La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PREVISIONS HYDROLOGIQUES DENSEMBLE ADAPTEES AUX BASSINS A CRUES RAPIDES Élaboration de prévisions probabilistes de précipitations à 12 et 24 h. Désagrégation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PREVISIONS HYDROLOGIQUES DENSEMBLE ADAPTEES AUX BASSINS A CRUES RAPIDES Élaboration de prévisions probabilistes de précipitations à 12 et 24 h. Désagrégation."— Transcription de la présentation:

1 PREVISIONS HYDROLOGIQUES DENSEMBLE ADAPTEES AUX BASSINS A CRUES RAPIDES Élaboration de prévisions probabilistes de précipitations à 12 et 24 h. Désagrégation horaire conditionnelle pour la modélisation hydrologique. Application à des bassins de la région Cévennes Vivarais. Renaud MARTY Grenoble, le 22 janvier 2010 Directeur de thèse Charles OBLED Co-direction Isabella ZIN SCHAPI OHM-CV

2 2Introduction Contexte Hydro-météorologique Cévennes-Vivarais, Loire Supérieure, Côte dAzur précipitations intenses, généralement en automne bassins à crues rapides Surface ~ 500 à 1000 km² Temps au pic (Tp) ~ 3 à 12h pas de temps hydro : 1/2 à 1h la pluie observée au temps t renseigne jusquà t + Tp OR Échéance visée : 24 à 48 h Nécessité dutiliser des prévisions de précipitations Contexte opérationnel réforme de 2003 Création du SCHAPI Service Central dHydrométéorologie et dAppui à la Prévision des Inondations Création des 22 Services de Prévisions des Crues Annonce des Crues Prévision des Crues Gardon à Anduze (gauche) Ardèche à Vogüé (droite) Loire à Chadrac

3 3 Introduction : chaîne de prévision hydrologique Chaîne de prévision hydrologique : deux grandes approches Le « tout-en-un » couplage météo - météo e.g. modèle global modèle à aire limitée couplage météo - hydro e.g. humidité sol, végétation, évaporation,... couplage hydro - hydrau e.g. propagation, apports latéraux, confluence... hydrau hydro Point de vue de lhydrologue outil figé modifier 1 module modifier tt le système tributaire dun seul fournisseur vulnérabilité responsabilités : identification des sources derreur, incertitudes et propagation mise à jour opérationnelle intégration difficile des pluies obs. informations qualitatives complémentaires météo : synop météo : méso « tout-en-un »

4 4 Introduction : chaîne de prévision hydrologique Chaîne de prévision hydrologique : deux approches Le « tout modulaire » : e.g. EFAS, COSMO-LEPS,... évaluation correction Info qual. hydrau hydro Adaptation déchelles météo Point de vue de lhydrologue outil souple modif. 1 module pas/peu dinteraction avec les autres multi-fournisseur sécurité, utile quand divergence entre modèles évaluation/correction possible par module identification des sources dincertitudes, estimation, correction mise à jour régulière par module infos météo et hydro indépendantes Notre choix approche modulaire

5 5 Introduction : chaîne de prévision hydrologique Plusieurs fournisseurs : Météo France, DWD, NOAA, CEPMMT, … souplesse, sécurité en mode opérationnel utilisation multi-modèle Partie « dynamique » Variables synoptiques (Pression, Température, Vent) Prévisions Météorologiques Partie « physique » Variables locales Prévisions Probabilistes de Précipitations e.g. EPS (CEPMMT), PEARP (MF)

6 6 Introduction : chaîne de prévision hydrologique Adaptation déchelles hydro-météorologiques Légère Thiessen sur mailles Moyenne fractale, krigeage, … Lourde modèle à aire limitée fine résolution Δt M ~ 3 à 24h Δx H ~ BV Moyenne adaptation stat. par analogie = by-pass la partie physique du modèle météo. Prévisions Probabilistes de Précipitations : Δt M ~24h, Δx H ~BV adaptation spatiale : pour modélisation hydro. globale météo : var. synoptiques modèle global modèle à aire limitée sorties brutes : Δx M ~ 50 à 100 km

7 7 Introduction : chaîne de prévision hydrologique Légère moyenne, triangle Moyenne fractale générateur stochastique Lourde modèle à aire limitée Δt H ~ 1h Δx H ~ BV Moyenne générateur stochastique Δt H ~ 1h Δx H ~ BV adaptation temporelle : spécifique aux bassins à crues rapides Adaptation déchelles hydro-météorologiques

8 8 Introduction : chaîne de prévision hydrologique Mod é lisation hydrologique Elaboration de prévisions hydrologiques probabilistes Modèle(s) hydrologique(s) scénarios horaires de précipitations « traces » hydrologiques (en débits) Gestion du fonctionnement opérationnel : rafraîchissement journalier des prévisions, collecte horaire des précipitations obs. Conditionnement par le passé : pluies obs. Conditionnement par le futur : prévi de précipitations ( + prévi immédiate ?) + Possibilité de prendre en compte toute information qualitative complémentaire : début, arrêt des pluies, intermittence Choix du/des modèle(s) hydrologique(s) simple, parcimonieux, robuste ressources numériques : 500 à 1000 scénarios nécessaires modélisation globale ou semi-distribuée Approche probabiliste plusieurs modèles plusieurs jeux de paramètres Hydrologie

9 9 Introduction : chaîne de prévision hydrologique Modélisation hydrologique Elaboration de prévisions hydrologiques probabilistes Modèle(s) hydrologique(s) scénarios horaires de précipitations « traces » hydrologiques (en débits) « traces » hydrologiques synthèse par quantile synthèse par dépassement de seuil Hydrologie Q90 Q60 Q35 Pobs Pobs à venir Qobs Qsim(Pobs) trace

10 10 Introduction : chaîne de prévision hydrologique Continuité dans la « lignée » des développements menés au LTHE prévisions par analogie Guilbaud 96, Bontron 04, Thévenot 04 générateur stochastique Tourasse 81, Lebel 84 + conditionnement par le passé Lardet 92 + conditionnement par le futur Datin 98, Djerboua 04 + application sur lArdèche Datin 98 + application sur la Loire Supérieure Moulin 07 + application sur le Gardon Marty 06 modèle hydrologique (TOPSIMPL) Saulnier 95, Datin 98, Zin 02 Continuité dans la « lignée » des développements menés au LTHE Mais Nouvelles disponibilités : + prévisions densemble EPS du CEPMMT + prévisions par analogie ANALOG en « temps réel » HEPEX ( Hydrological Ensemble Prediction EXperiment ) projet de coopération internationale recherche + opérationnel OHM-CV ( Observatoire Hydro-météorologique Méditerranéen Cévennes Vivarais ) données opérationnelles (>2000) et historiques crues récentes : Gardon 2005, 2007, Ardèche 2006 Loire 2008 (Diren Centre) Focus sur les Prévisions de Précipitations : les utiliser au mieux pour émettre de meilleures prévisions hydrologiques

11 11 Plan de la présentation I.Prévisions de Précipitations Journalières II.Désagrégation Temporelle III.Prévisions Hydrologiques avec information quantitative à 24h IV.Prévisions quantitatives à 6 / 12h V.Prévisions Hydrologiques selon une approche mixte VI.Conclusions et Perspectives 1.Présentation des prévisions disponibles 2.Évaluation 3.Correction statistique PLAN

12 12 Prévisions de précip. journalières Prévisions de précipitations journalières disponibles 1) Prévisions densemble EPS à 24h 51 « traces » Δt = 6h, agrégées ici à 24h, produites 1 fois par jour 0 hTU et reçues à 6 hTU, échéance = 10 jours, limitée ici à 3 jours, grille de résolution 0.70° ( ) puis 0.45° ( )

13 13 Prévisions de précipitations journalières disponibles 2) Prévisions / Adaptation par analogie ANA24 30 « analogues » « temps réel » au LTHE, à partir des sorties du modèle GFS (NOAA) Δt = 24h, produites 1 fois par jour (06 hTU), échéance = 7 jours échelle : BV Prévisions de précip. journalières P 20 P 60 P 90 Loire Supérieure, 20 oct N0N1 N2

14 14 Évaluation des prévisions de précipitations journalières Données opérationnelles : 6 bassins, ~ 40 pluviomètres, Pour la mise en vigilance : détermination du quantile optimal à surveiller scores issus du tableau de contingence Jolliffe and Stephenson, 2003 TSS = bonnes alertes + bonnes « non alertes » parfait = 100% pluie / non pluie : utilisation du quantile Q 60 pour ANA24 et Q 20 EPS24 perf. similaires ~55% forts cumuls (e.g. 1/4 pluie décennale) : utilisation du quantile Q 90 pour ANA24 et EPS24 ANA24( ~80% ) meilleures que EPS24 ( ~20% ) perte de performance avec léchéance Prévisions de précip. journalières

15 15 Évaluation des prévisions de précipitations journalières Pour la prévision hydrologique = évaluation des distributions compétence du CRPS : Stanski et al, 1989 amélioration du CRPS / référence (climatologie) décomposition Finesse / Justesse Bontron, 2004 ANA24 ( ~40% ) meilleures que EPS24 ( ~30% ) EPS24 : peu justes, très fines sous-dispersives ANA24 : moins fines que EPS24 mais plus justes Finesse Justesse Prévisions de précip. journalières

16 16 Évaluation des prévisions de précipitations journalières Fiabilité (reliability) des distributions ANA24 et EPS24 distribution F décomposée en F(0) et F + (pour P > 0) F(0) sous-estimée. F + surestimée, dautant plus marquée que F(0) 1 (« sec ») nécessité de corriger statistiquement F 1 0 Pluie F(0) F+F+ Prévisions de précip. journalières

17 17 Correction des prévisions de précipitations journalières Besoin darchives de prévisions longues et homogènes Disponible uniquement pour ANA24 Sources de biais des prévisions ANA24 biais interne : hétérogénéité des archives météo et pluvio longueur temporelle résolution spatiale biais externe : erreur de prévisions du modèle météo « source » mais archive de prévisions indisponible correction du biais interne uniquement Prévisions de précip. journalières

18 18 Correction des prévisions de précipitations journalières Données bassins période : Diagnostic F(0) fiable F + globalement fiable F + sous-estimée ou surestimée selon F(0) (probabilité de pluie nulle) Méthode de correction des distributions anamorphose par transformation des quantiles de F + selon F(0) Prévisions de précip. journalières

19 19 Correction des prévisions de précipitations journalières Impact de la correction jour prévu « sec » i.e. F(0) 1 jour prévu « humide » i.e. F(0) 0 gain en finesse ~10% F 1 0 Pluie avant correction après correction F 1 0 Pluie avant après Prévisions de précip. journalières

20 20 I.Prévisions de Précipitations Journalières II.Désagrégation Temporelle III.Prévisions Hydrologiques avec information quantitative à 24h IV.Prévisions quantitatives à 6/12h V.Prévisions Hydrologiques selon une approche mixte VI.Conclusions et Perspectives 1.Générateur stochastique de scénarios horaires de précipitations 2.Gestion du cycle de fonctionnement opérationnel

21 21 Désagrégation temporelle Générateur stochastique de scénarios horaires de précip. Adaptation spatiale : EPS24 = Thiessen, ANA24 déjà réalisée lors de ladaptation statistique Adaptation temporelle du pas de temps météo (24h) au pas de temps hydro (1h) Paramètres NA nombre daverses par épisode DA durée de laverse ITEA durée de la période sèche entre averses HPA volume de laverse HPMX maximum de pluie horaire HEMA position de ce maximum

22 22 Générateur stochastique de scénarios horaires de précip. Conditionnement par les prévisions de précipitations Nombre total de scénarios Souhaités ex. 500~1000 X Nombre de scénarios à retenir pour chaque classe Cumul sur 24h à partir de 6h TU Désagrégation temporelle

23 23 Générateur stochastique de scénarios horaires de précip. Conditionnement par les prévisions de précipitations 42mm en 24h t Génération de scénarios marginaux Censure: Retenir ce sc é nario g é n é r é pour la classe [40-45] sauf si elle en contient d é j à 120 Rajout/rejet du sc é nario Désagrégation temporelle

24 24 temps [hTU] Jour JJour J+1Jour J+2 prévision pour Jprévision pour J+1 12 Or entre 6 et 12 hTU Pobs = 48.4mm prévision pour J conditionnée par Pobs Pluie observée échéance A 6 hTU Nouvelles prévisions disponibles 18 Générateur + Cycle de fonctionnement Rafraîchissement journalier (bi-journalier) des Prévisions météo (precip) Mise à jour horaire des distributions avec les précipitations observées Désagrégation temporelle

25 25 temps [hTU] Jour JJour J+1Jour J+2 prévision pour Jprévision pour J+1prévision pour J+(J+1) Or depuis 6 hTU Pobs = 54.1 mm prévision pour J +(J+1) conditionnée par Pobs Pluie observée échéance 18 hTU combinaison des 2 distributions Désagrégation temporelle

26 26 temps [hTU] Jour JJour J+1Jour J+2 prévision pour J prévision pour J+1 Jour J Jour J hTU : Nouvelles prévisions disponibles échéance Processus réinitialisé Désagrégation temporelle

27 27 I.Prévisions de Précipitations Journalières II.Désagrégation Temporelle III.Prévisions Hydrologiques avec information quantitative à 24h IV.Prévisions quantitatives à 6/12h V.Prévisions Hydrologiques selon une approche mixte VI.Conclusions et Perspectives 1.Exemples 2.Impact de la correction statistique des prévisions de précipitations 3.Prise en compte dinformations qualitatives complémentaires

28 28 Prévisions hydro. avec info à 24h Élaboration des prévisions hydrologiques génération de scénarios horaires de précipitations conditionnés passé+ futur introduits dans le modèle hydrologique TOPSIMPL « traces hydrologiques », synthétisées par enveloppes quantiliques

29 29 Exemple : Gardon à Anduze - 6 sept hTU N elles prévisions : distributions pour J EPS ANALOG Prévisions hydro. avec info à 24h 06:00

30 30 Exemple : Gardon à Anduze - 6 sept hTU Pobs depuis 6hTU 48.4 mm Prévisions hydro. avec info à 24h 12:00 EPS ANALOG

31 31 Exemple : Gardon à Anduze - 6 sept hTU EPS trop fines ANALOG moins fines mais plus justes Prévisions hydro. avec info à 24h EPS ANALOG 18:00 Combine J et J+1 + Pobs depuis 6hTU : 54.1 mm

32 32 Prévisions hydro. avec info à 24h Retour sur lépisode du 6-8 sept Nîmes Le Lez à Montpellier Gardon à Anduze Pobs = 256 mm

33 33 Effet de la correction des prévisions de précipitations Exemple : Gardon à Anduze - 21 nov hTU originale corrigée Effet de la correction des prévisions de précip. sur les prévisions hydro. dépend de son amplitude Prévisions hydro. avec info à 24h 06:00 Effet peu marqué en moyenne

34 34 Intérêt / nécessité ? dune information complémentaire sur la répartition infra-journalière des cumuls de précipitations Prise en compte dinformations qualitatives complémentaires Exemple 1 : Gardon à Anduze - 6 sept hTU Exemple 2 : Ardèche à Vogüé - 16 nov hTU sansavec Le front froid devrait franchir les versants cévenols demain en début de matinée et entraîner un arrêt des pluies entre 2 et 5h TU sur ces versants… + + sansavec... début des pluies dans environ 12 heures... Prévisions hydro. avec info à 24h

35 35 I.Prévisions de Précipitations Journalières II.Désagrégation Temporelle III.Prévisions Hydrologiques avec information quantitative à 24h IV.Prévisions quantitatives à 6/12h V.Prévisions Hydrologiques selon une approche mixte VI.Conclusions et Perspectives 1.Prévisions infra-journalières de précipitations 2.Prévisions hydrologiques à partir dinformations quantitatives infra-journalières

36 36 Prévisions quantitatives à 6/12h Prévisions infra-journalières de précipitations (existantes) 1) Prévisions densemble EPS 51 « traces » Δt = 6h, produites 2 fois par jour 00 et 12 hTU, intégrées à 6 et 18 hTU échéance = 10 jours grille de résolution 0.70° ( ) puis 0.45° ( ) Δt=6hΔt=12h 2) Prévisions par analogie OPALE (Compagnie Nationale du Rhône) : rafraîchissement 4 fois par jour (0, 6, 12 et 18 hTU) échéance de 96h archive pluviométrique : à partir de pluviographes mais ~ 15 ans, jugée insuffisante développement de notre propre approche par analogie

37 37 Prévisions quantitatives à 6/12h Prévisions par analogie à 12h (à développer) Archives disponibles archives météorologiques NCEP/NCAR : 2.5° champs à 0 et 12 hTU (LTHE) ERA-40 : 1.125° champs à 0, 6, 12 et 18 hTU archive pluviométrique SAFRAN/France : 8x8 km² pas de temps horaire Évaluation de larchive pluviométrique pour Δt < 24h Gardon à Anduze et Ardèche à Vogüé période : automnes cohérence des précip. / réf. coeff. corrélation R R²6h12h24h Sans seuil P> P>P à 12h acceptable...

38 38 Prévisions quantitatives à 6/12h Prévisions par analogie à 12h Optimisation de la méthode à 12h 15 bassins (Cévennes-Vivarais, Loire Supérieure, Côte dAzur) distinction des cumuls 06 – 18h et 18 – 06h calibration : et validation : ère analogie sur champs géopotentiels : critère Teweless-Wobus 2 ème analogie sur humidité : critère RMSE critère doptimisation : CRPS Fenêtre spatiale du niveau 1 Fenêtres spatiales du niveau 2

39 39 Prévisions quantitatives à 6/12h Prévisions par analogie à 12h Optimisation de la méthode des analogues à 12h colonne Pluie er niveau danalogie : Z N1 = 25 CRPS calage : 38.4% validation : 40.0% 18 Pluie P P nd niveau danalogie : pt grille 32 ~Nîmes P P colonne PWA RH N1 = 75 N2 = 30 CRPS calage : 43.2% validation : 45.3%

40 40 Prévisions quantitatives à 6/12h Evaluation des prévisions de précipitations en 12h Évaluation des prévisions de précipitations en 12 h EPS12 : échantillon « prévision réelle » CRPS ~33% finesse de 85% à 60% selon léchéance justesse négative ! ANA12 : échantillon « prévision parfaite » !! utilisation des réanalyses NCEP/NCAR au lieu des sorties GFS i.e. ne prend pas en compte lerreur de prévision des champs météo CRPS ~38% (1 niveau) ~43% (1 niveau) finesse ~39% (1 niveau) ~44% (1 niveau) justesse ~39% (1 niveau) ~44% (1 niveau)

41 41 Prévisions quantitatives à 6/12h Prévisions hydrologiques avec info. quantitatives à 6 / 12h Première méthode : utiliser directement les traces EPS à 6 h Désagrégation légère 6 h 1 h (intensité moyenne) Exemple 1 : Ardèche à Vogüé - 16 nov hTU Bonne chronologie mais justesse insuffisante Pobs 18:00

42 42 Prévisions hydrologiques avec info. quantitatives à 6 / 12h Première méthode : utiliser directement les traces EPS à 6 h Désagrégation légère 6 h 1 h (intensité moyenne) Exemple 1 : Ardèche à Vogüé - 16 nov hTU Exemple 2 : Gardon à Anduze - 6 sept hTU Qualité des prévisions de débits : dépend aussi de la chronologie proposée par les EPS Prévisions quantitatives à 6/12h Pobs 18:00

43 43 Prévisions hydrologiques avec info. quantitatives à 6 / 12h Seconde méthode : utilise les distributions prévues par EPS12 et ANA12 mais Δt = 12h, trop grossier pour le modèle hydro. Désagrégation lourde via le générateur stochastique : - génération des N scénarios sur le 1 er pas de 12 h - puis génération supplémentaire sur le 2 nd pas de 12 h après tirage du n° du scénario de la première partie - et contrôle de la distribution combinée à 24 h Prévisions quantitatives à 6/12h

44 44 Bonne discrimination temporelle des périodes « sèches » et « humides » Mais toujours manque de justesse des prévisions EPS Prévisions quantitatives à 6/12h Prévisions hydrologiques avec info. quantitatives à 6 / 12h Seconde méthode : EPS12 Exemple : Ardèche à Vogüé - 17 nov hTU 06:00

45 45 Distributions sur léchéance complète discrimination périodes « sèches » et « humides » moins performante que EPS12 ANA12 : sur-dispersive, effet conjoint de la méthode et de larchive pluviométrique ? ANALOG à 24h Prévisions quantitatives à 6/12h Prévisions hydrologiques avec info. quantitatives à 6 / 12h Seconde méthode : ANA12 Exemple : Ardèche à Vogüé - 17 nov hTU 06:00

46 46 Résumé Première méthode : utiliser directement les traces EPS à 6 h EPS :bonne chronologie des « traces » manque de justesse sous-dispersive Seconde méthode : utilise les distributions prévues par EPS12 et ANA12 + générateur horaire EPS12 : bonne discrimination des périodes « sèches » et « humides » manque de justesse ANA12 : discrimination moins performante que EPS12 prévisions sur-dispersives : méthode + SAFRAN à 12h ? retour aux prévisions ANALOG à 24 h ? Prévisions quantitatives à 6/12h

47 47 I.Prévisions de Précipitations Journalières II.Désagrégation Temporelle III.Prévisions Hydrologiques avec information quantitative à 24h IV.Prévisions quantitatives à 6/12h V.Prévisions Hydrologiques selon une approche mixte VI.Conclusions et Perspectives 1.Principe 2.Prévisions hydrologiques

48 48 Principe de lapproche mixte Approche mixte : volume par ANA24 et chronologie par EPS Information quantitative : ANA24 Δt = 24 h rafraîchissement journalier à 6 hTU Information complémentaire qualitative : EPS Δt = 6 h rafraîchissement 2 fois par jour, à 6 et 18 hTU Désagrégation en 2 temps : 24 6 h : tirage du volume à désagréger dans la distribution ANA24 + tirage de la « trace » EPS utilisée comme indicatrice 6 1 h : désagrégation légère (intensité moyenne) Approche mixte

49 49 ANA24 + info début pluie ANA24 seule ANA24 + EPS à 6h Approche mixte Prévisions hydrologiques Anticipation de la réaction du bassin Exemple : Ardèche à Vogüé - 16 nov hTU 06:00

50 50 ANA24 + EPS à 6h ANA24 seule Approche mixte Prévisions hydrologiques Estimation du pic de crue Exemple 1 : Ardèche à Vogüé - 16 nov hTU 18:00

51 51 ANA24 + EPS à 6h ANA24 seule Approche mixte Prévisions hydrologiques Estimation du pic de crue Exemple 2 : Gardon à Anduze - 22 nov hTU 06:00

52 52 Limites de lapproche mixte Rafraîchissement de linfo. quantitative 1 fois par jour Conditionnée par la qualité des prévisions ANALOG Conditionnée par la qualité des chronologies des « traces » EPS Précip. obs. sur le premier pas de temps EPS parfois incompatibles avec les chronologies proposées Approche mixte

53 53 Plan de la présentation I.Prévisions de Précipitations Journalières II.Désagrégation Temporelle III.Prévisions Hydrologiques avec information quantitative à 24h IV.Prévisions quantitatives à 6/12h V.Prévisions Hydrologiques selon une approche mixte VI.Conclusions et Perspectives

54 54Conclusions Chaîne de prévision hydrologique : approche modulaire souple : faisabilité O.K.! Prévisions de précipitations disponibles EPS24 : sous-dispersive ANA24 : moins fine mais plus juste correction stat. nécessaire : pas déterminante en débits Désagrégation au pas de temps hydrologique horaire générateur stochastique, si nécesssaire – adapté au cycle de fonctionnement : rafraîchissement journalier et mise à jour horaire (P obs ) – conditionnements par le passé (P obs ) et par le futur (prévisions météo)

55 55Conclusions Chaîne de prévision hydrologique Prévisions de débits reflète les perf. des prévisions de précip. : finesse, justesse influence de la correction stat. : peu marquée prise en compte dinfo. qualitative supplémentaire : améliore les prévisions ! apport nécessaire dinformation complémentaire sur la répartition infra-journalière (temporelle) des cumuls prévus de précipitations

56 56Conclusions Prévisions quantitatives infra-journalières Sources de Prévisions de précipitations à 12h EPS12 : manque de justesse ANA12 : développement de la méthode des analogues pour des prévisions bi-quotidiennes utilisation de SAFRAN/France comme archive pluvio, mais limitée à 12h Prévisions Hydrologiques trace EPS à 6h : bonne chronologie, déficit en volume EPS12 : bonne discrimination « sec » vs. « humide », déficit en volume ANA12 : discrimination peu performante Bilan : petit gain par second rafraîchissement à 18 hTU mais performance insuffisante doù …

57 57Conclusions Notre meilleur choix (à ce jour) : Approche Mixte Prévisions de précipitations ANALOG à 24h : pour cumuls journaliers prévus + EPS à 6h : pour chronologies prévues des précipitations (1 par trace) Impacts sur le cycle de fonctionnement rafraîchissement de linfo quantitative : 1 fois par jour mais requiert double connexion à 2 modèles météo 1: pour le volume en 24h 2: pour chrono. en 6h Impacts sur la performance des prévisions hydrologiques meilleure anticipation de la réaction du bassin meilleure estimation du pic de crue

58 58Perspectives L. Bonnifait F. Gottardi, 2009 Prévisions hydrologiques outils « simples » contrôle par lhydrologue personnalisable Vers une couverture spatiale continue ? O.K. sur le tiers Sud-Est : archive continue de précip. à 24h : Gottardi possible découpage hydrologique + modélisation hydro. semi-distribuée associée SPC Alpes Nord 500 km² 50 km²

59 59Perspectives Prévisions hydrologiques outils « simples » contrôle par lhydrologue personnalisable Prise en compte de lincertitude de modélisation approche multi-modèles : TOPSIMPL + GR3P, MORDOR,... plusieurs jeux de paramètres équifinaux (GLUE,...) SPC Alpes Nord

60 60 LEPISODE HYDROLOGIQUE DU 18 au 20 OCTOBRE 2006 DANS LA VALLEE OBSCURE (GARD) Claude MARTIN, Jean-François DIDON-LESCOT, Joël JOLIVET, Jean-Marc DOMERGUE et Dominique RAY MERCI DE VOTRE ATTENTION !


Télécharger ppt "PREVISIONS HYDROLOGIQUES DENSEMBLE ADAPTEES AUX BASSINS A CRUES RAPIDES Élaboration de prévisions probabilistes de précipitations à 12 et 24 h. Désagrégation."

Présentations similaires


Annonces Google