La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Interrogatoire: autorité policière/suspect Questionnaire: autorité savante/sujet Entretien structuré: autorité savante/sujet Entretien: situation dégalité

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Interrogatoire: autorité policière/suspect Questionnaire: autorité savante/sujet Entretien structuré: autorité savante/sujet Entretien: situation dégalité"— Transcription de la présentation:

1

2

3 Interrogatoire: autorité policière/suspect Questionnaire: autorité savante/sujet Entretien structuré: autorité savante/sujet Entretien: situation dégalité (orientation non directive; les enquêtés participent à la création de la question). Néanmoins, vous restez une autorité savante. Légalité est artificielle.

4 Quelques unes des origines de lentretien Démarche clinique (psychiatrie, psychopédagogie, psychanalyse) Ecoute sociologique: W.E. Du Bois Exemple: Piaget et les enfants

5 Le Mouvement du Soleil « Quest-ce qui fait avancer le soleil? » -- « Le bon Dieu », « Le vent… » « Qui fait le soleil? » Lentretien crée un « événement de parole » (Speech event, Labov et Fenshel (1977)). A obtient une information de B, information qui était contenue dans la biographie de B. La biographie renvoie au « vécu », par opposition à une information non filtrée, recueillie « en direct » sur lévénement.

6 Conséquences La personnalité de lenquêté commande la conduite de lentretien (caractère, position sociale, etc.) Proche de linterrogatoire de déposition, mais à linitiative du chercheur et pour le bénéfice de la collectivité. Interaction et improvisation, même sil y a une grille de questions ou un guide dentretien. Le but principal est de créer la coopération de lenquêté.

7 Champs dapplication Psychologie expérimentale Ethnologie Sociologie de la culture Recherche appliquée: études sur les problèmes sociaux, études sur les motivations (affaires, politique), études de marché (psychologie du consommateur) NB: lentretien est un bon instrument de sérendipité.

8 Axes de mise en œuvre Enquêtes sur les représentations Enquêtes sur les pratiques Enquêtes sur les pratiques et les représentations

9 S UR LES CINQ MÉTHODES CARACTÉRISTIQUES DE LA RECHERCHE QUALITATIVE … Recherche documentaire Observation Analyse de contenu Questionnaire Entretien et Récit de vie …les deux (trois) dernières ont en commun de produire des données verbales. Mais la première par réaction à une donnée du dehors, intégrale et achevée (Question --- Opinion) et la seconde par la production dun discours.

10 Préparation de lenquête: question La méthode doit être appropriée à la question de départ. Exemple: « la fréquentation du cinéma ». « Pourquoi les gens vont-ils au cinéma? » « Quest-ce qui pousse les gens à aller au cinéma? » Quelle question est mieux appropriée à lentretien, et quelle au questionnaire?

11 « Pourquoi les gens vont-ils au cinéma? » Questionnaire Repérage de la causalité par comparaison: échantillon divisé en ceux qui y vont et ceux qui ny vont pas, avec pratique corrélée à des catégories (âge, diplôme, nombre denfants, etc.) On cherche donc les déterminants de ces pratiques à travers des réponses qui mettent en évidence des « états » (de « spectateur », de « non spectateur »).

12 « Quest-ce qui pousse les gens à aller au cinéma? » Entretien Echantillon des gens qui vont au cinéma, car ce quon veut savoir, cest comment ils sont passés de létat de « non spectateurs » à celui de « spectateurs ». Seuls les membres de cette population peuvent répondre à travers des indications sur les conditions de leur pratique, leurs motivations de divers ordres, etc.

13 Exploratoire: peut aboutir à la reformulation des hypothèses. Permet didentifier, de repérer, notamment en préparation à une enquête statistique (questionnaire). On posera, par exemple, des questions larges du style: « dune façon générale, pouvez-vous me dire comment vous définissez votre travail. » Principal: ici on dispose dune grille dentretien, puisque les hypothèses sont déjà agencées en présupposés explicatifs et il faut pouvoir confronter les données produites à ces hypothèses. Complémentaire: peut être parallèle, corrélative ou postérieure. Il sagira soit de contextualiser (postérieure) une enquête par questionnaire, soit de lapprofondir sur tout ou certains points (parallèle et corrélative).

14 Définir la population (parfois définie par la question): limites, composition, statut dinformateur Prévoir le mode daccès: direct, indirect (de proche en proche, informateurs relais, relais institutionnels, diversifié) Prévoir laccueil (probabilité dacceptation ou de refus) Faut-il rémunérer les interviewés?

15 P LANIFICATION DE L ENQUÊTE Guide dentretien: surtout pour entretien structuré: série de thèmes et de points à aborder sous chaque thème. Stratégie dintervention: suivant le groupe enquêté.

16 Programmation temporelle Scène Consigne et relance: enregistrement ou non, choix des mots, type dacte demandé (discours autonome ou thème imposé), contradiction ou non, effets de la réitération (écho ou reflet), etc.

17

18 Objet: collecter des données par reconstitution Deux cas: Il est possible de connaître par ailleurs le contexte empirique (« Comment avez-vous vécu la faim/famine (doit parfois être caractérisée à laide de linterlocuteur) de 2005? ») Il est impossible de connaître par ailleurs le contexte empirique (seul survivant/témoin dun épisode actuel ou historique localisé non documenté)

19 Réalité empirique, existant en dehors du vécu; le vécu lui-même; le récit quen fait la personne interrogée. La collecte de donnée par récit de vie repose donc sur linterprétation (du récit), puisque la donnée, cest le vécu lui-même. Lexercice est difficile. On peut en dégager deux grands axes: la structuration du récit et le repérage des indices.

20 Diachronique par événements ou actes biographiques: il y a un « avant » et un « après » quil faut réorganiser dans le récit, qui nest pas nécessairement dit de façon diachronique (digressions, erreurs de mémoire, déplacements, confusion). Diachronique par causalité séquentielle: retrouver les enchaînements dévénements pour établir une éventuelle chaîne de causalité. Travail de précision nécessitant généralement une certaine connaissance du contexte empirique. Diachronique par parcours: établir la cohérence entre le récit (souvent caractérisé par les sauts en avant, les retours en arrière) et le parcours de lindividu.

21 Plus rapide lorsquon observe une société étrangère; difficile lorsquon observe sa propre société. Les indices dénotent les éléments structurants dune expérience. Ils peuvent se présenter sous un mot ou une formule banale, ou se répéter à travers des formulations différentes. Plus faciles à repérer lorsque vous avez plusieurs récits de vie sur le même cas. Et puis il y a toujours la question des…

22 Ce quon ne vous dira jamais (privé, sacré, etc.) Reconnaissez et acceptez cette limite.


Télécharger ppt "Interrogatoire: autorité policière/suspect Questionnaire: autorité savante/sujet Entretien structuré: autorité savante/sujet Entretien: situation dégalité"

Présentations similaires


Annonces Google