La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Histoire de la construction européenne 1950-2013 Michel-Pierre Chélini Université dArtois Mouvement Européen Arras 21.10.2013.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Histoire de la construction européenne 1950-2013 Michel-Pierre Chélini Université dArtois Mouvement Européen Arras 21.10.2013."— Transcription de la présentation:

1 Histoire de la construction européenne Michel-Pierre Chélini Université dArtois Mouvement Européen Arras

2 Introduction Paradoxe : un continent à lorigine de deux guerres qui se sont progressivement mondialisées, aboutit à faire la paix avec lui- même et devenir un pôle de paix international. Cela peut sexpliquer dune certaine manière : lexcès de violences et de massacres provoquent lappel à la paix Pourtant, lEurope na pas de défense commune!

3 Les questions demeurent 1. Pourquoi certaines lenteurs dans lévolution? 2. Pourquoi une dimension surtout économique et encore insuffisamment politique? 3. À quel moment va-t-on considérer que lEurope est construite?

4 I. LUnion douanière à Six ( ) I. 1. Les ingrédients dun rapprochement Les effets de la Première guerre mondiale et la naissance dun mouvement pro-européen La Seconde guerre mondiale La guerre froide et la question allemande

5 Relief et topographie Un continent ouvert et bordé par les mers Difficulté à fixer les frontières à lEst

6 Un continent ouvert

7 LEurope en 1942 Loccupation par le IIIe Reich LEurope telle que lon ne peut limaginer : emprise unique dun Etat (par surcroît totalitaire) : unification et non uniformisation

8 Le repoussoir : une unification totalitaire, lEurope sous le IIIe Reich

9 La guerre froide en Europe Le plan Marshall ( ) La séparation des deux Allemagne LEst de lEurope refuse laide américaine, lOuest laccepte, certains pays restent neutres, entre deux

10 La guerre froide : lEurope se construit à lOuest

11 I.2. La Communauté Européenne Charbon Acier (1951) Le rôle de Jean Monnet et de Robert Schuman Lidée dun rapprochement ponctuel (deux circuits), concret (charbon, acier) mais fédéral (la CECA contrôle lensemble des deux circuits depuis Luxembourg) Naissance dune Haute Autorité CECA (secrétariat général politique)

12 I.3. Léchec dune fédération militaire, la relance dune union douanière Le projet de CED (1950) Les débats, notamment en France Léchec du projet Les suites : le blocage du rapprochement militaire européen La relance de Messine (1955) La CEE (1957) : union douanière, politiques sectorielles communes etc.

13 II. Une association économique approfondie à 12 ( ) I. 1. Lélargissement : au nord et au sud Mer du Nord : GB, Irlande, Danemark : Le cas norvégien Méditerranée : Grèce (1981), Espagne, Portugal (1986) Atouts et limites

14

15 II.2.Lancrage monétaire Le point de départ : rapport Barre-Werner (1970) et flottement général des monnaies (1973) Une première expérience décevante : le Serpent monétaire européen ( ) Une seconde période plus heureuse : le Système Monétaire Européen ( ) Vers le projet dUEM (Rapport Delors )

16 II.3. La densification institutionnelle Le conseil exécutif de la CEE : la régularisation des sommets à partir de 1975 Le Parlement européen : élection au suffrage universel 1979, rôle des partis La Commission européenne : originalité institutionnelle et moteur dynamique (J. Delors président de la C ) Plusieurs autres institutions (CES, BEI, CJ)

17 III. Une quasi-fédération économique une confédération politique en cours (1992/2013) III. 1. Le Traité de Maastricht (1992) LUnion Economique et Monétaire : quasi- fédération économique La Politique Etrangère et de Sécurité Commune et la Coopération Policière et Judiciaire en matière Pénale : inter- gouvernementalité = ébauche confédérale

18 III.2. Louverture à lEst, lunification géographique près de son terme 1990 : intégration de la RDA (3/10) puis 1995 dAutriche, Finlande et Suède Candidature des Pays dEurope Centrale et Orientale (1994) Problème de la guerre de Bosnie ( ) Traités dadhésion : 3 Baltes, Pologne, R. Tchèque, Slovaquie, Hongrie, Slovénie. 2007, Bulgarie, Roumanie. 2013, Croatie Disparités PIB/h + stabilité politique interne

19

20 PIB/habitant 2005 (en PPA) par région

21

22 PIB/habitant 2012 par Etat (en parité de pouvoir dachat)

23

24 III.3. Une évolution politique laborieuse Panne institutionnelle : échec (2005) du Traité constitutionnel de 2004 (Rome II), non compensé par le traité de Lisbonne (2009) Incertitude des opinions publiques : marasme économique, remontée des nationalismes, complexité décisionnelle, euro-défiance qui gagne les catégories moyennes de la population européenne Une Europe sociale est-elle souhaitable/possible?

25 Conclusion Une belle aventure politique de plus de 60 ans avec de réelles avancées concernant la paix et le rapprochement Les crises ont toujours existé et ont été surmontées Le déficit actuel : un ou plusieurs grands projets fédérateurs (éducation, climat, paix, droits de l'homme, des femmes etc.)


Télécharger ppt "Histoire de la construction européenne 1950-2013 Michel-Pierre Chélini Université dArtois Mouvement Européen Arras 21.10.2013."

Présentations similaires


Annonces Google