La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

M. M, 43 ans Adressé en consultation durologie pour syndrome clinique dhyperactivité vésicale depuis 3 ans (PLK, urgenturie, incontinence sur urgence)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "M. M, 43 ans Adressé en consultation durologie pour syndrome clinique dhyperactivité vésicale depuis 3 ans (PLK, urgenturie, incontinence sur urgence)"— Transcription de la présentation:

1 M. M, 43 ans Adressé en consultation durologie pour syndrome clinique dhyperactivité vésicale depuis 3 ans (PLK, urgenturie, incontinence sur urgence) Chauffeur livreur ATCD : tabac 2 PA, terrain atopique, Mictions 1/h urgente, incontinence sur urgence, port de changes 2/j –Un épisode dhématurie apres une séance intense de djembé Examen clinique : prostate normale au TR, neuro normal, sans particularité par ailleurs

2 Échographie VR sans particularité Débimétrie normale en cloche, (Qmax 18ml/s pour 160ml, résidu nul) CM (avril 2013): –12 mictions par 24h dont 1 la nuit, ml/miction, diurèse totale 2600ml –fuites nombreuses le jour, aucune la nuit ECBU et Cytologie négative BUD : sondage impossible, douleur atroce des linsertion Cystoscopie : –impossible car douleur atroce, replanifiée sous AG avec biopsies –Introduction du résecteur après méatotomie, –urètre antérieur et sphincter strié normal, loge prostatique correctement ouverte, seul le col vésical reste relativement serré au passage du cystoscope. Vessie strictement nomrale, pas de plage inflammatoire. On réalise 5 biopsies –Aspect histologique peu spécifique : Augmentation du nombre de mastocytes : 67/mm2 Pas de puits capillaires sous-épithéliaux, pas dinflammation de la lamina propria ni fibrose intrafasciculaire. Absence de CIS. –Douleur extrême localisée à lurêtre et à la vessie pendant les 3 jours qui suivent

3 Essai vésicare, initialement efficace mais échappement tres rapide échographie prostatique par voie endorectale : sans particularité Échec dune nouvelle tentative de BUD avec xylo + meopa –Douleurs au sondage associé à une sensation de froid généralisé intense et prolongée, sans autre manifestation végétative évidente Reprise interrogatoire : –pas de troubles mictionnels antérieurement notamment dans lenfance –Aucun atcd infectieux génito-urinaire, pas de voyage –Pas de troubles anorectaux ou sexuels –Aucune douleur en dehors des tentatives de sondage –Fuites urinaires mixtes (urgenturie mais aussi deffort pure au soulevement de charge / passage assis-debout / marche, +gouttes post-mictionnelles), passage toujours perçu Ex clinique : examen neurologique normal, pas de trouble morphostatique pieds / lombosacré

4 Essai neuromodulation tibiale postérieure : échec Hypothèse dune hyper-réactivité sympathique ? Essai de Zoxan en cours (échec), mirabegron? CAT ? : –IRM cérébrale, médullaire et pelvienne => en attente –Urodynamique par ponction sus pubienne? –Neuromodulation S3? –Prégabaline? –Mirabegron… –…

5 Conclusion Staff Doute sur organicité BUD par voie sus pubienne ou sous hypnose?


Télécharger ppt "M. M, 43 ans Adressé en consultation durologie pour syndrome clinique dhyperactivité vésicale depuis 3 ans (PLK, urgenturie, incontinence sur urgence)"

Présentations similaires


Annonces Google