La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SER de France au Brésil – Antoine Chery Réunion des CCEF du Brésil - Brasilia 21/06/13.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SER de France au Brésil – Antoine Chery Réunion des CCEF du Brésil - Brasilia 21/06/13."— Transcription de la présentation:

1 SER de France au Brésil – Antoine Chery Réunion des CCEF du Brésil - Brasilia 21/06/13

2 Conjoncture : une reprise plus lente quescomptée… Réunion des CCEF du Brésil - Présentation par le SER2 21 juin 2013 Prévision de croissance 2013 (SER) : 2,2 à 2,5% La croissance agricole (5-6%) compensera la stagnation de lindustrie.

3 La surprise : la consommation patine depuis 9 mois Réunion des CCEF du Brésil - Présentation par le SER3 21 juin 2013 Ventes de détail en volume, CVS (IBGE) Les ventes de supermarché (produits alimentaires et courants) sont les plus affectées. Causes possibles : inflation, notamment alimentaire, légère baisse de loptimisme des ménages (emploi?). Question centrale : quand viendra le rebond?

4 Du coté des entreprises : les investissements repartent mais les exportations faiblissent Réunion des CCEF du Brésil - Présentation par le SER4 21 juin 2013 Sur le moyen terme, la reprise de linvestissement est étroitement dépendante du maintien de la demande. Pour les exports, la croissance chinoise reste déterminante.

5 Linflation devrait rester proche de 6% en 2013 Réunion des CCEF du Brésil - Présentation par le SER5 21 juin 2013 IPCA (12 derniers mois) – IBGE / calculs SER La faiblesse de lactivité devrait mécaniquement tirer linflation vers le bas, et sous le niveau dalerte de la Banque centrale. Elle devrait malgré tout rester proche de 6%, du fait des prix alimentaires et de lengrenage prix-salaires.

6 La politique économique redevient plus orthodoxe et ne soutiendra pas la croissance à court terme Politique budgétaire : elle nest que faiblement expansionniste (3,3% de déficit en 2013 contre 2,5% en 2012). Lannonce récente dun objectif dexcédent primaire de 2,4% en 2014 (plus crédible que celui de 2013) pourrait être le signe dun resserrement graduel. Politique monétaire : le taux cible du SELIC a été remonté de 0,75% en deux fois, en lespace dun mois seulement (7,25% à 8%). Les minutes du COPOM suggèrent encore une marge daugmentation, peut-être jusquà 9 – 9,5%. Malgré la période pré-électorale, le gouvernement met plus laccent sur le rééquilibrage financier que sur la croissance. Le marché du travail ne montre certes pas de vrais signes de faiblesse. Réunion des CCEF du Brésil - Présentation par le SER6 21 juin 2013

7 Le creusement du déficit courant crée un besoin de financement important et un recours à lendettement Réunion des CCEF du Brésil - Présentation par le SER7 21 juin 2013 Le déficit courant (4,3% du PIB sur les 4 premiers mois) nest plus couvert que par moitié par les IDE – qui restent pourtant substantiels. Recours à lendettement externe (17 Mds USD sur les 4 premiers mois), essentiellement par les grandes sociétés (Petrobras…).

8 La question de lattraction des capitaux étrangers redevient dactualité ; la volatilité du Réal aussi. La solvabilité extérieure du Brésil ne fait pas débat (dette extérieure = 14 % du PIB ; service = 22% des exports), même si les agences de notation sont plus soucieuses de certains risques (notamment Etats fédérés). La question pour le Brésil est dattirer les capitaux étrangers à un moment où les titres dEtat sont moins attractifs (taux réel) et où la fin du cycle des matières premières affecte le pays et les performances boursières. La presse étrangère (FT) est négative. Vers une politique financière plus orthodoxe (fin de lIOF) La volatilité du Réal devrait rester significative à court terme. USD entre 2,05 et 2,20 Rs en Réunion des CCEF du Brésil - Présentation par le SER8 21 juin 2013

9 Accès au marché – un nouveau contexte? Réunion des CCEF du Brésil - Présentation par le SER9 21 juin 2013 Le Mercosul saggrandit : Venezuela, Bolivie, Equateur(?). Réintégration du Paraguay. Ce grand marché est une force pour le Brésil. Mais : Persistance, voire accroissement des obstacles au commerce dans le Mercosul Dynamisme plus fort des Etats de larc pacifique, qui se regroupent dans une organisation concurrente Le Mercosul na pas ou peu signé de FTAs, alors que de grandes négociations (TPP, EU/US, EU/JAP, Chine/Jap/Kor) commencent La prise de conscience du retard par ladministration et une partie du patronat pousse à des initiatives : vers une relance de la négociation UE/Mercosul fin 2013? La route sera probablement longue … mais le climat est plus propice à la prise en compte de nos intérêts

10 Une représentation devenue courante du continent Réunion des CCEF du Brésil - Présentation par le SER10 21 juin 2013

11 Actualité bilatérale – 1/ Tendances du commerce Réunion des CCEF du Brésil - Présentation par le SER11 21 juin 2013 Sur les quatre premiers mois de 2013 : Exports FR : + 4,8% Imports : - 14,3% (par rapport même période 2012) Secteurs porteurs : pharma (+26%), chimie (+18), agro-alimentaire (+18) La PdM de la France continue de croitre (2,7%+ contre 2,6% en 2012)

12 Actualité bilatérale – 2/ Agenda Derniers mois : Visite en France des gouverneurs de SP et du MG Road show BNDES Juillet : Visite au Brésil (BSB, Rio, SP) du Ministre délégué aux Transports, M. Cuvillier (4 au 6) Opération Brésil – The Economist à Paris, le 4 Visite S Cabral (4 au 6) Visite Pimentel à Paris + groupe sur linnovation et la coopération industrielle (15-16) Pour la rentrée : Forum économique franco-brésilien Innovation : visite Mme Fiorasso ; séminaire Chambre de Commerce Réunion des CCEF du Brésil - Présentation par le SER12 21 juin 2013

13 Programme de travail du SER Enquête filiales : Le SER procédera au cours des trois prochains mois, comme cela est fait tous les deux ans, à un recensement le plus exhaustif des établissements dentreprises françaises au Brésil, sur la base dun questionnaire léger. Le travail sera conduit en coordination avec la chambre de commerce, les consulats, les CCEF… Base = un questionnaire très léger, à des fins dinformation de lAmbassade (répertoire) + statistiques. Respect total de la confidentialité des données (procédure INSEE) – Pas de publication. Accès au marché : Echange avec les entreprises sur les principales barrières, nos intérêts défensifs et la priorisation de nos objectifs. Le SER souhaite organiser des réunions de travail informelles avec les CCEF à Rio et SP. Réunion des CCEF du Brésil - Présentation par le SER13 21 juin 2013


Télécharger ppt "SER de France au Brésil – Antoine Chery Réunion des CCEF du Brésil - Brasilia 21/06/13."

Présentations similaires


Annonces Google