La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Infections urinaires - Cystite aiguë non-compliquée.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Infections urinaires - Cystite aiguë non-compliquée."— Transcription de la présentation:

1 Infections urinaires - Cystite aiguë non-compliquée

2 Cystite aiguë Cystite aiguë Les infections urinaires non compliquées (chez une femme adulte non enceinte et en bonne santé) sont très fréquentes. Les infections urinaires non compliquées (chez une femme adulte non enceinte et en bonne santé) sont très fréquentes.

3 Cystite aiguë Elles sont le plus souvent causées par E. coli, Staphylococcus saprophyticus et Proteus spp. Les symptômes les plus fréquents sont la dysurie, pollakiurie, douleur mictionnelle et le besoin impérieux d'uriner. Elles sont le plus souvent causées par E. coli, Staphylococcus saprophyticus et Proteus spp. Les symptômes les plus fréquents sont la dysurie, pollakiurie, douleur mictionnelle et le besoin impérieux d'uriner. Le diagnostic différentiel doit exclure la possibilité de pyélonéphrite aiguë, d'affection gynécologique et d'infection à Chlamydia Le diagnostic différentiel doit exclure la possibilité de pyélonéphrite aiguë, d'affection gynécologique et d'infection à Chlamydia

4 Cystite aiguë La cystite aiguë non compliquée est une affection extrêmement commune, dont la prévalence est de 30 à 50 pour mille chez les femmes adultes. La cystite aiguë non compliquée est une affection extrêmement commune, dont la prévalence est de 30 à 50 pour mille chez les femmes adultes. La moitié des femmes développent au moins une fois une infection symptomatique des voies urinaires. La moitié des femmes développent au moins une fois une infection symptomatique des voies urinaires.

5 Cystite aiguë Cystite- Inflammation de la vessie qui peut survenir isolément ou en association avec une pyélonéphrite ou une prostatite Cystite- Inflammation de la vessie qui peut survenir isolément ou en association avec une pyélonéphrite ou une prostatite Infection des voies urinaires non compliquée- Infection des voies urinaires chez une femme adulte non enceinte, en bonne santé - Aucun antécédent ni signe clinique de malformation des voies urinaires - Pas d'autre pathologie ni situation spécifique qui aggrave le risque d'infections ascendantes Infection des voies urinaires non compliquée- Infection des voies urinaires chez une femme adulte non enceinte, en bonne santé - Aucun antécédent ni signe clinique de malformation des voies urinaires - Pas d'autre pathologie ni situation spécifique qui aggrave le risque d'infections ascendantes

6 Infection des voies urinaires compliquée- Infection des voies urinaires qui s'étend au rein - Infection des voies urinaires chez un patient à risque: homme, enfant, personne âgée, femme enceinte, patient porteur d'un cathéter urinaire Infection des voies urinaires compliquée- Infection des voies urinaires qui s'étend au rein - Infection des voies urinaires chez un patient à risque: homme, enfant, personne âgée, femme enceinte, patient porteur d'un cathéter urinaire Infection récidivante des voies urinaires- Au moins 3 épisodes d'infection urinaire par an Infection récidivante des voies urinaires- Au moins 3 épisodes d'infection urinaire par an Bactériurie asymptomatiqueColonisation de la vessie ou de l'urètre par des bactéries (sans infection) Bactériurie asymptomatiqueColonisation de la vessie ou de l'urètre par des bactéries (sans infection)

7 Etiologie E. Coli (75-85%) E. Coli (75-85%) - Staphylococcus saprophyticus (10-15%) Agent typique chez les jeunes femmes en bonne santé - Staphylococcus saprophyticus (10-15%) Agent typique chez les jeunes femmes en bonne santé - Proteus spp (5-10%) Fréquence plus élevée chez les personnes âgées en institution - Proteus spp (5-10%) Fréquence plus élevée chez les personnes âgées en institution - Autres: Klebsiella spp, Enterbobacter spp, Pseudomonas spp - Autres: Klebsiella spp, Enterbobacter spp, Pseudomonas spp

8 Signes cliniques Les symptômes les plus fréquents d'une cystite sont: - Dysurie: difficulté à vider la vessie - Douleurs mictionnelles: brûlure ressentie à l'extrémité de l'urètre, au moment de la miction (la sensation peut se prolonger un peu après la miction) - Pollakiurie: besoin anormalement fréquent d'uriner - Besoin impérieux d'uriner Les symptômes les plus fréquents d'une cystite sont: - Dysurie: difficulté à vider la vessie - Douleurs mictionnelles: brûlure ressentie à l'extrémité de l'urètre, au moment de la miction (la sensation peut se prolonger un peu après la miction) - Pollakiurie: besoin anormalement fréquent d'uriner - Besoin impérieux d'uriner

9 Signes cliniques Il peut arriver que les urines paraissent troubles. Il peut aussi y avoir du sang dans les urines (l'hématurie en elle-même n'est pas prédictive d'infection compliquée et ne nécessite pas de traitement différent ou plus prolongé). Il peut arriver que les urines paraissent troubles. Il peut aussi y avoir du sang dans les urines (l'hématurie en elle-même n'est pas prédictive d'infection compliquée et ne nécessite pas de traitement différent ou plus prolongé).

10 DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL - Affections gynécologiques: présence de nausées, modification des pertes blanches, irritations durant la miction ou non); les symptômes des affections vaginales et urinaires peuvent se chevaucher.

11 DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL - Pyélonéphrite aiguë: caractérisée par de la fièvre, des frissons, une lombalgie et éventuellement des vomissements - Urétrite: cause par Chlamydia trachomatis ou Neisseria gonorrhoeae; entraîne une dysurie ainsi qu'une pyurie sans bactériurie avec agents uripathogènes; doit être envisagée en cas d'échec de la thérapie pour une infection des voies urinaires

12 ANALYSES URINAIRES On utilisera un échantillon d'urine de milieu de jet, prélevé dans un récipient stérile. Les urines doivent être analysées à l'état le plus frais possible. On utilisera un échantillon d'urine de milieu de jet, prélevé dans un récipient stérile. Les urines doivent être analysées à l'état le plus frais possible. Sédiment urinaire Sédiment urinaire Culture urinaire et antibiogramme peuvent être nécessaires en cas de symptômes récidivants - Critère de Kass: colonies/ml chez les patients symptomatiques (urine de milieu de jet) - mais il ne s'agit pas d'une limite absolue Culture urinaire et antibiogramme peuvent être nécessaires en cas de symptômes récidivants - Critère de Kass: colonies/ml chez les patients symptomatiques (urine de milieu de jet) - mais il ne s'agit pas d'une limite absolue

13 Traitement L'antibiotique doit atteindre des concentrations suffisantes dans les urines et doit éliminer les bactéries les plus fréquentes sans trop affecter la flore vaginale et intestinale. L'antibiotique doit atteindre des concentrations suffisantes dans les urines et doit éliminer les bactéries les plus fréquentes sans trop affecter la flore vaginale et intestinale.

14 Traitement Antibiotiques de premier choix dans le traitement de la cystite aiguë non compliquée :Nitrofurantoïne,Cotrimoxazole Antibiotiques de premier choix dans le traitement de la cystite aiguë non compliquée :Nitrofurantoïne,Cotrimoxazole Antibiotiques de deuxième choix dans le traitement de la cystite aiguë non compliquée: Cotrimoxazole Fluoroquinolones Antibiotiques de deuxième choix dans le traitement de la cystite aiguë non compliquée: Cotrimoxazole Fluoroquinolones L'amoxicilline n'est pas utilisée à cause du taux de résistance élevé des uropathogènes (sauf si antibiogramme à l'appui). L'amoxicilline n'est pas utilisée à cause du taux de résistance élevé des uropathogènes (sauf si antibiogramme à l'appui).

15 Traitement L'amoxiclav et les céphalosporines ne constituent pas un premier choix dans les infections non compliquées en raison de leur spectre trop large. L'amoxiclav et les céphalosporines ne constituent pas un premier choix dans les infections non compliquées en raison de leur spectre trop large.

16 Traitement Premier choix: traitement de 3 jours - Considéré comme étant plus efficace que le traitement d'un jour, et serait aussi efficace qu'un traitement de 7 jours. - Autres avantages par rapport à un traitement de 7 jours: meilleure compliance, coût plus faible, diminution significative des effets secondaires Premier choix: traitement de 3 jours - Considéré comme étant plus efficace que le traitement d'un jour, et serait aussi efficace qu'un traitement de 7 jours. - Autres avantages par rapport à un traitement de 7 jours: meilleure compliance, coût plus faible, diminution significative des effets secondaires


Télécharger ppt "Infections urinaires - Cystite aiguë non-compliquée."

Présentations similaires


Annonces Google