La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

+ Carlos Enrique Arce Équipe de gestion des risques agricoles Département de lagriculture et du développement rural Banque mondiale Renforcement du secteur.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "+ Carlos Enrique Arce Équipe de gestion des risques agricoles Département de lagriculture et du développement rural Banque mondiale Renforcement du secteur."— Transcription de la présentation:

1 + Carlos Enrique Arce Équipe de gestion des risques agricoles Département de lagriculture et du développement rural Banque mondiale Renforcement du secteur agroalimentaire privé des Caraïbes : Compétitivité dans un contexte mondialisé pour le développement rural Semaine de lagriculture des Caraïbes Grenade octobre 2010 Gestion des risques agricoles dans les Caraïbes PROGRAMME AAACP

2 2 TABLE DES MATIÈRES Identification & quantification des risques Programmes actuels de gestion des risques agricoles Rôle du secteur public dans la trilogie « atténuation- transfert-gestion » Rôle de lassurance climatique Enseignements GESTION DES RISQUES AGRICOLES DANS LES CARAÏBES

3 3 Agriculture des Caraïbes : exposition à des risques élevés Risque + incertitude : généralisés dans le système agroalimentaire : Facteurs agro-climatiques Processus biologiques et environnementaux complexes Étendue géographique des chaînes dapprovisionnement Économie politique agroalimentaire Évolutions structurelles et démographiques majeures Risques = anciens et nouveaux Anciens : climat, variation des prix, nuisibles, obstacles logistiques, risques pour la sécurité alimentaire, évolution politique Nouveaux : changement climatique, transmission de nouvelles maladies, biosécurité, bioterrorisme, impact environnemental et préoccupations sociales

4 Lagriculture est sensible aux risques Note : axe X = années ; axe Y = tranches de production ; JBM = Jamaican Blue Mountain ; et NBM = Non Blue Mountain (terres basses) Cat = hurricanes

5 La Jamaïque dépense entre 1,5 et 2 millions USD par an pour réparer les dégâts des ouragans. Financement de reconstruction post-catastrophe dans le secteur agricole ( ) (en dollars jamaïcains) AnnéeCatastropheDégâts totaux dans le secteur (en milliards) Soutien du gouvernement (min. de lagri) Soutien des donateurs 2004Ouragan Ivan6,70 $Informations inaccessibles à cause dune défaillance du système 2005Ouragans Emily et Dennis et tempête tropicale Wilma 0,99 $Bilatéral : Canada (Reconstruction post-Ivan) $C/ 44 millions $J 2006NA 2007Ouragan Dean3,76 $ ,60 $- 2008Tempête tropicale Gustav 1,63 $ ,00 $Programme dassistance de lUE : 2,2 millions /222millions $J Total13,08 $ ,60 $ ,00 $ On estime que ces 5 dernières années, le gouvernement et les donateurs ont dépensé en moyenne entre 1,5 et 2 millions USD par an en soutien post-catastrophe, le secteur agricole subissant des pertes de 2 millions USD par an. Dégâts directs uniquement

6 Système actuel de gestion des risques de catastrophes dans lagriculture 1.La couverture des catastrophes pour les petits agriculteurs vulnérables est postérieure aux événements et lente. 2.Les conseils de production et/ou les agriculteurs ne disposent daucun instrument de transfert des risques. Vulnérabilité extrême aux catastrophes naturelles !!

7 Que faire ? Stratégies de gestion des risques Atténuation des risques : Actions délimination ou de réduction de loccurrence des événements ou de réduction de la gravité des pertes (infrastructures de drainage de leau, diversification des cultures, extension, etc.). Transfert des risques : Actions de transfert des risques à une tierce partie consentante, à un certain coût. Les mécanismes de transfert financier entraîneront des compensations ou réduiront les pertes en cas de perte générée par un risque (assurance, réassurance, couverture financière, etc.). Gestion des risques : Actions permettant de faire face aux pertes dues à un événement risqué (aide gouvernementale aux agriculteurs, restructuration de la dette, etc.).

8 Couches et financement des risques dans le cadre de la stratégie Répartition hypothétique des précipitations totales (mm) l Couche de rétention des risques Couche dassurance du marché Couche de défaillance du marché

9 9 ATTÉNUATION DES RISQUES Services et investissements pour latténuation des risques Recherche et extension agricoles Services sanitaires et phytosanitaires Contrôle des nuisibles Drainage, etc. TRANSFERT DES RISQUES Investissement en soutien à lassurance agricole Fiabilité et accès aux données climatiques Accès à linformation agronomique fiable Accès à linformation agronomique financière Formation GESTION DES RISQUES Améliorer les canaux de fourniture en soutien aux petits agriculteurs après les catastrophes Transparence Efficacité Responsabilisation Identifier le rôle du secteur public dans une stratégie de gestion des risques agricoles

10 RISQUES PRODUCTEURS Risques climatiques Risques climatiques non excessivement fréquents (justifiant lassurance) Risques climatiques non excessivement fréquents et mesurables (disponibilité des données) Producteurs agricoles Producteurs reliés aux marchés dassurance SITUATIONS DANS LESQUELLES LASSURANCE EST POTENTIELLEMENT POSSIBLE Producteurs au- dessus du seuil de pauvreté Rôle de lassurance dans une approche plus large des risques

11 11 Applicabilité de lassurance dindice climatique dans lagriculture des Caraïbes Le mécanisme de transfert de risques est-il plus susceptible datteindre les petits agriculteurs ? AGRÉGAT Niveau agrégé avec les conseils de production/ gestion des portefeuilles de risques pour les banques (Meso) = assurance de marché POUR LES AGRICULTEURS ASSOCIÉS Agrégé au niveau du gouvernement central/provincial (macro) = protection sociale POUR LES PETITS AGRICULTEURS INDÉPENDANTS

12 12 Développement dune stratégie de gestion des risques complète pour lagriculture. Cette stratégie peut inclure des mécanismes et des outils datténuation, de transfert et de gestion. Les couches de risques et le financement des risques sont importants. Ex ante vaut mieux que ex post Définir un rôle clair pour le secteur public. Lassurance agricole jouera un rôle important mais ce nest pas lunique aspect de la stratégie. Principaux messages

13 13 Merci ! PROGRAMME AAACP


Télécharger ppt "+ Carlos Enrique Arce Équipe de gestion des risques agricoles Département de lagriculture et du développement rural Banque mondiale Renforcement du secteur."

Présentations similaires


Annonces Google