La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LABDH appliquée à lanalyse pays: 3 étapes Session 5.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LABDH appliquée à lanalyse pays: 3 étapes Session 5."— Transcription de la présentation:

1 LABDH appliquée à lanalyse pays: 3 étapes Session 5

2 Objectifs de la session Compendre la valeur ajoutée de l'ABDH dans une analyse pays et dans la programmation des NU Appliquer l'ABDH à lanalyse de défis de développement dans un cas concret en trois étapes: analyse causale, analyse des rôles et analyse de lécart de capacités

3 Feuille de route - Processus de préparation de lUNDAF Analyse pays - Examen de lanalyse existante (appréciation) - Analyse soutenue par léquipe de pays - Identification des avantages comparatifs de léquipe de pays Planification stratégique Priorités stratégiques pour lUNDAF/ Plan daction de lUNDAF Planification du programme& sa mise en oeuvre (Programmes de lagence ou programmes conjoints multiagences) Surveillance & Evaluation Principes et normes des droits humains LABDH et la Programmation des NU

4 Des options pour lanalyse pays Quelle que soit loption: LABDH et tous les 4 autres principes de programmation représentent des critères pour assurer une analyse de bonne qualité; Une analyse pays solide a plus de chance de mener vers un UNDAF solide et finalement vers une programmation solide au niveau de lagence. (GNUD) 1.Participation au travail danalyse dirigé par le gouvernement 2.Analyse complémentaire 3.CCA Analyse pays

5 Programmer sans avoir de CCA: Premières expériences du pays (Ethiopie, Tanzanie, Mozambique, Zambie) Exemples Examen par la Tanzanie du travail analytique par pays et de lanalyse des écarts Afin de garantir, à travers tout le système, lappropriation du plan national de développement MKUKUTA, léquipe de pays de la Tanzanie a opté pour une stratégie hybride qui combine lexamen des études existantes nationales, secorielles et thématiques à la base du MKUKUTA avec la conduite dune analyse complémentaire des écarts dans le cadre national des résultats avant de passer au processus de lUNDAF. Léquipe de pays a formé 7 groupes de travail présidés par les chefs des agences onusiennes. les termes de référence pour ces groupes de travail comprennent les points suivants: 1) Examen des études et des rapports clés ) Préparation darbres à problèmles ) Analyse des causes profondes relatives aux défis de développement sélectionnés ) Conduite dune analyse des écarts Les écarts identifiés lors du processus serviront pour la formulation de lUNDAF et y seront intégrés en tant que domaines pour le travail danalyse et de plaidoyer en vue dinfluencer le cadre politique et les priorités du MKUKUTA. Ce processus est plus compact que la préparation du CCA mais il a permis à léquipe du pays de former une évaluation commune des défis de développement et des domaines dintervention prioritaires pour lanalyse, le plaidoyer et le dialogue politique.

6 Analyse pays Collecte dinformations sur les problèmes en matière de développement auprès des soucres existantes, notamment les rapports, les observations et recommandations sur les traités nationaux à partir des mécanismes internationaux et régionaux des droits de lhomme ANALYSE des causes profondes & leurs liens Evaluation Présélectionner les principaux problèmes de développement pour les soumettre à une analyse plus profonde

7 1. Analyse causale Arriver aux causes profondes Cadres légal, institutionnel et politique 2. Analyse des rôles 3. Analyse des écarts de capacités Etapes détaillées

8 Analyse en 3 étapes 1. Pourquoi? Analyse causale Quels sont les droits impliqués qui expliquent lexistence du problème? 2 QUI? Qui sont les débiteurs dobligations? Analyse des rôles Qui sont les détenteurs de droits? Qui doit agir? 3. QUOI? Quels sont les écarts de capacités Analyse de lécart des capacités qui empêchent les débiteurs dobligations de sacquitter de leurs devoirs? et Quels sont les écarts de capacités qui empêchent les détenteurs de droits de revendiquer leurs droits? De quoi ont-ils besoin pour agir?

9 Intégration de la perspective sexospécifique et HRBA Les droits de la femme constituent une partie essentielle de lABDH La non discrimination est un principe et une disposition des 7 traités internationaux fondamentaux y compris la CEDEF qui est réservée exclusivement à lélimination de la discrimination envers les femmes afin de réaliser légalité homme-femme Lapprofondissement des données ventilées par sexe et autre (i.e. par âge, lieu, groupe ethnique et handicap) et des indicateurs pour mesurer lavancement vers la réalisation de légalité entre les deux sexes Il est courant de trouver différentes formes de discrimination en rapport avec laspect genre. lorsque ces formes diverses de discrimination sont reprérées, il est nécessaire de cibler plus et de se concentrer davantage.

10 Analyse – en trois étapes Analayse causale 1 Analyse des rôles 2 Analyse de lécart des capacités 3 Pourquoi? Quels sont les droits en jeu? Qui doit agir? De quoi ont-ils besoin pour entreprendre des actions? Evaluation Qui a été laissé pour compte?

11 LABDH pour la collecte dinformations Quelles informations: Contexte civil, culturel, économique, politique et social Ventilée selon des fondements normatifs de non discrimination, par exemple, le sexe, lâge, lethnie, le milieu rural ou urbain, etc. Sources dinformations: Sappuyer sur les informations, les évaluations et les analyses nationales Des sources variées y compris les informations recueillies auprès des mécanimses internationaux, régionaux et nationaux des droits de lhomme Processus dInformation et dAnalyse: Participatif, inclusif, responsable et sensible aux cultures Quelles informations: Contexte civil, culturel, économique, politique et social Ventilée selon des fondements normatifs de non discrimination, par exemple, le sexe, lâge, lethnie, le milieu rural ou urbain, etc. Sources dinformations: Sappuyer sur les informations, les évaluations et les analyses nationales Des sources variées y compris les informations recueillies auprès des mécanimses internationaux, régionaux et nationaux des droits de lhomme Processus dInformation et dAnalyse: Participatif, inclusif, responsable et sensible aux cultures

12 Objet de lévaluation: Identifier les principaux défis de développement Quest ce qui se passe? à qui? où? exemple: un taux élevé de mortalité et de morbidité maternelles parmi les filles autochtones rurales dans les districts du sud Objet de lévaluation: Identifier les principaux défis de développement Quest ce qui se passe? à qui? où? exemple: un taux élevé de mortalité et de morbidité maternelles parmi les filles autochtones rurales dans les districts du sud LABDH pour lévaluation Un défi de développement basé sur les droits de lhomme devrait être axé sur les personnes. En dautres termes: Qui est laissé pour compte? Un défi de développement basé sur les droits de lhomme devrait être axé sur les personnes. En dautres termes: Qui est laissé pour compte?

13 Quest-ce que cest? La première étape essentielle pour lABDH et la GAR Une technique pour identifier les causes dun problème qui peuvent ensuite être utilisées pour formuler des réponses appropriées Nous pouvons représenter le problème et ses causes sous forme darbre à problèmes Etape 1: Analyse causale

14 Pourquoi une analyse causale? Si un problème est causé parconditionstrois

15 Pourquoi une analyse causale? If a problem is caused byconditionsthree Toutes les trois conditions devraientêtretraitées

16 Analyse causale Manifestation Causes immédiates Causes sous-jacentes Causes profondes Causes dun problème

17 74 Droits non remplis Causes profondes Société, modèles de discrimination, exclusion et impuissance Causes sous-jacentes Services, Accès, Politiques, Practiques Causes immédiates Statut Analyse causale: Pourquoi?

18 Arborescence des problèmes un taux élevé de mortalité maternelle parmi les femmes rurales dans les districts du sud Grossesses précoces Services obstétriques inadéquats au niveau de la communauté Les éthodes contraceptives perçues comme étant un encouragement à linfidelité de la part de la femme Sensibilisation limitée à propos des droits sexuels et reproductifs Responsabilisation insuffisante du service publique et manque de régulation du secteur privé Discrimination entre les sexes Des capacités limitées en matière de planification et de mise en oeuvre, la santé maternelle na pas une grande priorité au niveau du budget national Causes profondes Causes profondes Causes sous-jacentes Causes sous-jacentes Causes immédiates Causes immédiates Manifestations Manque de sensibilité et de culture du service civil

19 81 Causes immédiates Causes sous-jacentes Causes profondes Problème1: VIH/SIDAProblème 2: Education des filles Problème central Discrimination entre les deux sexes

20 Utiliser les informations de létude de cas … Formuler le problème en précisant ce qui se passe, pour qui et où- Rédiger cette formulation sur une carte Discuter et identifier les causes immédiates, sous- jacentes et profondes Construire un arbre à problèmes Utiliser larbre à problèmes pour identifier les normes et principes des droits qui ne sont pas remplis Travail en groupe: Analyse causale/arborescence des problèmes

21 Analyse en 3 étapes 1. Pourquoi ? Analyse causale Quels sont les droits impliqués qui expliquent lexistence du problème? 2 QUI? Qui sont les débiteurs dobligations? Analyse des rôles Qui sont les détenteurs de droits? Qui doit agir? 3. QUOI? Quels sont les écarts de capacités Analyse de lécart des capacités qui empêchent les débiteurs dobligations de sacquitter de leurs devoirs? et Quels sont les écarts de capacités qui empêchent les détenteurs de droits de revendiquer leurs droits? De quoi ont-ils besoin pour agir?

22 Analyse en 3 étapes Analyse causale 1 Analyse des rôles 2 Analyse de lécart de capacités 3 Pourquoi? Quels sont les droits droits en jeu? Qui doit agir? De quoi ont-ils besoin pour entreprendre des actions? Evaluation Qui a été laissé pour compte?

23 Détenteurs de droits Qui sont-ils? Quelles sont leurs revendications? Débiteurs dobligations Qui sont-ils? Quelles sont leurs obligations ? Détenteurs de droits Qui sont-ils? Quelles sont leurs revendications? Débiteurs dobligations Qui sont-ils? Quelles sont leurs obligations ? Etape 2: Analyse des rôles Vérifier ce que les normes des droits de lhomme prévoient en ce qui concerne leurs revendications et leurs devoirs Vérifier également quel est le rôle escompté des détenteurs de droits & débiteurs dobligations dans les lois, les procédures et les politiques nationales

24 Débiteurs dobligations Respecter Protéger Réaliser Empêcher les autres de singérer dans la jouissance des droits Sabstenir de singérer dans la jouissance des droits Adopter les mesures appropriées pour une réalisation totale des droits Obligations en matière de droits de lhomme Droit à leau Ne pas arrêter lapprovisionnement sans avoir respecté la procédure appropriée Réglementation des prix favorable aux pauvres lorsque lappro. est privatisé Sassurer, à travers le temps, que ladduction couvre tout le monde

25 Exemple: Le droit à léducation Détenteur de droits: Enfants handicapés Revendication: Assurer laccès à lenseignement primaire et secondaire sans discrimination Ecarts de capacité: Débiteur dobligation(1): Administration scolaire Obligations : Améliorer laccessibilité physique aux classes et aux toilettes, assurer la présence des enseignants Ecarts de capacité: Débiteur dobligation(2): Direction provinciale de léducation OBs.: Conduire des inspections régulières dans les écoles publiques et privées et traiter les plaintes individuelles Ecarts de capacité: Débiteur dobligation(3):Ministère de léducation OBs.: Promouvoir les politiques déducation inclusive, former les enseignants, adapter les manuels Ecarts de capacité:

26 1. Choisir parmi les droits non remplis dégagés par lanalyse causale un droit sur lequel vous voulez travailler 2. Identifier un détenteur de droit principal et une revendication critique 3. Identifier les 3 débiteurs dobligations qui devraient agir en ce qui concerne la revendication et leurs obligations les plus critiques => Résumer le tout sur le tableau suivant 1. Choisir parmi les droits non remplis dégagés par lanalyse causale un droit sur lequel vous voulez travailler 2. Identifier un détenteur de droit principal et une revendication critique 3. Identifier les 3 débiteurs dobligations qui devraient agir en ce qui concerne la revendication et leurs obligations les plus critiques => Résumer le tout sur le tableau suivant Travail en groupe: Analyse des rôles

27 Exemple: Le droit à léducation Détenteur de droits: Revendication: Ecarts de capacité: Débiteur dobligation(1): Obligations: Ecarts de capacité: Débiteur dobligation(2): OBs.: Ecarts de capacité: Débiteur dobligation(3): OBs.: Ecarts de capacité:

28 Analyse en 3 étapes 1. Pourquoi? Analyse causale Quels sont les droits impliqués qui expliquent lexistence du problème? 2 QUI? Qui sont les débiteurs dobligations? Analyse des rôles Qui sont les détenteurs de droits? Qui doit agir? 3. QUOI? Quels sont les écarts de capacités Analyse de lécart des capacités qui empêchent les débiteurs dobligations de sacquitter de leurs devoirs? et Quels sont les écarts de capacités qui empêchent les détenteurs de droits de revendiquer leurs droits? De quoi ont-ils besoin pour agir?

29 Analyse en trois étapes Analyse causale 1 Analyse des rôles 2 Analyse des écarts de capacités 3 Pourquoi? Quels sont les droits droits en jeu? Qui doit agir? De quoi ont-ils besoin? Evaluation Qui a été laissé pour compte?

30 Eléments de capacité des débiteurs dobligations : Peut? - Connaissance - Ressources (humaines, techniques et financières) - Aptitudes organisationnelles Veut? - Responsabilité/motivation /leadership Devrait? - Autorité Eléments de capacité des débiteurs dobligations : Peut? - Connaissance - Ressources (humaines, techniques et financières) - Aptitudes organisationnelles Veut? - Responsabilité/motivation /leadership Devrait? - Autorité Etape 3: Analyse de lécart des capacités Eléments de capacité des détenteurs de droits Peut? -Connaissance - Ressources - Aptitudes individuelles Veut? -Securité - motivation Environnement favorable -Droit à la participation -Information - Liberté dassociation et dexpression

31 Travail en groupe: Analyse de lécart des capacités En se basant sur lanalyse des rôles 1.Revenir sur la revendication des détenteurs de droits et sélectionner les 2 à 3 obligations correspondantes les plus critiques pour les débiteurs dobligations 2.Pour chaque détenteur de droits et débiteur dobligations, identifier les écarts clés de capacités ce qui empêche les débiteurs dobligations de sacquitter de leurs obligations et les détenteurs de droits de revendiquer leurs droits 3. Lister les écarts de capacités clés

32 Exemple: Le droit à léducation Détenteur de droits: Revendication: Ecarts de capacité: Débiteur dobligation(1): Obligations: Ecarts de capacité: Débiteur dobligation(2): OBs.: Ecarts de capacité: Débiteur dobligation(3): OBs.: Ecarts de capacité:

33 Tribune Une occasion pour visiter les autres groupes et assurer un retour dinformation Organiser vos 3 étapes sur le mur Choisir une personne pour rester sur place et répondre aux questions – Analyse causale: Y a-t-il un flux logique dans lanalyse causale et la clarté des problèmes surtout au plus bas niveau du cadre? – Analyse des rôles: Les revendications et les obligations sont-elles intuitives et sont-elles présentées dans un langage simple- quand vous lisez une obligation, pouvez-vous imaginer une action correspondante? – Ecarts de capacités: Les écarts de capacités relatifs aux plus bas niveaux du cadre sont- ils bien pris en compte et notamment les écarts critiques se rapportant aux aspects légaux, institutionnels, politiques et budgétaires? – Aspect genre: Comment lanalyse reflète-elle les différentes manières selon lesquelles les hommes et les femmes font-ils face au défi de développement? les capacités abordent-elles les causes profondes de linégalité homme/femme? !! Ne pas oublier de garder les commentaires sur des papillons adhésifs

34 Que faire ensuite? Faire le lien entre lABDH et la GAR

35 LABDH et la GAR se renforcent mutuellement La GAR: Est une approche de programmation non spécifique au contenu qui sert à gérer les changements positifs Analyse les problèmes de développement afin de formuler des résultats SMART. Aide à appliquer lABDH dans la programmation LABDH: est une approche normative basée sur les normes et les principes des droits de lhomme Analyse les problèmes de développement en les intégrant aux questions relatives aux droits de lhomme afin de formuler des résultats pertinents Donne à la GAR une teneur normative


Télécharger ppt "LABDH appliquée à lanalyse pays: 3 étapes Session 5."

Présentations similaires


Annonces Google