La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX 03 février 2010 Le Développement Durable, de la physique à la finance.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX 03 février 2010 Le Développement Durable, de la physique à la finance."— Transcription de la présentation:

1 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX 03 février 2010 Le Développement Durable, de la physique à la finance

2 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page 2 03 février 2010 Une histoire commencée il y a longtemps qui saccélère dun sommet à lautre Au delà des paroles, il reste la physique La crise financière : coïncidence ou un signal dalarme de plus Sortir de limpasse reste possible AnnexesSommaire

3 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page 3 03 février 2010 Le concept de développement Revenons au commencement, Quest-ce que le développement ? : La naissance du concept de développement se situe après la seconde guerre mondiale, en pleine période de décolonisation. Le discours inaugural du président des États-Unis, Truman, le 20 janvier 1949, est généralement considéré comme le ''point de départ''. Les quatre points clés de ce discours sont: Les pays occidentaux sont développés, les autres pays sont sous- développés. Les causes du sous-développement sont internes aux pays du Sud ; par manque de progrès techniques et économiques. L'Occident doit diffuser ses progrès pour développer les pays du Sud. Cette mission se veut humaniste : il s'agit de « supprimer la souffrance des populations », « éradiquer les maladies », etc. Extrait de la page daccueil du site de la BM 12/2009

4 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page 4 03 février 2010 En pratique que fait-on …?

5 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page 5 03 février 2010

6 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page 6 03 février 2010 Historique du besoin de développement …. durable Programme des Nations Unies pour lEnvironnement 1972 – Conférence de Stockholm (Conférence des Nations Unies sur lEnvironnement Humain (CNUEH) ) Club de RomeClub de Rome 1974 – France - Election présidentielle 1982 – Nairobi – Sommet de la Terre PNUE (Programme des Nations unies pour lenvironnement) Commission BrundtlandCommission Brundtland Sommet de RioSommet de Rio 1997 – KyotoKyoto 2002 – Johannesburg - Sommet de la Terre COP 15 15th United Nations Climate Change Conference à CopenhagueCOP 15

7 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page 7 03 février 2010 Un groupe de réflexion réunissant des scientifiques, des économistes, des fonctionnaires nationaux et internationaux, à l'initiative d'industriels Le but : proposer des solutions ayant trait à la "gouvernance" mondiale dans son aspect environnemental et énergétique. Le Club de Rome

8 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page 8 03 février 2010 Le Club de Rome

9 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page 9 03 février 2010 Hypothèses: la proportion de l'économie qui se compose de "services" augmente le niveau de pollution industrielle ou agricole est divisée par 4 dès 1975 par rapport à 1970 le capital industriel est affecté en priorité à la production agricole, et à la conservation des sols préservation les ressources non renouvelables (durée vie accrue et réparabilité) Avec ce jeu d'hypothèses, le modèle stabilise le produit industriel par tête et le quota alimentaire par tête à 3 fois la valeur moyenne de 1970, tout en évitant un emballement de la pollution. Aujourdhui avec 30 ans de données réelles on en est où?: data.pdf Le Club de Rome

10 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Le terme originel « Sustainable Development » est défini en 1987 par la Commission mondiale sur lenvironnement et le développement dans le Rapport Brundtland : « un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. Le rapport Brundtland

11 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 sous l'égide de lONU, cette Conférence des Nations Unies sur l'environnement et le développement (CNUED) est généralement considérée comme une réussite, ce sommet demeure aujourd'hui le plus grand rassemblement de dirigeants mondiaux les priorités mondiales ont changé en dix ans la participation d'une centaine de chefs dEtat et de gouvernement Plus de ONG Le sommet de Rio Le Sommet de Rio a donné le coup d'envoi à un programme ambitieux mais peu contraignant juridiquement: le programme « Action 21 » qui comprend environ recommandations la Convention sur la diversité biologique La Convention-cadre sur les changements climatiques La Convention sur la lutte contre la désertification et la des forêts.

12 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Les pays signataires ont accepté globalement de réduire de 5,5% leurs émissions de gaz à effet de serre sur la période par rapport au niveau atteint en Parmi ces pays, les États-Unis ont accepté une réduction de 7%, le Japon de 6% et l'Union européenne de 8%. Mécanismes dit de flexibilité les " permis d'émission ", cette disposition permet de vendre ou d'acheter des droits à émettre entre pays industrialisés la " mise en œuvre conjointe " qui permet, entre pays développés de procéder à des investissements visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre en dehors de leur territoire national et de bénéficier des crédits d'émission générés par les réductions ainsi obtenues le " mécanisme de développement propre" comme le précédent, à la différence que les investissements sont effectués par un pays développé, dans un pays en développement. Protocole de Kyoto

13 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Protocole de Kyoto février 2009 : Pays ayant ratifié le protocole Pays signataires refusant pour l'instant de le ratifier Pays encore non signataires

14 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Copenhague La conférence de Copenhague sest tenue en décembre C'est la réunion annuelle des représentants des pays qui ont ratifié la Convention- cadre des Nations unies sur le changement climatique. Conformément à la feuille de route adoptée lors de la COP 13 à Bali, elle devrait être l'occasion, pour les chefs dÉtat et de gouvernement, de renégocier un accord international sur le climat qui remplacera le Protocole de Kyoto qui doit prendre fin en Les Réactions avant la conférence Controverse sur le réchauffement climatique Impopularité des pré-traités chez les politiciens Avis du GIEC et des organisations intergouvernementales président du GIEC, dit avoir une « confiance raisonnable dans le fait que Copenhague sera un succès ». secrétaire général de l'ONU, le sommet de Copenhague peut mener à un succès dans la diminution de la réduction d'émission des gaz à effet de serre et indique qu'il faudrait « profiter de ce moment pour sceller l'accord » président de la Commission européenne estime quant à lui, que « les objectifs proposés sont décevants pour certains » et demande à la Chine ainsi qu'à tous les autres partenaires internationaux de l'Europe « à aller jusqu'aux extrêmes limites de ce qui est possible » Avis des ONG de protection de la nature Pour Greenpeace, la présence originellement prévue du président américain Barack Obama n'aurait été qu'une halte avant son voyage à Oslo pour recevoir le prix Nobel de la paix. Son passage au début du sommet (le 9 décembre), au début des négociations, initialement annoncé, n'aurait été, selon eux, pas assez significatif d'un réel engagement. Cependant, suite à un changement de programme, le porte-parole de la Maison Blanche a annoncé quelques jours avant le début du sommet qu'il irait à Copenhague le 18 décembre [16]. [16]

15 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Copenhague Les Réactions après la conférence Echec Mieux quun mauvais accord Cest de la faute à la Chine LONU ne sert à rien Cétait couru davance à cause de la politique interne dObama aux USA. Un point positif, qui savait que le sommet de Bali fut un échec? Personne! Qui sait que Copenhague est un échec? Tout le monde! Cest un progrès qui montre que les citoyens sont maintenant sensibilisés, or les politiques ne font que ce que demande le peuple…

16 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Les traités, les conférences cest bien… mais la physique dans tout cela? Sans équation bien sûr…

17 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Lhomme et lEnergie : une longue histoire Il y a ans : domestication du feu Antiquité : toutes les énergies renouvelables ont été utilisées ! Bois, Vent, Soleil (thermique), Hydraulique, Traction animale.. Le pétrole est connu des Sumériens (-3000 av JC) Le charbon est exploité en Chine antique 1000 ans avant notre ère. La caractéristique de lère « moderne » ce nest pas lutilisation de sources « nouvelles » (sauf le photovoltaïque et le nucléaire), mais le changement dordre de grandeur dans leurs utilisations

18 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Les changements dordre de grandeur : Les changements dordre de grandeur : 1/ la population 2/ la consommation énergétique Évolution démographique depuis le néolithique. Source : musée de lhomme Consommation d'énergie commerciale par habitant (moyenne mondiale en tep) de 1860 à Sources diverses 30 Glorieuses = énergie par personne x 3 en 30 ans ! Le coup est-il rejouable ?

19 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Energie et climat : un simple flux de carbone… et 2 questions CnHpCnHp O2O2 CO 2 Combien de temps pouvons nous jouer à « jextrais de plus en plus de carbone du sous-sol ? » -> débat sur les ressources ?? Combien de temps pouvons nous jouer à « je mets de plus en plus de carbone dans latmosphère ? » -> débat sur le changement climatique ?? La source principale dénergie utilisée à ce jour est fossile (80%) sous forme dhydrocarbure CnHp

20 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Avant dextraire du pétrole, il est bon de pouvoir le découvrir… Découvertes mondiales de pétrole récupérable depuis 1900, en moyenne mobile sur 5 ans, en milliards de tonnes équivalent pétrole (1 tonne = 7,3 barils). Source : Exxon Mobil, 2002 Découvertes cumulées de pétrole récupérable = réserves ultimes = max de la production cumulée possible de - à + !

21 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Moi / vos profs Les jeunes Lécole maternelle de lan 2008

22 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 La vie du CO2 … Les émissions de CO2 provenant de combustibles fossiles ont été multipliées par plus de 4 depuis Source Climate change 1995, GIEC. Concentration sur les 1000 dernières années. Source : Climate Change 2001, the scientific basis, GIEC Concentration atmosphérique de CO2 sur les dernières années. Source : Petit&Al, Nature, 1999.

23 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Quelques degrés en plus, ça nest pas très courant par ici… Évolution de la température moyenne de lair au niveau du sol, selon les scénarii, et mise en perspective avec le passé. Climate Change 2001, the scientific Basis, GIEC Les émissions mondiales restent constantes 10 milliards de terriens évoluent vers les émissions dun Polonais de lan 2000 Plus de 50% des gaz à effets de serre sont issus de la combustion des hydrocarbures. Source : GIEC

24 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Toujours de la physique: y-a-t-il des solutions d avenir Lénergie kesako? Fission nucléaire Le hydrogène, l'air comprimé Les énergies renouvelables et agro carburant Fusion nucléaire Annexes

25 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 La crise financière: coïncidence ou signal dalarme supplémentaire? Une autre vision de la crise financière Une histoire de dettes Quelques outils économico-financiers

26 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Un autre vision de la crise financière

27 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Un autre vision de la crise financière

28 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Prix nominaux d'une moyenne des prix du Brent FOB UK, du WTI FOB USA Gulf et du DUBAÏ FOB Dubaï Septembre 2009 (en dollars par baril) Un autre vision de la crise financière

29 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Corrélation : faiblesse de la Croissance / prix du pétrole / Taux de chômage, Forte suspicion de corrélation - à la hausse comme à la baisse - entre : le prix du baril en dollars constant, la faiblesse de la croissance de l'année qui suit, le taux de chômage 3 ans après (et PAS instantanément !).

30 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 La crise financière: coïncidence ou signal dalarme supplémentaire? Une autre vision de la crise financière Une histoire de dettes Quelques outils économico-financiers

31 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Guerres napoléoniennes 1ère GM 2ième GM Guerre de Sécession Guerre économique ?? Révolution industrielle CHARBON 30 glorieuses PETROLE Un histoire de dettes

32 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Quelques outils économico-financiers Une autre vision de la crise financière Une histoire de dettes Quelques outils économico-financiers

33 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Le Développement Durable est un modèle conceptuel nouveau Capacités productives Innovation et recherche Changement climatique Ressources environnementales Insertion - Exclusion Santé des populations "On ne résout pas les problèmes avec les modes de pensée qui les ont engendrés." Albert Einstein

34 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Le fameux rapport Stern chiffrant le coût de linaction à un montant très supérieur à celui de laction. Les entreprises ont imaginé et normalisé (ISO 26000) la Responsabilité Sociétales des Entreprises LEtat propose des solutions fiscales: Bonus/malus, Taxe Carbonne, mais il existait déjà une super taxe carbonne la TIPP Léconomie « verte » a le vent en poupe… des éoliennes seraient de bonne augure… La « décroissance » est étudiée à HEC! Il existe une convergence vers la « dématérialisation de léconomie », mais attention à l « effet rebond »

35 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Dématérialiser l économie : la Solution ?

36 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Une vision énergétique : Les Négawatt ? Le scénario Négawatt Etape 2020 : -30% de CO 2 Hypothèse baril à 100 $ emplois créés : dans la maîtrise de lénergie dans les énergies renouvelables emplois perdus dans la filière automobile dans le secteur énergétique = Solde : emplois nets créés

37 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Émissions de CO 2 par habitant en 2003 et « droits maximaux à émettre sans perturber le climat ». Source UNFCCC pour les émissions par habitant. Droit maximal à émettre si nous voulons diviser les émissions mondiales de CO 2 par 2, avec 6,5 milliards dhabitants Idem si nous voulons diviser les émissions mondiales de CO 2 par 3, avec 9 milliards dhabitants Facteur 4! Le C02 vu avec les lunettes « développement durable »

38 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Que fait-on avec le « droit maximal de C02» le plus élevé ? En létat actuel des technologies, pour émettre ce « droit » il suffit de faire lune des choses suivantes : Faire un AR Paris-NY en avion, Ou consommer kWh délectricité en Grande Bretagne, mais kWh en France (consommation moyenne par Français : environ 7500 kWh) Ou acheter 50 à 100 Kg de produits manufacturés Ou produire 2 tonnes de ciment (pour une maison de 100 m 2 …10t) Ou parcourir en Zone Urbaine Km en Twingo, ou en 4x4 Ou brûler m3 de gaz naturel (quelques mois de chauffage dune maison) Source : Jancovici, 2001 Le concept de Développement Durable a du plomb dans laile, si nous ne faisons aucun effort sur notre mode de vie…

39 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Sortir de limpasse reste encore possible Des actions techniques ou éthiques et sociales Énergies (comprendre, produire, utiliser) Agriculture Favoriser lemploi local et payer un prix juste comme on aime soi-même être payé… Vers des transports plus « efficient » Revenir à la notion de fonctionnalité Avoir un moyen daller dun point A à un point B nimpose pas de posséder un véhicule à moteur thermique à soi. Repenser lhabitat à la fois pour le neuf mais restaurer le parc ancien Annexes

40 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Le bêtisier du développement durable Michel Edouard Leclerc, Le Nouvel économiste, 26 mars Le terme [développement durable] est tellement large, mis à toutes les sauces, qu'à l'exemple de Monsieur Jourdain, tout le monde peut le revendiquer. Et puis, c'est vrai, c'est un concept à la mode, tant dans le monde des entreprises que dans tout débat de société. Et alors ? De tout temps, les marchands ont su récupérer les bons slogans. Site Internet de Porsche, 2004, année du lancement du Porsche 4x4 Cayenne : 2 tonnes et demi, 450 chevaux, 266 km/h L'objectif affirmé de Porsche est de réduire au minimum les effets préjudiciables à l'environnement, et de soutenir également les efforts internationaux visant à résoudre les problèmes écologiques globaux.

41 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Je mintéresse à lavenir car cest là que jai décidé de passer le restant de mes jours. Woody Allen Quelques lectures utiles: Le Plein sil vous plait! - Jean Marc Jancovici La convivialité - Ivan Illich Survivre au développement - Serge Latouche La revanche de Gaia – Pr James Lovelock Le Plan B – Lester Brown Comment les riches détruisent la planète – Hervé Kempf La planète au pillage - Fairfield Osborn La décroissance - Nicholas Georgescu Roegen Effondrement - Jared Diamond

42 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Quelques excellents sites: Observatoire du management alternatif HEC Observatoire du management alternatif HEChttp://appli7.hec.fr/amo/fiche_detail.php?num=66 Merci de votre attention! - les questions sont permises!

43 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 ANNEXES Energie et physique Lagriculture Les transports Lhabitat

44 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Un peu de physique pour susciter la réflexion… Quelle quantité de matière dans 1 kWh? 4 Forces – Gravitationnelle 10 t 10 t deau à 40m de haut (hydrolique) m3 dair (27t) à 60 km/h (éolien) Energie cinétique dun camion de 10 t lancé à 100 km/h – Electromagnétique 1 kg chaleur 0,1l de pétrole, 1kg de bois – Nucléaire forte 10 mg fission noyau lourd duranium – Nucléaire faible 1 g fusion noyau légers dhydrogène Un peu dhumanité… 1kWh cest lénergie dun bon cycliste pendant 4 heures.

45 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Un peu de physique Produire de lénergie? Lénergie ne se produit pas à partir de rien cest une grandeur qui se conserve Lénergie se transfert ou se transforme en laissant des traces dans lenvironnement Pas dénergie renouvelable Il nexiste pas dénergie renouvelable, seul le phénomène physique est renouvelable

46 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Fission nucléaire Réacteur de 3ième génération: ressource duranium fissible: 60 ans à iso consommation… (source CES) Réacteur de 4ième génération pas encore au point: délai entre mise au point et déploiement industriel ans Le hydrogène, l'air comprimé Nexistent pas à létat naturel… Lair il faut de lénergie pour la comprimer… Lhydrogène a 2 sources possibles… – le gaz naturel fossile – Lhydrolyse de leau…. Avec beaucoup dénergie Les piles à combustibles…. Il faut du platine, si la performance actuelle est améliorée dun facteur 3, il faudrait 600 ans de production de platine pour changer le parc actuel de voitures Les solutions d avenir

47 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Les énergies renouvelables et agro carburant Léolien et le solaire sont une solution mais encore trop limité Biocarburant à partir des déchets organiques (biogaz) source AIE (Agence Internationale de lEnergie) Les solutions d avenir

48 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Les solutions d avenir Les énergies renouvelables et agro carburants Le agro carburant… manger ou conduire, imaginez 1 plein dA380 en agro carburant…. Il faut 200 ha et 1 an de travail dun agriculteur… Biocarburant à partir des déchets organiques (biogaz) Source ADEME

49 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Fusion nucléaire ITER…. Objectif 400 secondes de fusion dans 40 ans (source CEA) soit une industrialisation dans 60 ans au mieux… Les solutions sont déjà dans nos mains, il ne faut pas imaginer de ruptures technologiques pour nous sauver mais il faut poursuivre la recherche pour offrir des données aux générations futures Les solutions d avenir

50 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 ANNEXES Energie et physique Lagriculture Les transports Lhabitat

51 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Tous les aliments que lon nous propose nont pas la même empreinte écologique : un kilo de veau « émet » le même montant de gaz à effets de serre que 220km en voiture ! Agriculture : Choisir sa nourriture ! Emissions de gaz à effet de serre liées à la production d'un kg de nourriture, avec une discrimination par gaz. La viande s'entend avec os (il s'agit "d'équivalent carcasse") mais sans traitement de l'industrie agroalimentaire ni emballages ni transports. Source : Jancovici/Ademe, Bilan Carbone, 2007

52 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Agriculture : Choisir sa nourriture : manger Bio ? Manger bio c'est bien, mais pour le climat il faut surtout manger moins de viande, manger local et de saison. Manger autant de viande que maintenant interdit la conversion d'une large partie de l'agriculture au bio, car associée à la lubie des agrocarburants et à la baisse des rendements (pour les céréales et fourrages destinés aux animaux) il faut bien plus de surfaces agricoles que nous n'en avons de disponibles... Une nourriture moins carnée permet de-redévelopper le bio, respectueuse de lenvironnement et de la santé, moins gournande en énergie fossile à lorigine des principaux intrans. (la question:

53 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Un bel exemple de réponse au besoin de durabilité à la fois environnemental, social et éthique est le principe des AMAP (Association pour le Maintien de lAgriculture Paysanne) Une agriculture éthique et sociale Des contrats locaux entre paysans et consommateurs pour développer une agriculture de qualité, génératrice demploi au sein des fermes locales dans un partenariat équitable et solidaire. Chacun des partenaires sengage sur un contrat clair, garanti par la Charte des AMAP: – Pour préserver lenvironnement et garantir une alimentation saine de qualité en limitant les transports, en luttant contre la standardisation des produits et la perte de bio-diversité, en encourageant les fermes autonomes à taille humaine préservant les ressources naturelles. En nayant pas recours aux produits chimiques de synthèse dans les champs et en limitant les emballages

54 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Des objectifs partagés : – s'accorder sur ce qu'il est possible de produire en quantité et en qualité sur une ferme sur l'année – développer une production respectueuse de la nature, de lenvironnement et de lanimal : – Calculer le montant de l'engagement financier des mangeurs en intégrant le coût du travail du paysan, donc la viabilité économique de la ferme sur la durée. Des engagements réciproques : – se projeter sur le long terme – discuter régulièrement du projet, expliciter les vécus et attentes réciproques des acteurs, (paysans et mangeurs) communiquer en toute confiance et esprit de solidarité. – construire une nouvelle relation, basée non plus sur le seul projet individuel du mangeur ou du paysan, mais sur un projet commun. – les mangeurs sont solidaires dans les aléas de la production, le producteur est solidaire en partageant équitablement ses récoltes et ses surplus éventuels. Une agriculture éthique et sociale

55 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 ANNEXES Energie et physique Lagriculture Les transports Lhabitat

56 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Les transports sont lun des éléments majeurs du développement économique. Lavènement des transports de plus en plus rapides a permis des taux de croissance jamais atteints… mais cela pèse lourdement sur lenvironnement de multiples manières : Les transports Épuisement des énergies fossiles Contributeur majeur à leffet de serre Pollution de lair Dégradation de la santé des usagers (stress dans les bouchons, particules etc…) Morts sur les routes et grands accidentés Accroissement de lartificialisation qui stérilise la Terre.

57 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Il est urgent de lancer un vaste programme de réhabilitation du transport en commun… qui existait dans le passé pas si lointain… Les transports Les investissements nécessaires pour redévelopper les transports en commun sont lourds et pas immédiats. Il est donc urgent de trouver un palliatif citoyen comme le covoiturage et le vélo. Par ailleurs il est souhaitable de bien intégrer dans le coût des activités et marchandises limpact global des transports, ainsi il sera aisé de relocaliser les productions ce qui sera bénéfique à lemploi.

58 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Tous les modes de transport ne se valent pas…

59 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Réapprenons à ne pas tout classer dans la case «urgence». Changeons nos pratiques de déplacements pour une mobilité plus performante, moins coûteuse, et finalement plus libre, un urbanisme plus convivial et plus sûr, plus durable. Ivan Illich (penseur mort en 2003) a calculé la vitesse dune voiture si on y intégre le temps dépensé à gagner de largent pour posséder et alimenter ce véhicule… 6km/h, de lordre de grandeur de la marche et largement inférieur au vélo. Les transports

60 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Utiliser le moins possible la climatisation en voiture ou Acheter une voiture sans climatisation Penser à la manière dont on va se déplacer avant de déménager. Acheter une petite voiture ou la laisser au garage Ne pas prendre l'avion Prendre les transports en commun plutôt que la voiture pour aller au travail Utiliser des modes non motorisés pour ses déplacements de proximité. Ne pas se faire livrer les choses achetées par correspondance en 24H chrono. Et pourquoi pas, développer le télé travail ? Actions simplesau niveau transport Actions simples au niveau transport

61 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Actions simplesau niveau transport…un autre tourisme Actions simples au niveau transport …un autre tourisme

62 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 ANNEXES Energie et physique Lagriculture Les transports Lhabitat

63 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Habitat: Quelles marges de manœuvre? Les économies significatives ne concernent pas que lélectricité Consommation annuelle par usage en kWh. Sources diverses

64 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Exemple en Haute Garonne en Solaire Thermique, Chaudière Gaz à Condensation, Solaire Photovoltaïque et isolation renforcée de la toiture

65 Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX Page février 2010 Isoler son logement de manière drastique on peut ainsi économiser jusqu'à 75% de ce que l'on consomme ! Baisser le thermostat de 1° permet de gagner 7% Remplacer sa chaudière au fuel par une chaudière à gaz Remplacer les bains par des douches / installer un chauffe-eau solaire l'eau chaude, c'est environ 25% de la consommation chauffage Eviter l'électroménager "de confort". Un sèche linge, c'est une consommation annuelle de 450 kWh, exactement autant que l'ensemble de l'éclairage d'une maison Acheter local et frais Plus de congélateur Vivre en appartement et non en maison Actions simplesau niveau habitat Actions simples au niveau habitat


Télécharger ppt "Lycée Saliège Prépa HEC - Olivier LAMBEAUX 03 février 2010 Le Développement Durable, de la physique à la finance."

Présentations similaires


Annonces Google