La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La médecine psychosomatique aujourd'hui I la psychologie médicale II la question de la «somatisation» Point de vue psychologique Point de vue biologique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La médecine psychosomatique aujourd'hui I la psychologie médicale II la question de la «somatisation» Point de vue psychologique Point de vue biologique."— Transcription de la présentation:

1 La médecine psychosomatique aujourd'hui I la psychologie médicale II la question de la «somatisation» Point de vue psychologique Point de vue biologique Quelques réalités cliniques III les effets du «mouvement psychosomatique» Les effets «toxiques» des théorisations psychosomatiques les effets bénéfiques du mouvement psychosomatique

2 1/ les troubles somatoformes 2/ la psychologie de lhomme malade La médecine psychosomatique aujourd'hui I la psychologie médicale

3 symptômes physiques associés à une quête médicale insistante, persistant en dépit de bilans négatifs répétés et de déclarations faites par les médecins selon lesquelles les symptômes n'ont aucune base organique. D'autre part, s'il existe un trouble physique authentique, ce dernier ne permet de rendre compte ni de la nature ou de la gravité des symptômes, ni de la détresse ou des préoccupations du sujet. Particulière réticence à toute approche «psychologique» et a fortiori psychiatrique les troubles somatoformes (DSM IV, CIM 10)

4 - la somatisation associant : des antécédents de plaintes somatiques multiples et variables pendant au moins deux ans ne pouvant être expliquées par un trouble somatique identifiable, un refus persistant d'accepter les conclusions et les propos rassurants des médecins, confirmant l'absence de toute cause organique pouvant rendre compte des symptômes, des symptômes s'accompagnant d'une perturbation du comportement et conduisant à une altération du fonctionnement social et familial. associe des antécédents de plaintes somatiques multiples et variables pendant au moins deux ans ne pouvant être expliquées par un trouble somatique identifiable, un refus persistant d'accepter les conclusions et les propos rassurants des médecins, confirmant l'absence de toute cause organique pouvant rendre compte des symptômes, des symptômes s'accompagnant d'une perturbation du comportement et conduisant à une altération du fonctionnement social et familial. la somatisation

5 - le trouble somatoforme indifférencié plaintes somatiques multiples, variables dans le temps et persistantes, non expliquées par une cause organique ne répondant pas au tableau clinique complet et typique d'une somatisation. - les autres troubles somatoformes où les plaintes concernent des manifestations qui ne sont pas médiées par le système neurovégétatif et qui se rapportent à des systèmes ou à des parties du corps spécifiques ; ils se différencient ainsi de la somatisation et du trouble somatoforme indifférencié, dans lesquels l'origine des symptômes et des sentiments de détresse est attribuée à des systèmes ou parties du corps multiples et variables. Il n'existe pas d'atteinte lésionnelle.

6 1/ les troubles somatoformes 2/ la psychologie de lhomme malade et la relation médecin- malade Balint M. (1957) Le médecin, son malade et la maladie, éd. Payot, Paris La médecine psychosomatique aujourd'hui I la psychologie médicale

7 La médecine psychosomatique aujourd'hui II la question de la «somatisation» Point de vue psychologique les théories psychosomatiques Point de vue biologique la psycho-neuro-immunologie quelques réalités cliniques les maladies «dites psychosomatiques» stigmates, hystérie, hypnose et guérisons inexpliquées

8 PSYCHOSOMATIQUE et PSYCHANALYSE LE CORPS POETIQUE (ou hystérique) : Groddeck L' Ecole de Chigago et les « Patterns » (Alexander)L' Ecole de Chigago et les « Patterns » LE MODELE «HYDRAULIQUE» Reich et lorgone(Biopathie du cancer) L'ECOLE DE PARIS et la Pensée opératoire LAlexithymie Nemiah JC, Sifneos PE Psychosomatic illness: a problem in communication Psychother Psychosom 1970;18(1):.

9 « L'inconscient répond toujours avec la plus grande précision par un mal de gorge pour vous forcer à murmurer des secrets par une douleur dans le bras pour vous éviter de vous montrer brutal ou de voler par une mauvaise haleine pour tenir en respect un amoureux trop pressant » cité par Grossmann in L'analyste sauvage Georges Groddeck PUF « Il y a environ 20 ans il me poussa au cou un goitre. À cette époque n'était pas encore instruit de ce que je sais (...) Puis vint le temps où je fis la connaissance du Ça et je me rendis compte que ce goitre était un enfant imaginaire... À mon avis mon goitre disparu parce que mon Ça appris à entrevoir et enseigna à mon conscient que comme beaucoup de gens j'ai vraiment une double vie et une double nature sexuelle et qu'il devenait inutile d'en prouver l'existence par une tumeur » Georges Groddeck Le livre du Ça p 24

10 PSYCHOSOMATIQUE et PSYCHANALYSE LE CORPS POETIQUE (ou hystérique) : GroddeckLE CORPS POETIQUE (ou hystérique) : Groddeck L' Ecole de Chigago et les « Patterns » (Alexander) LE MODELE «HYDRAULIQUE» Reich et lorgone(Biopathie du cancer) L'ECOLE DE PARIS et la Pensée opératoire LAlexithymie Nemiah JC, Sifneos PE Psychosomatic illness: a problem in communication Psychother Psychosom 1970;18(1):.

11 Ulcère gastrique Constipation Diarrhée Asthme Ulcère gastrique Constipation Diarrhée Asthme HTA Migraine Hyperthyroïdie Syncopes Arthrite Diabète HTA Migraine Hyperthyroïdie Syncopes Arthrite Diabète Schéma dynamique dALEXANDER Agressivité Rivalité Compétition Dominsixation Agressivité Rivalité Compétition Dominsixation Recherche de protection Soumission Dépendance infantile Recherche de protection Soumission Dépendance infantile Protestation narcissique Honte Sentiment dinfériorité Culpabilité Angoisse Ulcère gastrique constipation diarrhée colite asthme Ulcère gastrique constipation diarrhée colite asthme Être objet de soins Fuite Lutte Combat Lutte Combat PΣPΣ Σ

12 PSYCHOSOMATIQUE et PSYCHANALYSE LE CORPS POETIQUE (ou hystérique) : GroddeckLE CORPS POETIQUE (ou hystérique) : Groddeck L' Ecole de Chigago et les « Patterns » (Alexander)L' Ecole de Chigago et les « Patterns » LE MODELE «HYDRAULIQUE» Reich et lorgone(Biopathie du cancer) L'ECOLE DE PARIS et la Pensée opératoire LAlexithymie Nemiah JC, Sifneos PE Psychosomatic illness: a problem in communication Psychother Psychosom 1970;18(1):.

13 Un « rétrécissement » émotionnel engendre le cancer par l'accumulation d'une hormone délétère l'orgonne : ce qui ne se décharge pas dans la psyché s'écoule dans la « corporéité » (Ainsi le cancer de Freud serait dû à un mariage particulièrement malheureux...)

14 Daprès Joyce Mc Dougall 1/ singularité de la relation d'objet qui est délibidinalisée. 2/ pauvreté du dialogue marqué par la pensée opératoire qui, même quand elle est complexe ou abstraite, manque toujours de référence à un objet intérieur réellement vivant. 3/ carences de symptômes névrotiques d'aménagement. 4/ manifestation mimiques, gestuelles, sensorimotrices et algiques qui apparaissent à la place de symptômes. 5/ inertie menaçant à tout moment la poursuite de l'investigation Ainsi lénergie mise en jeu par les traumatismes psychologiques -- tout particulièrement les pertes d'objet-séparations -- ne pourrait être suffisamment mentalisée (c'est-à-dire faire l'objet d'une élaboration fantasmatique permettant de les amortir et de les résorber) emprunterait la voie de la somatisation. l'investigation psychosomatique page 258 « Le Ça donc qui n'est plus repris au niveau mental pour y trouver une expression mais qui n'en reste pas moins dynamique et sensible à tous les stimuli reste figé en des formes somatiques plus ou moins distordues » l'investigation psychosomatique page 258

15 La médecine psychosomatique aujourd'hui II la question de la «somatisation» Point de vue psychologique les théories psychosomatiques Point de vue biologique la psycho-neuro-immunologie quelques réalités cliniques les maladies «dites psychosomatiques» stigmates, hystérie, hypnose et guérisons inexpliquées

16 Metal'nikov S. & Chorine V. The role of conditioned reflexes in immunity Ann.Pasteur Inst :

17 Related Articles, Books, LinkOut Behaviorally conditioned immunosupression 1975 Ader R, Cohen N.. Psychosom Med : Conditioning of the immune response. Ader R, Cohen N. Neth J Med 1991 Oct;39(3-4): Department of Psychiatry, University of Rochester School of Medicine and Dentistry, NY Experimental studies in humans and experimental animals document the acquisition and extinction of classically conditioned alterations of different parameters of humoral- and cell-mediated immune responses. Although the aversive effects of cyclophosphamide in a taste aversion learning paradigm has been the most frequently used model, conditioned immunomodulatory effects are not confined to this conditioning procedure, and they are not limited to cyclophosphamide or, for that matter, the use of immunomodulating drugs as unconditioned stimuli. Conditioned changes in immunologic reactivity have also been found to modulate the progression of spontaneously- developing or experimentally-induced pathophysiological processes in experimental animals. The available data on the immunoregulatory effects of conditioning indicate that the immune system, like other systems operating in the interests of homeostasis, is integrated with other physiological processes and is therefore influenced by and capable of influencing the brain.

18 Russell et collaborateurs ont apporté de nouvelles données en faveur de la capacité d'apprentissage du système immunitaire en démontrant que la libération dhistamine (considérée comme un des mécanismes autorégulateurs des réponses inflammation et immunité), peut se produire devant la présentation d'un stimulant neutre qui a été préalablement associé à une agression immunologique Russell M. et col., Science, 225 : (1984)

19 Stress and immunity: what have we learned from psychoneuroimmunology ? Dantzer R. INSERM U394, Bordeaux, France. Le vieux concept qui veut que le stress diminue l'immunité doit être qualifié. Il y a maintenant des preuves que, de la même manière que des perceptions différentes du stress ont des conséquences physiologiques différentes, les manières différentes de faire face au stress aboutissent à des conséquences différentes sur l'immunité. Les mécanismes qui sont impliqués passent par les systèmes neuroendocriniens et autonomes. Ces voies font en réalité partie d'un réseau d'interactions bidirectionnelles entre le système nerveux central et le système immunitaire, qui joue un rôle important dans la régulation physiologique d'immunité

20 Figure 1. Interaction between the Hypothalamic and Pituitary Systems Regulating Adrenocortical Secretion and Their Relations with Peripheral Immunocompetent Cells. This relation is an example of bidirectional communication between the immune system and the brain. Superimposed on the normal negative-feedback relation between corticotropin and cortisol are neural elements that can override the system. These include environmentally and internally driven circadian rhythms, emotional and physical stress, and several different cytokines secreted by activated immunocompetent cells. These cytokines, released from activated T cells in response to bacterial endotoxin, induce the hypothalamic release of corticotropin- releasing hormone (CRH) and vasopressin (VP), both of which stimulate corticotropin secretion. Acting centrally, CRH activates the peripheral autonomic nervous system through multisynaptic descending pathways. Circulating epinephrine of adrenal origin acts synergistically with CRH and VP. In turn, circulating cortisol acts on peripheral immunocompetent cells to inhibit their activation and their secretion of cytokines, peptides, and other mediators of inflammation. ACH denotes acetylcholine, 5- HT serotonin, NE norepinephrine, GABA gamma-aminobutyric acid, IL interleukin, and IL-1-RA interleukin-1-receptor antagonist. Mechanisms of Disease : Neuroendocrine-Immune Interactions Reichlin S. N Engl J Med 1993; 329: , Oct 21, 1993.

21 Hormones and Neuropeptides Found in Immunocompetent Cells Mechanisms of Disease : Neuroendoc rine-Immune Interactions Reichlin S. N Engl J Med 1993; 329: , Oct 21, 1993.


Télécharger ppt "La médecine psychosomatique aujourd'hui I la psychologie médicale II la question de la «somatisation» Point de vue psychologique Point de vue biologique."

Présentations similaires


Annonces Google