FEUX DE V.L AU G.P.L. SOMMAIRE Quest-ce que le G.P.L : Définition et ExplicationQuest-ce que le G.P.L : Définition et Explication Présentation des.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES FEUX DE V.L AU G.P.L. SOMMAIRE Quest-ce que le G.P.L : Définition et ExplicationQuest-ce que le G.P.L : Définition et Explication Présentation des."— Transcription de la présentation:

1 LES FEUX DE V.L AU G.P.L

2 SOMMAIRE Quest-ce que le G.P.L : Définition et ExplicationQuest-ce que le G.P.L : Définition et Explication Présentation des différents dispositifs sur les véhiculesPrésentation des différents dispositifs sur les véhicules Risques du Feu sur les V.L au G.P.LRisques du Feu sur les V.L au G.P.L Manœuvres et Procédures pour lAttaque et lExtinctionManœuvres et Procédures pour lAttaque et lExtinction

3 Définition GPLc signifie Gaz de Pétrole Liquéfié carburant.GPLc signifie Gaz de Pétrole Liquéfié carburant. Le GPLc est un mélange gazeux composé de 50% de butane (C4H10) et de 50% de propane (C3H8).Le GPLc est un mélange gazeux composé de 50% de butane (C4H10) et de 50% de propane (C3H8). Il faut savoir quen Italie ou dans dautres pays européens, les proportions du mélange peuvent varier.Il faut savoir quen Italie ou dans dautres pays européens, les proportions du mélange peuvent varier.

4 Explication Le GPLc est en général issu du raffinage du pétrole. Il est maintenu et stocké à 10 bars environ à létat liquide.Le GPLc est en général issu du raffinage du pétrole. Il est maintenu et stocké à 10 bars environ à létat liquide. La bicarburation essence/GPLc nécessite la mise en place dun second réservoir.La bicarburation essence/GPLc nécessite la mise en place dun second réservoir. Lapprovisionnement du GPLc se fait par un orifice de remplissage spécifique.Lapprovisionnement du GPLc se fait par un orifice de remplissage spécifique. Le réservoir supplémentaire est souvent placé dans le coffre ou sous le châssis. Le réservoir supplémentaire est souvent placé dans le coffre ou sous le châssis. Le passage du GPLc à lessence se fait automatiquement au cas où le GPLc est épuisé. Un calculateur électronique gère le système et assure un fonctionnement optimal du moteur. Une jauge spécifique se trouve sur le tableau de bord.Le passage du GPLc à lessence se fait automatiquement au cas où le GPLc est épuisé. Un calculateur électronique gère le système et assure un fonctionnement optimal du moteur. Une jauge spécifique se trouve sur le tableau de bord. Le commutateur situé au tableau de bord permet de passer manuellement dun mode de carburant à un autre, à tout moment (même sur lautoroute).Le commutateur situé au tableau de bord permet de passer manuellement dun mode de carburant à un autre, à tout moment (même sur lautoroute). Le vaporiseur/détendeur assure la vaporisation, la détente et la régulation du gaz vers le moteur.Le vaporiseur/détendeur assure la vaporisation, la détente et la régulation du gaz vers le moteur. Les électrovannes permettent lalimentation alternée du GPLc ou du supercarburant. Elles ont une fonction de sécurité quand le moteur est arrêté : les arrivées de GPLc sont coupées.Les électrovannes permettent lalimentation alternée du GPLc ou du supercarburant. Elles ont une fonction de sécurité quand le moteur est arrêté : les arrivées de GPLc sont coupées.

5 Présentation des Différents Dispositifs

6 SCHEMA TECHNIQUE DUNE INSTALLATION G.P.L

7 Les Différents Organes Bouchon de Remplissage Vapodétendeur Polyvanne Electrovanne

8 Les Différents Réservoirs Les Réservoirs CYLINDRIQUES Les Réservoirs BI-CYLINDRIQUES Les Réservoirs TORIQUES Les Réservoirs CYLINDRIQUES Sous CHASSIS

9 EMPLACEMENTS POSSIBLES DANS LE COFFRE DU VEHICULE

10 RISQUES DUN FEU SUR UNE V.L AU G.P.L

11 RISQUES DUN FEU SUR VL AU G.P.L Comme nous lavons vu précédemment le G.P.L est un gaz. Le risque prédominant lors dun feu de véhicule de ce type est donc :Comme nous lavons vu précédemment le G.P.L est un gaz. Le risque prédominant lors dun feu de véhicule de ce type est donc : LEXPLOSION

12 LExplosion dun Réservoir G.P.L répond au principe du B.L.E.V.E*, et engage une rupture du réservoir.LExplosion dun Réservoir G.P.L répond au principe du B.L.E.V.E*, et engage une rupture du réservoir. RISQUES DUN FEU SUR VL AU G.P.L LES DANGERS SONT : Les Traumatismes dus aux projections de parties du véhicule ( Toit ; Réservoir etc…), jusquà 100m. On appelle ce phénomène : LEFFET MISSILE Les Traumatismes dus à londe de surpression causée par lexplosion, qui peuvent être ressentis jusquà 100m. Brûlures Graves suite à la création dune Boule de Feu (environ 25m) * B.L.E.V.E : Boiling Liquid Expanding Vapour Explosion

13 Procédures pour lAttaque et lExtinction A) Protection Individuelle :A) Protection Individuelle : TENUE DE FEU COMPLETE + A.R.I (BAT)TENUE DE FEU COMPLETE + A.R.I (BAT) B) Protection de la ZONE DINTERVENTION :B) Protection de la ZONE DINTERVENTION : Exclusion public : 100 MExclusion public : 100 M Exclusion S.P : 50 MExclusion S.P : 50 M C) LIMITATION DU PERSONNEL ENGAGE :C) LIMITATION DU PERSONNEL ENGAGE : 1 seul BINOME : BAT1 seul BINOME : BAT Le Reste du Personnel reste en retrait derrière un écran de protection (Mur ; Bâtiment ; FPTGP etc….)Le Reste du Personnel reste en retrait derrière un écran de protection (Mur ; Bâtiment ; FPTGP etc….)

14 Procédures pour lAttaque et lExtinction D) MANŒUVRE DATTAQUE :D) MANŒUVRE DATTAQUE : a) Tactique dEtablissement : DU POINT DEAU AU POINT DATTAQUE a) Tactique dEtablissement : DU POINT DEAU AU POINT DATTAQUE b) 1 LDV avec 3 Tuyaux de 45, établie au préalable derrière écran de protection. b) 1 LDV avec 3 Tuyaux de 45, établie au préalable derrière écran de protection. c) Engagement et progression du BAT en dehors de la ZONE ARRIERE du Véhicule en Feu c) Engagement et progression du BAT en dehors de la ZONE ARRIERE du Véhicule en Feu d) A 20 m : JET BATON EAU DOPEERABATTRE LES FLAMMES d) A 20 m : JET BATON EAU DOPEERABATTRE LES FLAMMES EAU DOPEE TAPIS DE MOUSSE SOUS LA VL. EAU DOPEE TAPIS DE MOUSSE SOUS LA VL. e) A 5 m : JET DIFFUSE DATTAQUE : EAU DOPEE EXTINCTION e) A 5 m : JET DIFFUSE DATTAQUE : EAU DOPEE EXTINCTION (Attention au déclenchement de la soupape) f) JET DIFFUSE DE PROTECTION FIXER RAPIDEMENT LA LANCE A DEMEURE EN f) JET DIFFUSE DE PROTECTION FIXER RAPIDEMENT LA LANCE A DEMEURE EN EAU POUR REFROIDIR ET RETOURNER DERRIERE LECRAN. EAU POUR REFROIDIR ET RETOURNER DERRIERE LECRAN. g) Après refroidissement, ouverture du coffre pour contrôle. g) Après refroidissement, ouverture du coffre pour contrôle.

15 CONCLUSION Les V.L équipées nétant pas aisément reconnaissables lorsquelles brûlent, on partira TOUJOURS du principe quelles sont au G.P.L, jusquà confirmation par la police (grâce à la plaque dimmatriculation). En tout état de cause, la règle principale resteLes V.L équipées nétant pas aisément reconnaissables lorsquelles brûlent, on partira TOUJOURS du principe quelles sont au G.P.L, jusquà confirmation par la police (grâce à la plaque dimmatriculation). En tout état de cause, la règle principale reste LA PRUDENCE


Télécharger ppt "LES FEUX DE V.L AU G.P.L. SOMMAIRE Quest-ce que le G.P.L : Définition et ExplicationQuest-ce que le G.P.L : Définition et Explication Présentation des."

Présentations similaires


Annonces Google