La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Www.unifaf.fr www.obs-professionsolidaires.fr Direction Recherche, Etudes et Développement HAUTE-NORMANDIE Principaux résultats et enseignements juin 2013.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Www.unifaf.fr www.obs-professionsolidaires.fr Direction Recherche, Etudes et Développement HAUTE-NORMANDIE Principaux résultats et enseignements juin 2013."— Transcription de la présentation:

1 Direction Recherche, Etudes et Développement HAUTE-NORMANDIE Principaux résultats et enseignements juin 2013 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013

2 Préambule méthodologique Direction Recherche, Etudes et Développement 1.Des sources variées Lexploitation exhaustive des questionnaires de lenquête établissement ; La comparaison systématique avec les données de lEnquête Emploi 2007 ; Lenquête associative, enquête téléphonique auprès dun échantillon représentatif de responsables associatifs, menée par lInstitut Inférence Opérations (Groupe BVA) en avril 2012 ; Des sources dinformation publiques : enquêtes de la DREES, fichier FINESS, données de lINSEE, étude du CNAR Sanitaire et Social (Uniopss, Recherche & Solidarité). 2 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013

3 Préambule méthodologique Direction Recherche, Etudes et Développement 2. Des taux de réponse hétérogènes Un taux de réponse national de 65% des établissements, 10 points en dessous de 2007, qui couvre 69% des salariés. Près de 75% des établissements appartenant à des associations de 250 ETP et + ont répondu. Des différences régionales marquées. Les zooms à léchelle infra- départementale peuvent conduire à traiter de faibles volumes deffectifs, qui fragilisent la robustesse des traitements statistiques. Ces analyses sont donc à appréhender avec prudence. 3 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013

4 Direction Recherche, Etudes et Développement 4 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin La Branche en Haute-Normandie : au service de la cohésion sociale et du développement des territoires Une diversité de visages Un acteur majeur de léconomie sociale et solidaire Des projets, même en temps de crise

5 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement Evolution des effectifs et des établissements Diversité des activités et des territoires > Un acteur de poids > Une croissance ralentie > … SALARIÉS, UNE CROISSANCE PLUS FORTE QUAU NATIONAL salariés, en équivalent temps plein. La région représente 2,3% de lensemble des effectifs de la Branche. La croissance des effectifs est de 30% en 5 ans, soit emplois, contre 25% à léchelle nationale. La région compte 521 établissements. Depuis 2007, une augmentation de 26%, soit 107 établissements supplémentaires, contre 30% au national Croissance des effectifs Croissance des établissements Haute- Normandie + 30% + 26% National + 25%+ 30% Taux de croissance des établissements et des effectifs / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013

6 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement Diversité des activités et des territoires > Un acteur de poids > Une croissance ralentie > … LE SECTEUR DES PERSONNES HANDICAPÉES PRÉDOMINE Le secteur des personnes handicapées est le premier secteur dactivité. Il regroupe 47% des salariés, contre 38% au national. Alors quen 2007, le secteur de la protection de lenfance concentrait 21% des effectifs, il nen compte désormais que 13%. La région se caractérise également par la relative faiblesse des secteurs sanitaire et des personnes âgées. Répartition des effectifs par activité en Haute-Normandie Répartition des effectifs par activité au national 6 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013

7 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement Effectifs des 10 principales catégories détablissements Les maisons de retraite sont les premiers employeurs de la Branche, avec 8% des effectifs (7% en 2007). Suivent les foyers de vie qui emploient personnes, soit 7% des salariés. Les trois secteurs – sanitaire, social et médico-social – sont représentés parmi les 10 principaux établissements de la Branche. DIVERSITÉ DES ÉTABLISSEMENTS Diversité des activités et des territoires > Un acteur de poids > Une croissance ralentie > … 7 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013

8 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement Localisation des effectifs à la commune par type de zone DIVERSITÉ TERRITORIALE Diversité des activités et des territoires > Un acteur de poids > Une croissance ralentie > … 8 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013 Les établissements de la Branche se répartissent dans lensemble des zones demploi de la région. On observe à la fois un phénomène de concentration dans les zones urbaines et de grande dispersion détablissements dans de nombreuses communes des espaces ruraux. Plus précisément, 65% des salariés exercent dans un établissement situé dans un grand pôle urbain, 24% dans une aire urbaine moyenne et 12% en zone rurale. Rouen Evreux Le Havre Dieppe

9 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement La diversité des activités se déclinent différemment selon les territoires. Ainsi, avec 62% des salariés, laccompagnement des personnes handicapées est de loin la première activité dans le département de lEure. Le secteur des personnes âgées y est quasi-inexistant. En Seine-Maritime, moins dun emploi sur deux est rattaché au secteur des personnes handicapées, les secteurs personnes âgées et protection de lenfance dépassent le secteur sanitaire. DIVERSITÉ TERRITORIALE Répartition des salariés de la Branche par département Diversité des activités et des territoires > Un acteur de poids > Une croissance ralentie > … 9 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013

10 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement Poids du secteur Santé action sociale et de la Branche dans lemploi salarié LA BRANCHE EN HAUTE-NORMANDIE : UN ACTEUR DE POIDS En Haute-Normandie, la Branche représente 20% des emplois du secteur Santé Action Sociale, contre 24% à léchelle nationale....soit 2,7% de lensemble des salariés de la région (national : 3,1%). La Branche est proportionnellement plus implantée dans lEure quen Seine-Maritime. Elle regroupe près dun quart des salariés du secteur Santé Action Sociale. Branche Santé-Social 13,5% Total Région tous secteurs ,7% Poids de la Branche dans lemploi du secteur Santé action sociale par département Diversité des activités et des territoires > Un acteur de poids > Une croissance ralentie > … Moyenne nationale : 24% Source : Insee CLAP 2009, traitement Unifaf-DRED ; Enquête Emploi / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013

11 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement Poids de la Branche par activité en Haute-Normandie LA BRANCHE EN HAUTE-NORMANDIE : UN ACTEUR DE POIDS La Branche est présente dans tous les secteurs dactivité en Haute- Normandie, mais son poids y est moins important quau national. Ainsi, avec 76% des capacités daccueil, elle domine dans le secteur des personnes handicapées, mais dans une moindre mesure quau national (87%). La protection de lenfance y est historiquement un bastion du secteur public. Dans le champ des personnes âgées, la Branche est faiblement représentée avec moins de 20% de la capacité daccueil régionale. Zoom sur le poids de la Branche dans la capacité daccueil au sein des EHPA Source : FINESS 2011/2012, hormis pour le sanitaire, SAE 2011 – Traitement Unifaf-DRED Remarque : le poids de la Branche dans le sanitaire est appréhendé en termes dETP et uniquement pour le personnel non médical. Pour tous les autres secteurs dactivité, il sagit de la capacité daccueil des établissements. Source : FINESS 2011 – Traitement Unifaf-DRED Clé de lecture : En Moselle, les établissements privés non lucratifs représentent 74% de la capacité daccueil des établissements du département Diversité des activités et des territoires > Un acteur de poids > Une croissance ralentie > … 11 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013

12 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement UN ACTEUR À PART ENTIÈRE DANS LÉCONOMIE LOCALE La Branche est non seulement une composante essentielle du secteur Santé Action Sociale......mais elle représente également un poids économique conséquent sur une partie des zones demplois et contribue au développement des territoires. En Haute-Normandie, le poids de la Branche se distingue légèrement dans la zone demploi dEvreux. Elle pèse 4,3% de lemploi global, contre 2,2 dans la zone du Havre, 2,1% à Vernon ou Pont-Audemer. Poids de la Branche dans lemploi global par zone demploi Source : Insee CLAP 2009 ; Enquête Emploi 2012 Diversité des activités et des territoires > Un acteur de poids > Une croissance ralentie > … 12 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013

13 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement LA CROISSANCE LONGUE ET REGULIERE SESSOUFFLE Evolution comparée de lemploi par secteur dactivité entre 2006 et 2011, en Haute-Normandie 10 années de croissance ininterrompue de lemploi : cest ce qua connu le secteur Santé-Action sociale. Sur la dernière période quinquennale, la croissance ralentit mais persiste jusquen 2010, et ce malgré la crise. En Haute-Normandie, ce ralentissement de la croissance est plus marqué quau national pour le secteur social. Après avoir connu une baisse de lemploi entre 2008 et 2009, les activités sanitaires sont de nouveau en croissance sur la fin de la période. Evolution comparée de lemploi par secteur dactivité entre 2006 et 2011, en France Source : INSEE, estimation demplois localisée Clé de lecture : Entre 2006 et 2010, en Haute-Normandie, lemploi dans le secteur Social-médico-social a augmenté de 9% et de 5% dans le secteur de la santé humaine. … > Un acteur de poids > Une croissance ralentie > Des organisations en transformation > … Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin / 51

14 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement 2012 : UNE CROISSANCE RESSERRÉE SUR CERTAINES ACTIVITÉS Comme à léchelle nationale, la Branche connaît une dynamique de croissance faiblement positive (0,6%). La croissance est inégale selon les activités : à lissue de lannée 2011, elle concerne essentiellement le secteur des personnes handicapées. les secteurs sanitaire, de la protection de lenfance et des adultes en difficulté sociale ont connu une décroissance sur cette période récente. Solde entrées/sorties sur lannée 2011, par activité, en Haute- Normandie Solde entrées/sorties entre 2011 et 2012, par activité, au national * Entrées-sorties entre le 1 er janvier et le 31 décembre /nb de CDI … > Un acteur de poids > Une croissance ralentie > Des organisations en transformation > … 14 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013

15 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement AU NATIONAL : DES PROJETS DE DÉVELOPPEMENT DEMEURENT Part des associations ayant des projets, selon la taille (national) A léchelle nationale, 27% des associations ont un projet de création dactivité et 11% de création détablissement. Les associations de plus de 250 salariés sont plus fréquemment porteuses de ces projets. Les associations du champ du handicap sont plus nombreuses à porter un projet de création détablissement. Part des associations ayant des projets, selon lactivité (national) … > Un acteur de poids > Une croissance ralentie > Des organisations en transformation > … Source: Enquête associative 15 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013

16 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement SYNTHÈSE : La Branche se caractérise par une grande diversité de profils : variété des activités, des implantations territoriales, contrastes entre petits et grands établissements, petites et grandes associations gestionnaires. Près de 60% des emplois se concentrent toutefois dans le secteur médico- social et notamment dans le secteur des personnes handicapées où la Branche est le principal acteur. La Branche sinscrit dans une économie présentielle : elle est présente partout où il y a des habitants, ce qui fait delle un interlocuteur sur les enjeux daménagement et de développement des territoires. Un long cycle de croissance du secteur et de la Branche sest achevé à lorée de la décennie / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013

17 Direction Recherche, Etudes et Développement La Branche en Haute-Normandie : au service de la cohésion sociale et du développement des territoires intervenants 17 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013

18 Direction Recherche, Etudes et Développement 18 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin Se transformer pour durer : les structures associatives à l'heure des rapprochements et du développement des compétences La reconfiguration est en marche La carte des emplois évolue

19 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement Répartition des associations par type de structure Part des associations et des effectifs par taille dassociation au national UN SALARIÉ SUR DEUX DANS UNE GRANDE ASSOCIATION 201 organisations employeurs en Haute-Normandie. 76% dentre-elles ne gèrent quun établissement, contre 77% au national. 67% dentre-elles comptent moins de 50 salariés (73% au national). 51% des effectifs de la région se concentrent dans : -9 associations régionales de 250 ETP et plus ; -Une vingtaine dassociations à envergure nationale ou interrégionale, issues dautres régions. Part des associations et des effectifs par taille dassociation en Haute-Normandie … > Une croissance ralentie > Des organisations en transformation > Diversité des emplois > … 19 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013

20 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement AU NATIONAL : UN PROCESSUS DE RECONFIGURATION DÉJÀ ENGAGÉ A léchelle nationale, 6 % des associations ont accueilli dans les cinq dernières années, un ou des établissements auparavant gérés par une autre association. Elles sont plus nombreuses au sein : du secteur des personnes handicapées, des grosses associations. Part dassociations ayant accueilli des établissements auparavant gérés par une autre association (national) - selon lactivité principale - selon le nombre de salariés … > Une croissance ralentie > Des organisations en transformation > Diversité des emplois > … 20 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013

21 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement AU NATIONAL : LA RECONFIGURATION DEVRAIT SAMPLIFIER En 2012, 21% des directeurs dassociation déclarent avoir des projets de regroupement (1/4 des grosses associations). 14% déclarent avoir des projets de coopération formalisée. Les associations pensant ne pas avoir atteint la taille suffisante pour assurer la pérennité de leur activité ont plus souvent des projets de regroupement. Part des associations ayant des projets de regroupement ou de coopération, selon la taille détablissement (national) Stade davancement des projets … > Une croissance ralentie > Des organisations en transformation > Diversité des emplois > … 21 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013

22 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement LA DIRIGEANCE ASSOCIATIVE SAFFIRME La fonction siège est présente parmi 77% des organisations multi-établissements. En moyenne, ce siège ou service central existe depuis 30 ans et compte 22 emplois. Les sièges ou services centraux ont le plus souvent un noyau dur : la direction générale, la gestion administrative et financière, la gestion des ressources humaines. Plus les associations ont un nombre élevé de salariés, plus les sièges sont structurés. Services ou directions présents dans les sièges ou les services centraux (national) DRH Dir. informatique Dir. des risques et de la qualité Dir. développements et projets Dir. des achats DAJ Dir. de la communication Dir. de la gestion du patrimoine DG/DGA DAF Part des associations ayant au sein de leur siège (national) Clé de lecture : Plus le cercle est foncé, plus la fonction est fréquente … > Une croissance ralentie > Des organisations en transformation > Diversité des emplois > … 22 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013

23 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement qte AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE : PREMIER EMPLOI DE LA BRANCHE Laide médico- psychologique est lemploi le plus représenté, il renforce son poids avec près de 10,2% des salariés (contre 8% en 2007). Avec 400 emplois supplémentaires, le poids des aides-soignants dans leffectif global a également progressé passant de 5,6% à 6,7%. Certains emplois voient leur part diminuer : cest le cas de lemploi de secrétaire (3,9% en 2007 pour 2,9% en 2012), et de celui dagent administratif (4,5% en 2007). Ces 10 emplois représentent 61% des effectifs de la Branche. Clé de lecture : la Branche compte aides médico-psychologiques, ce qui représente 10,2% de lensemble des emplois. … > Des organisations en transformation > Diversité des emplois > Consolidation des emplois >… Haute-Normandie : les principaux emplois de la Branche en / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013

24 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement A CHAQUE ACTIVITÉ, SA STRUCTURE DEMPLOI Les salariés de la Branche se répartissent 3 grandes filières professionnelles : le soin, léducatif et le social, les fonctions support En Haute-Normandie, la filière des soins représente 67% des emplois du secteur sanitaire ; 54% des emplois du secteur des personnes âgées. La filière éducative et sociale pèse pour 53% des emplois du handicap, elle domine la protection de lenfance avec 69% des emplois. Les fonctions support sont sur- représentés dans le secteur personnes âgées : 33% des salariés Répartition des 3 filières demploi selon les secteurs dactivité … > Des organisations en transformation > Diversité des emplois > Consolidation des emplois >… 24 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013 Répartition des effectifs en 3 filières demploi

25 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement SANITAIRE : UNE PRISE EN CHARGE DIVERSIFIÉE FILIÈRE DU SOIN 67% Poids et évolution des principaux emplois par filière … > Des organisations en transformation > Diversité des emplois > Consolidation des emplois >… FILIÈRE ÉDUCATIVE ET SOCIALE 8% FONCTIONS SUPPORTS 25% 25 / 51 Le contexte : diminution de la part de lactivité de médecine-chirurgie-obstétrique, contraintes budgétaires et réglementaires… 2 salariés sur 3 appartiennent à la famille des emplois du soin. La part des médecins et aides- soignants a diminué tandis que celle des infirmiers a progressé. A noter que les agents peu qualifiés ont perdu du terrain. Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013 Infirmiers diplômés dEtat23,9%2 pts Psychologues2,4%0,8 pts Pers. de rééducation4,1% Aides-soignants12,6%-1,5 pts Pers. médico-technique6,7%-0,6 pts Médecins5,5%-3,3 pts Personnel éducatif3,4% 2,3 pts Personnel social0,9% Secrétaires3,1%1,7 pts Agents daccueil3,1%1,2 pts Agents de services peu qualifiés* 13,1%-3,5 pts Agents administratifs2,8%-1,6 pts Agent des services de soins, ambulancier, brancardier, agent des services hôteliers, agent des services généraux. Ce regroupement transverse inter-filières conduit a un poids qui peut être supérieur à la seule filière des fonctions supports. Clé de lecture : Lemploi de psychologue représente 2,4% des effectifs du secteur sanitaire. Un poids qui sest accru de 0,8 points depuis 2007.

26 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement PERSONNES ÂGÉES : LES SOIGNANTS EN POINTE … > Des organisations en transformation > Diversité des emplois > Consolidation des emplois >… 26 / 51 Poids et évolution des principaux emplois par filière FILIÈRE DU SOIN 54% FILIÈRE ÉDUCATIVE ET SOCIALE 13% FONCTIONS SUPPORTS 33% Le contexte : médicalisation grandissante de laccueil, développement des pathologies de type Alzheimer … 1 salarié sur 2 appartient à la famille des emplois du soin. Les agents de services peu qualifiés sont en perte de vitesse au profit des emplois du soin et de laccompagnement (AS, AMP). En Haute-Normandie, ce phénomène est tout particulièrement marqué : la part des premiers perdant 13 points tandis que les seconds en gagnent autant. Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013 Agents administratifs2,4% Secrétaires1,5% Agents daccueil1%-0,4 pts Agents de services peu qualifiés* 35,6%-13,1 pts Aides-soignants30,2%10,9 pts Infirmiers diplômés dEtat6,9% Pers. de rééducation0,7% Psychologues1,6%-1,2 pts Aides médico-psychologiques4,3%1,9 pts Animateur (1 er et 2 ème cat.)1,1% Auxiliaire de vie6,2%-1,8 pts * Agent des services de soins, ambulancier, brancardier, agent des services hôteliers, agent des services généraux. Ce regroupement transverse inter-filières conduit a un poids qui peut être supérieur à la seule filière des fonctions supports. Clé de lecture : Lemploi daide-soignant représente 30,2% des effectifs du secteur personnes âgées. Un poids qui sest accru de 10,9 points depuis 2007.

27 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement PERSONNES HANDICAPÉES : LES NIVEAUX V EN BAISSE … > Des organisations en transformation > Diversité des emplois > Consolidation des emplois >… 27 / 51 Poids et évolution des principaux emplois par filière FILIÈRE DU SOIN 19% FILIÈRE ÉDUCATIVE ET SOCIALE 53% FONCTIONS SUPPORTS 28% Le contexte : développement de laccompagnement en milieu ordinaire pour les enfants, vieillissement des adultes… 1 salarié sur 2 appartient à la famille des emplois de léducatif et du social. Les équilibres entre les emplois sont restés assez stables. A noter cependant une baisse du poids des aides médico-psychologiques, et des secrétaires. Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013 Pers. de rééducation4,7% Aides-soignants3,2% Psychologues3,1% Infirmiers diplômés dEtat2,3% Médecins2,1% Educateurs spécialisés8,7% Moniteurs éducateurs5,5% Animateurs (1 er et 2 ème cat.)2% Personnel social0,9% Aides médico-psychologiques20,3%-2,3 pts Agents de services peu qualifiés* 16,7% Agents administratifs2,6% Secrétaires1,6%-1,3 pts * Agents des services de soins, agent des services hôteliers, agent des services généraux. Ce regroupement transverse inter-filières conduit a un poids qui peut être supérieur à la seule filière des fonctions supports. Clé de lecture : Lemploi daide-soignant représente 3,2% des effectifs du secteur personnes handicapées. Un poids qui est resté stable depuis 2007.

28 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement PROTECTION DE LENFANCE : RECENTRAGE SUR LÉDUCATIF … > Des organisations en transformation > Diversité des emplois > Consolidation des emplois >… 28 / 51 Poids et évolution des principaux emplois par filière FILIÈRE DU SOIN 6% FILIÈRE ÉDUCATIVE ET SOCIALE 69% FONCTIONS SUPPORTS 25% Le contexte : désinstitutionnalisation de laccompagnement, faible dynamique demploi… 2 salariés sur 3 appartiennent à la famille des emplois de léducatif et du social. Les emplois de la filière éducative renforcent leur poids. Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013 Educateurs spécialisés30,3%5 pts Moniteurs éducateurs14,8%3,6 pts Assistants familiaux8%1,1 pts Assistants de service social2% Animateurs (1 er et 2 ème cat.)2,3%-0,9 pts Maîtresses de maison3,5%0,8 pts Surveillants de nuit qualifiés1,5% Secrétaires3,7%-1,4 pts * Comprend lensemble des emplois de la filière soin, hors psychologue Clé de lecture : Lemploi de psychologue représente 5,1% des effectifs du secteur protection de lenfance. Un poids qui a progressé de 1,7 points depuis Psychologues5,1%1,7 pts Infirmiers diplômés dEtat0,2% Médecins0,1% Auxiliaires de puériculture0,1%-0,6 pts

29 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement LES EMPLOIS EN DEVELOPPEMENT ET ÉMERGENTS Dans la filière soignante, lemploi daide-soignant est celui qui a le plus progressé en cinq ans (55%). Parmi les emplois éducatifs, le moniteur datelier et le chef de service sont les emplois qui ont le plus progressé, suivis de près par le moniteur-éducateur. La structuration des sièges est visible par la croissance des emplois de directeur général et de cadre fonctionnel. Ces 7 emplois représentent 29% de laugmentation des effectifs entre 2007 et Les emplois qui ont le plus progressé depuis 2007 en Haute- Normandie Clé de lecture : leffectif des aides-soignants a progressé de 55% depuis … > Des organisations en transformation > Diversité des emplois > Consolidation des emplois >… 29 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin Nombre demplois en 2012

30 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement LES EMPLOIS EN DÉCLIN Depuis 2007, en Haute-Normandie les emplois de mandataire judiciaire, de secrétaire et dauxiliaire de vie ont connu des baisses deffectifs. Bien quayant progressé de 11%, lemploi de directeur détablissement connaît « un déclin relatif », puisque nettement inférieur à la croissance globale des emplois dans la région (+30%). Les emplois en déclin depuis 2007 en Haute-Normandie Clé de lecture : leffectif de mandataire judiciaire a régressé de 18% depuis … > Des organisations en transformation > Diversité des emplois > Consolidation des emplois >… 30 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin Nombre demplois en 2012

31 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement LENCADREMENT SE RENFORCE ET SE TRANSFORME En Haute-Normandie, la Branche compte 13% de cadres, et 6% de cadres encadrants, des taux identiques à léchelle nationale. Les cadres des sièges sociaux, ainsi que les directeurs généraux, se sont renforcés au détriment des directeurs détablissement et des cadres intermédiaires. Ce constat confirme une fois de plus le mouvement de consolidation et de professionnalisation de la dirigeance des organisations employeurs entamé ces dernières années. Evolution des effectifs des cadres, au siège des associations et dans les établissements, en Haute-Normandie Taux de cadres encadrants dans les effectifs, par secteur, en Haute-Normandie … > Des organisations en transformation > Diversité des emplois > Consolidation des emplois >… 31 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013

32 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement SYNTHÈSE Si de nouveaux besoins se font jour et génèrent encore des projets de développement, la Branche paraît surtout entrée dans un cycle de transformation de lactivité et des organisations. Les plus grandes des associations semblent aujourdhui se structurer pour appréhender ces défis : regroupements et consolidation des sièges en constituent deux facettes majeures. En cinq ans, la Branche a renforcé sa dimension médico-sociale, et soriente vers laccompagnement de situations de plus grande dépendance. Les emplois du soin, les métiers de la rééducation, de laccompagnement de la vie quotidienne ont le vent en poupe. Dans toutes les familles de métiers, lintervention se technicise : les métiers plus qualifiés – même de niveau V – se développent davantage que les autres. Même si ce nest pas le choc escompté ou redouté, les emplois non qualifiés des fonctions support perdent du terrain. La réorganisation de lencadrement se fait nettement au bénéfice des emplois de siège, encadrants ou fonctionnels. 32 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013

33 Direction Recherche, Etudes et Développement 33 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013 Se transformer pour durer : les structures associatives à l'heure des rapprochements et du développement des compétences Intervenants

34 Direction Recherche, Etudes et Développement 34 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin Attractivité et gestion des carrières : la question des Ressources Humaines au centre du devenir associatif Des emplois durables et solidaires Recrutement : la tension se relâche Préserver les seniors de lusure professionnelle

35 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement DES EMPLOIS PÉRENNES Comme en 2007, 87% des salariés de la Branche en Haute- Normandie sont en CDI, comme 87% en % des contrats en CDI sont à temps partiel (21% en 2007). Comme en 2007, la région se démarque par un usage des contrats à temps partiel inférieur au national. Dans le secteur des personnes âgées, une partie de la croissance sest traduite par une consolidation des contrats. Le taux de féminisation a progressé dans les emplois dencadrement. Cest notamment le cas des personnels de direction : +11 points en 5 ans. Taux de CDI par secteur en Haute-Normandie … > Diversité des emplois > Consolidation des emplois > La Branche face au défi du recrutement >… 35 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013 Taux de CDI à temps partiel par secteur en Haute-Normandie Taux de féminisation demplois de cadres en Haute-Normandie

36 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement NET RECUL DES DIFFICULTÉS DE RECRUTEMENT Part des établissements ayant des difficultés de recrutement par région 29% des établissements (151) expriment des difficultés de recrutement les obligeant à modifier leur organisation du travail. Ils étaient 43% en 2007 : un recul important de cette tension en cinq ans. La région Haute-Normandie se situe juste en dessous de la moyenne nationale. Elle est entourée de régions diversement concernées : la Picardie et la Basse-Normandie sont relativement épargnées ; lIle- de-France se situe légèrement au- dessus de la moyenne nationale, alors que la région Centre est en forte tension. Moyenne nationale : 30% … > Consolidation des emplois > La Branche face au défi du recrutement > La gestion des carrières >… 36 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013

37 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement RECRUTEMENT : LE SECTEUR PERSONNES ÂGÉES EN TENSION Les difficultés de recrutement par secteur en Haute-Normandie 59% des établissements du secteur des personnes âgées connaissent des difficultés de recrutement, contre 62% en En Haute-Normandie, comme au national, cette tension a faiblement diminué dans ce secteur dactivité. Elle a également progressé dans celui de laide à la famille. La baisse la plus spectaculaire concerne le secteur sanitaire : alors que 3 établissements sur 4 déclaraient connaître des difficultés de recrutements en 2007, on en compte désormais 1 sur 3. Les difficultés de recrutement par secteur au national … > Consolidation des emplois > La Branche face au défi du recrutement > La gestion des carrières >… 37 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013

38 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement LES DIFFICULTÉS SE CONCENTRENT SUR LA FILIÈRE SOIN Les principales difficultés de recrutement par emploi en Haute-Normandie Clé de lecture : 31 % des établissements employant des médecins psychiatres ont des difficultés à en recruter. Les difficultés de recrutement se concentrent essentiellement sur les emploi paramédicaux : 70% des établissements employant des kinésithérapeutes ou 68% des établissements ayant lemploi dorthophoniste. En cinq ans, cette tension a également progressé pour les aides-soignants, passant de 21% à 34%. La situation sest en revanche nettement détendue pour lensemble de la filière éducative. … > Consolidation des emplois > La Branche face au défi du recrutement > La gestion des carrières >… 38 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013

39 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement DES DIFFICULTÉS LIÉES À LA LOCALISATION DES ÉTABLISSEMENTS Part des établissements pour personnes âgées ayant des difficultés de recrutement daides-soignants par région Moyenne nationale : 48% La question territoriale est au centre de lanalyse des difficultés de recrutement. Elle met en jeu loffre de formation, sa localisation et lattractivité du secteur sur certains territoires. 57% des établissements pour personnes âgées connaissent des difficultés à recruter des aides- soignants. Ce taux est nettement plus élevé que celui des régions voisines, à lexception de la région Centre. Tous secteurs dactivité confondus, les zones demploi les plus concernées par la difficulté de recruter des AS sont celles de Rouen (43%) et celle de Dieppe (36%). Part des établissements ayant des difficultés de recrutement daides-soignants en Haute-Normandie … > Consolidation des emplois > La Branche face au défi du recrutement > La gestion des carrières >… 39 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013 Moyenne nationale : 32%

40 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement DES DIFFICULTÉS LIÉES À LA LOCALISATION DES ÉTABLISSEMENTS Part des établissements ayant des difficultés de recrutement dinfirmiers par département Moyenne nationale : 29% Les difficultés de recrutement des infirmiers sont plus marquées en Seine-Maritime (22%), que dans lEure (12%). Elles restent toutefois inférieures à la moyenne nationale (29%). Ce constat est valable pour les départements limitrophes à lexception de ceux de lIle-de- France. Concernant les masseurs- kinésithérapeutes, les difficultés sont exceptionnellement élevées dans les deux départements. Elles sont assez nettement supérieures aux taux picards ou ceux du Calvados, de lOrne et de lEure-et- Loir. Moyenne nationale : 45% … > Consolidation des emplois > La Branche face au défi du recrutement > La gestion des carrières >… Part des établissements ayant difficultés de recrutement de masseurs-kinésithérapeutes par département 40 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013

41 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement LOBJECTIF DE QUALIFICATION EN PARTIE ATTEINT 3,2% des CDI, soit 460 salariés, auraient besoin dacquérir une qualification pour lemploi quils occupent (contre 2% à léchelle nationale). Les emplois éducatifs concentrent la grande majorité des besoins résiduels. Avec 8%, le taux de besoin de qualification des aides médico-psychologiques reste particulièrement élevé (3% au national). Une baisse spectaculaire des besoins de qualification chez les maitresses de maison et les surveillants de nuits, qui reflète bien les efforts de formation de la Branche sur ces salariés depuis 5 ans. Les principaux besoins de qualification par emploi en Haute- Normandie … > Consolidation des emplois > La Branche face au défi du recrutement > La gestion des carrières >… 41 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013

42 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement LES EFFECTIFS SONT VIEILLISSANTS En Haute-Normandie, 16% des salariés en CDI sont âgés de 55 ans ou plus (contre 12% en 2007). A léchelle nationale, ce taux sélève à 18%. Ce taux est homogène sur le territoire régional, et proche de celui des régions limitrophes. La part des salariés âgés de 55 ans et plus a progressé dans tous les secteurs dactivité, à lexception du secteur personnes âgées où il est resté relativement stable. Dans les établissements pour adultes en difficulté sociale, la progression a été de 7 points. Taux de 55 ans et plus selon les départements en 2012 Moyenne nationale : 18% Evolution du taux de 55 ans et plus en Haute- Normandie … > Consolidation des emplois > La Branche face au défi du recrutement > La gestion des carrières. 42 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013

43 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement Dont taux 60 ans et plus 38% 24% 2% 0% 4% 1% 9% 4% 2% 1% 2% 0% 5% 11% LES EFFECTIFS SONT VIEILLISSANTS Comme en 2007, les médecins ont le taux de seniors le plus élevé. La part des salariés ayant atteint 60 ans est préoccupante. La situation devrait encore se dégrader pendant au moins une décennie. Concernant les directeurs, le départ à la retraite attendu de la génération du baby-boom nest pas terminé ou ne suffit pas à bouleverser la structure démographique. Lavancée en âge des principaux cœurs de métier est perceptible sans être inquiétante en termes de besoins de renouvellement. Taux de 55 ans et plus : les principaux emplois … > Consolidation des emplois > La Branche face au défi du recrutement > La gestion des carrières. 43 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013

44 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement PRÉPARER LA RELÈVE ET LES FINS DE CARRIÈRE En Haute-Normandie, 45% des salariés ont atteint 45 ans. La relève existe dans les principaux métiers de la Branche. Ainsi parmi les 970 aides-soignants en CDI, 9% ont plus de 55 ans mais 21% ont moins de 30 ans. Mais dans ce métier à forte implication physique, les 34% de salariés âgés de 45 ans et plus interrogent sur les conditions de la fin de carrière. Les ans sont les plus nombreux. Quel parcours professionnel se dessine pour eux, dans ou hors de la Branche ? Pyramide des âges : les principaux emplois en Haute- Normandie … > Consolidation des emplois > La Branche face au défi du recrutement > La gestion des carrières. 44 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013

45 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement UNE MOBILITÉ EN HAUSSE DEPUIS 2007 Les motifs de sortie en Haute-Normandie Taux de turn-over en Haute-Normandie Turn Over: (nombre dentrées + nombre de sorties ) / ( 2* nombre de CDI) sorties enregistrées en 2011 dont 45% pour démissions et 19% pour départ à la retraite. Un « taux de sortie » global en hausse. Au final, un turn-over plus important quen Cette hausse concerne les secteurs sanitaire et médico-social. Dans le secteur social, le taux est stable, il a même légèrement diminué en protection de lenfance. … > Consolidation des emplois > La Branche face au défi du recrutement > La gestion des carrières. 45 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013

46 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement DES RISQUES DACCIDENTS DU TRAVAIL INÉGALEMENT RÉPARTIS Part des salariés victimes daccidents du travail en 2011 En Haute-Normandie, accidents du travail et de trajet déclarés en Le taux de fréquence moyen est de 7 accidents pour 100 salariés. Cest dans le secteur des personnes âgées que le risque daccident est le plus important, mais dans le sanitaire que le nombre de journées dabsence par victime est le plus. Entre 2008 et 2011, laugmentation de la fréquence des accidents du travail a été constante dans les secteurs de la santé et de laction sociale (hors secteur public). … > Consolidation des emplois > La Branche face au défi du recrutement > La gestion des carrières. 46 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013 source : CNAMTS Evolution du taux de fréquence des accidents du travail (hors accidents de trajet) entre 2008 et 2011 au national

47 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement LAUGMENTATION DES LICENCIEMENTS POUR INAPTITUDE Taux de licenciement pour inaptitude en Haute-Normandie En 5 ans, le taux de licenciement pour inaptitude est passé de 3 à 4 licenciements pour emplois en CDI. En Haute-Normandie, ce taux est particulièrement élevé dans le secteur des personnes handicapées. Contrairement à la tendance nationale, il a diminué dans le secteur des personnes âgées. Taux de licenciement pour inaptitude en France … > Consolidation des emplois > La Branche face au défi du recrutement > La gestion des carrières. 47 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013

48 Unifaf - Direction Recherche, Etudes et Développement SYNTHÈSE En cinq ans, les conditions demploi ont peu évolué dans la Branche. Lemploi proposé est toujours pérenne et il sest même consolidé : une partie de la croissance de lemploi a permis de transformer des temps partiels en temps pleins. Avec quelques années de décalage, lencadrement, y compris supérieur se féminise peu à peu. En 2007, la préoccupation de la Branche était sa difficulté à recruter à la hauteur de ses besoins, et notamment des personnels qualifiés. La situation sest en partie détendue mais les inquiétudes se concentrent aujourdhui sur les métiers du soin. La question majeure posée par lEnquête 2012 a trait aux parcours professionnels des salariés de la Branche. La moitié dentre eux a entamé la 2 ème partie de sa carrière, à lheure où les problématiques de santé au travail et dinaptitude prennent de lampleur. 48 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013

49 Direction Recherche, Etudes et Développement 49 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013 Attractivité et gestion des carrières : la question des Ressources Humaines au centre du devenir associatif Intervenants

50 Léquipe projet Direction Recherche, Etudes et Développement 1.Direction Recherche, Etudes et Développement dUnifaf Estelle Bacher-Chauvin, Directrice Le service Etudes et Prospective, piloté par Pierre-Marie Lasbleis : Capucine Bigote, Marie-Franceline Bossu, Shu-Yun Cheng, Lina Courgenou, Emmanuelle Kerdraon, Hédi Riahi, Laurent Richard Léquipe des chargées denquête, coordonnée par Hédi Riahi : Emmanuelle Aziza, Nathalie Bausset, Arooj Babar, Joelle Le Turnier, Honorine Ndem Garka, Maud Rivassoux 2. Les services régionaux dUnifaf Les 22 secrétaires généraux de région Le réseau des référents Enquête Emploi, animé par Hédi Riahi : Coline Ackar, Laurence Brehault, Laurence Chambon, Amandine Claron Sylvie Crosland, Séverine Deflandre, Séverine Galaup, Sophie Le Dez, Virginie Marguet, Christèle Milon, Christiane Morichon, Nathalie Nuti, Véronique Parant, Karine Pinaud, Valérie Raynal, Emilie Rodeiron, Liliane Senecal, Anne Sigrist, Delphine Simoens, Christelle Simonaire, Isabelle Valroff, Laurence Viviani. 50 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013

51 Léquipe projet Direction Recherche, Etudes et Développement 3.Le service communication dUnifaf Christine Barjou et son équipe 4.La Direction informatique Jean-Pierre André et son équipe 5.Ont également été associés aux travaux : Le service qualité-adhésions dUnifaf Le cabinet CFMI, dirigé par Jean-Pierre Forgereau Les éditeurs des logiciels Alfa RH, Cegi et EIG Les personnes en charge des relances au sein des organisations demployeurs et de salariés de la Branche Muriel Epstein, Consultante au cabinet Geste 51 / 51 Enquête Emploi 2012 Rapport Haute-Normandie – juin 2013


Télécharger ppt "Www.unifaf.fr www.obs-professionsolidaires.fr Direction Recherche, Etudes et Développement HAUTE-NORMANDIE Principaux résultats et enseignements juin 2013."

Présentations similaires


Annonces Google