La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE BILAN URODYNAMIQUE Etude fonctionnelle de la miction 2 phases : – remplissage : réservoir efficace (à basse pression) robinet : résistance cervico-

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE BILAN URODYNAMIQUE Etude fonctionnelle de la miction 2 phases : – remplissage : réservoir efficace (à basse pression) robinet : résistance cervico-"— Transcription de la présentation:

1 LE BILAN URODYNAMIQUE Etude fonctionnelle de la miction 2 phases : – remplissage : réservoir efficace (à basse pression) robinet : résistance cervico- urethrale (strié + col) – miction : ouverture du robinet contraction du détrusor bud ballon robinet

2 BUD généralités Deux grands tableaux Incontinence – fuites rétention – aiguë ou chronique défaut du réservoir ou des résistances ? Interrogatoire examen clinique endoscopie radio BUD bud

3 BUD généralités Interrogatoire – fuites effort impériosités – pollakiurie – dysurie – retentissement Éléments objectifs – Test des couches Pad-test – catalogue mictionnel volume + horaires – débitmétrie recherche résidu post-mictionnel – gêne : scores (IPSS) bud

4 Catalogue mictionnel Pollakiurie nocturne / diurne capacité vésicale diurèse quotidienne polyurie examen indolore sans effet secondaire ni complication mais … collaboration patient Image feuille catalogue bud

5 Debitmétrie Indolore ni complication, ni effet secondaire miction spontanée intimité volume > 150 ml Qmax (20 à 30 ml/s) aspect de la courbe (cloche) bud

6 Résidu post-mictionnel Fonction volume uriné miction spontanée échographie bladderscan sondage aller-retour bud

7 Bilan Urodynamique + invasif ECBU stérile : risque infectieux interprétation sondage avec capteur de pression conditions peu « physiologiques » bud

8 Profilométrie capteur de pression mobilisé le long de lurèthre pression de clôture : P uréthrale max - P vesicale fatigabilité uréthrale stabilité uréthrale défaut de transmission commande périnéale Courbe profilométrie bud

9 Profilométrie - pression de clôture diminuée = fuites insuffisance sphinctérienne neurologique homme : post-op (chirurgie prostatique) sphincter artificiel femme : âge, ménopause, accouchements SA, bandelette sous uréthrale augmentée = dysurie hypertonie uréthrale (sténose, prostate obstructive) alphabloquants Courbe profilométrie bud Courbe profilométrie

10 Cystomanométrie Capteur de pression intravesical remplissage de la vessie (sérum ou gaz) Courbe cystomano bud Sensibilité tonus (compiance) activité capacité vésicale

11 Cystomanométrie : sensibilité Courbe cystomano bud Normosensible B1 : premier besoin ( ml) B2 : besoin normal ( ml) B3 : besoin impérieux ( ml) B4 : besoin douloureux (Capacité vesicale max : 500)

12 Cystomanométrie : sensibilité Courbe cystomano bud Hypersensible –cause irritative : infection, corps étranger (calcul, sonde), obstacle, tumeur, intervention récente, radiothérapie, etc –Isolée : femme jeune, +/- psychogène : rééducation –cause neurologique –Pollakiurie

13 Cystomanométrie : sensibilité Courbe cystomano bud Hyposensible (hypotonique) –cause neurologique –vessie « claquée » par distension chronique sur obstacle –Isolée : femme âgée : prévention

14 Cystomanométrie : Tonus Courbe cystomano bud Normotonique = compliante –pression de base = pression abdominale –la vessie est un réservoir à basse pression disposition des fibres –préserve le haut appareil, un des mécanismes anti-reflux

15 Cystomanométrie : Tonus Courbe cystomano bud Hypotonique (hyposensible) –cause neurologique –vessie « claquée » par distension chronique sur obstacle –Isolée : femme âgée –diminution de la contraction pendant la miction : entraîne dysurie et rétention : sondages intermittents

16 Cystomanométrie : Tonus Courbe cystomano bud Hypertonique : augmentation pression lors remplissage –Paroi vésicale altérée : perte de la compliance –tuberculose, radique, cicatricielle, neurologique (chronique) –risque haut appareil : fonction rénale DANGER –pollakiurie, fuites –ditropan, entérocystoplastie daggrandissement

17 Cystomanométrie : activité Courbe cystomano bud Normo-active = vessie « stable » –inhibition du réflexe mictionnel avec la maturité –la contraction du détrusor ne survient que lors de la miction volontaire

18 Cystomanométrie : activité Courbe cystomano bud Hyperactivité: contractions non inhibées lors remplissage –cause irritative infection, corps étranger (calcul, sonde), obstacle, tumeur, intervention récente, radiothérapie, etc –immaturité vésicale (enfant) –causes neurologiques (centrales, hyperréflexie) –risque haut appareil : reflux VU, fonction rénale DANGER –IMPERIOSITES, pollakiurie, fuites –ditropan, neuromodulation racines sacrées

19 Electro-myogramme Miction : relaxation du sphincter strié pendant contraction du détrusor : « silence mictionnel » Dyssynergie vésico-sphinctérienne – neurologique SEP, spina bifida – obstacle fonctionnel : dysurie, rétention, DANGER – sondages intermittents Dysfonctionnement vésico-sphinctérien – rééducation Courbe EMG bud


Télécharger ppt "LE BILAN URODYNAMIQUE Etude fonctionnelle de la miction 2 phases : – remplissage : réservoir efficace (à basse pression) robinet : résistance cervico-"

Présentations similaires


Annonces Google