La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

BOTNIA : un projet controversé financé par le Crédit Agricole.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "BOTNIA : un projet controversé financé par le Crédit Agricole."— Transcription de la présentation:

1

2 BOTNIA : un projet controversé financé par le Crédit Agricole

3 malgré malgré Le non respect des principes équateur, Le non respect des principes équateur, Des risques environnementaux significatifs, Des risques environnementaux significatifs, Une opposition populaire forte, Une opposition populaire forte, Un nombre de plaintes et de procès sans précédent Un nombre de plaintes et de procès sans précédent Un conflit diplomatique avéré Un conflit diplomatique avéré Une usine géante de pâte à papier Une usine géante de pâte à papier un risque de réputation énorme, un risque de réputation énorme, une nouvelle fois avec lArgentine une nouvelle fois avec lArgentine

4 A LA FRONTIERE ENTRE LARGENTINE ET LURUGUAY

5

6

7 Sur les rives du fleuve international Uruguay Sur les rives du fleuve international Uruguay En amont de deux bassins de population ( habitants) En amont de deux bassins de population ( habitants) Dans une zone très touristique Dans une zone très touristique À 10 km dune zone humide classée dimportance mondiale À 10 km dune zone humide classée dimportance mondiale Une usine géante de pâte à papier : pollution visuelle, olfactive et chimique. Une usine géante de pâte à papier : pollution visuelle, olfactive et chimique.

8 pollution visuelle, olfactive et chimique.

9 UN INTERET ECONOMIQUE SOCIALEMENT IRRESPONSABLE Un investissement d1,2 milliard $, pour 1 million de tonnes de pulpe deucalyptus : plus que toutes les usines dArgentine réunies… Un investissement d1,2 milliard $, pour 1 million de tonnes de pulpe deucalyptus : plus que toutes les usines dArgentine réunies… Technologie ECF, contestée pour son utilisation du chlore… Technologie ECF, contestée pour son utilisation du chlore… Seulement 300 emplois directs Seulement 300 emplois directs Exemption pendant 30 ans de taxes fiscales… Exemption pendant 30 ans de taxes fiscales… Impacts potentiels sur agriculture et tourisme. Impacts potentiels sur agriculture et tourisme.

10 DES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX INCONTOURNABLES Une industrie parmi les plus polluantes du monde Une industrie parmi les plus polluantes du monde Perturbateurs endocriniensPerturbateurs endocriniens Dioxines ( polluants organiques persistants )Dioxines ( polluants organiques persistants ) Dioxyde de soufre (pluie acide)Dioxyde de soufre (pluie acide) Rejet de déchets dans le fleuveRejet de déchets dans le fleuve

11 DES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX SIGNIFICATIFS Une ressource naturelle insuffisante : le projet nécessite HA deucalyptus dans un rayon de 200 km, lUruguay ne dispose que de HA… Une ressource naturelle insuffisante : le projet nécessite HA deucalyptus dans un rayon de 200 km, lUruguay ne dispose que de HA… En Europe, Botnia utilise TCF, en circuit oxygéné clos, moins polluante que ECF En Europe, Botnia utilise TCF, en circuit oxygéné clos, moins polluante que ECF Menaces sur une zone humide dintérêt mondial. Menaces sur une zone humide dintérêt mondial.

12 UNE ETUDE DIMPACT INACHEVEE Consultation inadéquate des populations Consultation inadéquate des populations Menaces à lencontre des opposants Menaces à lencontre des opposants Non consultation des argentins Non consultation des argentins Non prise en compte des impacts sur lagriculture et le tourisme Non prise en compte des impacts sur lagriculture et le tourisme Non prise en compte des conséquences des plantations deucalyptus Non prise en compte des conséquences des plantations deucalyptus Augmentation massive du trafic routier Augmentation massive du trafic routier Troubles diplomatiques et populaires Troubles diplomatiques et populaires retrait ENCE et ING retrait ENCE et ING

13 UNE OPPOSITION FORTE La plus grande marche environnementale de lhistoire manifestants, le pont entre les deux pays bloqué pendant 45 jours… La plus grande marche environnementale de lhistoire manifestants, le pont entre les deux pays bloqué pendant 45 jours… Mobilisation dONG de droits humains, denvironnement… Mobilisation dONG de droits humains, denvironnement… « test case » du réseau international banktrack, ONG spécialisée sur la finance privée, présente dans 15 pays. « test case » du réseau international banktrack, ONG spécialisée sur la finance privée, présente dans 15 pays.

14 UNE OPPOSITION LOCALE FORTE

15 45 JOURS DE BLOCAGE

16 DES PLAINTES EN COURS Violation des principes directeurs de lOCDE Violation des principes directeurs de lOCDE Violation des principes équateur Violation des principes équateur Violation du traité du fleuve Uruguay Violation du traité du fleuve Uruguay Violation des procédures de la banque mondiale Violation des procédures de la banque mondiale Violation de la convention américaine relative aux droits de lhomme Violation de la convention américaine relative aux droits de lhomme

17 LETHIQUE EN TOC DU CA Calyon justifie sa position en précisant que les principes équateur sappliquent aux seuls financements de projet et quen loccurrence il sagit dun financement export ! Il sappuie sur une contre expertise quil refuse de communiquer. Calyon justifie sa position en précisant que les principes équateur sappliquent aux seuls financements de projet et quen loccurrence il sagit dun financement export ! Il sappuie sur une contre expertise quil refuse de communiquer. CA SA est signataire du Pacte Mondial des Nations Unies : CA SA est signataire du Pacte Mondial des Nations Unies : Adopter une démarche fondée sur le principe de précaution en matière denvironnementAdopter une démarche fondée sur le principe de précaution en matière denvironnement Promouvoir une plus grande responsabilité environnementalePromouvoir une plus grande responsabilité environnementale Encourager la diffusion de technologies respectueuses de lenvironnement.Encourager la diffusion de technologies respectueuses de lenvironnement.

18

19 LES PRINCIPES EQUATEUR BAFOUES Le médiateur de la banque mondiale a accepté la plainte des ONG, jugeant défaillante létude dimpact sociale et environnementale (agriculture, tourisme, Argentine…) et reconnaissant la violation des normes durabilité de la SFI et des lois argentines Le médiateur de la banque mondiale a accepté la plainte des ONG, jugeant défaillante létude dimpact sociale et environnementale (agriculture, tourisme, Argentine…) et reconnaissant la violation des normes durabilité de la SFI et des lois argentines Une consultation tronquée : lusine est construite à 60%. Il ny a pas eu de contrôle indépendant du processus de consultation. Une consultation tronquée : lusine est construite à 60%. Il ny a pas eu de contrôle indépendant du processus de consultation. Absence de publication et de contractualisation des mesures de surveillance des risques. Pas de système de gestion. Absence de publication et de contractualisation des mesures de surveillance des risques. Pas de système de gestion. Incorporation des engagements liés à la conformité : non Incorporation des engagements liés à la conformité : non Vérification indépendante de la réalisation des engagements : non Vérification indépendante de la réalisation des engagements : non

20 Un chantier bien avancé

21

22 AGIR EN SOUTIEN Lusine est construite à 60%, Calyon a officialisé son accord il ny aura pas de retour en arrière. Lusine est construite à 60%, Calyon a officialisé son accord il ny aura pas de retour en arrière. Mais nous pouvons peser pour exiger la contractualisation et la publication des obligations sociales et environnementales, respectueuses des principes équateur, avec un suivi et un contrôle public de leur application. Mais nous pouvons peser pour exiger la contractualisation et la publication des obligations sociales et environnementales, respectueuses des principes équateur, avec un suivi et un contrôle public de leur application.

23 ETRE SOLIDAIRES

24 DES ACTIONS CIBLEES les salariés les salariés TractsTracts Interventions en CEInterventions en CE Les CR Les CR Interventions en Conseil dadministration, en commission économiqueInterventions en Conseil dadministration, en commission économique Interventions en Comité de groupeInterventions en Comité de groupe Lettre aux administrateurs, rencontreLettre aux administrateurs, rencontre Le public Le public Communiqué de presseCommuniqué de presse Intervention AG avec IPAC et ADTIntervention AG avec IPAC et ADT Les institutions Les institutions Agences de notation RSEAgences de notation RSE Nations UniesNations Unies

25 TEXTE DE BASE En toute connaissance de cause, le Crédit agricole a décidé daccompagner le groupe finlandais Botnia dans son projet dusine géante de pâte à papier sur le fleuve Uruguay. En toute connaissance de cause, le Crédit agricole a décidé daccompagner le groupe finlandais Botnia dans son projet dusine géante de pâte à papier sur le fleuve Uruguay. Ce projet, réalisé en violation des principes directeurs de lOCDE, des principes équateur, du traité du fleuve Uruguay, des procédures de la banque mondiale et de la convention américaine des droits de lhomme, est porteur de risques environnementaux significatifs, se heurte à une opposition massive des populations locales et génère des troubles diplomatiques graves. Un nombre conséquent de procédures judiciaires sont en cours, notamment contre calyon. Ce projet, réalisé en violation des principes directeurs de lOCDE, des principes équateur, du traité du fleuve Uruguay, des procédures de la banque mondiale et de la convention américaine des droits de lhomme, est porteur de risques environnementaux significatifs, se heurte à une opposition massive des populations locales et génère des troubles diplomatiques graves. Un nombre conséquent de procédures judiciaires sont en cours, notamment contre calyon. A ces risques économiques et juridiques, il convient dajouter un risque né de réputation : la sincérité de lengagement développement durable du crédit Agricole perd en crédibilité. Il ne suffit pas de signer le pacte mondial des Nations Unies, encore faut-il le respecter ! Nous vous engageons à confronter votre rapport annuel 2005 et la réponse de calyon à ses détracteurs « les principes équateur concernent les financement de projet ; en lespèce il sagit dun financement export donc non concerné… » A ces risques économiques et juridiques, il convient dajouter un risque né de réputation : la sincérité de lengagement développement durable du crédit Agricole perd en crédibilité. Il ne suffit pas de signer le pacte mondial des Nations Unies, encore faut-il le respecter ! Nous vous engageons à confronter votre rapport annuel 2005 et la réponse de calyon à ses détracteurs « les principes équateur concernent les financement de projet ; en lespèce il sagit dun financement export donc non concerné… »

26 TEXTE DE BASE Nous vous demandons expressément de renoncer à ce projet, à linstar du groupe espagnol ENCE et de la banque néerlandaise ING. Nous vous demandons expressément de renoncer à ce projet, à linstar du groupe espagnol ENCE et de la banque néerlandaise ING. A tout le moins, nous vous demandons le respect sincère de vos engagements sur les principes équateur et le pacte mondial. Vous devez contractualiser et publier des obligations sociales et environnementales a minima respectueuses de ces principes, avec un suivi et un contrôle indépendant et public de leur application. Calyon doit sengager à la transparence et soumettre sa contre expertise à la société civile. A tout le moins, nous vous demandons le respect sincère de vos engagements sur les principes équateur et le pacte mondial. Vous devez contractualiser et publier des obligations sociales et environnementales a minima respectueuses de ces principes, avec un suivi et un contrôle indépendant et public de leur application. Calyon doit sengager à la transparence et soumettre sa contre expertise à la société civile. En tant que salariés, nous sommes involontairement impliqués dans cette opération, nous entendons ne pas être complice dune nouvelle forfaiture à lencontre des populations sud américaines. En tant que salariés, nous sommes involontairement impliqués dans cette opération, nous entendons ne pas être complice dune nouvelle forfaiture à lencontre des populations sud américaines.

27 ENGAGEMENT Lunion intervient par le biais du comité de Groupe Lunion intervient par le biais du comité de Groupe Les syndicats locaux Les syndicats locaux Sinscrivent dans lactionSinscrivent dans laction Reçoivent un argumentaire completReçoivent un argumentaire complet Sengagent à communiquer auprès des salariés et à interpeller les dirigeantsSengagent à communiquer auprès des salariés et à interpeller les dirigeants Rendent compte de leur action.Rendent compte de leur action.

28


Télécharger ppt "BOTNIA : un projet controversé financé par le Crédit Agricole."

Présentations similaires


Annonces Google