La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

B Barrou, N Terrier, EFPMO 2010 Temps abdominal avant clampage : les gestes de lurologue.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "B Barrou, N Terrier, EFPMO 2010 Temps abdominal avant clampage : les gestes de lurologue."— Transcription de la présentation:

1 B Barrou, N Terrier, EFPMO 2010 Temps abdominal avant clampage : les gestes de lurologue

2 B Barrou, N Terrier, EFPMO er temps : recherche dune tumeur

3 B Barrou, N Terrier, EFPMO er temps : recherche dune tumeur

4 B Barrou, N Terrier, EFPMO 2010 Examen du foie Stéatose hépatique: hépatomégalie ? bord mousse ? couleur jaune ? Biopsie hépatique ? Cirrhose ?

5 B Barrou, N Terrier, EFPMO 2010 Inspection des organes thoraciques Faire la sternotomie à ce temps facilite les temps de dissection du foie Bien faire lhémostase du sternum et mettre lécarteur de Finochietto à lenvers

6 B Barrou, N Terrier, EFPMO 2010 Exposition du rétropéritoine Décollement du fascia de Toldt droit 2. Incision de la racine du mésentère

7 B Barrou, N Terrier, EFPMO 2010 Décollement duodéno-pancréatique

8 B Barrou, N Terrier, EFPMO 2010 Décollement duodéno-pancréatique 1 danger : lartère polaire inférieure droite précave

9 B Barrou, N Terrier, EFPMO 2010 Incision du fascia de Toldt gauche Permet daméliorer le refroidissement de surface du rein gauche

10 B Barrou, N Terrier, EFPMO 2010 Contrôles vasculaires Rappel : attention à la. polaire inf dte

11 B Barrou, N Terrier, EFPMO 2010 On ne contrôle pas laorte cœliaque à cette phase : risque hémorragique Contrôles vasculaires

12 B Barrou, N Terrier, EFPMO 2010 À toi, Lionel

13 B Barrou, N Terrier, EFPMO 2010 A ne pas faire non plus : mettre la décharge cave Retour veineux au cœur : Retour veineux au cœur : risque de désamorçage de la pompe cardiaque risque de désamorçage de la pompe cardiaque

14 B Barrou, N Terrier, EFPMO 2010 Canulation artérielle : plusieurs possibilités 1. aorte Liquide de conservation abdominale Pertes sanguines inévitables : Pertes sanguines inévitables : à ne faire quimmédiatement avant clampage à ne faire quimmédiatement avant clampage

15 B Barrou, N Terrier, EFPMO 2010 Canulation artérielle : plusieurs possibilités 2. artère iliaque primitive droite Liquide de conservation abdominale Ne respecte pas le carrefour

16 B Barrou, N Terrier, EFPMO 2010 Canulation artérielle : plusieurs possibilités 3. artère iliaque interne droite Liquide de conservation abdominale respecte pas le carrefour

17 B Barrou, N Terrier, EFPMO 2010 Ligature distale de lartère hypogastrique (1)

18 B Barrou, N Terrier, EFPMO 2010 Section de lartère hypogastrique (2) On peut même aller prendre un café

19 B Barrou, N Terrier, EFPMO 2010 Dilatation de lartère hypogastrique (3)

20 B Barrou, N Terrier, EFPMO 2010 Canulation de lartère hypogastrique (4) À ne pas oublier si vous ne voulez rester sec Clampage de laorte contre le rachis avec le pouce

21 B Barrou, N Terrier, EFPMO 2010 Sécurisation de la canule hypogastrique (5)

22 B Barrou, N Terrier, EFPMO 2010 Héparinisation de la canule hypogastrique (6) Héparinisation de la canule

23 B Barrou, N Terrier, EFPMO 2010 Site de canulation artérielle avantagesdésavantages Aorte distale A iliaque primitive droite simple canule large haut débit pas de placement précoce possible risque de saignement risque dexclure des A polaires rénales inférieures non respect des greffons vasculaires A iliaque interne droite canulation précoce +++ aucune risque de saignement +++ préservation des greffons vasculaires +++ à ne pas faire si athérome (mais carrefour non prélevé) canule plus petite plus de dissection

24 B Barrou, N Terrier, EFPMO 2010 Contrôle de de laorte cœliaque : la voie directe (on laisse lœsophage à tribord) Contrôle de de laorte cœliaque : la voie directe (on laisse lœsophage à tribord) se méfier dune artère hépatique gauche Ouvrir le petit épiploon si possible jusquau hiatus œsophagien en recherchant à la palpation une éventuelle artère hépatique gauche : Ouvrir le pilier droit du diaphragme jusquà laorte : –en écartant ses fibres avec une paire de gros ciseaux –On peut charger ses fibres à laide dun dissecteur et les sectionner au bistouri électrique Passer un doigt sur le bord gauche de laorte puis le bord droit jusquau rachis Passer un gros dissecteur de la gauche vers la droite en raclant le rachis. Mettre le lacs. Vérifier que la canule aortique ne monte pas au dessus du lacs. Bien veiller à être à distance du tronc cœliaque Se méfier des collatérales à destinée diaphragmatique : cest pour cela quil ne faut faire ce geste que juste avant le clampage

25 B Barrou, N Terrier, EFPMO 2010 Alternative pour le contrôle de laorte cœliaque : on laisse lœsophage à bâbord Passer un lacs autour de lœsophage et le récliner vers la droite Ouvrir le pilier droit du diaphragme jusquà laorte : –en écartant ses fibres avec une paire de gros ciseaux –On peut charger ses fibres à laide dun dissecteur et les sectionner au bistouri électrique Passer un doigt sur le bord gauche de laorte puis le bord droit jusquau rachis Passer un gros dissecteur de la gauche vers la droite en raclant le rachis. Mettre le lacs. Vérifier que la canule aortique ne monte pas au dessus du lacs. Bien veiller à être à distance du tronc cœliaque Se méfier des collatérales à destinée diaphragmatique : cest pour cela quil ne faut faire ce geste que juste avant le clampage

26 B Barrou, N Terrier, EFPMO 2010 Paré au clampage ?


Télécharger ppt "B Barrou, N Terrier, EFPMO 2010 Temps abdominal avant clampage : les gestes de lurologue."

Présentations similaires


Annonces Google