La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Un outil pour linnovation Réunion FUTURIS 6 Juillet 2007 Jacqueline LECOURTIER.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Un outil pour linnovation Réunion FUTURIS 6 Juillet 2007 Jacqueline LECOURTIER."— Transcription de la présentation:

1 Un outil pour linnovation Réunion FUTURIS 6 Juillet 2007 Jacqueline LECOURTIER

2 2 Plan ANR : missions, statut, organisation Processus et modes de financements Bilan des programmes 2006 Programmes 2007 Partenariat public/privé Actions internationales

3 3 Objectif : Augmenter la « dynamique » du système français de recherche et dinnovation en lui donnant plus de souplesse pour: Favoriser lémergence de nouveaux concepts = programmes « blancs » Accroitre les efforts de recherche sur des priorités économiques et sociétales = appels à projets « thématiques » Développer le partenariat recherche/industrie = appels à projets partenariaux Contribuer au positionnement de la recherche française au meilleur niveau international = appels à projets transnationaux é Pourquoi une agence nationale de financement de la recherche ?

4 4 Statut : Etablissement public administratif au 1er janvier 2007 Budget : 2005 : 700 M 2006 : 800 M 2007 : 825 M Modalités daction : Appels à projets de recherche : Ouverts Partenariaux (public/privé) Principales caractéristiques de lAgence

5 5 Conseil dadministration Président : ????? S. Feneuille, Président du HCST Personnalités qualifiées : J.L. Bélingard, Président d'IPSEN O. Faugeras, Directeur de recherche INRIA F. Mélonio, Professeure, UFR de littérature française, Sorbonne E. Pebay-Peyroula, Directrice de l'Institut de Biologie Structurale, Grenoble Représentants de lEtat: DGRI et DGES Direction Générale des Entreprises Direction du budget Assistent au conseil avec voix consultative : J.L. Beffa, Président du conseil de surveillance de lAII J.P. Denis, Président du conseil d'administration d'OSEO

6 6 Conseil dadministration Président Agent comptable Richard Vérité Organisation & Processus Arnaud Muret Communication Marie-Ange Folacci Relations Internationales Nakita Vodjdani Partenariats & Compétitivité Responsable de département Alain Moulet Énergie Durable & Environnement Responsable de département Philippe Freyssinet Matière & Information Responsable de département Louis Laurent Biologie & Santé Responsable de département Jean-Marc Egly Écosystèmes & Développement Durable Responsable de département Michel Griffon Sciences Humaines & Sociales Responsable de département Jean-Michel Roddaz Programmes non-thématiques ou transversaux Responsable de département Bernadette Arnoux Ingénierie & Procédés Responsable de département Michel Ribes Directeur Général Jacqueline Lecourtier Directeur adjoint Antoine Masson Secrétaire général Karine Siboni Secrétariat Général Karine Siboni Organisation

7 7 7 départements scientifiques : 1 département en charge du programme « blanc » 6 départements thématiques: Biologie et santé Matière et information Energie durable et environnement Ecosystèmes et développement durable Procédés et ingénierie Sciences humaines et sociales 1 département transverse : « Partenariats et compétitivité »

8 8 Organisation: un modèle « distribué » Une structure de 80 collaborateurs dont : 50% de chercheurs dont les compétences recouvrent lensemble des thématiques des Appels à Projets (AAP) 50% personnel dédié aux fonctions daccompagnement (Finances/RH/Communication/International) LANR confie à des établissements supports la mise en œuvre de la plupart de ses programmes INTERACTIONS FORTES AVEC LES OPERATEURS DE LA RECHERCHE RECOURS MASSIF AUX COMPETENCES EXTERIEURES (EXPERTS)

9 9 Suivi / Bilan nn+1n+2n+3n+4n+5 année Durée du cycle de réalisation : 6 ans ProgrammationSélection n+6 (hors programmes non thématiques) 3 actions 1 - Prospective 2 - Concertation et consultation 3 - Synthèse et validation Les grands processus liés aux Programmes

10 10 Consultation épistolaire (>900 courriers) Décision CA Comité Sectoriel Janvier février mars avril mai juin juillet aout septembre octobre novembre décembre Préparation des « Fiches programmes » et Proposition de budget pour lannée n+1 Comité Sectoriel Un processus bottom-up, des scientifiques vers les décideurs Processus de Programmation

11 11 Consultation épistolaire (>900 courriers) Décision CA Comité Sectoriel Janvier février mars avril mai juin juillet aout septembre octobre novembre décembre Préparation des « Fiches programmes » et Proposition de budget pour lannée n+1 Comité Sectoriel DGRI DG Etablissements Séminaire Inter- Secteurs & Codir. Concertation DGRI & adm. CA Processus de Programmation: en cohérence avec les choix nationaux

12 12 Suivi / Bilan nn+1n+2n+3n+4n+5 année Durée du cycle de réalisation : 6 ans ProgrammationSélection n+6 (hors programmes non thématiques) Processus de Sélection 3 actions 1 – Experts extérieurs: notation 2- Comité dévaluation: classement 2 – Comité de pilotage: validation et sélection Programmes partenariaux : 40% dindustriels dans les programmes partenariaux 50% d industriels pour les expertises externes ~ experts mobilisés /an 22% dexperts internationaux

13 13 Suivi / Bilan nn+1n+2n+3n+4n+5 année Durée du cycle de réalisation : 6 ans ProgrammationSélection n+6 (hors programmes non thématiques) Processus de Suivi / Bilan 3 actions 1 - Suivi permanent 2 - Interventions ponctuelles 3 – Rendez-vous collectifs (colloques, séminaires,…)

14 14 Financement des projets Laboratoires publics : 100 % des coûts marginaux cas des EPIC sur projets partenariaux: 50 % des coûts complets Entreprises (en partenariat avec des laboratoires publics) : entre 20 % et 60 % des coûts complets, suivant type de recherche et taille de lentreprise (PME ou autre) Aides moyennes aux projets : Académiques : 278 k pour 2,5 partenaires Partenariaux : 650 k pour 4,6 partenaires Durée moyenne des projets : 3 ans

15 15 Préciput Mise en place en 2006 par décision du CA 5% des soutiens ANR attribués aux partenaires publics des projets Versement centralisé: Présidence des universités ou Direction des EPST/EPIC Versement sur la durée des projets 22,5M engagés au titre du préciput 2006

16 16 Chiffres clés AAP AAP lancés dossiers soumis (dont ~ 2574 non thématiques) + 16,6% par rapport à projets sélectionnés soit 25% Environ 4800 partenaires dont 770 entreprises Financement total accordé : 620,6 M Programme non thématique : 27% Matière et information : 24,6% Biologie – santé : 20% Energie durable et environnement : 18% Ecosystèmes et développement durable : 8,1% Sciences humaines et sociales: 2,3%

17 17 AAP 2006: répartition des dotations par type de bénéficiaire Universités 24% PME TPE 7,9% Gdes Entreprises 10,0% Hopitaux 0,8% Autres établissements d'enseignement supérieur 9,6% Divers Public 6,3% Fondations 1,6% Associations 2,0% Divers Privé 0,7% INRA 3,3% CEA 5,9% INRIA 1,5% INSERM 5% CNRS 21,6%

18 18 AAP 2006 : répartition par type de recherche Recherche fondamentale : 58% Recherche industrielle : 30% Développement préconcurrentiel : 12% -

19 19 AAP 2007 Continuité par rapport à 2005 et 2006: Fin dun cycle de 3 ans pour 75% des AAP Arrêt de 4 AAP : « Agriculture et développement durable » « Catastrophes telluriques et Tsunamis » Les 2 AAP thématiques SHS AAP dont 4 nouveaux : « Chimie et procédés pour un développement durable » « Stockage de lénergie » « Génomique des microorganismes » « Vieillissement »

20 20 AAP 2007 : premiers résultats 5622 projets déposés en 2007: Diminution de 12% en nombre par rapport à 2006 Budget des projets plus élevés Qualité en croissance : moins de projets classés « C » après expertises Participation des industriels aux projets soumis équivalente à 2006 Demandes: évolution contrastée suivant les AAP: Fortes demandes de soutien Matériaux, Chimie pour un développement durable Physique et chimie du vivant, biotech., technologies pour la santé C02, écotechnologies Diminution des demandes par rapport à 2006 Chaires dexcellence Technologies logicielles Santé environnement/santé travail PanH

21 21 Département « Partenariats et Compétitivité » Missions : Veiller à la prise en compte des besoins de recherche des industriels dans les AAP Coordonner les actions de lANR vis à vis des pôles de compétitivité Aider les PME au montage de partenariats avec les acteurs de la recherche et à la préparation des dossiers de projet ANR. Assurer la mise en place et le suivi des Instituts « Carnot »

22 22 Objectif : favoriser la conduite de travaux de recherche publique en partenariat avec des acteurs socioéconomiques. Attribution du Label « Carnot » à 33 structures : soutien financier associé au label : 60M en 2007 Contribution au ressourcement scientifique et à la professionnalisation Financement de projets inter-Carnots ou Carnot/Fraunhoffer structures dorigine diverses: Arts et métiers, CEA, écoles des Mines, LAAS, etc… thématiques variées: Nanotechnologies, énergie, santé, environnement, STIC…. les Instituts Carnot

23 23 AAP 2006 : Entreprises/ANR 417 projets ANR en partenariat industriel soit 22% du nombre total de projets 112 M bénéficient aux entreprises (18%) : + 18, 7 M par rapport à 2005 Taux moyen de soutien : 41% % des aides attribuées aux entreprises par programme : Matière et information : 42% Energie durable et environnement: 31% (90% des projets) Biologie santé : 14,7% Ecosystèmes et développement durable : 5,3 % Programme non thématique :1,1% 300 PME soutenues (Taux moyen de soutien:46,8%) fort taux de renouvellement : au total 550 PME soutenues en 2005 et 2006.

24 24 n 241 projets pour 168 M (global ANR : 1611 projets pour 621 M) n Taux de succès : 42% (global ANR : 25%) n 51 pôles concernés n Ces 241 projets concentrent 50% des 112 M apportés en 2006 aux entreprises par lANR. AAP 2006: Soutien aux projets des pôles de compétitivité

25 25 AAP 2006: Soutien aux projets des pôles de compétitivité Répartition des projets de pôle par département (en nombre de projets) 13% 9% 29% 37% 12%

26 26 Répartition des aides en fonction du type de partenaire des projets AAP 2006: Soutien aux projets des pôles de compétitivité Laboratoires publics 58% Répartition des partenaires en fonction du type de partenaireRépartition des partenaires en fonction du type de partenaire Répartition des partenaires en fonction du type de partenaireRépartition des partenaires en fonction du type de partenaire Autre 6% Entreprises autres que PME 22% PME 13% Recherche publique 59%

27 27 AAP 2006 : Labellisation des projets soumis à lANR par les pôles La labellisation indique que le projet est jugé en cohérence avec la stratégie du pôle. Un complément de financement est attribué aux projets labellisés par un pôle: - 9% pôles mondiaux ou à vocation mondiale - 6% pour les autres pôles Répartition des projets financés (en nombre) en fonction du nombre dentreprises partenaires : >=2 entreprises 50% Une seule entreprise 24% Pas d'entreprise 26%

28 28 Action internationale 2006 LANR a participé au financement de 4 AAP transnationaux: ERA-NETS Nanosciences : NanoSci-EraPublic Génomique plantes :ERA-PGPublic /Privé Santé : PathoGenomicsPublic Biotechnologies :EuroTransBioPME / Public Plus de 11 M de financement ANR sur ces appels 18% dexperts étrangers ont contribué au processus dévaluation

29 29 Action internationale 2007 Participation aux Eranets Accord bilatéraux : Allemagne: AAP DFG/ANR : SHS « blanc » Grande Bretagne : AAP BBSRC/ANR : Biologie systémique Chine : AAP MOST /ANR Taïwan: AAP Blanc ouvert à des projets Franco-Taïwanais (STIC, nanotechnologies) 22% dexperts internationaux dans les comités dévaluation

30 30 ANR 2007 Budget: 825 M Priorités : Consolidation des procédures dAAP et de sélection des projets du processus de programmation Mise en place du suivi/ bilan des AAP/programmes 2005 Promotion du partenariat recherche/industrie Amplification de laction internationale Développement de des coopérations SHS/Sciences « dures » Réflexion Prospective/stratégique: préparation programme 2008


Télécharger ppt "Un outil pour linnovation Réunion FUTURIS 6 Juillet 2007 Jacqueline LECOURTIER."

Présentations similaires


Annonces Google