La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La santé des jeunes en Loire-Atlantique et dans le secteur de Blain-Châteaubriant Dr A. Tallec, MC Bournot, F. Lelièvre Observatoire régional de la santé

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La santé des jeunes en Loire-Atlantique et dans le secteur de Blain-Châteaubriant Dr A. Tallec, MC Bournot, F. Lelièvre Observatoire régional de la santé"— Transcription de la présentation:

1 La santé des jeunes en Loire-Atlantique et dans le secteur de Blain-Châteaubriant Dr A. Tallec, MC Bournot, F. Lelièvre Observatoire régional de la santé Maison départementale des adolescents Nozay, 23 janvier 2008

2 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Les 6 territoires du Conseil général de Loire-Atlantique

3 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Le secteur de Blain à Châteaubriant

4 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier ère partie Caractéristiques sociodémographiques des jeunes de12-25 ans du secteur de Blain-Châteaubriant Vue densemble de la santé des jeunes de Loire-Atlantique et du secteur de Blain-Châteaubriant

5 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Un habitant du secteur de Blain-Châteaubriant sur 5 est âgé de ans jeunes de ans habitent le secteur, soit environ 8 % des jeunes du département – sont âgés de ans, de ans et de ans Les ans représentent 18 % de la population du secteur et 20 % de celle de Loire-Atlantique 43 % dentre eux habitent en zone rurale dans le secteur, contre 11 % en Loire-Atlantique Source RP 1999

6 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Une scolarité qui sallonge, à Blain-Châteaubriant comme en Loire-Atlantique et en France La quasi-totalité des jeunes de ans du secteur sont désormais scolarisés 97 % sont scolarisés en 1999 (92 % en 1990) et pour les ans, cette proportion a considérablement augmenté 1990 : 28 % 1999 : 43 % Source : RP 1999 et 1990

7 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Toutefois, les jeunes du secteur de Blain-Châteaub. entrent plus tôt dans la vie active Proportion de jeunes de ans scolarisés * : yc apprentis et stagiaires rémunérés Source : Insee (RP99) Taux dactivité parmi les jeunes de ans

8 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Mais dans le secteur comme en Loire-Atlantique, ils sont moins souvent « non diplômés » Proportion de non-diplômés chez les ans sortis du système scolaire Secteur de Blain-Châteaubriant : 10 % (11 % de garçons, 9 % de filles) Loire-Atlantique : 11 % (12 % et 10 %) France : 16 % (17 % et 15 %) Source : RP 1999

9 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Quelles sources de données sur la santé ? Des données qui permettent de décrire les problèmes de santé les plus graves au niveau départemental -diagnostics principaux dhospitalisation -motifs dadmission en affection de longue durée par les caisses dassurance maladie -causes médicales de décès … mais dont létude pour les jeunes du secteur est parfois limitée séjours hospitaliers de jeunes de ans en jeunes de ans admis en affection de longue durée en décès de jeunes de ans par an en moyenne sur la période Des données complémentaires : – Pays de la Loire : Baromètre santé jeunes 2000 et 2005 – Loire-Atlantique : Baromètre santé jeunes addictions 2005 …

10 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Les jeunes se déclarent dans leur très grande majorité en bonne santé Dans les Pays de la Loire Par rapport à laffirmation « au fond, je suis bien portant » – 64 % des ans se déclarent tout à fait daccord – 26 % … à peu près daccord – 10 % … pas daccord

11 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier En France Principaux motifs de recours* aux médecins libéraux** des ans Source : Irdes (EPPM IMS-Health 1998) * hors problèmes dentaires et troubles de la réfraction ** hors chirurgiens et radiologues Des recours aux médecins de ville pour des affections le plus souvent bénignes

12 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Les jeunes sont dans leur très grande majorité en bonne santé En Loire-Atlantique comme en France, pour les ans, les taux dadmission en affection de longue durée par les régimes dassurance maladie de recours aux soins hospitaliers de mortalité sont nettement inférieurs à ceux observés pour les autres classes dâge

13 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier De faibles taux dadmission en affection de longue durée chez les jeunes Taux dadmissions en ALD par âge et sexe Loire-Atlantique (2005) Sources : Cnamts, MSA, RSI, Insee Unité : pour 1 000

14 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier De faibles taux dhospitalisation chez les jeunes Taux de séjours dans les services de soins MCO par âge Loire-Atlantique (2006) Sources : PMSI (ARH, données domiciliées), Insee MCO : médecine, chirurgie, obstétrique Unité : pour 1000

15 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Maladies des dents et accouchements sont les diagnostics dhospitalisation les plus fréquents Diagnostics principaux les plus fréquents chez les ans en % Secteur de Blain-Châteaubriant (2006) Source : PMSI (ARH, donnés domiciliées) (eff=1093) (eff=1037) (eff=681)

16 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier De faibles taux de mortalité chez les jeunes Taux de mortalité générale par âge et sexe Loire-Atlantique (2005) Source : Inserm CépiDc Unité : pour (échelle logarithmique)

17 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier La mortalité des jeunes a baissé de plus de 50 % depuis le début des années 80 Evolution du taux comparatif de mortalité chez les ans Loire-Atlantique, France métropolitaine ( ) Sources : Inserm CépiDc, Insee Unité pour (données lissées sur 3 ans)

18 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier … et cette baisse concerne toutes les tranches dâge Evolution des taux de mortalité chez les ans Loire-Atlantique ( ) Sources : Inserm CépiDc, Insee Unité pour (données lissées sur 3 ans)

19 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Accidents et suicides sont les principales causes de décès chez les jeunes Principales causes de décès chez les ans en % Loire-Atlantique (moyenne ) Source : Inserm CépiDc (eff = 48) (eff = 33) (eff = 10)

20 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Les décès par accident de la route chez les jeunes En Loire-Atlantique, chez les ans 29 décès en moyenne par an (4 dans le secteur Blain-Châteaubriant) Des garçons dans 80 % des cas (75 % tous âges) En baisse, comme en France de 66 % entre 1981 et 2004 (- 64 % tous âges) Une mortalité qui fluctue autour de la moyenne nationale Sources : INSERM CépiDC, Insee

21 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Une mortalité par accident de la route en L.A. qui fluctue autour de la moyenne nationale Evolution du taux comparatif de mortalité par accidents de la route chez les ans Loire-Atlantique, France métropolitaine ( ) Sources : Inserm CépiDc, Insee Unité pour (données lissées sur 3 ans)

22 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Les décès par accident de la route chez les jeunes En Loire-Atlantique, chez les ans Une alcoolémie positive du conducteur pour 37 % des tués (33 % pour les autres tranches dâges) des décès suite à des accidents survenus souvent la nuit (54 %) et le week-end (59 %) (38 % et 29 % pour les autres tranches dâges) Des décès concernant principalement des usagers de véhicules légers (48 %) ou de 2 roues (43 %) Source : Observatoire régional de la sécurité routière

23 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Les décès par accidents de la circulation sont fréquents chez les jeunes, mais aussi chez les personnes âgées Sources : Inserm CépiDc, Insee Unité : pour Taux de mortalité par accident de la circulation selon lâge et le sexe Loire-Atlantique (moyenne )

24 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Les suicides chez les jeunes En Loire-Atlantique, chez les ans 16 décès en moyenne par an (2 sur le secteur de Blain-Châteaubriant) Des garçons dans 79 % des cas (75 % tous âges) Baisse de 28 % entre 1981 et 2004 (- 10 % tous âges) Une mortalité supérieure de 15 à 20 % à la moyenne nationale depuis le milieu des années 90 (12 % tous âges) Sources : INSERM CépiDC, Insee

25 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Une mortalité des jeunes par suicide en Loire-Atlantique supérieure à la moyenne nationale Evolution du taux comparatif de mortalité par suicide chez les ans Loire-Atlantique, France métropolitaine ( ) Sources : Inserm CépiDc, Insee Unité pour (données lissées sur 3 ans)

26 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Mais attention, la mortalité par suicide concerne surtout les personnes âgées Source : Inserm CépiDc Unité : pour Taux de mortalité par suicide selon lâge et le sexe Loire-Atlantique (moyenne )

27 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Certains jeunes ne se sentent pas et/ou ne sont pas en bonne santé Des jeunes qui ont une perception négative de leur santé Des jeunes en situation de souffrance psychologique Des jeunes atteints dune affection chronique et grave Des jeunes en situation de handicap

28 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Une proportion relativement élevée de jeunes a une perception négative de sa santé Dans les Pays de la Loire Par rapport à laffirmation « au fond, je suis bien portant » – 10 % des ans se déclarent pas daccord (même proportion que chez les personnes de plus de 50 ans) – 26 % … à peu près daccord – 64 % … tout à fait daccord Des scores de qualité de vie (Duke) – supérieurs à ceux de leurs aînés pour la santé physique, et à un moindre degré pour la santé sociale – mais moins bons pour la santé mentale (surtout les ans et les filles) Source : Enquête Baromètre santé jeunes. ORS Pays de la Loire, INPES 2005

29 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Tentatives de suicide et dépression Dans les Pays de la Loire, chez les ans 3 % des garçons et 8 % des filles déclarent avoir déjà tenté de suicider 5 % des garçons et 10 % des filles ont souffert dun épisode dépressif caractérisé dans lannée – Des proportions peu différentes de celles observées chez les adultes dâge moyen Source : Enquête Baromètre santé jeunes. ORS Pays de la Loire, INPES 2005

30 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Les maladies graves les plus fréquentes chez les jeunes : troubles mentaux et cancers Principaux motifs dadmissions en affection de longue durée (ALD) chez les ans en % - Loire Atlantique (2005) Sources : Cnamts, CCMSA, RSI (eff=285) (eff=168) (eff=138)

31 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Les jeunes en situation de handicap Différentes sources permettent destimer le taux de jeunes en situation de handicap entre 6 et 8 pour 1000 Appliqué à la population de Loire Atlantique, cela correspond à jeunes de ans dont 110 à 150 dans le secteur de Blain-Châteaubriant Sources : Drees (enquête HID 1999), Caf, CCMSA (bénéficiaires AES)

32 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier En conclusion de cette vue densemble de la santé des jeunes La grande majorité des ans sont en bonne santé Les décès des jeunes sont relativement rares … et ils sont pour une large part dorigine accidentelle La santé mentale des jeunes apparaît globalement moins favorable que celle des adultes dâge moyen

33 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier ème partie Les déterminants comportementaux de la santé actuelle et future des jeunes de ans

34 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Des comportements qui constituent des déterminants de létat de santé actuel et futur des jeunes Consommation de tabac Consommation excessive dalcool Consommation de drogues illicites Violences Comportements en lien avec la vie sexuelle Nutrition : alimentation, activités physiques, activités sédentaires …et qui peuvent aussi constituer pour certains jeunes des signes dalerte ou des symptômes de difficultés de différents ordres

35 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Les jeunes, une population très concernée par le tabagisme Source : Enquête Baromètre santé jeunes Loire-Atlantique. ORS Pays de la Loire, INPES 2005 Jeunes déclarant fumer selon lâge et le sexe ans ans % ans

36 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Evolution du tabagisme chez les jeunes Au niveau régional Une situation qui sest améliorée entre 2000 et 2005 recul de lâge dinitiation au tabagisme En 2000, 45 % des ans déclaraient avoir déjà fumé au cours de leur vie, alors quils sont 24 % en 2005 baisse importante de la fréquence du tabagisme quotidien passé de 40 % en 2000 à 30 % en 2005 pour les ans mais la proportion de jeunes fumeurs dépendants reste stable (11 %) Source : Enquête Baromètre santé jeunes. ORS Pays de la Loire, INPES 2005

37 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Lalcool sinstalle tôt dans la vie des jeunes En Loire-Atlantique 50 % des enfants de 12 ans déclarent avoir déjà consommé des boissons alcoolisées (39 % en France) 11 % des ans disent en consommer au moins 2 à 4 fois par mois (12 % en France) Expérimentation de substances psycho-actives selon lâge Source : Baromètre santé jeunes Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire, INPES 2005

38 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Une consommation régulière qui sinstalle parfois précocement Jeunes déclarant avoir bu des boissons alcoolisées au cours des 12 derniers mois selon l'âge et le sexe ans ans % Source : Baromètre santé jeunes Loire-Atlantique. ORS Pays de la Loire, INPES ans

39 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Des consommations massives habituelles pour de nombreux jeunes de ans, notamment le week-end Jeunes déclarant quil leur arrive de boire 6 verres dalcool ou plus en une même occasion selon lâge et le sexe ans ans % Source : Baromètre santé jeunes Loire-Atlantique. ORS Pays de la Loire, INPES ans

40 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Les ivresses et notamment les ivresses répétées sont également fréquentes Jeunes déclarant avoir été ivres au cours des 12 derniers mois selon lâge et le sexe Source : Baromètre santé jeunes Loire-Atlantique. ORS Pays de la Loire, INPES 2005 % ans ans12-14 ans

41 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier En Loire-Atlantique, une situation pour les ans nettement plus défavorable que la moyenne nationale pour les consommations massives comme les ivresses répétées, pour les garçons comme pour les filles avec un écart très marqué pour les garçons de ans – au moins 3 ivresses au cours des 12 derniers mois 42 % en Loire-Atlantique, 23 % en France – au moins 10 ivresses au cours des 12 derniers mois 17 % en Loire-Atlantique,10 % en France Source : Baromètre santé jeunes Loire-Atlantique, ORS Pays de la Loire, INPES 2005

42 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Des conduites dalcoolisation en augmentation ? enquêtes sur les comportements (Baromètre santé, Escapad) – des évolutions difficiles à apprécier en France comme dans la région indicateurs dactivité hospitalière (source PMSI) – forte hausse du nombre dhospitalisations pour intoxication aiguë à lalcool depuis quelques années,en Loire-Atlantique comme en France de façon encore plus marquée chez les ans que pour le reste de la population 77 en 2003, 141 en 2006 chez les ans (x 1,8) 641 en 2003, 890 en 2006 chez les plus de 25 ans (x 1,4)

43 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Cannabis : un produit très présent dans lenvironnement des jeunes En Loire-Atlantique Proportion de jeunes déclarant sêtre déjà vu proposer du cannabis et jeunes déclarant avoir déjà consommé du cannabis au cours de leur vie selon lâge (en %) Source : Enquête Baromètre santé jeunes Loire-Atlantique. ORS Pays de la Loire, INPES 2005

44 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Cannabis : usage répété En Loire-Atlantique Proportion de jeunes déclarant avoir consommé du cannabis au cours des 12 derniers mois (en %) Source : Enquête Baromètre santé jeunes Loire-Atlantique. ORS Pays de la Loire, INPES ans ans12-14 ans

45 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Entre 2000 et 2005… Source : Enquête Baromètre santé jeunes. ORS Pays de la Loire, INPES 2005 Cannabis – lexpérimentation progresse – les usages répétés ou réguliers restent stables Autres drogues : une expérimentation de moins en moins rare – ecstasy 1 % en 2000, 4 % en 2005 – cocaïne (<1 % en 2000, 3 % en 2005). Au niveau régional comme en France

46 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Des actes de violence plus fréquents chez les garçons 5 % des ans déclarent avoir été victimes de violence, et 6 % en avoir été auteurs Des conduites 3 à 4 fois plus fréquentes chez les garçons Auteurs et victimes souvent les mêmes Des tentatives de suicide 2 à 3 fois plus fréquentes chez les victimes de violence Source : Enquête Baromètre santé jeunes. ORS Pays de la Loire, INPES 2005 Au niveau régional, en 2005

47 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier La sexualité des ans Source : Enquête Baromètre santé jeunes. ORS Pays de la Loire, INPES 2005 Jeunes déclarant avoir déjà eu des rapports sexuels au cours de leur vie (%) Au niveau régional, en 2005

48 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Prévention des infections sexuellement transmissibles et contraception Au niveau régional, en % des ans déclarent avoir utilisé un préservatif lors de leur premier rapport sexuel La pilule : le moyen de contraception le plus fréquemment utilisé 86 % des jeunes filles, a priori concernées par la contraception, déclarent lutiliser Forte augmentation de la proportion dutilisatrices entre 2000 et 2005 (76 % en 2000) – qui devient supérieure à la moyenne nationale Source : Enquête Baromètre santé jeunes. ORS Pays de la Loire, INPES 2005

49 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Des naissances devenues peu nombreuses chez les très jeunes femmes Source : Insee (Etat-civil) En Loire-Atlantique, en naissances de mères de moins de 20 ans (570 en 1981) - 1 naissance chez les ans - 31 naissances chez les ans naissances chez les ans naissances chez les ans

50 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Des naissances devenues peu nombreuses chez les très jeunes femmes Source : Insee (Etat-civil, RP99) … si on applique ces taux au secteur de Blain-Châteaubriant Environ 19 naissances de mères de moins de 20 ans - 3 naissances chez les ans - 16 naissances chez les ans Environ 120 naissances chez les ans

51 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Les interruptions volontaires de grossesse Source : Drass (Bulletins dIVG) En Loire-Atlantique, en 2006 Environ 550 IVG de femmes de moins de 20 ans - 15 IVG chez les ans IVG chez les ans IVG chez les ans Environ 900 IVG chez les ans

52 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Les interruptions volontaires de grossesse Source : Drass (Bulletins dIVG), Insee (RP99) … si on applique ces taux au secteur de Blain-Châteaubriant Environ 50 IVG chez femmes de moins de 20 ans - 1 IVG chez les ans - 21 IVG chez les ans - 25 IVG chez les ans Environ 55 IVG chez les ans

53 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Naissances et recours à lIVG chez les jeunes moins fréquents en LA que la moyenne nationale Sources : Insee (Etat-civil), SAE (Drees), PMSI-MCO (DHOS-Drees) 1 y compris les interruptions pour motif médical NaissancesIVG 1 Loire- Atlantique FranceLoire- Atlantique France Moins de 18 ans ans ans Jeunes mères et jeunes femmes ayant eu recours à lIVG en Loire- Atlantique et en France en 2005 (taux pour femmes)

54 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Les activités sportives sont largement présentes dans la vie des ans La pratique du sport en club (ou en association sportive scolaire) – diminue avec lâge 60 % des ans, 37 % des ans – plus fréquentes chez les garçons – plus fréquente dans la région quau niveau national – a baissé entre 2000 et 2005 au profit de la pratique sportive individuelle Source : Enquête Baromètre santé jeunes. ORS Pays de la Loire, INPES 2005 Au niveau régional, en 2005

55 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Les activités sédentaires sont aussi très fréquentes Source : Enquête Baromètre santé jeunes. ORS Pays de la Loire, INPES 2005 En semaine, en moyenne, chez les ans - 37 % passent plus de 2 h/j jour devant un écran - 17 % plus de 3 heures Le dimanche, ces proportions atteignent - 44 et 24 % chez les ans - 47 et 29 % chez les ans Au niveau régional, en 2005

56 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Surpoids et obésité chez les ans Source : Enquête Baromètre santé jeunes. ORS Pays de la Loire, INPES % des garçons et 8 % des filles sont en surpoids (obésité comprise) – mais il sagit de fréquences déclarées, vraisemblablement sous-estimées chez les filles Au niveau régional, en 2005

57 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier La santé des jeunes en situation de précarité Un moins bon état de santé ressenti Des recours aux soins médicaux et dentaires un peu moins fréquents qui se traduisent par exemple par un suivi gynécologique moins bon et une plus grande fréquence des dents cariées non traitées Des proportions de fumeurs plus élevées Une obésité plus fréquente, notamment chez les femmes Source : La santé des consultants des centres dexamens de santé en situation de précarité, CPAM St Nazaire, ORS, IRSA, DRASS, Conseil régional, CETAF, déc 2003 Au niveau régional, en 2005

58 Maison des adolescents de Loire-Atlantique ORS Pays de la Loire - Janvier Pour en savoir plus … Baromètre santé jeunes Loire-Atlantique 2005 – Etude financée par la Ddass de Loire-Atlantique – Brochure « Consommation dalcool, de tabac et de drogues illicites chez les jeunes de ans » parue en 2006 Baromètre santé jeunes régional 2005 – étude cofinancée par la Drass, le Conseil régional et lUrcam – 4 brochures thématiques parues en 2006 La santé des ans en Pays de la Loire – étude financée par le conseil régional, à paraître en juin 2008 Documents téléchargeables sur le site santepaysdelaloire.com


Télécharger ppt "La santé des jeunes en Loire-Atlantique et dans le secteur de Blain-Châteaubriant Dr A. Tallec, MC Bournot, F. Lelièvre Observatoire régional de la santé"

Présentations similaires


Annonces Google