La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Jane Tenorio Demaurex, Ulrich Andriantiana. 1 ère Partie: Le Protocole de Kyoto Contexte historique Sommet de Rio CCNUCC et le Protocole Arguments Objectifs.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Jane Tenorio Demaurex, Ulrich Andriantiana. 1 ère Partie: Le Protocole de Kyoto Contexte historique Sommet de Rio CCNUCC et le Protocole Arguments Objectifs."— Transcription de la présentation:

1 Jane Tenorio Demaurex, Ulrich Andriantiana

2 1 ère Partie: Le Protocole de Kyoto Contexte historique Sommet de Rio CCNUCC et le Protocole Arguments Objectifs Instruments juridiques Mécanisme Calendrier Bilan 2 ème Partie: Enjeux institutionnels Post –Kyoto Rappel Projets MDP et développement durable Les négociations sur lAprès Kyoto.

3 5 Juin 1972 : 1 er Sommet de la Terre à Stokholm : « Une seule Terre » Coopération internationale pour lamélioration des conditions de vie Développement et environnement dans le Cadre dune Action mondiale Création PNUE 3 mars 1973 : Signature de la Convention de Washington (CITES: commerce international des espèces de faune et de flore sauvage menacées dextinction) Convention on International Trade in Endangered Species of Wild Fauna and Flora

4 26 Octobre 1976 : Le programme sur lhomme et la Biosphère de lUNESCO proclame le parc de Yellowstone (USA) comme réserve de Biosphère 1978 Patrimoine mondiale de lHumanité 3 décembre 1983: Explosion dusine américaine de pesticide en Inde Bilan : personnes et garderont les séquelles 1985 : Observation en Antarctique du Premier « Trou dOzone » suite à une mise en évidence des relations entre les émissions de gaz et la couche dOzone Convention de Vienne pour la protection de la Couche dOzone.

5 26 avril 1986 : Accident de Tchernobyl 16 décembre 1987 : Signature du Protocole de Montréal, accord sur la réduction de la production de gaz nocifs pour la couche dozone (modifié en 1990) 1988 : Incendie naturelle du Parc de Yellowstone (3000 hectares de forêt ravagée) 7 novembre 1990 : 2 ème conférence mondiale sur le Climat

6 Prise de conscience à léchelle mondial des problèmes environnementaux : Convention sur la Biodiversité Déclaration sur la gestion et la conservation des forêts (ou Action 21) Convention des Nations Unies sur les changements climatiques 11 décembre 1997 : Signature du Protocole de Kyoto

7 Principes de base: Principe de responsabilité commune mais différenciée et des capacités respectives Principe de la responsabilité historique des pays développés Principe de la coopération internationale

8 Engagements pris au titre du CCNUCC: Réduction et atténuation des émissions anthropiques de dioxyde carbone de gaz à effets de serre (GES) Croissance économique et développement durable Transfert ou accès aux technologies et savoir-faire écologiquement rationnels Article 17: possibilité dadoption de protocoles pendant les Sessions Ordinaires de la Conférence des Parties.

9 Préambule de la CCNUCC: lactivité humaine et la concentration de gaz à effet de serre dans latmosphère écosystème et humanité Marché des droits à Polluer : Ronald Coase (Prix Nobel d'économie en 1991) John Dales sur les droits de propriété pour l'usage de biens environnementaux

10 Principe Pollueur – Payeur: Arthur Cecil Pigou (Welfare economics) Adoption par lOCDE en 1972 Acte Unique Européen 1987 Livre Blanc de lUE sur la responsabilité environnementale de 2000 Biens publics mondiaux: non exclusivité et non rivalité / Free rider (passager clandestin) OMM: Lien entre la couche dozone et le changement climatique PNUE FAO

11 Réduction des émissions de GES dau moins 5% (5,2%) par rapport au niveau de 1990 au cours de la période dengagement de 2008 – 2012 Six GES Annexe A : le dioxyde de carbone (CO 2 ); le méthane (CH 4 ); l'oxyde nitreux (N 2 O); l'hydrofluorocarbones (HFCs); l'hydrocarbure perfluorés (PFCs); l'hexafluorure de soufre (SF 6 ).

12

13 le gaz carbonique ou dioxyde de carbone ( CO2)provient essentiellement de la combustion des énergies fossiles et de la déforestation, le méthane (CH4) a pour origine principale l'élevage des ruminants, la culture du riz, les décharges d'ordures ménagères, les exploitations pétrolières et gazières, les halocarbures (HFC et PFC) sont les gaz réfrigérants utilisés dans les systèmes de climatisation et la production de froid, les gaz propulseurs des aérosols, le protoxyde d'azote ou oxyde nitreux ( N2O) provient de l'utilisation des engrais azotés et de certains procédés chimiques, l'hexafluorure de soufre (SF6) est utilisé par exemple dans les transformateurs électriques.

14 Engagements fermes et contraignants Objectifs chiffrés Annexe B Date dentrée en vigueur 16 Février 2005 avec la Ratification de la Russie en novembre 2004 (55 Etats au minimum) Pays industrialisés non partie au Protocole : Etats-Unis et Australie Rôle des organes institués

15 Engagements des pays du Nord : réduction ou limitation des émissions de GES Pour 39 pays industrialisés : - 5,2 % par rapport au niveau de 1990 Union européenne dans son ensemble : - 8 % Mise en œuvre de politiques et mesures de réduction des émissions dans les pays du Nord L effort domestique, le levier principal pour atteindre les objectifs Une action concertée au niveau de lUE : la limitation des émissions industrielles dans le cadre du système déchange de quotas En complément de ces efforts domestiques, la mise en œuvre de mécanismes de flexibilité

16 les " permis d'émission ", cette disposition permet de vendre ou d'acheter des droits à émettre entre pays industrialisés ; la " mise en œuvre conjointe " (MOC) qui permet, entre pays développés de procéder à des investissements visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre en dehors de leur territoire national et de bénéficier des crédits d'émission générés par les réductions ainsi obtenues ; le " mécanisme de développement propre " (MDP), proche du dispositif précédent, à la différence que les investissements sont effectués par un pays développé, dans un pays en développement.

17

18

19 Création dun cadre institutionel dans la gestion des problématiques liées aux changements climatiques Obligation des gouvernements de mesurer et de reporter leur niveau démission de gaz à effet de serre Réelle opportunité pour sadapter avec anticipation aux changements climatiques Mise sur pied de canaux de transfert de technologie et de savoir Création dun marché du C02 estimé à $30 milliards de dollars/année => Grande contribution à la prise de conscience internationale dans le domaine des changements climatiques!

20 Les Etats-Unis, le pays le plus pollueur (23%) a signé mais na pas ratifié le Protocole Les pays émergents ont signé mais sans avoir dobligations quantifiées de réduction La déforestation ainsi que la dégradation des forêts nont pas été prises en compte Difficulté à le mettre effectivement en oeuvre


Télécharger ppt "Jane Tenorio Demaurex, Ulrich Andriantiana. 1 ère Partie: Le Protocole de Kyoto Contexte historique Sommet de Rio CCNUCC et le Protocole Arguments Objectifs."

Présentations similaires


Annonces Google