La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Séquence 6 Valoriser et ménager les milieux. Composé d’un morceau d’Europe et d’une constellation d’îles dispersées dans tous les océans = le territoire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Séquence 6 Valoriser et ménager les milieux. Composé d’un morceau d’Europe et d’une constellation d’îles dispersées dans tous les océans = le territoire."— Transcription de la présentation:

1 Séquence 6 Valoriser et ménager les milieux

2 Composé d’un morceau d’Europe et d’une constellation d’îles dispersées dans tous les océans = le territoire français présente une grande diversité de milieux Comment peut-on à la fois valoriser les potentialités des milieux français tout en préservant ses ressources ? Cette variété des milieux impliquent : → des potentialités intensément exploitées → des contraintes majeures Introduction Prise de conscience de la nécessité d’une gestion durable des milieux → création de nombreux espaces protégés ( km 2 environ)

3 Etude de cas : la gestion durable de l’estuaire de la Loire 1. Un milieu fortement anthropisé 2. Entre protection et développement économique 3. La gestion durable de l’estuaire de la Loire Plan de la séquence I. Les potentialités et les contraintes des milieux français 1. Une grande diversité de milieux 2. Les potentialités offertes par les milieux 3. Les contraintes présentées par les milieux II. Les politiques de gestion des milieux 1. Les objectifs des politiques de gestion des milieux 2. Les outils des politiques de gestion des milieux 3. Les acteurs des politiques de gestion des milieux

4 Etude de cas : l’estuaire de la Loire, un territoire en quête de gestion durable

5 1. Un milieu fortement anthropisé Qu’est-ce qu’un estuaire ? E STUAIRE MARIN E STUAIRE FLUVIAL E STUAIRE INTERMÉDIAIRE Limite de l’action de la marée

6 1. Un milieu fortement anthropisé L’estuaire de la Loire, entre nature et artificialisation

7 1. Un milieu fortement anthropisé Les grands ensembles « naturels » de l’estuaire Roselières Vasières Près inondables

8 « Dans le passé, ce sont les activités industrielles et portuaires qui ont eu un impact majeur d’artificialisation de l’estuaire. Désormais, les problèmes principaux proviennent de la pression démographique et de la périurbanisation qui l’accompagne. Certes, des pollutions accidentelles spectaculaires se produisent régulièrement ; les risques d’accidents graves des nombreuses installations industrielles classées Seveso sont réels, et les dragages nécessaires à l’activité portuaire contribuent à la formation du bouchon vaseux excessif. Mais, aujourd’hui, le mitage dû à la périurbanisation et à l’extension du réseau de circulation qui l’accompagne, est aussi un problème pour le bon fonctionnement des écosystèmes. D’autre part, les rejets dans l’eau et les sols de produits phytosanitaires (engrais, pesticides) de l’agriculture industrielle intensive sont importants et menacent la qualité de l’environnement. Cependant, ces pressions semblent plutôt en régression, alors que l’expansion des aires urbaines de Nantes-Saint-Nazaire paraît irrésistible. » L. Desprès, L’estuaire de la Loire, PUR, Un milieu fortement anthropisé Un estuaire soumis à de fortes pressions humaines

9 2. Entre protection et développement économique Les espaces protégés de l’estuaire

10 « En parallèle à la diffusion de la notion de développement durable, nous sommes passés de la conservation d’un espèce ou d’un biotope à une protection qui se veut plus globale. Cependant, les dispositifs protecteurs, bien que très nombreux, souffrent de l’absence d’une stratégie globale. Si la lutte contre les pollutions est réelle, si les grandes entreprises font l’objet d’un contrôle étroit, si les collectivités locales ont dû s’équiper de stations d’épuration et doivent désormais contrôler les systèmes individuels de traitements des eaux usées des ménages, les résultats sont mitigés, ne serait-ce que parce que les rejets massifs de l’agriculture et de l’élevage intensif restent pour l’instant incontrôlés. Les obstacles à la mise en place d’un projet cohérent sont nombreux : l’absence de sentiment d’appartenance à un espace commun par les habitants du fait du rôle de frontière de l’estuaire ; l’absence d’une institution ayant autorité pour l’élaboration d’une stratégie unifiée. » L. Desprès, L’estuaire de la Loire, PUR, Entre protection et développement économique La quête difficile de la gestion durable

11 2. Entre protection et développement économique Des aménagements futurs au fort impact sur l’environnement

12 Schéma de synthèse La gestion durable de l’estuaire de la Loire 1. A NALYSE DU SUJET Ensemble des dispositifs réglementaires censés assurer la durabilité d’un espace → respect des trois piliers du développement durable Ensemble des dispositifs réglementaires censés assurer la durabilité d’un espace → respect des trois piliers du développement durable - Ecosystème dynamique entre fleuve et océan = milieux naturels fragiles (zones humides) - Fonction économique majeure : Nantes-Saint-Nazaire, 1er port de la façade atlantique - Ecosystème dynamique entre fleuve et océan = milieux naturels fragiles (zones humides) - Fonction économique majeure : Nantes-Saint-Nazaire, 1er port de la façade atlantique

13 2. R ÉALISATION DE LA LÉGENDE Estuaire : zone alluviale Marais et étangs Littoral touché par l’érosion Agglomérations Croissance urbaine Activités industrielle La poursuite des aménagements (aéroport) Des aménagements à risques (oléoducs) Protection des espaces naturels de l’estuaire Schéma de synthèse La gestion durable de l’estuaire de la Loire Un milieu fragile Des pressions humaines Des enjeux contradictoires

14 Schéma de synthèse La gestion durable de l’estuaire de la Loire 3. R ÉALISATION DU SCHÉMA Oléoduc (Pointe de Piriac) Aéroport Notre-Dame-Des-Landes Saint-Nazaire Nantes Loire L’Erdre N O CÉAN A TLANTIQUE

15 I. Potentialités et contraintes des milieux français

16 En métropole = grande diversité de milieux : - reliefs : Nord et Ouest = plaines/plateaux (2/3 du territoire) ; Sud et Est = zones de montagne - climats tempérés = leur répartition suit celle des reliefs et des influences maritimes Quatre types de milieux en métropole : - milieux agricoles = 83% des sols (forêts) - milieux montagnards = périphérie du territoire (milieux les moins anthropisés) - milieux touristiques = littoraux et haute montagne - milieux urbains = principales agglomérations 1. Une grande diversité de milieux

17 Croquis de synthèse Potentialités et contraintes du territoire R OYAUME -U NI B ELGIQUE L UXEMBOURG A LLEMAGNE S UISSE I TALIE E SPAGNE 100 km N Lille Paris Strasbourg Rennes Nantes Bordeaux Toulouse Nice Lyon Vosges Jura Alpes Massif central Pyrénées M ANCHE O CÉAN A TLANTIQUE M ER M ÉDITERRANÉE Marseille

18 En outre-mer = climat unique (tropicale), reliefs variés : 1. Une grande diversité de milieux - Guadeloupe, Martinique et Réunion = îles volcaniques - Mayotte = île montagneuse - Guyane = vaste plaine dans la continuité de la vallée de l’Amazone La Soufrière (Guadeloupe) La Montagne Pelée (Martinique) Piton de la Fournaise (Réunion)

19 Territoire en position de carrefour en Europe : - frontières maritimes : insertion dans le commerce mondial - frontières terrestres : → couloirs majeurs de circulation (vallées du Rhône, de la Seine, du Rhin) → montagnes = pas réelles contraintes (cols et tunnels) Diversité des milieux = potentialités → agriculture et tourisme – climats : → climats variés = grande diversité de cultures → climats plus excessifs (montagnard, méditerranéen) = tourisme (enneigement, ensoleillement) - atouts cumulés avec le relief : → pente = sports d’hiver → plaines = mise cultures agricoles facilitées 2. Les potentialités offertes par les milieux

20 Croquis de synthèse Potentialités et contraintes du territoire R OYAUME -U NI B ELGIQUE L UXEMBOURG A LLEMAGNE S UISSE I TALIE E SPAGNE 100 km N Lille Paris Strasbourg Rennes Nantes Bordeaux Toulouse Nice Lyon Vosges Jura Alpes Massif central Pyrénées Meuse Seine Loire Rhône Garonne Rhin M ANCHE O CÉAN A TLANTIQUE M ER M ÉDITERRANÉE Marseille

21 L ES TERRITOIRES ULTRA - MARINS Département-région d’Outre-mer (DROM) Collectivités d’Outre-Mer (COM) Zone économique exclusive (ZEE) L ES TERRITOIRES ULTRA - MARINS Département-région d’Outre-mer (DROM) Collectivités d’Outre-Mer (COM) Zone économique exclusive (ZEE) Les territoires ultra-marins = vaste ZEE (2 e du monde avec 11 millions de km²) 2. Les potentialités offertes par les milieux Guadeloupe et Martinique Mayotte Réunion Guyane Clipperton Polynésie française Terres australes françaises 2. Saint Martin et Saint Barthélemy Wallis et Futuna Nouvelle Calédonie 1.Saint Pierre et Miquelon → A l’intérieur de cette zone = exclusivité de l’exploitation des ressources maritimes (poisson, hydrocarbures, métaux) 1 2 O CÉAN A TLANTIQUE O CÉAN I NDIEN O CÉAN P ACIFIQUE

22 L ES TERRITOIRES ULTRA - MARINS Département-région d’Outre-mer (DROM) Collectivités d’Outre-Mer (COM) Zone économique exclusive (ZEE) L ES TERRITOIRES ULTRA - MARINS Département-région d’Outre-mer (DROM) Collectivités d’Outre-Mer (COM) Zone économique exclusive (ZEE) Guadeloupe et Martinique Mayotte Réunion Guyane Clipperton Polynésie française Terres australes françaises 2. Saint Martin et Saint Barthélemy Wallis et Futuna Nouvelle Calédonie 1.Saint Pierre et Miquelon 1 2 Territoire français → Corse et des territoires ultramarins présents sur tous les océans ! Configuration qui rompt la continuité territoriale : véritable contrainte par le coût et le temps du transport 3. Les contraintes présentées par les milieux km km km O CÉAN P ACIFIQUE O CÉAN A TLANTIQUE O CÉAN I NDIEN

23 Diversité des milieux = diversité des risques 3. Les contraintes présentées par les milieux - aléas du territoire métropolitain : → inondations dans les vallées → avalanches et séismes en haute montagne → incendies en milieu méditerranéen → érosion sur les littoraux → risques technologiques dans les espaces industriels - aléas des territoires ultra-marins : → cyclone → volcanisme (Guadeloupe, Martinique et Réunion)

24 Exploitation des ressources renouvelables (bois, soleil, eau, vent) 3. Les contraintes présentées par les milieux Pauvreté en ressources fossiles : - fermeture des mines du Nord et de l’Est - un seul gisement de gaz (Lacq dans les Pyrénées-Orientales) - quelques puits de pétroles en IDF et Aquitaine (= 2% de la consommation nationale)

25 Croquis de synthèse Potentialités et contraintes du territoire R OYAUME -U NI B ELGIQUE L UXEMBOURG A LLEMAGNE S UISSE I TALIE E SPAGNE 100 km N Lille Paris Strasbourg Rennes Nantes Bordeaux Toulouse Nice Lyon Vosges Jura Massif central Meuse Seine Loire Rhône Garonne Rhin Pyrénées Alpes M ANCHE O CÉAN A TLANTIQUE M ER M ÉDITERRANÉE Marseille

26 2. R ÉALISATION DE LA LÉGENDE Milieu agricole (tourisme vert, agriculture) Milieu montagnard (tourisme vert, agriculture) Milieu touristique (tourisme balnéaire/d’hiver) Milieu urbain (métropolisation) Ouverture maritime Cours d’eau navigables Couloirs majeurs de circulation Cols et tunnels Risque d’inondation Risque de séisme et d’avalanche Risque d’incendie Erosion du littoral Risque technologique Schéma de synthèse Potentialités et contraintes du territoire Des potentialités liées à la diversité des milieux Des aménagements nécessaires Des contraintes importantes

27 II. Les politiques de gestion des milieux

28 1. Objectifs des politiques de gestion des milieux L A PROTECTION DES MILIEUX FRAGILES Interdiction de toute construction dans la réserve naturelle du marais de Brière Lutte contre la périurbanisation pour maintenir un développement équilibré entre espaces « naturels » et espaces urbanisés (Saint-Nazaire et Nantes)

29 1. Objectifs des politiques de gestion des milieux Toulouse (21 septembre 2001) Mandelieu (4 octobre 2015) L A PRÉVENTION CONTRE LES RISQUES

30 Milieux les plus anthropisés (milieux urbains et touristiques) = milieux les plus dégradés - forte urbanisation - pollutions importantes → objectifs = la protection des milieux les plus fragiles (faune, flore, ressource) Risques dans certains milieux : - responsabilité humaine directe (explosion de l’usine AZF de Toulouse le 21 septembre 2001) - responsabilité humaine indirecte (installation en zone inondable) → Objectif = protéger les populations contre les risques 1. Objectifs des politiques de gestion des milieux

31 Protéger les milieux « naturels » : - années 1960 : les parcs naturels - années : Conservatoire du littoral, loi Montagne et loi Littoral - directive européenne Natura Outils des politiques de gestion des milieux

32 Lutter contre les pollutions et préserver les ressources : - lois sur l’air (1997) ou sur l’eau (2000) - quotas pour la préservation des ressources (pêche) 2. Outils des politiques de gestion des milieux Etat d’avancement des Sage sur la loi sur l’eau Affiche de soutien au projet de loi française sur les quotas de pêche du thon rouge en Méditerranée

33 Prévenir les risques (naturels/technologiques) : - années 1980 : directive Seveso - loi de 1987 imposant le « plan de prévention des risques » (PPR) aux communes pour limiter leur vulnérabilité 2. Outils des politiques de gestion des milieux Section I du PPR de Nantes (2014)

34 3. Acteurs des politiques de gestion des milieux Nouvelle charte adopté par la région, le département et l’UE Manifestations contre le projet d’aéroport à Notre-Dame-Des- Landes à Nantes (près de personnes), 22 février 2014 A CTEURS PUBLICS A CTEURS PRIVES

35 Rôle majeur des acteurs publics : - UE → directives (directive Seveso, directive « Natura 2000 ») = contraintes en terme d’aménagement des milieux - Etat → lois assurant la protection des milieux - collectivités locales → mesures concrètes (ex des PPR communaux) et financement d’une partie des mesures Rôle important des acteurs privés : - associations (écologistes) : pression sur les pouvoirs publics pour tenter d’infléchir certains choix - entreprises : partie prenante → réalisation des aménagements et activité dans ces milieux protégés (hôtels, restauration, tourisme) 3. Acteurs des politiques de gestion des milieux

36 L’étude de cas sur l’estuaire de la Loire montre : - la difficulté à concilier valorisation d’un milieu et protection de celui-ci - la tendance actuelle vers une gestion plus durable de ces milieux Les milieux français étant fortement aménagés par l’homme, des politiques de gestion ont été mises en place afin de protéger les espaces « naturels » les plus menacés : - lutte contre les pollutions - pérennisation des ressources - réduction de la vulnérabilité des milieux face aux risques Conclusion


Télécharger ppt "Séquence 6 Valoriser et ménager les milieux. Composé d’un morceau d’Europe et d’une constellation d’îles dispersées dans tous les océans = le territoire."

Présentations similaires


Annonces Google