La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PERCEPTION DES ENSEIGNANTS EN FORMATION PROFESSIONNELLE AU SUJET DE LA RÉUSSITE ET DE LÉCHEC SCOLAIRES DES ÉLÈVES Document préparé par Françoise Martel.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PERCEPTION DES ENSEIGNANTS EN FORMATION PROFESSIONNELLE AU SUJET DE LA RÉUSSITE ET DE LÉCHEC SCOLAIRES DES ÉLÈVES Document préparé par Françoise Martel."— Transcription de la présentation:

1 PERCEPTION DES ENSEIGNANTS EN FORMATION PROFESSIONNELLE AU SUJET DE LA RÉUSSITE ET DE LÉCHEC SCOLAIRES DES ÉLÈVES Document préparé par Françoise Martel pour le colloque CCCPFPT 25 mars 2010

2 Plan de la présentation Problématique. Problématique. Cadre conceptuel. Cadre conceptuel. Méthodologie. Méthodologie. Analyse des données. Analyse des données. Discussion des résultats. Discussion des résultats. Conclusion. Conclusion.

3 Problématique

4 Déclaration universelle des droits de lhomme (1948) Enseignement professionnel est un droit acquis. Enseignement professionnel est un droit acquis. Importance à léchelle mondiale. Importance à léchelle mondiale. Nécessité liée à lévolution du monde du travail. Nécessité liée à lévolution du monde du travail. Droit appartenant à tout citoyen. Droit appartenant à tout citoyen.

5 Trois arguments de po ids Développement fulgurant des technologies. Développement fulgurant des technologies. Sortie massive du marché du travail des populations nées après la guerre. Sortie massive du marché du travail des populations nées après la guerre. Pénurie de main-dœuvre dans certains secteurs de léconomie. Pénurie de main-dœuvre dans certains secteurs de léconomie.

6 Indicateurs nationaux Données pour lensemble du Québec Source: Ministère de lÉducation, du Loisir et du Sport, , page 1 de 217. Années scolaires Catégorie délèves Effectif Nombre total délèves inscrits Nombre de nouveaux inscrits Nombre de nouveaux inscrits élèves de moins de 20 ans Proportion des nouveaux inscrits élèves de moins de 20 ans 33,1 %33,3 %32,4%33,1 % Proportions des diplômés toute catégorie dâge, peu importe le programme 77,4 %77,3 % Non disponible

7 Taux déchec Aspect important du rendement scolaire (CSE, 2002). Aspect important du rendement scolaire (CSE, 2002). Problème persistant (CSE, 2002). Problème persistant (CSE, 2002). Des plus complexes (Glasman et al. 2004). Des plus complexes (Glasman et al. 2004). Source dinquiétude pour le devenir des jeunes (Saysset et al. 2007). Source dinquiétude pour le devenir des jeunes (Saysset et al. 2007). Situation préoccupante sur le plan social et économique (Rousseau et al. 2007). Situation préoccupante sur le plan social et économique (Rousseau et al. 2007).

8 Facteurs influençant le rendement scolaire Facteurs reliés à la société. Facteurs reliés à la société. Facteurs reliés à lécole. Facteurs reliés à lécole. Facteurs reliés à lélève. Facteurs reliés à lélève. Facteurs reliés à lenseignant. Facteurs reliés à lenseignant.

9 Facteurs reliés à la soc iété Influence des parents. Influence des parents. Statut socioéconomique. Statut socioéconomique. Situation familiale. Situation familiale. Garçon vs fille. Garçon vs fille. Travail rémunéré. Travail rémunéré. Influence des pairs. Influence des pairs.

10 Facteurs reliés à lécole Composition du groupe – classe. Composition du groupe – classe. Degré de difficulté de la matière. Degré de difficulté de la matière. Caractéristiques du programme. Caractéristiques du programme. Obtention du DES. Obtention du DES. Ressources humaines. Ressources humaines. Ressources matérielles. Ressources matérielles.

11 Facteurs reliés à lélève Faible estime de soi. Faible estime de soi. Âge. Âge. Aspirations scolaires. Aspirations scolaires. Expériences scolaires antérieures R/E. Expériences scolaires antérieures R/E. Problèmes de comportement. Problèmes de comportement. Intérêt précaire. Intérêt précaire.

12 Facteurs reliés à lenseignant Caractéristiques de lenseignant. Caractéristiques de lenseignant. Connaissance de la matière. Connaissance de la matière. Clarté de lenseignement. Clarté de lenseignement. Compétences pédagogiques. Compétences pédagogiques. Évaluation en aide à lapprentissage. Évaluation en aide à lapprentissage. Temps accordé aux élèves hors classe. Temps accordé aux élèves hors classe. Qualité des relations enseignant – élèves. Qualité des relations enseignant – élèves.

13 But général de la recherche Questionner les enseignants en formation professionnelle sur : Questionner les enseignants en formation professionnelle sur : le rendement scolaire des élèves; le rendement scolaire des élèves; les moyens de lutter contre léchec. les moyens de lutter contre léchec.

14 Questions de recherche À quelles causes les enseignants en formation professionnelle attribuent-ils la réussite et à quelles causes attribuent-ils léchec des élèves? À quelles causes les enseignants en formation professionnelle attribuent-ils la réussite et à quelles causes attribuent-ils léchec des élèves? Quelle est linfluence des types de facteurs (société, école, élève, enseignant) sur les causes déchec des élèves? Quelle est linfluence des types de facteurs (société, école, élève, enseignant) sur les causes déchec des élèves? Les attributions déchec sont-elles influencées par les caractéristiques des enseignants? Les attributions déchec sont-elles influencées par les caractéristiques des enseignants? Quels sont les moyens de lutter contre léchec ? Quels sont les moyens de lutter contre léchec ?

15 Idées directrices Perspective épistémologique. Perspective épistémologique. Point de vue socio-économique. Point de vue socio-économique. Optique du monde de léducation. Optique du monde de léducation.

16 Cadre conceptuel

17 Perception, jugement et attribution causale Lévaluation est consécutive à lapprentissage. Lévaluation est consécutive à lapprentissage. En classe, lévaluation repose en partie sur la perception de lenseignant que lélève maîtrise les compétences. En classe, lévaluation repose en partie sur la perception de lenseignant que lélève maîtrise les compétences. Cest par lexercice du jugement professionnel quil accorde un verdict de réussite ou déchec. Cest par lexercice du jugement professionnel quil accorde un verdict de réussite ou déchec. Perception et jugement sont les étapes qui mènent à lattribution causale. Perception et jugement sont les étapes qui mènent à lattribution causale.

18 Importance du phénomène de lattribution causale en classe Implication dans la dynamique de classe: Implication dans la dynamique de classe: Relation daide; Relation daide; Appréciation; Appréciation; Blâme. Blâme. Notation des élèves. Notation des élèves.

19 En résumé Facteurs influençant le rendement scolaire Facteurs influençant le rendement scolaire: Facteurs reliés à lenseignant. Facteurs reliés à lenseignant. Attributions de réussite et déchec. Attributions de réussite et déchec. Conséquences sur le comportement. Conséquences sur le comportement.

20 Modèle théorique de Bouchamma Modèle multifactoriel et multidimensionnel. Modèle multifactoriel et multidimensionnel. Relation trois groupes de variables : Relation trois groupes de variables : Variables prédictives: caractéristiques enseignants, élèves et école; Variables prédictives: caractéristiques enseignants, élèves et école; Variables de processus: attributions de réussite et déchec; Variables de processus: attributions de réussite et déchec; Variables de résultats: conséquences sur le comportement. Variables de résultats: conséquences sur le comportement.

21

22 Objectif Analyser linfluence des variables prédictives liées à lenseignant sur les variables de processus, cest-à-dire les explications ou attributions de réussite et déchec. Analyser linfluence des variables prédictives liées à lenseignant sur les variables de processus, cest-à-dire les explications ou attributions de réussite et déchec.

23 Hypothèse de recherche Lâge, le sexe, la formation en sciences de léducation, la scolarité, le perfectionnement, le statut demploi, lexpérience professionnelle et le sentiment defficacité professionnelle sont susceptibles dinfluencer les types dattributions que les enseignants en FP font à légard des causes déchec scolaire. Lâge, le sexe, la formation en sciences de léducation, la scolarité, le perfectionnement, le statut demploi, lexpérience professionnelle et le sentiment defficacité professionnelle sont susceptibles dinfluencer les types dattributions que les enseignants en FP font à légard des causes déchec scolaire.

24 Plan de cueillette de données Causes attribuées à la réussite. Causes attribuées à la réussite. Causes attribuées à léchec. Causes attribuées à léchec. Types dattributions déchec (enseignant, élève, école et société). Types dattributions déchec (enseignant, élève, école et société). Types dattributions déchec en fonction des caractéristiques des enseignants. Types dattributions déchec en fonction des caractéristiques des enseignants. Moyens de lutter contre léchec scolaire selon les enseignants en FP. Moyens de lutter contre léchec scolaire selon les enseignants en FP.

25 Méthodologie

26 Variable dépendante Attributions liées à le nseignant Caractéristiques de lenseignant. Caractéristiques de lenseignant. Relations maître – élèves. Relations maître – élèves. Connaissance de la matière. Connaissance de la matière. Clarté de lenseignement. Clarté de lenseignement. Compétence pédagogique. Compétence pédagogique. Évaluation en aide à lapprentissage. Évaluation en aide à lapprentissage. Récupération. Récupération.

27 Variable dépendante Attributions liées à lé lève Âge. Âge. Capacités intellectuelles. Capacités intellectuelles. Motivation. Motivation. Temps consacré aux études. Temps consacré aux études. Aspirations scolaires. Aspirations scolaires. Expériences scolaires antérieures. Expériences scolaires antérieures. Changements psychosociaux. Changements psychosociaux.

28 Variable dépendante Attributions liées à lé cole Composition du groupe – classe. Composition du groupe – classe. Degré de difficulté de la matière. Degré de difficulté de la matière. Caractéristiques du programme. Caractéristiques du programme. Obtention du DES. Obtention du DES. RH du centre de formation. RH du centre de formation. RM du centre de formation. RM du centre de formation. Activités parascolaires. Activités parascolaires.

29 Variable dépendante Attributions liées à la s ociété Sexe de lélève (garçon ou fille). Sexe de lélève (garçon ou fille). Type de famille. Type de famille. Niveau scolaire des parents. Niveau scolaire des parents. Niveau socioéconomique des parents. Niveau socioéconomique des parents. Temps consacré au travail rémunéré. Temps consacré au travail rémunéré. Ouverture du marché du travail. Ouverture du marché du travail. Influence des pairs. Influence des pairs.

30 Variables indépendantes Caractéristiques sociodémographiques : Caractéristiques sociodémographiques : âge et sexe. âge et sexe. Caractéristiques socioprofessionnelles : Caractéristiques socioprofessionnelles : formation en sciences de léducation, niveau de scolarité, expérience professionnelle, statut demploi et perfectionnement. formation en sciences de léducation, niveau de scolarité, expérience professionnelle, statut demploi et perfectionnement. Caractéristique sociocognitive : Caractéristique sociocognitive : sentiment defficacité professionnelle (SEP). sentiment defficacité professionnelle (SEP).

31 Efficacité perçue des enseignants Carré, P. De lapprentissage social au sentiment defficacité personnelle Structurer des activités scolaires adéquates. Structurer des activités scolaires adéquates. Évaluer les compétences efficacement. Évaluer les compétences efficacement. Pour apprendre aux élèves difficiles: Pour apprendre aux élèves difficiles: Déployer un effort supplémentaire; Déployer un effort supplémentaire; Utiliser les techniques appropriées; Utiliser les techniques appropriées; Solliciter le soutien de la famille; Solliciter le soutien de la famille; Vaincre les influences contraires. Vaincre les influences contraires.

32 Méthode et technique retenues pour la collecte des données Étude exploratoire. Étude exploratoire. Approche quantitative (données chiffrées). Approche quantitative (données chiffrées). Échantillonnage de volontaires sur le territoire du Québec. Échantillonnage de volontaires sur le territoire du Québec. Questionnaire (Bouchamma). Questionnaire (Bouchamma). Aspects éthiques. Aspects éthiques.

33 Population et échantillon Population : N = enseignants en FP Population : N = enseignants en FP Échantillon : n = 468 (5,3% de la population) Échantillon : n = 468 (5,3% de la population) 48 centres de FP/174 dans 15 des 17 régions administratives du Québec. 48 centres de FP/174 dans 15 des 17 régions administratives du Québec. 19 secteurs denseignement sur 21 (R). 19 secteurs denseignement sur 21 (R). Sujets de 25 à 65 ans, moyenne à 45 ans (R = p). Sujets de 25 à 65 ans, moyenne à 45 ans (R = p). Hommes 60 % et femmes 40 % (R). Hommes 60 % et femmes 40 % (R). Permanents 52 % et non permanents 48% (R). Permanents 52 % et non permanents 48% (R). De 1 à 35 ans dexpérience, moyenne 11.6 ans (R = p). De 1 à 35 ans dexpérience, moyenne 11.6 ans (R = p).

34 Dimensions des variables indépendantes: Caractéristiques des enseignants Âge : Jeune / Moyen / Âgé Âge : Jeune / Moyen / Âgé Sexe : 283 H et 185 F Sexe : 283 H et 185 F Formation en sc. de léducation : O / N Formation en sc. de léducation : O / N Scolarité : + Scolarisé / - Scolarisé Scolarité : + Scolarisé / - Scolarisé Expérience professionnelle : L / M / G Expérience professionnelle : L / M / G Perfectionnement : O / N Perfectionnement : O / N Statut demploi : P / NP Statut demploi : P / NP SEP : Faible / Moyen / Fort SEP : Faible / Moyen / Fort

35 Limites méthodologiques Occasionnées par léchantillon. Occasionnées par léchantillon. Occasionnées par le questionnaire : Occasionnées par le questionnaire : Erreur fondamentale; Erreur fondamentale; Biais de complaisance. Biais de complaisance.

36 Erreur fondamentale Propension naturelle des individus à inférer des causalités internes plutôt quexternes. Propension naturelle des individus à inférer des causalités internes plutôt quexternes.

37 Biais de complaisance Tendance des gens à attribuer leur réussite à des causes internes et leur échec à des causes externes afin de maintenir une image positive de soi au détriment de la prise en compte objective de la réalité. Tendance des gens à attribuer leur réussite à des causes internes et leur échec à des causes externes afin de maintenir une image positive de soi au détriment de la prise en compte objective de la réalité.

38 Analyse des données

39 Plan danalyse des données Causes selon les réponses spontanées. Causes selon les réponses spontanées. Causes de réussite; Causes de réussite; Causes déchec. Causes déchec. Causes déchec selon 28 facteurs prédéterminés. Causes déchec selon 28 facteurs prédéterminés. Types dattributions déchec en fonction les caractéristiques des enseignants. Types dattributions déchec en fonction les caractéristiques des enseignants. Moyens de lutter contre léchec scolaire. Moyens de lutter contre léchec scolaire.

40 Détermination des causes attribuées à la réussite Types dattributions de réussiteNombre dinscriptions % Attributions de réussite liées à lélève ,25 Facteurs et comportements liés au domaine affectif et physique (544 inscriptions) Facteurs et comportements liés au domaine cognitif (540 inscriptions) Facteurs et comportements liés à la gestion (1 025 inscriptions) Attributions de réussite liées à la société371,69 Attributions de réussite liées à lécole170,78 Attributions de réussite liées à lenseignant281,28 Total ,00

41 Détermination des causes attribuées à léchec Types dattributions déchecNombre dinscriptions % Attributions déchec liées à lélève ,35 Facteurs et comportements liés au domaine affectif et physique (503 inscriptions) Facteurs et comportements liés au domaine cognitif (548 inscriptions) Facteurs et comportements liés à la gestion (894 inscriptions) Attributions déchec liées à la société1205,64 Attributions déchec liées à lécole542,54 Attributions déchec liées à lenseignant100,47 Total ,00

42 Analyse des types dattributions déchec Enseignant: 2,03 (5 – 9 – 14 – 16 – 21 – 25 – 27) Élève: 1,97 (2 – – 20 – 23 – 24 – 28) École: 2,60 (3 – 4 – 8 – 12 – 17 – 22 – 26) Société: 2,81 (1 – 7 – 10 – 13 – 18 – 19)

43 Analyse des types dattributions déchec en fonction des caractéristiques des enseignants Type dattributions déchec Âge Sexe Formationen sciencesdeléducation Scolarité Perfection-nement Statutdemploi Expérienceprofession-nelle SEP Enseignant J-H-O-+s-O-P-L- Fa M-F-N--s-N-NP-M- M A-G- Fo Élève J- H O-+s-O-P-L- Fa M- F N--s-N-NP-M- M A-G- Fo École J- H O-+s-O-P-L- Fa M- F N--s-N-NP-M- M A-G- Fo Société J-H-O-+s-O- P L- Fa M-F-N--s-N- NP M- M A-G- Fo

44 Analyse des moyens de lutter contre léchec

45 Discussion des résultats

46 Discussion des types dattributions de réussite et des types dattributions déchec Selon les réponses spontanées des enseignants : Selon les réponses spontanées des enseignants : Réussite: Élève > société > enseignant > école. Réussite: Élève > société > enseignant > école. Échec: Élève > société > école > enseignant. Échec: Élève > société > école > enseignant. Selon les 28 facteurs prédéterminés : Selon les 28 facteurs prédéterminés : Échec: Élève > enseignant > école > société. Échec: Élève > enseignant > école > société.

47 Discussion des analyses en fonction des caractéristiques des enseignants La variable dominante est le SEP : La variable dominante est le SEP : Les enseignants qui se perçoivent comme ayant une forte emprise sur les élèves prennent une grande part de responsabilité dans léchec scolaire. Les enseignants qui se perçoivent comme ayant une forte emprise sur les élèves prennent une grande part de responsabilité dans léchec scolaire. Ils responsabilisent également davantage lécole et la société. Ils responsabilisent également davantage lécole et la société. Les résultats laissent penser que le SEP a une importance certaine dans les attributions déchec et, conséquemment, sur les résultats scolaires. Les résultats laissent penser que le SEP a une importance certaine dans les attributions déchec et, conséquemment, sur les résultats scolaires.

48 Discussion des moyens de lutter contre léchec Il ressort clairement que les enseignants sattribuent le rôle prédominant dans les moyens de lutter contre léchec scolaire. Il ressort clairement que les enseignants sattribuent le rôle prédominant dans les moyens de lutter contre léchec scolaire. Les enseignants démontrent une grande ouverture desprit : Les enseignants démontrent une grande ouverture desprit : pour améliorer leurs habiletés relationnelles envers les élèves; pour améliorer leurs habiletés relationnelles envers les élèves; pour améliorer leurs pratiques pédagogiques. pour améliorer leurs pratiques pédagogiques. Lécole a un rôle à jouer pour améliorer les résultats scolaires. Lécole a un rôle à jouer pour améliorer les résultats scolaires.

49 Conclusion Les enseignants attribuent les causes de réussite et les causes déchec à lélève plus que tout autre cause. Les enseignants attribuent les causes de réussite et les causes déchec à lélève plus que tout autre cause. Ils se perçoivent comme la deuxième cause de léchec. Ils se perçoivent comme la deuxième cause de léchec. Lhypothèse de létude est confirmée pour trois des variables indépendantes: sexe, statut demploi et SEP. Lhypothèse de létude est confirmée pour trois des variables indépendantes: sexe, statut demploi et SEP. Le SEP a été identifié comme étant la variable qui a de linfluence sur les types dattributions. Le SEP a été identifié comme étant la variable qui a de linfluence sur les types dattributions. Les enseignants accordent une grande importance à leurs interventions auprès des élèves. Les enseignants accordent une grande importance à leurs interventions auprès des élèves. Le SEP pourrait faire lobjet de recherches ultérieures. Le SEP pourrait faire lobjet de recherches ultérieures.

50 Sources du sentiment defficacité personnelle et professionnelle Carré, P. De lapprentissage social au sentiment defficacité personnelle La maîtrise personnelle. La maîtrise personnelle. Lapprentissage social. Lapprentissage social. La persuasion par autrui. La persuasion par autrui. Létat physiologique et émotionnel. Létat physiologique et émotionnel.


Télécharger ppt "PERCEPTION DES ENSEIGNANTS EN FORMATION PROFESSIONNELLE AU SUJET DE LA RÉUSSITE ET DE LÉCHEC SCOLAIRES DES ÉLÈVES Document préparé par Françoise Martel."

Présentations similaires


Annonces Google