La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les principales maladies transmises par leau au Vietnam: Le paludisme Le poliovirus La dengue Le choléra.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les principales maladies transmises par leau au Vietnam: Le paludisme Le poliovirus La dengue Le choléra."— Transcription de la présentation:

1 Les principales maladies transmises par leau au Vietnam: Le paludisme Le poliovirus La dengue Le choléra

2 BRAHO Océane CLAUSE Lucie SIMON Ysée 2GT1

3 1-Agent de la maladie: Le paludisme est une maladie infectieuse due à un parasite.maladie infectieuse parasite

4 2-Mode de contamination: La maladie est propagée par la piqûre de certaines espèces de moustiques anophèles. Le parasite du paludisme est principalement transmis, la nuit, lors de la piqûre par une femelle moustique, elle-même contaminée après avoir piqué un individu impaludé.moustiquesanophèles

5 3-Signes de la maladie: Les principaux symptômes et signes cliniques du paludisme : Fatigue, fièvre, parfois intermittente (sensation de froid suivie de frissons). céphalées (La céphalée est un terme générique pour désigner toute douleur, quelle qu'elle soit, ressentie au niveau de la boîte crânienne.) douleurs musculaires, céphaléesboîte crânienne troubles digestifs : nausées, vomissements, diarrhée, troubles digestifsnauséesvomissementsdiarrhée augmentation du volume de la raterate

6 4-Traitement: Dans la mesure où le parasite en cause dans le paludisme a développé des résistances par rapport à certains traitements, les combinaisons à base d'artémisinine (issue d'une plante chinoise) sont le seul traitement efficace connu contre le paludisme aujourd'hui. Le paludisme est une maladie évitable par une prévention efficace. Pour le voyageur, la prévention repose : Sur un traitement médicamenteux préventif adapté à la destination de voyage, et délivré sur ordonnance, à base d'antipaludéens (pour empêcher le parasite de se développer). Il est d'une efficacité partielle. Dans tous les cas, consulter votre médecin une dizaine de jours avant votre date de départ. Des mesures de prévention de la transmission du parasite par le moustique : Moustiquaires imprégnées d'insecticide. Répulsifs à moustique (sur la peau). Vêtements couvrant la peau (le soir et la nuit). Eviter les zones rurales. Aujourdhui, aucun vaccin nest disponible pour lutter contre le paludisme. A lInstitut Pasteur, plusieurs équipes travaillent à lélaboration de vaccins contre le paludisme et plusieurs candidats sont à létude.

7 5-Le moustique :

8 6-Le paludisme est essentiellement présent dans les pays du Sud : Annexe : Artémisinine : est la substance active médicamenteuse isolée de la plante armoise annuelle Artemisia annua. Elle est la base principale des médicaments antipaludiques actuels.

9 BOUR KIMBERLEY BAUERLE FRANK DRUI MARIE

10 Agent responsable: Virus A.R.N (Acide Ribonucléique) du genre des entérovirus (famille des Picornaviridae : Ce sont des virus de petite taille (20 à 30 nm)), responsable de la poliomyélite antérieure aiguë. Mode de transmission Nous pouvons être contaminés par les aliments : On distingue trois types de poliovirus, très proches les uns des autres. Le réservoir du virus est l'homme. La transmission se fait par ingestion d'eau ou de boissons et d'aliments contaminés par les excréments des malades ou des porteurs sains du virus. Dans les pays où la maladie est présente de façon permanente, une immunité naturelle s'installe pendant l'enfance ; en revanche, dans les pays où elle a pratiquement disparu grâce à la vaccination, l'immunité doit être entretenue par des rappels réguliers du vaccin. Il entraîne une maladie mineure non spécifique, une méningite (inflammation des méninges)

11 Le traitement : Le traitement se fait par vaccin : si le vaccin n'a pas été convenablement effectué (oubli des rappels), un individu peut contracter la poliomyélite au cours d'un voyage dans un pays d'endémie (où règne le virus). Ces pays sont l'Afrique et l'Extrême-Orient essentiellement. Dans ces pays où l'éducation sanitaire et l'hygiène ne sont pas bonnes, la dissémination du virus est élevée et se fait tout le long de l'année. La majorité des cas de paralysie touche les enfants de moins de 5 ans. Les symptômes et signes du poliovirus sont Des troubles intestinaux, des courbatures, une fièvre élevée, des douleurs musculaires, une sensation de malaise, une angine, des vomissements, paralysie. Pour la forme maligne du polio : Des céphalées violentes (maux de tête vifs), une raideur de la nuque et du dos, des douleurs musculaires profondes qui traduisent une méningite dite à liquide clair correspondant à une inflammation des méninges (membranes de recouvrement et de protection du système nerveux central), des spasmes musculaires, une rétention d'urine (quelquefois).

12 Conclusion : Le poliovirus est un virus plus ou moins dangereux, il entraîne des symptômes plutôt graves et ne peut quêtre contracté par les Hommes. Il peut-être un virus mortel !

13

14 chianetta Julia Idjouadiene Liticia Gacem Anaïs

15 agent responsable: La dengue, anciennement appelée « grippe tropicale », « fièvre rouge » ou « petit palu », est une infection virale, endémique dans les pays tropicaux.grippepaluinfection viraleendémiquepays tropicaux

16 Mode de transmission La dengue est une arbovirose, transmise à l'être humain par l'intermédiaire de la piqûre d'un moustique diurne du genre Aedes, lui- même infecté par un virus de la dengue de la famille des flaviviridae.arbovirosemoustiquediurneAedesvirus de la dengueflaviviridae Ces dernières années, la transmission a surtout progressé dans les zones urbaines et périurbaines et cette maladie est devenu un sujet majeur de préoccupation pour la santé publique.

17 Les différents signes Les signes apparaissent de cinq à huit jours après la piqûre de moustique infestante. Ils ressemblent à ceux de la grippe. Le malade présente brutalement une fièvre élevée avec des frissons, des céphalées au niveau du front, des douleurs rétro-orbitaires (derrière les orbites), des douleurs musculaires (myalgies) et articulaires (arthralgies), des nausées, des vomissements. Dans la moitié des cas, ces signes sont associés à une éruption cutanée faite de lésions planes (macules) ou surélevées (papules). Une guérison spontanée, avec disparition de la fièvre et des douleurs, se produit habituellement en quelques jours mais le malade reste fatigué pendant plusieurs semaines. La dengue hémorragique Dans quelques cas, principalement chez les enfants, la dengue saggrave brutalement, dans le courant de la première semaine, et évolue vers une forme hémorragique. En plus de la fièvre, des douleurs abdominales et des vomissements, des hémorragies multiples apparaissent sur la peau, les muqueuses et dorigine digestive. Létat général du malade se dégrade avec un risque de développer un syndrome de choc cardiovasculaire dont lissue peut être fatale La dengue sévère (que lon appelait auparavant dengue hémorragique) a été reconnue pour la première fois dans les années 1950, au cours dépidémies aux Philippines et en Thaïlande. Aujourdhui, les pays dAsie et dAmérique latine sont les plus touchés et elle est devenue une cause majeure dhospitalisation et de mortalité pour les enfants ;

18 traitements Il n'existe ni traitement préventif (vaccin) ni traitement curatif spécifique antiviral de la dengue mais, le 12 juillet 2013, Sanofi a annoncé la production d'un vaccin qui sera disponible fin [vaccinantiviral12juillet2013 La dengue ne présente généralement pas de complications, mais il existe de rares formes sévères qui impliquent de consulter un médecin et d'éviter l'automédication. La prise en charge thérapeutique d'une dengue classique consiste en de simples mesures symptomatique [ :automédication Repos Réhydratation orale Calmer douleur et fièvre à l'aide de médicaments antalgiques et antipyrétiques à base de paracétamolparacétamol En cas de formes plus sévères : Passage aux urgences pour réhydratation par voie intraveineuse, notamment en cas de « syndrome d'épuisement », par déshydratation consécutive à une intolérance digestive avec nausées et vomissements empêchant le patient de boire suffisamment Éventuellement corriger un état de choc hémodynamique dans les formes sévèreschoc hémodynamique Des transfusions de plaquettes sont parfois nécessaires.transfusionsplaquettes

19 La prévention collective repose sur la lutte contre les moustiques vecteurs (extermination, chasse aux eaux stagnantes…) et sur les mesures de protection préventives individuelles contre les piqûres de moustiques (moustiquaire, répulsif…).

20 CHERGUI Sirine BLECHSCHMIDT Lisa

21 I. Agent responsable II. Mode de contamination III. Signes et symptômes de la maladie IV. Le traitement

22 I. Agent responsable: Lagent responsable du choléra est le Vibrio cholerae, aussi appelé Vibrion cholérique. Cest une bactérie Gram négatif en forme de bâtonnet incurvé. Elle possède également un flagelle qui lui donne une mobilité.bâtonnetflagelle

23 II. Mode de contamination : La contamination est orale, dorigine fécale, par leau de boisson ou des aliments souillés. Il est évacué dans lenvironnement par les selles, où il peut contaminer dautres personnes.

24 III. Signes et symptômes de la maladie: Les premiers symptômes du choléra sont une diarrhée douloureuse et le vomissement de fluides clairs. [] Ces symptômes apparaissent d'une manière vive, un à cinq jours après l'ingestion de la bactérie. La forme la plus grave de la maladie se caractérise par lapparition soudaine dune diarrhée aqueuse aiguë qui peut entraîner une déshydratation sévère et une insuffisance rénale mortelle. Environ 75 % des sujets contaminés ne présentent pas de symptômes, mais le vibrion reste présent dans les selles pendant sept à quatorze jours.diarrhéevomissement

25 IV. Le traitement: Il existe divers vaccins dont l'efficacité n'est pas absolue et qui ne sont obligatoires dans aucun pays. Bien que le traitement protège jusqu'à 90 % des gens vaccinés, son prix d'environ 20 dollars la dose et le fait que son efficacité n'est que de six mois à un an, l'empêche de venir à bout de la maladie. Le traitement consiste essentiellement en une réhydratation, qui maintient le patient en vie le temps qu'il guérisse spontanément en quelques jours. Conjointement des antibiotiques peuvent être administrés surtout afin de limiter la diffusion des germes.vaccinsantibiotiques

26 Homme touché par le choléra:


Télécharger ppt "Les principales maladies transmises par leau au Vietnam: Le paludisme Le poliovirus La dengue Le choléra."

Présentations similaires


Annonces Google