La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La vie politique en France Thème 1 : la République de lentre-deux- guerres, victorieuse et fragilisée Emilie Giniès professeure au collège-lycée François-Villon.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La vie politique en France Thème 1 : la République de lentre-deux- guerres, victorieuse et fragilisée Emilie Giniès professeure au collège-lycée François-Villon."— Transcription de la présentation:

1 La vie politique en France Thème 1 : la République de lentre-deux- guerres, victorieuse et fragilisée Emilie Giniès professeure au collège-lycée François-Villon (XIVe arr.) Marie-Pierre Jolly professeure au collège-lycée Montaigne (VIe arr.) Jean-Luc Kharitonnoff professeur au collège Léon-Gambetta (XXe arr.) 1. Commentaire et explicitation du programme

2 La vie politique en France Proposition de découpage en heures pour lensemble de la partie IV : 35 % du temps, soit 15 heures environ Thème 1 – La République de lentre-deux- guerres : victorieuse et fragilisée 4 heures Thème 2 – Effondrement et refondation républicaine ( ) 4 heures Thème 3 – De Gaulle et le nouveau système républicain ( ) 3 heures Thème 4 – La Ve République à lépreuve de la durée 4 heures

3

4 Récapitulatif des idées-clés - limportance de limpact de la révolution russe dans les années et la reprise de la vie politique ; - les relations entre PC et SFIO tantôt séparés (congrès de Tours, dislocation de Front populaire), tantôt unis (Front populaire) ; - le clivage droite-gauche : fin de lUnion sacrée, réactions des mouvements politiques aux mesures du Front populaire.

5 Problématique : En quoi la vie politique entre 1917 et 1940 est- elle marquée par limpact de la révolution russe et les crises ? Notions : -Vie politique et parlementaire -Partis politiques, droite, gauche -Union et désunion politiques -Crises Vocabulaire : parti, régime politique, vie parlementaire, patronat, syndicat, congés payés, inflation

6 La vie politique en France Thème 1 : la République de lentre-deux- guerres, victorieuse et fragilisée Emilie Giniès professeure au collège-lycée François-Villon (XIVe arr.) Marie-Pierre Jolly professeure au collège-lycée Montaigne (VIe arr.) Jean-Luc Kharitonnoff professeur au collège Léon-Gambetta (XXe arr.) 2. Proposition de mise en œuvre dans une séquence

7 I. Limpact de la guerre et de la révolution russe dans la vie politique française II. La République en crise et le Front populaire A. Lannée 1917 et la révolution russe : une nouvelle donne pour la vie politique et parlementaire B. Le Congrès de Tours : quelle réponse de la SFIO aux 21 conditions de Moscou ? A. Les principaux aspects de la crise des années 1930 B. Une réponse aux crises : Le Front populaire C. Les réactions aux mesures 1, 5 heure 1 h. Déroulement de la séquence Annonce de la problématique Evaluation Travail sur un document Travail sur un corpus documentaire

8 Autre découpage possible I. Limpact de la guerre dans la vie politique française A. Lannée 1917 et la révolution russe : une nouvelle donne pour la vie politique et parlementaire ~ 60 minutes B. Congrès de Tours : quelle réponse de la SFIO aux 21 conditions de Moscou ? ~ 60 minutes II. La République en crise et le Front populaire A. Les principaux aspects de la crise des années 1930 ~ 20 minutes B. Une réponse aux crises : le Front populaire~ 20 minutes C. Les réactions aux mesures~ 20 minutes Evaluation1 heure

9 I. Limpact de la guerre et de la révolution russe dans la vie politique française ( ) A. Lannée 1917 et la révolution russe : une nouvelle donne pour la vie politique et parlementaire Objectifs de contenu : - tournant de 1917 : - les mutineries, grèves, révolution russe, souffrances de guerre enhardissent lopposition de la SFIO : fin de l« Union sacrée » - appel à Clemenceau qui rétablit lordre et assure la victoire - reprise des affrontements politiques entre la droite et la gauche accusée de vouloir propager la révolution en France - 21 conditions : Lénine impose ladhésion des socialistes à la IIIe Internationale

10 I. Limpact de la guerre et de la révolution russe dans la vie politique française ( ) A. Lannée 1917 et la révolution russe : une nouvelle donne pour la vie politique et parlementaire Contextualisation : - Depuis 1914, Union sacrée : les partis de droite et SFIO confondus sétaient unis dans un gouvernement d« union sacrée » , paroxysme des difficultés dues à la guerre : souffrances, pénuries, mutineries, grèves, révolution russe

11 Photographe : Albert Moreau. Source : ECPAD Visite de Clemenceau au camp d'aviation de Fouilloy (Aisne), le 17 mai 1918 pour illustrer laction de Clemenceau

12 Discours prononcé à Strasbourg, par G. Clemenceau, le 4 novembre 1919 (campagne des élections législatives). Entre [les socialistes] et nous cest une question de force, puisqu'en réclamant la liberté pour eux-mêmes, ils prétendent nous imposer une dictature dabsolutisme par un système dexécrables attentats où s'exalte le délire de férocité […] A nous de montrer que leur agression ne nous trouvera pas sans défense. Lunion des bons Français suffira pour opposer un infranchissable rempart à la sauvagerie. Relever les expressions qui qualifient les socialistes De quoi sont-ils accusés par Clemenceau ?

13 Proposition de trace écrite : Lunion sacrée des partis politiques qui formaient le gouvernement depuis 1914 est remise en cause par le tournant de 1917 : - les difficultés dues à la guerre (souffrances, grèves, révolution russe) font basculer les socialistes de la SFIO dans lopposition ; - Clemenceau, appelé à la tête du gouvernement, rétablit lordre et organise la victoire. Le retour à la vie parlementaire se déroule dans un climat dâpres affrontements entre la droite et la SFIO accusée de vouloir mener une révolution sur le modèle bolchevique. La droite remporte les élections de Transition : la menace révolutionnaire est-elle réelle ?

14 2. Epuration des postes de responsabilité dans le mouvement ouvrier, où les réformistes doivent être remplacés par des communistes 11. Epurer la fraction parlementaire 12. Etablir lorganisation des PC sur base dune centralisation démocratique par une discipline de fer confinant à la discipline militaire 16. Reconnaître le caractère obligatoire des décisions de la IIIe Internationale communiste, « parti mondial unique » 17. Appeler les partis « PC » au lieu de « PS » 21. Exclure du Parti ceux qui rejettent les partis dadhésion Document 1 : les 21 Conditions de Moscou En juillet 1920 Lénine impose aux partis socialistes du monde entier dadhérer à 21 Conditions en bloc, sans négociations possibles : cest la IIIe Internationale.

15 Quel parti ? Quelle place dans la vie politique ? Document 1 Les 21 Conditions de Moscou Document 2 Position de M. Cachin Document 3 Position de L. Blum Sur quel modèle le Parti doit-il reposer? IIIe Internationale Comment organiser et diriger le parti? Comment doit- il fonctionner ? Centralisation démocratique Discipline de fer Qui accepter, qui refuser dans le parti ? Epuration des réformistes et de la fraction parlementaire Renseigner la 2 e colonne du tableau

16 Reformulation pour expliciter la prise dinformation : La menace révolutionnaire peut apparaître comme légitime car depuis Moscou, Lénine incite les partis socialistes du monde à prendre la IIIe Internationale comme modèle : ce sont les 21 Conditions de Moscou.

17 I. Limpact de la guerre et de la révolution russe dans la vie politique française ( ) B. Le Congrès de Tours : quelle réponse de la SFIO aux 21 Conditions ? Objectifs de contenu Comprendre la scission entre communistes et socialistes.

18 Du 26 au 31 décembre 1920 se déroule le Congrès de Tours de la SFIO (Section française de lInternationale ouvrière, nom du parti socialiste français). Les enjeux de ce congrès sont relayés par les journaux. Travail maison : 1.Présenter le document. 2.Recherche personnelle : quelle est la fonction en 1920 des trois personnages mentionnés ? 3.Par rapport à quel régime se positionnent ces trois personnages ? 4.Quelles sont les positions de M. Cachin et de L. Blum ?

19 Quel parti ? Quelle place dans la vie politique ? Document 1 Les 21 Conditions de Moscou Document 2 Position de M. Cachin Document 3 Position de L. Blum Sur quel modèle le Parti doit-il reposer? IIIe Internationale Comment organiser et diriger le parti? Comment doit- il fonctionner ? Centralisation démocratique Discipline de fer Qui accepter, qui refuser dans le parti ? Epuration des réformistes et de la fraction parlementaire Travail maison: lire les discours de M. Cachin (doc. 2) et L. Blum (doc.3) et renseigner le tableau

20 Les responsables de la SFIO prennent position sur les 21 Conditions. Document 2 : intervention de Marcel Cachin au Congrès de Tours, lundi 27 décembre 1920, au matin « Ce fait immense de la révolution russe doit-être, camarades, présent à toutes nos pensées; il doit si on sait le comprendre, influer de manière décisive, sur les résolutions de cette assemblée. (…) On nous demande de faire un parti solidement organisé, totalement centralisé, vigoureusement dirigé. Cest une innovation, cela je le confesse. Les Russes lont fait chez eux; ils nous ont donné lexemple quil faudra suivre. (…) Cest une nécessité à lheure où des événements intérieurs graves peuvent solliciter laction de la classe ouvrière française. (…) Nous avons le devoir de modifier durgence les statuts de notre Parti, et dimposer (…) à tous ceux qui prétendent servir utilement et totalement le Parti, des devoirs précis, stricts, sévères.» publié dans Les Collections de L'Histoire n° /2005 Collections de L'Histoire n° /2005

21 Document 3 : intervention de Léon Blum au Congrès de Tours, lundi 27 décembre 1920 « A notre avis, [ladhésion à la IIIe Internationale] repose sur (…) une espèce de vaste erreur de fait, qui a consisté à généraliser, pour lensemble du socialisme international, (…) une expérience particulière et locale, lexpérience de la Révolution russe elle-même. (…) Que sera le parti nouveau que vous voulez créer ? (…) Cest au sommet un comité directeur de qui tout doit dépendre, cest une sorte de commandement militaire formulé den haut et se transmettant de grade en grade, jusquaux simples militants. (...) Vous ce nest plus lunité que vous recherchez, cest luniformité. (…) Cest pour cela quon prévoit des épurations périodiques. (…) Est-ce là le parti que nous avons bien connu ? Non ! Le Parti que nous avons connu, cétait lappel à tous les travailleurs (…) Quel est lobjet que le parti socialiste jusquà présent se donnait à lui-même ? Cest la transformation du régime économique. Lisez larticle dans lequel lInternationale définit son but. Quel est ce but ? La lutte à main armée contre le pouvoir bourgeois. (…) Il y a opposition et contradiction formelles entre ce qui a été jusquà présent le socialisme et ce qui sera demain le communisme. »

22 « PROLETAIRES DE TOUT PAYS UNISSEZ VOUS » static.lexpress.fr/.../623093_sans-titre.jpg M. Cachin à la tribune Décrire salle et personnages pour appréhender lambiance et le déroulement dun congrès de parti politique. L.O. Frossart Clara Zetkin

23 Le Congrès de Tours, un combat dhommes et didées… Coll.CHSP- Léon Blum en 1919 après les élections législatives M. Cachin portrait pour LHumanité : [photographie de presse] 1920

24 Quel parti ? Quelle place dans la vie politique ? Document 1 Les 21 Conditions de Moscou Document 2 Position de M. Cachin Document 3 Position de L. Blum Sur quel modèle le Parti doit-il reposer? IIIe InternationaleLes Russes : lexemple quil faudra suivre. Une vaste erreur car expérience particulière et locale Comment organiser et diriger le parti? Comment doit-il fonctionner ? Centralisation démocratique Discipline de fer Totalement centralisé, vigoureusement dirigé. Devoirs imposés, stricts et sévères Refus dun commandement de type militaire, de luniformité. Qui accepter, qui refuser dans le parti ? Epuration des réformistes et de la fraction parlementaire Exclusion des opposants Refus des épurations. Appel à tous les travailleurs Quel est le but du parti ?Action des ouvriers dans les événements révolution Transformation du régime économique Conclusion : quelle conception de la démocratie pour une société égalitaire ? Parti mondial unique -> pas de pluralisme politique Refus de participer au débat politique parlementaire Refus de la lutte armée et acceptation des règles parlementaires

25 Vendredi 31 décembre Expliquer que les « unes » participent à la formation dune opinion publique et quelles entretiennent le débat politique. 30 décembre décembre 1920

26 Décrire limpact de la Révolution russe en France. Vous mentionnerez notamment : les acteurs et enjeux politiques du Congrès de Tours ; linfluence de la révolution russe dans les débats ; les décisions prises et leurs conséquences sur le parti socialiste et la vie parlementaire.

27 En 1920 au Congrès de Tours, les partisans de M. Cachin pensent que la révolution russe est un modèle. Ils veulent organiser un parti communiste centralisé, hiérarchisé, « épuré », soumis à Moscou. Ils refusent toute participation au débat parlementaire. Les partisans de L. Blum, minoritaires, voient au contraire en la révolution russe une expérience locale, inadaptable au contexte français. Ils refusent la conception dun parti uniformisé et soumis à la IIIe Internationale. Le combat pour réduire les inégalités doit passer par la transformation du régime économique et une participation à la vie parlementaire. Ce désaccord entraîne la scission irrémédiable en deux partis : communiste (PC) et socialiste (SFIO). Décrire limpact de la révolution russe en France. Proposition de correction

28 Conclusion partielle Les difficultés de la guerre et la révolution russe ont ravivé les affrontements politiques, non seulement entre la droite et la gauche, mais aussi entre socialistes et communistes.

29 II. La République en crise et le Front populaire A.Les principaux aspects de la crise des années Chanson Vas-y Léon sur FtGAxFO4. FtGAxFO4 Surlignez les principaux aspects des crises des années 1930 : -en bleu les aspects économiques et sociaux, -en vert le contexte international, -en rouge les aspects politiques. Capacité du programme à loral : Racontez les principaux aspects de la crise des années Objectifs de contenu Comprendre la violence des crises des années 1930

30 Document : chanson Vas-y Léon (mai 1937) pour enseigner les aspects de la crise des années Cest tout lpays qui frémit dimpatience Cest tout un peuple qui réclame du pain Vas-y sans peur, tente ton expérience Nous sommes là pour faire taire les coquins (Refrain :) Vas-y Léon Défend ton ministère Vas-y Léon Faut quMarianne ait raison Car Marianne est une meunière Et les ailes de son moulin Doivent tourner pour les prolétaires Pour qules gueux ne crèvent plus de faim Cqui faut Léon, cest la paix dans le monde Commençons donc à la faire chez nous À bas lcanon, à bas lcanon qui gronde Il faut qulamour nous donne rendez-vous (Au refrain.) Cquil faut Léon, secourir la vieillesse Pas de médaille, mais du feu et du pain Repos aux vieux, afin que la jeunesse Puisse travailler, Et nplus tendre la main (Au refrain) Cquil faut Léon, montrer qula République Ne peut pas vivre sans la liberté Sans liberté, rien de démocratique Sans liberté, pas de fraternité (Au refrain)

31 Dans les années 1930, la France est touchée par les crises -économique et sociale : chute de la production, montée du chômage, misère ; -internationale : montée des dictatures et menaces de guerre ; -politique : montée des mouvements extrémistes qui mettent en danger la démocratie. Capacité du programme à loral : Racontez les principaux aspects de la crise des années Transition Quel est limpact de ces crises sur la vie politique ?

32 II. La République en crise et le Front populaire B. Une réponse aux crises : le Front populaire Objectifs de contenu Comprendre la formation du Front populaire et les mesures sociales.

33 Allez sur le site sociale/video/CAB /ce-que-fut-le-front-populaire.fr.html Visionnez le film entre 00:00:15 et 00:01:30 et répondez aux questions suivantes.http://www.ina.fr/economie-et-societe/vie- sociale/video/CAB /ce-que-fut-le-front-populaire.fr.html 1. Comment expliquer lexpression « gauche unie » ? Justifiez votre réponse à partir de l'image. 2. Quelle en est la conséquence électorale ? Qui devient chef du gouvernement ? 3. Quelles réactions déclenche la victoire électorale du Front populaire ? Pourquoi ? Relevez les éléments sur les images prouvant la détermination des hommes. 4. Comment le gouvernement de L. Blum réagit-il à cette pression populaire ? 5. En quoi les mesures prises sont-elles des mesures sociales ? Justifiez votre réponse à partir des images. Travail maison en amont

34 II. La République en crise et le Front populaire B. Une réponse aux crises : le Front populaire Objectifs de contenu Comprendre la formation du Front populaire et les mesures sociales.

35 1. Comment expliquer lexpression « gauche unie » ? Justifiez votre réponse à partir de l'image. Rapprochement de trois partis de gauche : PC, SFIO parti radical. Manifestation unitaire du 14 juillet 1935 sur un programme commun de lutte contre les crises aves les chefs des partis. Staline et le PC sont à linitiative de ce rapprochement.

36 2. Quelle en est la conséquence électorale ? Qui devient chef du gouvernement ? Victoire aux élections législatives davril-mai Léon Blum, président du conseil.

37 II. La République en crise et le Front populaire B. Le Front populaire et ses mesures Pour retrouver une crédibilité politique et à la demande de Staline, le parti communiste se rapproche de deux autres partis de gauche, la SFIO et le parti radical. Ils forment ensemble le Front populaire sur un programme commun de lutte contre les crises. Le Front populaire remporte les élections en mai L. Blum, chef de la SFIO majoritaire, dirige le gouvernement.

38 3. Quelles réactions déclenche la victoire électorale du Front populaire ? Pourquoi ? Relevez les éléments sur les images prouvant la détermination des hommes. Grèves pour inciter le gouvernement à mettre en œuvre son programme. Poings levés, occupation des usines jour et nuit…

39 4. Comment le gouvernement de L. Blum réagit-il à cette pression populaire ? Accords de Matignon entre délégués des patrons et des syndicats.

40 5. En quoi les mesures prises sont-elles des mesures « sociales » ? Justifiez votre réponse à partir des images. Hausse des salaires (« Victoire sur la misère ») Congés payés (plages, promenades en bicyclette…) Réduction du temps du travail Délégués du personnel Convention collective Visent à lutter contre le chômage et à améliorer les conditions de vie et de travail des ouvriers.

41 B. Les mesures du Front populaire La victoire du Front populaire déclenche des grèves joyeuses qui incitent le gouvernement à mettre en œuvre son programme. Les accords de Matignon entre délégués des patrons et des syndicats complétés par des lois sociales prévoient notamment : -une hausse des salaires, -deux semaines de congés payés, -une semaine de 40 heures. Phase de travail personnel : mise en œuvre de la capacité du programme (première partie) : Décrire les principales mesures prises par le Front populaire.

42 C. Les réactions suscitées par ces mesures Objectifs de contenu Mesurer les critiques des divers mouvements politiques à légard des mesures sociales.

43 -Présentation du document. -Quels reproches sont faits aux mesures ? - Avantages matériels et pécuniaires = inflation ; - Grèves = désordre et agitation révolutionnaire « chiffon rouge » du communisme ; - « La grande offensive juive » = rejet en bloc des mesures par antisémitisme Dimanche 21 juin 1936

44 Tous les avantages matériels et pécuniaires consentis aux ouvriers nont de valeur que sil y a une patrie, un Etat, un ordre, une sécurité, une monnaie, une activité industrielle et commerciale. A quoi bon des semaines de vacances payées sil ny a pas de travail les cinquante autres ? - Avantages matériels et pécuniaires = inflation ; - Congés payés inutiles car chômage ; Dimanche 21 juin 1936

45 Discours radiodiffusé dEdouard Daladier : 21 août 1938 Il faut remettre la France au travail… Ce ne sont pas des sacrifices que je demande aux Français, cest un effort plus vigoureux, un effort résolu et tenace qui a pour but de ranimer lactivité, daugmenter la loi de quarante heures, en vertu des nécessités nationales, comme en raison de la situation générale de lEurope… [...]. Tant que la situation internationale demeurera aussi délicate, il faut quon puisse travailler plus de quarante heures, et jusquà quarante-huit heures dans les entreprises qui intéressent la défense nationale. Et il faut que, sans formalités inutiles ni discussions interminables, toute entreprise qui en a le besoin puisse disposer non plus de quarante heures de travail par semaine, mais des heures nécessaires à son activité ». Présentation et contexte du discours. Quelle mesure est remise en cause ? Pourquoi ? Quels arguments Daladier partage-t-il avec la droite ?

46 Discours radiodiffusé dEdouard Daladier : 21 août 1938 Il faut remettre la France au travail… Ce ne sont pas des sacrifices que je demande aux Français, cest un effort plus vigoureux, un effort résolu et tenace qui a pour but de ranimer lactivité, daugmenter la loi de quarante heures, en vertu des nécessités nationales, comme en raison de la situation générale de lEurope… [...]. Tant que la situation internationale demeurera aussi délicate, il faut quon puisse travailler plus de quarante heures, et jusquà quarante-huit heures dans les entreprises qui intéressent la défense nationale. Et il faut que, sans formalités inutiles ni discussions interminables, toute entreprise qui en a le besoin puisse disposer non plus de quarante heures de travail par semaine, mais des heures nécessaires à son activité ». Présentation et contexte du discours. Quelle mesure est remise en cause ? Pourquoi ? Quels arguments Daladier partage-t-il avec la droite ?

47 C. Les réactions suscitées par ces mesures Ces mesures suscitent de vives réactions. Elles sont jugées trop timides par le PC. Pour leurs détracteurs, elles aggravent linflation, le ralentissement de lactivité économique, le chômage et, dans un contexte de montée des dictatures, mettent en péril la sécurité du pays. Ces réactions entraînent la démission de Léon Blum. Les radicaux et la droite gouvernent alors jusquen Léon Blum cristallise toutes les haines de lextrême-droite : antisémitisme, faiblesse de lexécutif, socialisme. Décrire les réactions que suscitent les mesures du Front populaire.

48 Conclusion partielle Le Front populaire nest quune union éphémère qui, malgré « limpression dembellie », ne parvient pas à résoudre les crises.

49 Conclusion générale De 1917 à 1940, la vie politique et parlementaire est marquée par des clivages droite-gauche et gauche- gauche qui fragilisent la démocratie jusquà leffondrement de la Troisième République. Pour autant, la mémoire collective retient laction sociale du Front populaire.

50 Avoir des connaissances et des repères relevant - du temps : les grands traits de lhistoire politique, sociale, économique, culturelle de la France - de la culture artistique : œuvres picturales du patrimoine : la photographie humaniste - situer dans le temps des événements - lire et employer différents langages : textes– images – musique - être capable de porter un regard critique sur un fait, un document, une œuvre - repérer les informations dans un texte à partir des éléments explicites et des éléments implicites nécessaires - dégager, par écrit ou oralement, lessentiel dun texte lu - manifester, par des moyens divers, sa compréhension de textes variés - rédiger un texte bref, cohérent et ponctué, en réponse à une question ou à partir de consignes données - formuler clairement un propos simple Connaître - les valeurs, symboles de la République - les règles fondamentales de la démocratie - le fonctionnement et le rôle de différents médias Capacités et méthodes mises en œuvre lors de la situation dapprentissage


Télécharger ppt "La vie politique en France Thème 1 : la République de lentre-deux- guerres, victorieuse et fragilisée Emilie Giniès professeure au collège-lycée François-Villon."

Présentations similaires


Annonces Google