La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Benthos – Poissons et gélatineux Une méthode dobservation proposée par Cybelle Méditerranée destinée aux plongeurs.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Benthos – Poissons et gélatineux Une méthode dobservation proposée par Cybelle Méditerranée destinée aux plongeurs."— Transcription de la présentation:

1 Benthos – Poissons et gélatineux Une méthode dobservation proposée par Cybelle Méditerranée destinée aux plongeurs

2 Cybelle méditerranée Différentes conférences internationales ont reconnu que le suivi de la biodiversité est urgent et nécessaire Cybelle propose ce suivi en Méditerranée : impossibilité de suivre les espèces =>Développer de méthodes simples et ludiques en utilisant des indicateurs pertinents : - pour les plaisanciers (bateau) : observations ponctuelles et protocole visant les cétacés, les tortues, les poissons lune et les méduses. - pour les plongeurs : 2 méthodes dobservation et un observatoire photographique

3 Populations de poissons – Algues et oursins 2 protocoles- population de poisson - algues et oursins Les 2 méthodes dobservation destinés aux plongeurs Benthos – Poissons et gélatineux 2 protocoles- benthos - poissons et gélatineux Chaque méthode a sa cohérence, il est donc préférable pour chacune de réaliser les 2 protocoles.

4 Méthode dobservation : Benthos – Poissons et gélatineux Benthos Il sagit dun comptage de certaines espèces qui sont significatives de la biodiversité et de la qualité du milieu. Les espèces choisies vivent sur le fond. Poissons et Gélatineux Les espèces choisies - sont des poissons dont certains sont des prédateurs de haut niveau qui vivent en pleine eau. - font partie du macro plancton

5 Le protocole « Benthos »

6 Axinelle commune Axinella polypoides Se trouve sur les roches plus ou moins envasées, à partir dune dizaine de mètres, Eponges du genre axinelle Plusieurs espèces Axinelle plate Axinella damicornis Vit sur les surplombs ou les fons rocheux Elle est souvent colonisé par les anémones encroûtante jaune

7 Axinelle de Vacelet Axinella vaceleti Fond rocheux entre 10 et 50 m, en général plat Eponges du genre axinelle Plusieurs espèces Axinelle entonnoir Axinella infundibuliformis Fond rocheux en général plat, supporte les sédiments Axinelle verruqueuse Axinella verrucosa Fond rocheux au-delà de 15 m, et à lintérieur des grottes Axinelle étoilée Axinella dissimilis Fond rocheux en principe dans les eaux calmes et claires

8 La gorgone orange Leptogorgia sarmentosa Ne pas confondre avec Espèce craignant la lumière. Se rencontre à partir de 10 m, sur les fonds sableux, ou sur la roche. La gorgone rouge La gorgone jaune

9 Le corail rouge Corallium rubrum Il peut se rencontrer à faible profondeur sur le plafond des grottes, mais aussi, biensur plus profond.

10 Loursin diadème Centrostephanus longispinus Son activité est surtout nocturne aussi le jour on la recherchera dans des anfractuosités des fonds rocheux à partir de 10 m.

11 Le gorgonocéphale Astrospartus mediterraneus Cette ophiure ressemble à un buisson avec une multitude de bras ramifiés et très mobiles, recroquevillés le jour et épanouit la nuit. A partir de 30 m. Animal pouvant atteindre 50 cm et craignant la lumière.

12 La dentelle de Neptune Reteporella grimaldii Sur des fonds de 10 à 70 m. Espèce qui craint la lumière et qui est très cassante. Elle s'abrite souvent de la lumière et des eaux fortement brassées dans les grottes.

13 La rose de mer Pentapora fascialis Se rencontre sur les fonds rocheux où il y a du courant, à partir de 15 m. Cest le plus gros bryo de Méditerranée, il peut atteindre 30 cm de diamètre, avec 20 cm de hauteur. Se présente sous la forme dun arbuste avec des lames aplaties et ramifiées Peut être confondu avec ladéonelle ( plus compacte, branches plus étroites)

14 Le spirographe Sabella spallanzanii Sur sable, roche et herbier. Entre 5 et 50 m.. Aime les zones de fort courrant.

15 La grande cigale Scyllarides latus Immobile, souvent dans l'obscurité, elle se cache sur des fonds rocheux entre 3 et 100 m. A une longueur de 25 à 50 cm

16 La langouste Palinurus elephas Sur des fonds rocheux et dans les cavités du coralligène à partir dune vingtaine de m. Repérable à ces grandes antennes qui sortent du trou où elle se réfugie le jour. On en trouve, parfois, plusieurs dans un même trou. Taille : 30 à 50 cm

17 Se trouve à partir de 15 m au fond des grottes le jour, il sort la nuit pour se nourrir. En moyenne d'une taille de 40 à 60 cm Le homard Homarus gammarus

18 Larraignée de mer Maja squinado Le corps à une longueur entre 85 et 200 mm A une taille maxi de 20 cm

19 Le doris dalmatien Peltodoris atromaculata On rencontre souvent ce nudibranche dans le coralligène, sur l'éponge pierre Petrosia ficiformis, Taille maxi : 7 cm. Il est en train de se nourrir de l'éponge pierre.

20 La porcelaine livide Luria lurida Son activité est nocturne aussi le jour on la recherchera dans des anfractuosités des fonds rocheux entre 1 à 30 m. Elle peut attendre 3 à 5 cm.

21 Le poulpe Octopus vulgaris On le rencontre sur des fonds à partir de 3 m. Il aime se réfugier dans un trou, Sa maison est souvent repérable par les pierres quil placent à l'entrée à l'aide de ses ventouses. Il a une taille moyenne de 60 cm

22 La grande nacre Pinna mobilis Elle est planté verticalement dans le sédiment. On la rencontre sur les fonds meubles ou l'herbier à une profondeur de 1 à 40 m Jeune sa coquille est hérissée de petites épines qui disparaissent ensuite. Elle peut mesurer 75cm de haut. Cest le plus grand bivalve de Méditerranée. En France, elle est protégée.

23 Lascidie rouge Halocynthia papillosa Elle vie fixée sur un substrat dur, à partir de 3 m. D'un taille de 6 à 10 cm, cette ascidie solitaire est facilement reconnaissable, avec ces deux siphons dont l'un est bien centré au sommet du corps, l'autre sur le coté. Souvent de couleur rouge, elle est blanche quand elle vit à labri de la lumière

24 15 Le mérou brun Epinephelus marginatus) Il affectionne les trous et crevasses dans des profondeurs de 3 à 100 m Dune taille maximale de 1, 50 m pour 65 kg. Le mérou brun possède plusieurs patrons de coloration, et des livrées plus ou moins tachetées.

25 . Réalisé à partir du dessin de : Le mérou brun

26 Lhippocampe Hippoccampus spp Peu mobile, il est difficile à voir fixé par la queue à l'herbier, ou dans les algues ente 1 et 10 m. D'une taille 10 à 15 cm, la tête et le corps forme un angle à 45°, il possède des nageoires peu développées. Le corps est couvert de plaques et d'épines. Il existe l'hippocampe à nez long et celui à nez court.

27 Réalisé à partir du dessin de : LHippocampe (toutes espèces) Réalisé à partir du dessin de : Mâle Femelle

28 Le congre Conger conger Sur des fonds rocheux de 3 à 900 m, il aime les failles, les épaves. Aspect serpentiforme, sa taille peut atteindre les 2 m. De couleur plus ou moins bleutée.

29 Le congre Réalisé à partir du dessin de :

30 La murène Muraena helena On la rencontre sur des fonds rocheux de 5 et 100 m, elle aime les failles d'où elle vous regarde à l'entrée de son trou. Sa taille peut atteindre 1m 50

31 La murène Réalisé à partir du dessin de :

32 La mostelle Phycis phycis Se rencontre dans les cavités à partir de 10 m. Son corps est allongé de 40 à 50 cm. Sous son museau légèrement proéminent se trouve un barbillon. Nageoires pelviennes en forme de filaments.

33 La mostelle Réalisé à partir du dessin de : 1- Coloration sombre 2- Un barbillon sous le menton 3- Nageoire pelvienne en filament 4- Dorsale arrondie

34 Lapogon Apogon imberbis Se rencontre à partir de 5 m, dans des cavités ou des grottes. Il vit parfois en groupe. Rouge, d'une longueur de 10 à 15 Cm, corps trapu. L'œil possède deux lignes blanches parallèles

35 Lapogon 1-oeil noir marqué de deux lignes blanches Réalisé à partir du dessin de : 2-corps de couleur rouge

36 Le protocole « Poissons et gélatineux »

37 La dorade Sparus aurata Se rencontre seul ou en petit groupe dans les eaux peu profondes ou sur tous types de fond, souvent en lisière roches sable, Dune taille de 20 à 50 cm, rarement 70 cm

38 . 1 – Pas le ventre plat 2 – La tache noire (Larrière de la tête) 3 – Bombé + V doré (Le front) 4 – Coloration (Le corps) Réalisé à partir du dessin de : La daurade

39 Le denti Dentex dentex Solitaire ou en petit groupe, se rencontre à partir de la surface. Fréquente lherbier et les fonds rocheux De couleur argenté à reflets bleus et roses sur le dos peut atteindre un mètre de longueur grande taille (max 100 cm)

40 . 1 – Le ventre plat 2 – La coloration (Le corps) 3 – Sombre et presque droit (Le front) Réalisé à partir du dessin de : Le denti

41 Le barracuda Sphyraena viridensis Généralement se rencontre en banc, près de la roche en zone superficielle, ou dans des eaux supérieures à une dizaine de mètre. Fusiforme et gris argenté, peut atteindre 1,20 m.

42 1 – Barres sombre peu visible (Le corps) 2 – Pas de liseré noire (Sur la bordure de la caudale) 3 – Petites taches noires (Au dessus nageoire anale) Le barracuda Réalisé à partir du dessin de :

43 La sériole Seriola dumerili Poisson de pleine eau qui vit en banc. Argenté, dune taille de 40 cm à 2 m.

44 . 1 – La forme générale (thon) 2 – La bande (Sur œil) La sériole Réalisé à partir du dessin de :

45 Le corb Scieana umbra Fonds rocheux, généralement en petits groupes, sabrite souvent dans les grottes Corps haut, dos fortement incurvé, ventre plat, souvent entre 20 et 35 cm peut cependant atteindre 70 cm.

46 1 – La forme générale 2 – La coloration bronze (Le corps) 3 – Le 1 er rayon blanc Le corb Réalisé à partir du dessin de :

47 La saupe Sarpa salpa Vit en banc. Se rencontre au dessus des fonds couverts dalgues ou de posidonies Corps allongé traversé par une dizaine de lignes dorées. Mesure environ 30 cm, mais peut atteindre 50 cm.

48 . 1 – Gris jaune à Verdâtre + lignes longitudinales (Le corps) 2 – La petite bouche Réalisé à partir du dessin de : La saupe

49 Le seran chevrette Serranus cabrila Se rencontre à partir de 5 m sur les fonds rocheux, assez rare sur lherbier De 10 à 25 cm peut atteindre 40 cm.

50 . 1 – Les bandes longitudinales + claires (Le bas du ventre) 2 – Trois bandes (La joue) Réalisé à partir du dessin de : Le serran chevrette

51 Le serran écriture Serranus scriba Solitaire, se rencontre jusquà une trentaine de m, souvent à la lisière des fonds rocheux et de lherbier. Mesure une trentaine de cm, caractérisé par un tache souvent violette sur le ventre

52 . 1 – La tache - bleu ou blanche (Le ventre) 2 – Les écritures bleues (La tête) Réalisé à partir du dessin de : Le serran écriture

53 Laurélie Aurelia aurita Se rencontre à faible profondeur Lombrelle peut atteindre un diamètre de 40 cm. Elle possède des tentacules très fins (jusquà 1200)

54 La pélagie Pelagia noctiluca Se rencontre en pleine eau. Elle est très urticante. Lombrelle a un diamètre inférieur à 10 cm, possède 4 gros tentacules (10 à 15 cm de long) et 8 tentacules fins (50 cm de long environ)

55 La rhizostome Rhizostoma pulmo Se rencontre plutôt en eau profonde. Elle est inoffensive en principe pour lhomme, mais il sest rencontré des exceptions. Grosse méduse de couleur variable (blanche, jaune, verte, bleu,….) Lombrelle mesure en général de 30 à 60 cm de diamètre, possède un liseré bleu.

56 La méduse « œuf au plat » Cotylorhiza tuberculata Se rencontre en général en surface. Inoffensive pour lhomme. Le diamètre peut atteindre 30 cm. Cette méduse abrite souvent des poissons juvéniles.

57 La méduse boussole Chrysaora hysoscella Se rencontre, en pleine eau de mars à juin Le dessus de lombrelle possède 16 bandes brunes. Le dessous comporte 4 bras épais et 24 tentacules transparents dune longueur parfois de 2 m.

58 La salpe Toutes les espèces 2 individus de la chaîne Vit en plaine eau Les chaînes dindividus, presque transparentes, peuvent atteindre plusieurs mètres. Les individus peuvent atteindre 1,5 cm de long

59 Les cténophores ou cténaires Toutes les espèces Animaux vivant de plein eau. De formes très variables : poire, bille, ballon de rugby, … ou rubanée En forme de ruban (ceinture de vénus)Le cténophore à points rouges


Télécharger ppt "Benthos – Poissons et gélatineux Une méthode dobservation proposée par Cybelle Méditerranée destinée aux plongeurs."

Présentations similaires


Annonces Google