La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA RETENTION AIGUE D URINE RAU. C est une urgence EXTREMEMENT FREQUENTE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA RETENTION AIGUE D URINE RAU. C est une urgence EXTREMEMENT FREQUENTE."— Transcription de la présentation:

1 LA RETENTION AIGUE D URINE RAU

2 C est une urgence EXTREMEMENT FREQUENTE

3 DEFINITION 4 C est l impossibilité de vider une vessie pleine. 4 Il existe une différente fondamentale avec 4 L ANURIE qui est due à une absence de miction due à une vessie vide. 4 Se caractérise par une violente envie d uriner douloureuse impossible à satisfaire et accompagnée d agitation.

4 PHYSIOPATHOLOGIE 4 - par obstacle 4 - acontractilité vésicale

5 DIAGNOSTIC 4 Il se pose devant : 4 - des signes fonctionnels : 4 - impossibilité d uriner douloureuse 4 - douleur sus-pubienne de plus en plus intense 4 - besoin d uriner permanent = émission de quelques gouttes d urines

6 DIAGNOSTIC 4 - l examen clinique : 4 - globe vésical = masse hypogastrique tendue, pouvant remonter jusqu à l ombilic, mate à la palpation, douloureuse et la palpation augmente le besoin d uriner 4 CAT = faire une écho abdominale si possible pour confirmer le diagnostic 4 - en post-op = sondage sans écho

7 DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL 4 Il faut éliminer l anurie

8 DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE 4 Pathologie essentiellement masculine = lésions cervico-prostatiques ( adénome, adénocarcinome, prostatite, rétrécissement urétral) 4 Chez la femme : rétroversion d un utérus, fibrome enclavé, tumeur maligne pelvienne, sténose du méat

9 4 Pour les deux sexes différentes causes : 4 - urologiques = tumeur vésicale ou urétrale, corps étranger intra-vésical 4 - neurologiques : méningite, poliomyélité, SEP, trauma rachidiens 4 - médicamenteuses : atropiniques, neuroleptiques 4 - autres : tumeurs rectales, fécalome, hématome périnéal

10 EVOLUTION COMPLICATIONS 4 Elle ne se conçoit que traitée 4 C EST UNE URGENCE

11 TRAITEMENT 4 L urgence c est de drainer les urines, soit par sondage vésical, soit par cathétérisme sus-pubien

12 TRAITEMENT 4 Quelle que soit la méthode utilisée elle exige: 4 - une asepsie rigoureuse 4 - un ECBU 4 - une vidange lente et progressive 4 - une surveillance +++ de la diurèse si trop importante = syndrome de levée d obstacle = compensation

13 TRAITEMENT 4 Selon l étiologie sera pratiqué : 4 UN SONDAGE VESICAL: 4 1er sondage chez l homme = ACTE MEDICAL 4 ou un CATHETERISME SUS- PUBIEN

14 INDICATIONS 4 Sexe féminin hématurie 4 traitement anticoagulant 4 tumeur de vessie 4 obésité

15 CONTRE- INDICATIONS 4 Sténose urétrale 4 traumatisme urétral 4 infection urétro-prostatique ou épididymite

16 COMPLICATIONS 4 L INFECTION (nosocomiale) domine, d ou l intérêt de la pose en circuit fermé. 4 VIDANGE progressive de la vessie pour éviter que celle-ci se collabe

17 SURVEILLANCE 4 Ne jamais déconnecter sonde et sac collecteur 4 maintenir la poche en déclive 4 noter la quantité d urine évacuée et l aspect 4 en position allongée, passer la sonde par dessus la jambe en non en dessous


Télécharger ppt "LA RETENTION AIGUE D URINE RAU. C est une urgence EXTREMEMENT FREQUENTE."

Présentations similaires


Annonces Google