La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Document à usage interne Marchés Actions 18/10/13 Perf. sur la semaine Perf. sur le mois Perf. Depuis le 31/12/12 CAC 40 42861,6%2,8%17,7% Eurostoxx 50.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Document à usage interne Marchés Actions 18/10/13 Perf. sur la semaine Perf. sur le mois Perf. Depuis le 31/12/12 CAC 40 42861,6%2,8%17,7% Eurostoxx 50."— Transcription de la présentation:

1 Document à usage interne Marchés Actions 18/10/13 Perf. sur la semaine Perf. sur le mois Perf. Depuis le 31/12/12 CAC ,6%2,8%17,7% Eurostoxx ,0%4,3%15,1% S&P ,2%0,8%22,0% Marchés de taux 18/10/13 Sur 1 semaine Sur 1 mois Depuis le 31/12/12 Eonia* 0,09%-+1 pb*-4 pb OAT 10 ans 2,35% n/d Matières 1ères 18/10/13 Perf. sur la semaine Perf. sur le mois Perf. Depuis le 31/12/12 Pétrole (Brent, $/baril) 110-1,3%-1,7%-2,0% Or ($/once) 13153,4%-3,6%-21,5% Devises 18/10/13 Perf. sur la semaine Perf. sur le mois Perf. Depuis le 31/12/12 EUR /USD 1,371,1%2,5%3,8% ACTUALITE DE LA SEMAINE 16/10 : Accord de dernière minute au Congrès américain sur le budget et le plafond de la dette*. > Lire la suite ECONOMIE Zone euro : Linflation décélère encore en septembre. Etats-Unis : Lactivité industrielle décélère dans la région de New York, le moral des promoteurs immobiliers baisse. Pays émergents : La croissance chinoise a accéléré au 3ème trimestre à 7,8% sur un an. Linflation progresse en Chine et en Inde. > Lire la suite MARCHES Taux : Les taux américains en baisse. Actions : Les marchés dactions ont bien résisté à laffrontement budgétaire aux Etats-Unis. Devises : Le dollar se déprécie fortement. > Lire la suite NOTRE ANALYSE Démocrates et républicains nayant trouvé quun accord de court terme, la Réserve fédérale américaine devrait rester prudente et attendre davantage pour diminuer ses achats dactifs. La baisse du moral des promoteurs immobiliers va également dans ce sens. Dans ces conditions, la remontée des taux américains sera lente. Le niveau actuel de lEUR/USD paraît insoutenable : quand il était aux alentours des niveaux actuels en février, M. Draghi avait déclaré que la BCE ne resterait pas inerte. La force de leuro, la remontée des taux obligataires sur les derniers mois et les chiffres européens décevants sont autant darguments plaidant pour une action de la Banque Centrale Européenne. Les marchés dactions navaient jamais adhéré au « scénario du pire » aux Etats-Unis. Au-delà des prochaines dates- clés concernant le budget et le plafond de la dette (15 janvier et 7 février 2014), ils devraient continuer de progresser avec, du côté américain, un peu moins de visibilité sur la croissance et un peu moins de crainte sur le durcissement de la politique monétaire. > Lire lavertissement * Ce terme est défini dans le lexique Source: Bloomberg, Stratégie Amundi - Données actualisées à 18h le 18/10/2013 Semaine du 11 au 18 octobre 2013

2 A CTUALITÉS DE LA SEMAINE 16/10 : accord de dernière minute au Congrès américain sur le budget et le plafond de la dette. Le Sénat (où les démocrates sont majoritaires) et la Chambre des Représentants (tenue par les républicains) ont approuvé un plan permettant le financement du gouvernement jusquau 15 janvier 2014 et le relèvement du plafond de la dette jusquau 7 février. Les républicains nont pas obtenu les concessions quils réclamaient, notamment en ce qui concerne la réforme du système de santé, projet-phare de ladministration Obama. Les fonctionnaires mis au chômage technique durant le shutdown* ont repris le travail jeudi 17 octobre et leurs salaires seront payés rétroactivement. > Retour au sommaire E CONOMIE Zone euro : Linflation décélère encore en septembre. La hausse sur un an des prix à la consommation en zone euro était, en septembre, de +1,1% pour lindice général, un plus bas depuis février 2010, et de +1,0% pour lindice hors énergie et produits alimentaires (contre, respectivement, +1,3% et +1,1% en août). Pays par pays, la hausse de lindice général sur un an est inchangée en Allemagne et en France par rapport à août (à, respectivement, +1,6% et +1,0%) mais ralentit sensiblement en Italie (+0,9% contre +1,2% en septembre) et, surtout, en Espagne (+0,5% contre +1,6% en août). Etats-Unis : Lactivité industrielle décélère dans la région de New York, le moral des promoteurs immobiliers baisse. Lindice Empire Manufacturing*, portant sur la production manufacturière dans la région de New York est ressorti en baisse. A son plus bas de 5 mois, il ne signale plus quune expansion très modérée de lactivité. Néanmoins, la composante portant sur les nouvelles commandes est à un plus haut de 7 mois. Lindice NAHB (indice de confiance des promoteurs immobiliers) baisse, pour sa part, en octobre, sur son niveau le plus bas depuis juillet. Pays Emergents : La croissance chinoise a accéléré au 3ème trimestre à 7,8% sur un an. Linflation progresse en Chine et en Inde. Le chiffre de la croissance chinoise était anticipé par le consensus et devrait permettre au gouvernement de tenir son objectif de +7,5% cette année. Les taux dinflation ont surpris à la hausse en Inde (+6,5% contre +6% anticipé) et en Chine (+3,1% contre +2,8% anticipé). Dans les deux cas, la surprise résulte dune envolée des prix des denrées alimentaires. > Retour au sommaire MARCHES Taux – Les taux américains en baisse. Le taux 10 ans perd 11 pb sur la semaine à 2,58%. Lessentiel de la baisse sest produit après laccord entre parlementaires au sujet du plafond de la dette et lannonce dune baisse de la confiance des promoteurs immobiliers. Les taux européens sont restés stables. Taux de change - Le dollar se déprécie fortement. Le dollar baisse par rapport à quasiment toutes les devises. Il a perdu 1,4% en moyenne face aux devises des pays développés sur la semaine. La parité EUR/USD a gagné 1,1% à 1,37 et se trouve désormais à son plus haut niveau depuis novembre * Ce terme est défini dans le lexique Semaine du 11 au 18 octobre 2013

3 M ARCHÉS ( SUITE ) Actions – Les marchés dactions ont bien résisté à laffrontement budgétaire aux Etats-Unis. Alors que le compte à rebours lancé le 1er octobre touchait à sa fin, les marchés dactions ont de nouveau progressé dans le calme cette semaine (+2.1% pour le MSCI US*, +1,8% pour le MSCI Europe* et +0,8% pour le Japon) grâce à laccord de dernière minute intervenu mercredi entre le Sénat et la Chambre des représentants. > Retour au sommaire L EXIQUE Eonia : L'Eonia est l'abréviation d'Euro Overnight Index Average. Il correspond au taux moyen des opérations au jour le jour sur le marché interbancaire en Euro, pondéré par les transactions déclarées par un panel d'établissements financiers, les mêmes que pour l'Euribor. Pb : pb est labréviation de point de base ; 1 point de base correspond à une variation de 0,01%. De fait, 100 points de base correspondent à une variation de 1%. Plafond de la dette : il sagit du seuil maximum légal de ce quun Etat peut emprunter. Shutdown : Paralysie de ladministration fédérale américaine qui se traduit par la mise au chômage technique dune partie des fonctionnaires fédéraux en raison du blocage du vote du budget américain par le Parlement des Etats- Unis; un moyen de mettre fin à cette situation serait que le Parlement réuni en Congrès vote un relèvement du plafond de la dette. Indice Empire State Manufacturing : Cet indice donne un aperçu détaillé du secteur manufacturier de lÉtat de New York. Dans la mesure où la fabrication est un secteur majeur de léconomie, le présent rapport a une grande influence sur les marchés. MSCI - Morgan Stanley Capital International : Indices de référence les plus couramment utilisés dans le monde par les gérants de portefeuille. Les MSCI s'appliquent à des groupes de pays, à des pays en particulier, à des secteurs économiques ou à des secteurs industriels. Par exemple, le MSCI US (MSCI US Investable Market 2500 Index ) représente environ 98% de la capitalisation du marché actions des Etats-Unis. Le MSCI Europe, exprimé en euro, est représentatif des principales valeurs en termes de liquidité et de capitalisation boursière des pays de la communauté européenne. A VERTISSEMENT Achevé de rédiger le 18/10/2013 à 18h Cette publication ne peut être reproduite, en totalité ou en partie, ou communiquée à des tiers sans notre autorisation. Edité par Amundi - Société anonyme au capital de euros - Siège social : 90, boulevard Pasteur, Paris - Société de gestion de portefeuille agréée par lAMF n° GP RCS Paris. Les informations figurant dans cette publication ne visent pas à être distribuées ni utilisées par toute personne ou entité dans un pays ou une juridiction où cette distribution ou utilisation serait contraire aux dispositions légales ou réglementaires, ou qui imposerait à Amundi ou ses sociétés affiliées de se conformer aux obligations denregistrement de ces pays. La totalité des produits ou services peut ne pas être enregistrée ou autorisée dans tous les pays ou disponible pour tous les clients. Les données et informations figurant dans cette publication sont fournies à titre dinformation uniquement. Aucune information contenue dans cette publication ne constitue une offre ou une sollicitation par un membre quelconque du groupe Amundi de fournir un conseil ou un service dinvestissement ou pour acheter ou vendre des instruments financiers. Les informations contenues dans cette publication sont basées sur des sources que nous considérons fiables, mais nous ne garantissons pas quelles soient exactes, complètes, valides ou à propos et ne doivent pas être considérées comme telles à quelque fin que ce soit. > Retour au sommaire * Ce terme est défini dans le lexique Semaine du 11 au 18 octobre 2013


Télécharger ppt "Document à usage interne Marchés Actions 18/10/13 Perf. sur la semaine Perf. sur le mois Perf. Depuis le 31/12/12 CAC 40 42861,6%2,8%17,7% Eurostoxx 50."

Présentations similaires


Annonces Google