La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Pathologie prostatique Dr J. Schlosser Hôpital Saint Joseph Octobre 2007.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Pathologie prostatique Dr J. Schlosser Hôpital Saint Joseph Octobre 2007."— Transcription de la présentation:

1 Pathologie prostatique Dr J. Schlosser Hôpital Saint Joseph Octobre 2007

2 Prostatite aigüe bactérienne Correspond à une infection bactérienne de la prostate, identifiée par un ECBU réalisé en milieu de jet urinaire Germes: Escherichia Coli, entérocoque, protéus, serratia, streptocoques, pyocyaniques, … Facteurs favorisants: sondages, manœuvres endoscopiques, troubles mictionnels obstructifs principalement ceux de l adénome de prostate

3 Prostatite aigüe bactérienne Clinique - fièvre souvent élevée et hectique - douleur abdomino-pelvienne - troubles mictionnels aggravés (brûlures mictionnelles, pollakiurie, dysurie) - dans les formes extrêmes, rétention urinaire aigüe, plus ou moins réversible après traitement

4 Prostatite aigüe bactérienne Diagnostic ECBU: leucocytes > /ml germes > 10 5 /ml hémocultures souvent positives Traitement - antibiothérapie prolongée - drainage vésical par cystocathéter

5 Hyperplasie bénigne de la prostate Définition: « tumeur » ou « hypertrophie » bénigne de la prostate, développée avec le temps au dépend de sa zone transitionnelle Synonymes: - adénome de la prostate - adéno-fibro-léiomyome prostatique

6 HBP - Epidémiologie incidence augmente avec l âge HBP très fréquente sur le plan histologique après 50 ans variations géographiques mondiales importantes encore mal expliquées (caucasiens >> asiatiques) facteurs alimentaires ?, hormonaux ?, génétiques ?, rôle de l inflammation ?… développement androgéno-dépendant de l HBP

7 Clinique HBP longtemps asymptomatique, car de développement très lent Troubles mictionnels « obstructifs » et « irritatifs »: - dysurie - gouttes retardataires - sensation de résidu post-micionnel - pollakiurie - miction impérieuse

8 Clinique Complications - surinfection : prostatite aigüe - hématurie macroscopique - rétention vésicale aigüe - rétention vésicale chronique et les calculs vésicaux - dilatation du haut appareil urinaire et le risque d insuffisance rénale obstructive

9 Evaluation et bilan Score symptomatique (IPSS) Toucher rectal débitmétrie urinaire urodynamique (courbe débit/pression) Echographie rénale et vésicale autres: UIV, cystoscopie, UCRM, urodynamique avec courbe débit/pression...

10 Traitements médicaux Phytothérapie (Tadénan ®, Permixon ® ) Alpha-bloquants - tamsulosine (Omexel ®, Mécir ® ) - alfusozine (Xatral ® ) Inhibiteurs de la 5 alpha-réductase (Chibroproscar ®, Avodart ® ) Traitements combinés

11 Traitements chirurgicaux Résection de prostate Incision cervico-prostatique Adénomectomie chirurgicale ou énucléation endoscopique Prothèse prostatique Thermothérapie (micro-ondes, radiofréquences) Sondage vésical et cathéter sus-pubien


Télécharger ppt "Pathologie prostatique Dr J. Schlosser Hôpital Saint Joseph Octobre 2007."

Présentations similaires


Annonces Google