La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

JOURNEE DES PARRAINS, PARIS, 6 MARS 2011 PRESENTATION SUR LES ACTIONS FINANCEES PAR OSI POUR LE BIEN DES ORPHELINS Par Espérance NKINABACURA Association.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "JOURNEE DES PARRAINS, PARIS, 6 MARS 2011 PRESENTATION SUR LES ACTIONS FINANCEES PAR OSI POUR LE BIEN DES ORPHELINS Par Espérance NKINABACURA Association."— Transcription de la présentation:

1 JOURNEE DES PARRAINS, PARIS, 6 MARS 2011 PRESENTATION SUR LES ACTIONS FINANCEES PAR OSI POUR LE BIEN DES ORPHELINS Par Espérance NKINABACURA Association de Prise en Charge des Orphelins du Sida au Burundi( APECOS)

2 PLAN INTRODUCTION LA SITUATION DES ORPHELINS DU SIDA AU BURUNDI LA PRESENTATION DES ACTIONS MENEES PAR APECOS UN COMPTE RENDU DES 2 ACTIONS FINANCEES PAR OSI LE PROGRAMME DE PARRAINAGE LA FORMATION DE GUIDE TOURISTIQUE CONCLUSION

3 INTRODUCTION Le Burundi figure parmi les pays les plus pauvres du monde. Les principaux indicateurs de Développement Humain publiés par le PNUD en 2005 indiquent que le Burundi occupe le 169 ème rang sur 177 pays classés. Le niveau dinstruction y est très faible (Le taux danalphabétisme est de 65% actuellement), la pauvreté monétaire est très élevée (28 Dollars est le revenu monétaire moyen annuel par habitant).

4 INTRODUCTION(suite) Cette situation est aggravée par les effets désastreux du VIH-SIDA, (le Burundi est le 16 ème pays le plus affecté du monde en termes de taux de séropositivité). Les effets directs et indirects sur les enfants sont matérialisés par les effectifs très importants dorphelins, denfants de la rue, des enfants souffrant de carences nutritionnelles graves, ainsi que dautres catégories denfants vulnérables.

5 INTRODUCTION(suite) Le Burundi est ainsi lun des pays du monde qui, proportionnellement à leur population, comptent le plus dorphelins et denfants vulnérables. Le pays compte actuellement près de orphelins, soit près de 17% des enfants de 0 à 16 ans daprès les données fournies par le CNLS. Parmi ces orphelins, , soit 37% sont des orphelins du SIDA.

6 LA SITUATION DES ORPHELINS DU SIDA AU BURUNDI LONUSIDA estime à environs le nombre des enfants infectés par le VIH (2008). La même source indique que le nombre dorphelins du sida du Burundi est denvirons et projection 2010 est que la proportion en % des orphelins de tous les enfants sera de 14%. Lexistence denfants vivant avec des parents séropositifs est une réalité quand on connaît la prévalence du VIH au Burundi (3%) avec une forte prédominance féminine.

7 LA SITUATION DES ORPHELINS DU SIDA AU BURUNDI(suite) Chaque catégorie denfant affecté par le VIH/Sida comporte des facteurs propres de vulnérabilité liés soit à lenvironnement social (stigmatisation & discrimination), à létat physique des parents, à la pauvreté qui guette les familles propres des enfants et les familles daccueil après le décès des parents, le manque daccompagnement de ces personnes encore en bas âge ainsi que le comportement à risque pour les plus âgés.

8 LA SITUATION DES ORPHELINS DU SIDA AU BURUNDI(suite) La prise en charge des enfants affectés par le VIH/Sida au Burundi est en grande partie réalisée au niveau communautaire, avec un appui important des organisations de la société civile et celle dinspiration religieuse et dans une très faible mesure des structures étatiques Le placement en institution de type orphelinat est marginal car même la plupart des structures qui hébergent ces enfants le font à titre transitoire pour un moment en attendant que lenfant regagne un cadre familial digne de ce nom.

9 LA SITUATION DES ORPHELINS DU SIDA AU BURUNDI(suite) Les problèmes vécus par les orphelins du Sida sont liés à la maladie ou au décès du ou des parents dont les principaux : Labandon scolaire Le manque de moyens de subsistance habituels Le faible accès à la prise en charge médicale Problèmes affectifs et émotionnels etc.…..

10 LA PRESENTATION DES ACTIONS MENEES PAR APECOS Présentation générale de lAPECOS: LAssociation de Prise En Charge des Orphelins du Sida, en sigle APECOS a été agréée au Burundi le 11 mai 1993 suivant Ordonnance du Ministre de lIntérieur n° /184. Sa vision est de réduire limpact du VIH/SIDA et la pauvreté sur la communauté. Sa mission est de trouver des réponses durables aux besoins des orphelins du Sida et autres enfants vulnérables Son but est daider les orphelins du Sida et autres enfants vulnérables à retrouver lespoir de vivre et couvrir lautonomie.

11 LA PRESENTATION DES ACTIONS MENEES PAR APECOS(suite) En 2010, lAPECOS a réalisé les activités suivantes: A Bujumbura, lAPECOS a soutenu 1546 orphelins avec laide des Projets : OSI, SIDACTION, PRIDE et ESTHER A Kirundo, lAPECOS a assisté 2800 orphelins grâce à lappui de FHI, CONCERN WORLDWIDE et PRIDE. A Bubanza, 1000 orphelins ont été assistés grâce au Projet PRIDE. A CIBITOKE, le Projet CONCERN a appuyé 450 ménages démunis en agro pastorale et le Projet PRIDE a appuyé 1000 orphelins en scolarisation.

12 LA PRESENTATION DES ACTIONS MENEES PAR APECOS(suite) Les programmes de lAPECOS concernent: la prise en charge psychosociale; la scolarisation; la prise en charge médicale; lappui économique(AGR); lassistance juridique le parrainage

13 UN COMPTE RENDU DES 2 ACTIONS FINANCEES PAR OSI Le Programme de Parrainage: Evolution Le parrainage a débuté en Mars 2001 : le 1 er enfant orphelin parrainé NDAGIJIMANA Kévin (infecté par le VIH et à cette époque, il navait pas encore des traitements antirétroviraux au Burundi) avait 3ans (son état de santé était très critique et il venait de perdre son grand-frère lui aussi infecté par le VIH) et en 2011, il est toujours en vie et a 12ans et son état de santé est très bon. Le parrainage a contribué beaucoup en soins médicaux, à la scolarité et à lalimentation

14 UN COMPTE RENDU DES 2 ACTIONS FINANCEES PAR OSI(suite) Le tableau indiquant lévolution de leffectif des parrainés depuis 2001: AnnéeEffectif

15 UN COMPTE RENDU DES 2 ACTIONS FINANCEES PAR OSI(suite) Objectif et activités Lobjectif poursuivi est de préparer un avenir meilleur des orphelins infectés et/ou affectés par le VIH/SIDA. La stratégie est de permettre la réussite scolaire de ces enfants et daider les grands-parents à subvenir aux besoins essentiels des orphelins à leur charge par un appui alimentaire et économique. Le Projet de parrainage permet non seulement de soutenir financièrement les enfants parrainés mais apporte aussi un solide appui psychologique.

16 UN COMPTE RENDU DES 2 ACTIONS FINANCEES PAR OSI(suite) La dimension supplémentaire apportée par la relation avec un parrain ou une marraine (donc quelquun qui pense à lenfant) est très salvatrice pour le développement de lenfant et leur permet de se sentir moins seuls dans leur vie quotidienne. Les activités réalisées sont: les correspondances; la réception et transmission de colis et lettres; la distribution de fonds de parrainage aux familles des orphelins; les réunions dencadrement et déchange; les visites de suivi dans les familles et à lécole et dautres activités liées à lépanouissement de lenfant.

17 UN COMPTE RENDU DES 2 ACTIONS FINANCEES PAR OSI(suite) Impact Les enfants éprouvent un grand plaisir quand ils reçoivent des nouvelles de la part de leurs parrains ou marraines. Les émotions quils libèrent montrent à quel degré ils se sentent heureux au moment de percevoir une lettre ou un cadeau. Les mots couchés sur les papiers (je pense à toi, je ne toublie pas) les touchent profondément et ils éprouvent des sentiments. Chaque fois quil ya un courrier ou un cadeau, le visage de lenfant séclaircie, change et devient souriant.

18 UN COMPTE RENDU DES 2 ACTIONS FINANCEES PAR OSI(suite) Les fonds de parrainage contribuent à la survie des ménages bénéficiaires, à lamélioration du taux de réussite scolaire, à la stabilité familiale,… Le Référent de lAPECOS fait un suivi régulier des parrainés et rend compte à OSI, ce qui permet la réussite du projet. Les frais de gestion perçus par APECOS facilitent lexpédition des courriers, communication par internet,…..ce qui est un grand atout pour le projet. Les missions dOSI à lAPECOS (en 2006, 2007, 2009 et 2010) ont un impact très positif sur lamélioration du travail réalisé.

19 UN COMPTE RENDU DES 2 ACTIONS FINANCEES PAR OSI(suite) Défis Redéfinir de nouveaux critères dinclusion et de sortie en les adaptant aux réalités du moment. Les critères fixés nous ont permis (équipes techniques de lAPECOS et dautres associations partenaires: ANSS et SWAA-Burundi dans le cadre du PPSS) de revisiter les listes actuelles de la prise en charge sociale, scolaire et médicale en vue dopérer éventuellement des remplacements tout en tenant compte de ces critères.

20 UN COMPTE RENDU DES 2 ACTIONS FINANCEES PAR OSI(suite) Cest dans ce même cadre que les équipes techniques de lAPECOS et Julia, Volontaire OSI, ont revu aussi la liste des parrainés pour proposer de nouveaux parrainés qui sont actuellement dans lextrême vulnérabilité en vue de proposer à OSI des remplacements de certains parrainés qui ne sont plus vulnérables par rapport à ces derniers. Ce sont notamment les enfants hébergés dans le centre de transit ; les enfants infectés par le VIH/SIDA dont leur parent est aussi malade du SIDA et se trouvant dans un état très critique ;

21 UN COMPTE RENDU DES 2 ACTIONS FINANCEES PAR OSI(suite) les enfants orphelins du SIDA encadrés par les grands- parents très vieux, maladifs, handicapés et se trouvant dans des conditions de vie très précaires incapables de prendre en charge ces enfants,… Proposer à OSI le nouveau référent de lAPECOS (Désiré NTIGANZWA, son mail :

22 UN COMPTE RENDU DES 2 ACTIONS FINANCEES PAR OSI(suite) La Formation de Guide Touristique: Lobjectif de cette formation est de former des jeunes au métier de guide selon les principes du tourisme solidaire, afin de leur permettre dencadrer des voyageurs à la découverte du Burundi. Ils pourront ainsi être insérés dans le monde du travail et plus particulièrement dans celui du tourisme, un secteur en pleine expansion au Burundi. Cette formation sadresse à des jeunes adultes bénéficiaires de lAPECOS, prioritairement orphelins et vulnérabilisés par lépidémie du Sida.

23 UN COMPTE RENDU DES 2 ACTIONS FINANCEES PAR OSI(suite) Ce sont donc 12 élèves âgés de 19 à 30 ans qui sont formés depuis octobre 2010 et ce jusquà juillet Les cours sont dispensés du lundi au jeudi à partir de 14h et les thèmes abordés sont divers : histoire, géographie, culture et tradition, faune et flore, économie… En plus de ces cours théoriques, les élèves reçoivent une formation en informatique, en comptabilité et du soutien en français. Enfin, le métier de guide étant un métier de terrain, des visites sont organisées afin de mettre en pratique la théorie. Le groupe va dailleurs bientôt partir à lintérieur du pays pour visiter les sites naturels importants.

24 UN COMPTE RENDU DES 2 ACTIONS FINANCEES PAR OSI(suite) Les méthodes de travail sont diverses. Du simple cours théorique à lexposé oral en passant par les simulations de guidage, la volontaire et formatrice Julia, essaie de varier les plaisirs afin que la dynamique de formation demeure Les officiels (ONT, Institut de Conservation de la Nature…) ont été contactés et soutiennent la formation en permettant notamment laccès gratuit aux sites touristiques.

25 UN COMPTE RENDU DES 2 ACTIONS FINANCEES PAR OSI(suite) Le but final est que les élèves soient capables à la fin de la formation dêtre embauchés dans un hôtel ou une agence de voyage, voire de monter une micro- entreprise de tourisme. Pour cela un travail sur la rédaction dune lettre de motivation et dun cv sera prochainement fait. Croisons donc les doigts pour quils trouvent un travail et quils puissent vivre de ce métier un jour.

26 CONCLUSION Le programme de parrainage na pas de mesure comme nous le constatons sur terrain. Son action est tellement grande, vue la précarité des conditions de vie de nos bénéficiaires et lamélioration que le parrainage leur apporte. Nos remerciements à lendroit des parrains et marraines qui, tout en véhiculant lamour à travers lOSI et lAPECOS soulagent la misère des enfants. Nous avons encore besoin des gens qui peuvent allumer une bougie de plus pour éclairer le chemin des enfants vulnérables sans soutien. Nous vous tendrons encore la main pour ces enfants.

27 MERCI CHERS PARRAINS ET CHERES MARRAINES POUR VOTRE SOUTIEN !


Télécharger ppt "JOURNEE DES PARRAINS, PARIS, 6 MARS 2011 PRESENTATION SUR LES ACTIONS FINANCEES PAR OSI POUR LE BIEN DES ORPHELINS Par Espérance NKINABACURA Association."

Présentations similaires


Annonces Google