La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

19 Mai 2009Alain Duvernois - Stomathérapeute CHBM 1 Stomies Urinaires.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "19 Mai 2009Alain Duvernois - Stomathérapeute CHBM 1 Stomies Urinaires."— Transcription de la présentation:

1 19 Mai 2009Alain Duvernois - Stomathérapeute CHBM 1 Stomies Urinaires

2 19 Mai 2009Alain Duvernois - Stomathérapeute CHBM 2 Stomies Urinaires 1.Rappel anatomique 2.Définition 3.Types de dérivation 4.Indications 5.Appareillage 6.Urétérostomies cutanées directes 7.Urétérostomies cutanèes trans-intestinales

3 19 Mai 2009Alain Duvernois - Stomathérapeute CHBM 3 1.Rappel anatomique Reins: filtrent et produisent lurine Uretères: véhiculent lurine des reins à la vessie Vessie: stocke lurine Urètre: permet l élimination de lurine avec un système de contrôle ( sphincter)

4 19 Mai 2009Alain Duvernois - Stomathérapeute CHBM 4 2.Définition Abouchement chirurgical dune portion de lappareil urinaire à la peau = urostomie

5 19 Mai 2009Alain Duvernois - Stomathérapeute CHBM 5 4.Indications Principales causes: Vessies tumorales Cancer du petit bassin Malformations congénitales Séquelles de tuberculoses rénales Traumatismes Dysfonctionnements neurologiques graves

6 19 Mai 2009Alain Duvernois - Stomathérapeute CHBM 6 3.Types de dérivation Dérivations internes (historiques) Implantations urétéro-intestinales (COFFEY) Vessie rectale Dérivations externes (actuelles) Urétérostomies cutanées directes Urétérostomies cutanées trans-intestinales (Bricker ou Wallace)

7 19 Mai 2009Alain Duvernois - Stomathérapeute CHBM 7 4.Indications 5 à 10 % de lensemble des stomisés Population >50 ans à grand âge ( + pour cancer) Jeunes ( traumatismes, malformations et troubles neurologiques) Type de dérivation en fonction Affection en cause État général du patient

8 19 Mai 2009Alain Duvernois - Stomathérapeute CHBM 8 5.Appareillage Technique: soins dhygiène comme en digestif ( préparation du matériel et étapes) Fréquence: Support = tous les 2 à 5 jours Poche = tous les jours ( 1 ou 2 pièces) Collecteur nuit = chaque jour ( ou 2 si nettoyé )

9 19 Mai 2009Alain Duvernois - Stomathérapeute CHBM 9 Appareillages: Masse adhésive + poche de recueil munie dun système anti-reflux et dun système de vidange raccordable à un sac collecteur pour la nuit. Une pièce Deux pièces ( couplage par emboîtement ou adhésif)

10 19 Mai 2009Alain Duvernois - Stomathérapeute CHBM 10 6.Urétérostomies cutanées directes

11 19 Mai 2009Alain Duvernois - Stomathérapeute CHBM 11 6.Urétérostomies cutanées directes Avantage: rapides et simples à réaliser Inconvénients: 2 orifices 2 appareillages Présence permanente de sondes urétérales = appareillage complexe

12 19 Mai 2009Alain Duvernois - Stomathérapeute CHBM Urétérostomies cutanées directes Problèmes spécifiques Difficultés dapprentissage Qualité de vie (surtout la nuit) Maintien des sondes Urgence si perte dune sonde Change de sondes tous les 4 à 6 mois Infections urinaires Préférer si possible appareillage 2 pièces

13 19 Mai 2009Alain Duvernois - Stomathérapeute CHBM 13 7.Urétérostomies cutanèes trans-intestinales Définition: Bricker (1950) ou Wallace Consiste à interposer entre les deux uretères et lorifice cutané externe un segment diléon (20 cm) isolé de la continuité du tube digestif

14 19 Mai 2009Alain Duvernois - Stomathérapeute CHBM 14 7.Urétérostomies cutanèes trans-intestinales

15 19 Mai 2009Alain Duvernois - Stomathérapeute CHBM 15 7.Urétérostomies cutanèes trans-intestinales Période pré-opératoire Annonce Repérage Préparation digestive

16 19 Mai 2009Alain Duvernois - Stomathérapeute CHBM 16 7.Urétérostomies cutanèes trans-intestinales Période per-opératoire Période per-opératoire

17 19 Mai 2009Alain Duvernois - Stomathérapeute CHBM 17 7.Urétérostomies cutanèes trans-intestinales Période post-opératoire Surveillance Autonomie

18 19 Mai 2009Alain Duvernois - Stomathérapeute CHBM 18 7.Urétérostomies cutanèes trans-intestinales Post-op immédiat: Intervention digestive + urologique SNG, perfusions, urostomie, 2 sondes urétérales, parfois drainages / lames… Surveillance des fonctions vitales Surveillances spécifiques

19 19 Mai 2009Alain Duvernois - Stomathérapeute CHBM 19 7.Urétérostomies cutanèes trans-intestinales Surveillances spécifiques Fonctionnement uro. Diurèse Perméabilité des 2 sondes Aspect Stomie (complications = nécroses, désinsertion…) Urines ( attention MUCUS infection) Fonctionnement digestif SNG Reprise du transit

20 19 Mai 2009Alain Duvernois - Stomathérapeute CHBM 20 7.Urétérostomies cutanèes trans-intestinales Moyen-terme (3-4 ième J sortie) Surveillance de la diurèse (2 reins) du transit intestinal de léquilibre hydro-électrolytique des signes infectieux % sondes urétérales vers le 21 ième jour Education et apprentissage

21 19 Mai 2009Alain Duvernois - Stomathérapeute CHBM 21 Education et apprentissage Appareillage Confortable Simple Fiable Technique Non stérile Choix du moment Rythme Informations Diététique Vie au quotidien Complications

22 19 Mai 2009Alain Duvernois - Stomathérapeute CHBM 22 Complications 1.Chirurgicales: Occlusions digestives Sténoses des implantations urétérales Sténose bouche stomiale Prolapsus de la stomie Eventrations

23 19 Mai 2009Alain Duvernois - Stomathérapeute CHBM 23 Complications 2.Non chirurgicales: Infections urinaires ECBu / sondage Mesure PH (5,5 à 6,5 au fond de lanse; 7 à 8 à la stomie) Traitement en fonction du nombre de germes, signes cliniques ou de problèmes cutanés associés.

24 19 Mai 2009Alain Duvernois - Stomathérapeute CHBM 24 Complications 2. Non chirurgicales: Complications cutanées péristomiales Irritations cutanées: traiter la cause Précipitations de cristaux phosphocalciques: urines alcalines ( PH > 8 ) Aggravé par infection urinaire

25 19 Mai 2009Alain Duvernois - Stomathérapeute CHBM 25 Précipitations de cristaux phosphocalciques 1)Traitement local: ½ eau + ½ vinaigre blanc (5 à 10 mn/j en application) Gabarit au plus juste Pâte Stomahésive sur les lésions 2)Traitement général = acidifier les urines Jus de pruneau ou dairelle 1g de Vitamine C / 24h ( sur prescription) Antibiotiques si infection

26 19 Mai 2009Alain Duvernois - Stomathérapeute CHBM 26 Accompagner une personne stomisée, cest la guider, à son rythme, vers lautonomie. Linformer Lécouter La comprendre


Télécharger ppt "19 Mai 2009Alain Duvernois - Stomathérapeute CHBM 1 Stomies Urinaires."

Présentations similaires


Annonces Google