La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

A. Objectifs de la séquence: à l'issue de la séquence, il faut être capable de: Comprendre le fonctionnement des compteurs synchrones et asynchrones. Construire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "A. Objectifs de la séquence: à l'issue de la séquence, il faut être capable de: Comprendre le fonctionnement des compteurs synchrones et asynchrones. Construire."— Transcription de la présentation:

1 A. Objectifs de la séquence: à l'issue de la séquence, il faut être capable de: Comprendre le fonctionnement des compteurs synchrones et asynchrones. Construire des compteurs ayant un MODULO inférieur à 2 N. Reconnaître les symboles IEEE utilisés dans les compteurs intégrés.

2 B) Les différents types de codage Il existe plusieurs codes pour représenter les nombres. Les codes les plus courants sont : le code décimal, le code binaire, le code hexadécimal et le code BCD Dans ces systèmes de numération, un nombre entier peut s'écrire sous la forme générale: N=a 0.b 0 +a 1.b a n.b n b: représente la base du système. a n : représente un chiffre entier tel que 0 a nb-1

3 B.1) Généralités sur le compteur Un compteur est un circuit logique séquentiel constitué de bascules. Il a pour but de délivrer à chaque instant sous un code donné, le nombre d'impulsions reçues. La capacité d'un compteur encore appelée MODULO est le nombre maximum d'états différents que peuvent prendre l'ensemble de ses sorties. On peut également concevoir un compteur/décompteur encore appelé COMPTEUR REVERSIBLE qui, suivant l'état d'une entrée spécifique, fonctionne en compteur ou décompteur Le compteur possède en général une entrée de remise à zéro.

4 C) LE COMPTEUR ASYNCHRONE. Il est constitué de bascules J-K branchées en cascade. Chaque bascule représente une fonction "DIVISION PAR 2 " La sortie Q d'une bascule commande l'entrée d'une horloge de la suivante, etc.... Ainsi les différentes bascules ne sont pas commandées en même temps mais les unes après les autres (d'où le nom de compteur asynchrone).

5 remarque: Le temps de réponse maximum du compteur est égal à n fois le temps de propagation de chaque bascule. Les n bascules réalisent un comptage par 2 n,ce qui revient à dire que la nième bascule divise par 2 n la fréquence du signal d'entrée.

6 D) REALISATION D'UN COMPTEUR DECIMAL Il compte jusqu'à 9 (1001 en binaire) Il est composé également de bascules mais on réalise une remise à zéro de l'ensemble à la dixième impulsion d'horloge

7 E) REALISATION D'UN DECOMPTEUR ASYNCHRONE MODULO 2 4 =16 Après remise à zéro du compteur, la première impulsion à l'entrée met le contenu du compteur à 15. A chaque front descendant de l'entrée, le contenu est diminué de 1.

8

9 F) LE COMPTEUR SYNCHRONE: Dans le comptage synchrone,les bascules sont commandées simultanément par l'impulsion d'horloge. Cet avantage réduit considérablement le temps de réponse du compteur pour chaque impulsion.

10

11

12 G) NORMALISATION D'UN COMPTEUR: exemple du circuit 74163: Ces symboles définissent les fonctions attribuées au circuit d'une part,et à ses entrées/sorties d'autre part.

13

14

15 EXERCICE: Etude dun compteur de franges

16 Compléter les chronogrammes

17


Télécharger ppt "A. Objectifs de la séquence: à l'issue de la séquence, il faut être capable de: Comprendre le fonctionnement des compteurs synchrones et asynchrones. Construire."

Présentations similaires


Annonces Google