La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

4, allée Verte, 75011 PARIS 01.49.23.72.72 www.megapreuve.org COLLOQUE DU 25 MAI 2007 L'ARCHIVAGE ÉLECTRONIQUE FACE À SES RESPONSABILITÉS ORGANISÉ PAR.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "4, allée Verte, 75011 PARIS 01.49.23.72.72 www.megapreuve.org COLLOQUE DU 25 MAI 2007 L'ARCHIVAGE ÉLECTRONIQUE FACE À SES RESPONSABILITÉS ORGANISÉ PAR."— Transcription de la présentation:

1 4, allée Verte, PARIS COLLOQUE DU 25 MAI 2007 L'ARCHIVAGE ÉLECTRONIQUE FACE À SES RESPONSABILITÉS ORGANISÉ PAR © Preuve & Micrographie

2 LA MICROGRAPHIE INFORMATIQUE Intervention de Lucien PAULIAC, président de l'Association

3 LA MICROGRAPHIE INFORMATIQUE Technique d'enregistrement consistant à produire des documents miniaturisés (micro-images), directement à partir des données binaires issues d'un ordinateur. D'abord utilisé pour se substituer aux imprimantes dévoreuses de papier, le procédé s'est vite érigé comme un moyen d'archivage de documents numériques particulièrement efficace. En effet, outre une durée de vie supérieure au siècle, il a pour particularité de ne pas pouvoir aboutir à un autre résultat que l'irréversibilité permanente et intégrale de l'information enregistrée. En sus du gain de place et la durabilité, cette technique présente aussi un intérêt économique : on ne paie qu'une fois pour toutes.

4 Documents papier numérisés Documents numériques natifs Fichiers "texte" Fichiers "image" Documents numériques L'AMONT

5 La micrographie informatique ne peut fonctionner qu'à partir de documents numériques. Elle ne sait rien faire d'autre.

6 MICROGRAPHIE INFORMATIQUE = PROCÉDÉ COM Computer Output Microform L'acronyme COM désigne - le procédé - le matériel de production

7 Générateur de graphismes LE PROCÉDÉ COM SERVEUR SCHÉMA DE PRINCIPE Documents numériques Page virtuelle Traitement chimique liquide ARCHIVE Enregistrement image par image Support photosensible

8 EXTRAITS DE COMPTE AU 30/04/2007 De A EXTRAITS DE COMPTE AU 30/04/2007 COMPTE N° A COMMENT ÇA MARCHE ? B C D Page virtuelle Fichier index Documents numériques Titre Index

9 EXTRAITS DE COMPTE AU 30/04/2007 De A Une microforme COM (microfiche, microfilm, carte à fenêtre) est une archive à part entière, contenant, en elle-même, tous les moyens nécessaires à l'exploitation des documents numériques enregistrés. Index Identification Recherche Classement

10 Durée de vie300 ans (1 siècle avéré) Moyens d'exploitationOptiques ou optroniques PérennitéCertaine (non-obsolescence) IrréversibilitéCertaine et permanente Taille de fichier Illimitée (chaînage des microformes) DuplicationPar clonage, à partir de microformes de première génération EXTRAITS DE COMPTE AU 30/04/2007 De A

11 POURQUOI EST-CE IRRÉVERSIBLE ? Modification de structure (image latente) Traitement chimique Polyester Surface photosensible Microforme vierge Lumière dirigée Enregistrement Argent métallique Transparence Résultat

12 TRAITEMENT MICROGRAPHIQUE - consiste en un enchaînement inexorable - toute interruption ou mise en lumière avant achèvement provoque une destruction irrémédiable de l'image latente - le traitement modifie l'intégralité de la surface du support les zones ayant reçu de la lumière sont transformées en gélatine transparente les zones n'ayant pas reçu de lumière sont transformée en une fine couche de métal les deux transformations sont réciproques - une microforme traitée n'a plus aucune réceptivité ni sensibilité ni à la lumière ni au traitement micrographique

13 LES MICROFORMES COM EXTRAITS DE COMPTE AU 30/04/2007 De A LA MICROFICHE Capacité : 98 à 420 doc. équiv. A4 Dimensions : 105 x 148 x 0,1 mm Poids : environ 3 grammes EXEMPLES D'APPLICATION Tous fichiers représentatifs de documents dits "de bureau" (jusqu'à l'équivalent A3), copies probatoires, actes juridiques… Recherche à accès direct Autorise la segmentation (dispatching)

14 LES MICROFORMES COM LE MICROFILM 16 MM Capacité : 3000 à 6000 équiv. A4 Dimensions : 100 x 100 x 25 mm Poids : environ 150 grammes EXEMPLES D'APPLICATION Tous fichiers représentatifs de documents dits "de bureau" (jusqu'à l'équivalent A3), copies probatoires, actes juridiques… Recherche séquentielle Chaînage d'un grand nombre de pages sur un même support

15 LES MICROFORMES COM LA CARTE À FENETRE Capacité : 1 doc. (jusqu'au A0) Dimensions : 83 x 187 x 0,1 mm / Poids : environ 3 g EXEMPLES D'APPLICATION Fichiers de plans, cartes, dessins techniques (jusqu'au A0)… Recherche à accès direct pouvant être automatisée Autorise la segmentation (dispatching)

16 LES MICROFORMES COM LE MICROFILM 35 MM Capacité : 550 équiv. A0 Dimensions : 100 x 100 x 35 mm Poids : environ 330 grammes EXEMPLES D'APPLICATION Fichiers de plans, cartes, dessins techniques (jusqu'au A0), scanning de journaux… Recherche séquentielle Chaînage des pages sur un même support

17 LE DUAL ENREGISTREMENT COM-COLD Computer Output Microform Computer Output Laser Disk

18 DUAL ENREGISTREMENT COM COLD Documents numériques 1 fichier, 2 sorties parallèles

19 LA LOGIQUE Plus un dossier archivé est récent, plus on est susceptible d'avoir à le consulter fréquemment plus on souhaite y accéder rapidement plus on recherche les moyens souples et confortables DUAL ENREGISTREMENT COM-COLD moins la précarité du support s'avère gênante COLD

20 LA LOGIQUE DUAL ENREGISTREMENT COM-COLD Plus un dossier archivé est ancien, plus la probabilité que l'on en ait encore besoin s'amenuise, mais : plus on peut admettre un certain temps de réponse et un confort moindre plus on recherche la fiabilité de l'archive plus on a besoin d'un archivage conçu pour le long terme plus il a de risques que la nécessité d'accéder à l'archive soit motivée par des raisons importantes plus on a besoin de l'intemporalité du système d'exploitation COM

21 DUAL ENREGISTREMENT COM-COLD COMPLÉMENTARITÉ COMCOLD + FONCTIONS "LOURDES" - affrontement du long terme - étanchéité aux obsolescences et aux virus ou logiciels malveillants - garantie de lisibilité et d'intégrité - administration de la preuve… FONCTIONS "LÉGÈRES" - accès rapides à court terme - recherches dynamiques - exportation et traitement des données - transmission par réseau…

22 LE DUAL ENREGISTREMENT COM-COLD N'EST PAS UN "EFFET DE MANCHE" C'est un principe concret, simple, efficace et immédiatement applicable. Il est d'ores et déjà mis en place chez de très grands partenaires, pour des archives de tous niveaux de criticité. Le niveau de satisfaction des utilisateurs est excellent.

23 LA NORME AFNOR NF Z

24 NORME FRANCAISE HOMOLOGUÉE EN SEPTEMBRE 2005 NF Z ARCHIVAGE DES DONNÉES ÉLECTRONIQUES COM COLD

25 AFNOR NF Z Corps normatif : Spécifications fonctionnelles de l'archivage électronique Spécifications relatives à l'administration des données enregistrées Spécifications relatives aux aspects juridiques de l'enregistrement COM Recommandations relatives au dual-enregistrement COM-COLD Recommandations relatives aux aspects juridiques du dual enregistrement

26 Annexes : Aspects juridiques de l'archivage des données électroniques Implications, sur l'archivage des preuves, du principe de non- rétroactivité des lois Loi "Informatique et Libertés". Implications sur l'archivage des données électroniques Le procédé COM et les microformes L'enregistrement et le traitement micrographiques Rappel des conditions de conservation à très long terme des microformes argentiques AFNOR NF Z

27 LE PROJET DE NORME INTERNATIONALE

28 Septembre 2005Homologation de la norme française LE PROJET DE NORME INTERNATIONALE Juillet 2006Demande d'internationalisation émanant des experts américains, relayée par les experts britanniques Décembre 2006Rédaction du projet de norme internationale par Preuve & Micrographie Février 2007Soumission du projet aux membres participants du Comité technique 171 ISO Juin 2007Première discussion en réunion internationale

29 LA MICROGRAPHIE INFORMATIQUE Documents numériques Ne se nourrit que de documents numériques Ne sait faire que des archives

30 4, allée Verte, PARIS


Télécharger ppt "4, allée Verte, 75011 PARIS 01.49.23.72.72 www.megapreuve.org COLLOQUE DU 25 MAI 2007 L'ARCHIVAGE ÉLECTRONIQUE FACE À SES RESPONSABILITÉS ORGANISÉ PAR."

Présentations similaires


Annonces Google