La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES VERRES DANS LES TRANSPORTS ENSCI Promotion 114, groupe B COULON Antoine HAZAM Jihan SCARINGELLA Yohann SCHEER Benjamin SZELY Cécilia.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES VERRES DANS LES TRANSPORTS ENSCI Promotion 114, groupe B COULON Antoine HAZAM Jihan SCARINGELLA Yohann SCHEER Benjamin SZELY Cécilia."— Transcription de la présentation:

1 LES VERRES DANS LES TRANSPORTS ENSCI Promotion 114, groupe B COULON Antoine HAZAM Jihan SCARINGELLA Yohann SCHEER Benjamin SZELY Cécilia

2 La voie vers : Le confort La sécurité Le style

3 Les verres dans lautomobile 1.Confort et sécurité 2.Composition du verre 3.Application pour le vitrage

4 Aujourd'hui 2 maîtres mots: -Le confort : améliorations de lisolation thermique et acoustique du véhicule Meilleure visibilité dans des conditions climatiques difficiles La sécurité : Une protection accrue en cas daccident ou de vol par effraction

5 Un confort pluridisciplinaire Confort visuel Confort thermique Confort dambiance Confort acoustique

6 Confort visuel Vitrage hydrophobe : traitement permettant le regroupement des gouttes sous une forme quasi- sphérique Vitrage antireflet : traitement permettant de réduire les problème de visibilité du conducteur Vitrage chauffant : Traitement offrant une bonne visibilité par tous type de temps ainsi quun désembuage et dégivrage rapide

7 Confort thermique Vitrage réfléchissant la chaleur : Limite lélévation de température a lintérieur du véhicule Diminue lutilisation de laire conditionné Vitrage absorbant la chaleur : Redui lechauffement a linterieur du vehicule Ameliore le confort des passagers

8 Confort acoustique Vitrage acoustique : diminue la transmission des bruits

9 Confort dambiance Vitrage électrochrome: permet de régler la teinte du verre Thermocontrole (vitrage surteinté) : permet daméliorer le confort dambiance, il est utilisé pour les vitrages trempés ou feuilletés

10 Quest ce quun verre plat verre élaboré par procédé float glass Obtention dun verre uniforme de 6,5mm dépaisseur La production destinée à : –49% pour le marché du bâtiment –51% pour le marché du transport

11 Matières premières Sable60% Carbonate de sodium (Na2CO3) 19,5% Dolomie12% Calcaire5% Autres3,5%

12 Composition dun verre plat ÉlémentComposition massique SiO272,5 Na2O13 CaO9,3 MgO3 Al2O31,5 K2O0,3

13 Sécurité Verre feuilleté : Réduction des risques déjection propriétés antivols, obligatoire depuis les année 1980.

14 Les verres trempé Le trempage : procédé de fabrication permettant de rendre le verre plus résistant à la rupture. 2 à 3 fois plus résistant qu un verre classique

15 Fabrication du verre plat

16 La couleur du verre Sans ajout de matièreAjout doxyde de chrome Ajout de fer ou de chromeAjout de Cobalt

17 Recyclage du verre

18 Le verre feuilleté Verre 60 fois plus résistant que le verre trempé traditionnel Obligatoire pour les parre-brise depuis les années Utilisé dans les vitres latérales, les parre-brises

19 Verre feuilleté Verre plat Film intercalaire de PVB PVB : polyvinyle de butyral

20 Les principales étapes du processus de fabrication: 1. Lavage du verre lavage à l'eau ionisée puis séché soigneusement Assemblage superposition du verre et du P.V.B. en fonction de la composition désirée. 3. Dégazage - éliminer l'air emprisonné entre le P.V.B. et le verre - seller les bords de l'assemblage de manière à éviter tout risque de pénétration d'air au cours de l'opération finale d'autoclavage. 4. Autoclavage collage définitif du verre et du P.V.B.

21 Une contrainte supplémentaire: la pression

22 La différence de pression provoque : Ouverture des fractures Libéralisation des éclats Projection des éclats dans la cabine

23 Le vitrage feuilleté de sécurité Couche de revêtement anti-éclats Feuille de verre Intercalaire de PVB plastifié Feuille de verre

24 La couche de revêtement anti-éclats Verre sans couche de revêtement Verre avec couche de revêtement Résistance aux rayures Pas déclat malgré la différence de pression

25 La couche de revêtement anti-éclats Haute capacité de déformation élastique Faible module délasticité (<2000 bar) Fort allongement à la rupture ( env 60%)

26 La couche de revêtement anti-éclats Couche de polyuréthane thermodurcissable composée de: Isocyanates difonctionnels aliphatiques Diacides aliphatiques 1,3-bis(isocyanatométhyl)benzène Acide malonique

27 La couche de revêtement anti-éclats Pulvérisation du polyuréthane thermodurcissable (100 à 600 microns) Mise à létuve pendant 30 min (T=80-140°C) Traitement préalable du verre (type silane)

28 Le vitrage feuilleté de sécurité

29 La contrainte de température

30 Pare-brise davion Couche de revêtement anti-éclats Feuille de verre Intercalaire de PVB plastifié Système de vitrage chauffant

31 Un système non envisageable Linsertion de fils conducteurs entre deux feuilles de verre

32 Vitrage chauffant feuilleté Feuille de verre Couche intermédiaire en plastique Réseau de fils électriques

33 Vitrage chauffant feuilleté Couche en matière plastique Réseau de fils électrique

34 Réseau de fils électriques Oxyde détain dopé à lindium ou au fluor Bande amenant le courant

35 Vitrage chauffant feuilleté Obtention dun vitrage qui enlève le gel et la buée. En cas de cours circuit les feuilles de verres ne sont pas endommagées

36 Vers de nouvelles technologies…

37 Le blindage électromagnétique Lenveloppe métallique assure le blindage Le vitrage chauffant assure le blindage Les hublots sont des trous électro- magnétiques

38 Les hublots davion Double vitrage avec interposition dune lame dair Poly(méthacrylate de méthyle) Composés de : verre feuilleté

39 Le vitrage multiple isolant Joints que lon rend conducteur Mince couche électro- conductrice Lame dair Vitre mécaniquement résistante

40 La couche électroconductrice Surface à traiter Couche doxyde métallique Pulvérisation cathodique sous vide Cest-à-dire quon projette les atomes de métal sur la surface à recouvrir à laide dun courant électrique. Épaisseur de 100 à 1000 nm Types doxydes utilisés: Le sulfure de zinc Loxyde détain

41 Le vitrage multiple isolant On place la couche conductrice à lintérieur du hublot afin de la protéger Le joint est rendu conducteur par lincorporation de fibres métalliques

42 Le vitrage multiple isolant Ce type de hublot est commercialisé pour les avions A320

43 Les vitrages davion en France

44 Design/Esthétique OnOff

45 Privalite®

46 Cristaux Liquides La phase nématique : les molécules ont simplement tendance à saligner parallèlement les unes aux autres, et présentant des défauts ressemblant à des fils (nematos en grec)

47 Cristaux Liquides Si on applique un champ électrique, la lumière est guidée par ces molécules, elle ressort donc librement de la cellule. La cellule est allumée.

48 Cristaux Liquides Lorsque l'on éteint le champ électrique, les molécules reprennent leurs orientation aléatoires. La lumière n'est plus déviée par les molécules, elle est donc stoppée. La cellule est éteinte.

49 Spécifications

50 Vitrages Certifiés EN : qui concerne le système électrique EN 356 et EN : qui concerne la résistivité aux chocs

51 Merci de votre attention et Bon voyage


Télécharger ppt "LES VERRES DANS LES TRANSPORTS ENSCI Promotion 114, groupe B COULON Antoine HAZAM Jihan SCARINGELLA Yohann SCHEER Benjamin SZELY Cécilia."

Présentations similaires


Annonces Google