La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

G.Puel Dakar 28/11/20071 LES POLITIQUES PUBLIQUES DE RÉGULATION DE LACCÈS À INTERNET EN CHINE : LES CYBERCAFÉS DES VILLES CHINOISES, CONDITIONS DE LACCÈS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "G.Puel Dakar 28/11/20071 LES POLITIQUES PUBLIQUES DE RÉGULATION DE LACCÈS À INTERNET EN CHINE : LES CYBERCAFÉS DES VILLES CHINOISES, CONDITIONS DE LACCÈS."— Transcription de la présentation:

1 G.Puel Dakar 28/11/20071 LES POLITIQUES PUBLIQUES DE RÉGULATION DE LACCÈS À INTERNET EN CHINE : LES CYBERCAFÉS DES VILLES CHINOISES, CONDITIONS DE LACCÈS PUBLIC ET MODÈLES DUSAGES

2 G.Puel Dakar 28/11/20072 Objet détude Accès public = lieux ouverts au public, proposant un accès gratuit ou payant Business sites of Internet access services = cafés Internet + lounge bars Émergence dun écosystème daffaires

3 G.Puel Dakar 28/11/20073 Questions de recherche Les politiques de régulation sont une construction sociale ; leur articulation avec le jeux des acteurs modèlent le marché des cafés Internet et ainsi les formes urbaines de laccès

4 G.Puel Dakar 28/11/20074 Méthodologies et sources Trois études empiriques Littérature grise disponible en anglais Littérature savante peu diserte sur la question - Internet et la démocratisation - Naissance de lindustrie

5 G.Puel Dakar 28/11/20075 Le contexte de lInternet en Chine

6 G.Puel Dakar 28/11/20076 Le paradoxe des cybercafés Progression plus rapide du taux de connexion depuis les cybercafés que du taux moyen Pourquoi ? –Qualité de service, coût,… –Usages de lInternet, –Pratiques sociales : espaces de liberté ?

7 G.Puel Dakar 28/11/20077 La gouvernance de lInternet Une gouvernance complexe Une stratégie indéterminée Une structure sans racine qui bute contre les guanxi locaux (xinxiban et cybercafés) Multiplication et manque de clarté des textes et des normes Le débat : mise en place intentionnelle dune politique dautorégulation ou politique du « parapluie rouge » : dilution des responsabilités pour favoriser les « arrangements entre amis ».

8 G.Puel Dakar 28/11/20078 Les grandes lignes de la réglementation des cybercafés 1996 : 1 er accès public commercial ouvert à Haidian (Pékin) 1998 : Création du Ministère des Industries de l'Information. Enregistrement des cybercafés obligatoire 2002 : Incendie du Lanjisu Cyber à Pékin Internet Culture Operating Permit 2003 Le Ministère de la Culture coordonnateur principal de la régulation des cybercafés 2003 : Projet de création d'un modèle national de chaîne des cybercafés 2007 : Toute nouvelle ouverture de cybercafé est interdite

9 G.Puel Dakar 28/11/20079 Les stratégies de la régulation nationale le développement de la technologie Internet dans la population pour accroître ses compétences et moderniser l'économie ; la construction d'un marché national (ordinateurs et réseaux "sécurisés", jeux nationaux, joint venture, chaîne de cybercafés,…) le contrôle des usages (lutte contre les usages "déviants" – jeu pour les jeunes, accès à des sites "inappropriés", dissidence,…) par un contrôle des lieux, des machines, de l'information et des hommes : le Golden shield ;

10 G.Puel Dakar 28/11/ Les compromis locaux

11 G.Puel Dakar 28/11/ La géographie urbaine de laccès à Internet Lespace urbain central (groupes sociaux aisés) est celui des Starbucks (accès Wi-Fi gratuit des lieux branchés) Dans les zones de contact (classes moyennes) émerge le modèle du cybercafé multiservices (chaînes, bars,…) Dans les quartiers intermédiaires : offre diversifiée mêlant services de proximité, jeux et interaction sociale ; la segmentation se fonde sur la qualité du bassin dusagers. Dans les zones en périphérie subsistent cybercafés traditionnels de proximité et clandestins spécialisés dans les jeux.

12 G.Puel Dakar 28/11/ Conclusions Fort dynamisme concurrentiel du Business des cybercafés ; Les Autorités, appuyés par leur réseau dalliés, peinent à prendre la tête de lécosystème daffaires et à imposer leur modèle de nouveau contrôle social (Liannos) ; Dautres alliances au niveau local se forment et sopposent même si toutes leurs parties prenantes ne plaident pas ouvertement pour un Internet «ouvert» ; La différenciation des mobilités fonde la différenciation territoriale des lieux daccès et, en ce sens, la segmentation de la ville chinoise suit les grandes tendances contemporaines.


Télécharger ppt "G.Puel Dakar 28/11/20071 LES POLITIQUES PUBLIQUES DE RÉGULATION DE LACCÈS À INTERNET EN CHINE : LES CYBERCAFÉS DES VILLES CHINOISES, CONDITIONS DE LACCÈS."

Présentations similaires


Annonces Google