La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

© Kadi Abdelkader, 2012 1. Sommaire Méthodologie: 1.Se poser les questions, 2.Distinguer les types doutils, 3.Utiliser les filtres de google, 4.Utiliser.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "© Kadi Abdelkader, 2012 1. Sommaire Méthodologie: 1.Se poser les questions, 2.Distinguer les types doutils, 3.Utiliser les filtres de google, 4.Utiliser."— Transcription de la présentation:

1 © Kadi Abdelkader,

2 Sommaire Méthodologie: 1.Se poser les questions, 2.Distinguer les types doutils, 3.Utiliser les filtres de google, 4.Utiliser les bons mots clés, 5.Utiliser une syntaxe correcte, 6.Utiliser les filtres pays/langues 7.Décrypter une url, 8.Évaluer linformation, les sites, les résultats, 9.Organiser son bookmark (signets, marque-page), Guides: 1. (Se) former à lInternet, 2. Utiliser les flux RSS et les podcasts, 3. Citer un document. Outils: 1. Moteurs et métamoteurs, 2. Annuaires, 3. Signets et répertoire, 4. Outils de traduction 2

3 Méthodologie: 3

4 Une formulation claire et précise des besoins permet : > d'affiner la requête, > d'obtenir des résultats plus pertinents. Les réponses aux questions préalables aideront : > à choisir une stratégie de recherche (méthode + outils), > à établir les critères d'évaluation. 4

5 Méthodologie: Au minimum Se poser au moins les 2 questions suivantes : - Qu'est-ce que je cherche exactement ? - Pour quoi faire ? Pour aller plus loin - lorsqu'on effectue des recherches pour quelqu'un d'autre, - dans le cadre d'une formation. 5

6 Méthodologie: Qui ?profil du demandeur Quoi ?nature de l'information Où ?limites géographiques, lieux ressources Pourquoi ?objectif(s) Comment ?outils, méthodes, stratégie 6

7 Méthodologie: T OUTES LES QUESTIONS À SE POSER T OUTES LES QUESTIONS À SE POSER Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Pourquoi ? Comment ? QUI ? Qui a besoin de linformation ? Une seule personne ? Un groupe déterminé ? Quel niveau de connaissance sur le sujet ? Quel niveau de formation ? A quel titre Quel statut ? Quelle fonction ? Quel niveau de responsabilité ? 7

8 Méthodologie: QUOI ? Quel type dinformation ? Une adresse ? Des chiffres-clés ? Des statistiques ? Une définition ? Des éclaircissements sur un concept ? Des articles de presse ? Des études ? Des points de vue dexperts ? Des outils pratiques ? Des exemples dexpérimentations ?… Quelle langue souhaitée ? En arabe ou en français ? Dans une autre langue ? Dans plusieurs langues à la fois ? 8

9 Méthodologie: OÙ ? Quelles limites géographiques ? Quel continent ? Quel pays ? A quel niveau ? Niveau national ? Niveau académique ? Union européenne ? Niveau mondial? Quels lieux ressources ? Sur le Web ? En dehors du Web ? 9

10 Méthodologie: QUAND ? Quelles limites dans le temps ? Une date précise ? Quelle antériorité ? Quelle fréquence ? Est-ce une question ponctuelle ou fréquente ? Quels délais ? De combien de temps puis-je disposer ? 10

11 Méthodologie: POURQUOI ? A quoi cette information va-t-elle servir ? Quel est lobjectif principal ? Quels autres objectifs encore ? Satisfaire une curiosité personnelle ? Prendre une décision ? si oui, laquelle ? Préparer un cours, un exposé, une intervention ? si oui, dans quel contexte ?... 11

12 Méthodologie: COMMENT ? Avec quels moyens ? Quels sont les moyens dont je dispose ? Avec quel(s) outil(s) ? Un outil ou plusieurs outils ? Un outil généraliste ou un outil spécialisé ? Un annuaire, un moteur ou un métamoteur ? Sur le web visible ou sur le web invisible ? Avec quelle méthode ? Quels mots clés ? Quelle syntaxe ? Quel mode de recherche : simple ou avancée ? 12

13 Méthodologie: Distinguer les types doutils Annuaires, Moteurs, Métamoteurs Distinguer les annuaires (portails) et les moteurs Beaucoup dinternautes ont tendance à utiliser de la même manière les annuaires (comme Francité ou Open Directory) et les moteurs de recherche (comme Google ou Bing). Ces deux types doutils sont pourtant de nature différente. 13

14 Méthodologie: ANNUAIRES Indexation de sites - par des documentalistes Recherche - sur des sites - et des catégories Avantages - choix des informations - classement raisonné par catégories et sous-catégories Inconvénients - moins d'exhaustivité, - mise à jour moins rapide A retenir Lexploration des catégories savère souvent plus fructueuse que celle des sites. MOTEURS Indexation de mots - par des robots Recherche - en texte intégral - sur des pages web Avantages - plus d'exhaustivité, - mise à jour plus rapide Inconvénient capture de pages web sans classement raisonné A retenir La recherche par mots clés donne de meilleurs résultats sur les moteurs 14

15 Méthodologie: Distinguer les moteurs et les métamoteurs Les métamoteurs utilisent simultanément plusieurs moteurs et annuaires. MOTEURS Répétition de la requête sur chaque moteur Avantage une syntaxe spécifique (résultats plus précis) Inconvénient temps de réponse plus long METAMOTEURS 1 seule requête simultanée sur plusieurs moteurs et annuaires Avantage gain de temps Inconvénient pas de syntaxe commune (résultats moins précis) 15

16 Méthodologie: T YPES DE MÉTAMOTEURS Métamoteurs en ligne ou hors ligne Métamoteurs en ligne (on line) La connexion à Internet est permanente. Les méta moteurs en ligne permettent d'interroger directement sur Internet plusieurs moteurs de recherche simultanément et offrent, selon les moteurs, des paramétrages concernant l'affichage et le tri des résultats. 16

17 Méthodologie: Les métamoteurs clients hors ligne (off line) On parle aussi de métamoteurs clients et d'agents de veille. Il s'agit de logiciels téléchargeables sur le disque dur. La connexion à Internet s'établit au lancement de la recherche. Vous tapez votre requête et paramétrez préalablement le métamoteur. Puis, vous lancez la recherche sur Internet. Les résultats sont rapatriés sur le poste de travail. Ces outils très performants sont très utiles dans le cadre d'une veille. Mais ils sont généralement payants. 17

18 Méthodologie: Métamoteurs cartographiques Avantages Certains métamoteurs affichent leurs résultats sous forme cartographique. Ce mode de présentation: - donne rapidement une vue d'ensemble des sites, - permet d'affiner plus facilement la requête. MapStan Search : un plan de quartier. Métamoteurs RIP Copernic 99, DigOut4U, Umap universal : RIP Ces 3 outils hors ligne ont été reconnus d'intérêt pédagogique (RIP) par le ministère de l'éducation nationale française. 18

19 Méthodologie: U TILISER LES FILTRES DE G OOGLE P RÉSENTATION DESFILTRES M Quitte à utiliser Google, autant bien le faire ! Liste des filtres Ces filtres apparaissent à gauche du formulaire de recherche, une fois la requête lancée. Ils permettent de filtrer les résultats selon un certain nombre de critères. Les fonctionnalités proposées permettent ainsi d'affiner la recherche. Lancez une recherche sur Google. 19

20 Méthodologie: Sur la page de résultats, une liste à gauche permet de trier les résultats par : - type de documents : Images - Maps - Vidéos - Blogs, - par nature des informations : Actualités - Livres - Shopping. En cliquant sur Plus, d'autres tris apparaissent : Adresses - Discussions (questions/réponses, forum) - Applications. - par langue : Rechercher les pages en Français - par date : Moins d'une heure - Moins de 24 heures - Moins d'une semaine - Moins d'un mois - Moins d'un an - Période personnalisée. - par type de discussions : Forums - Questions/Réponses - Sites avec des images. 20

21 Méthodologie: Croisement des filtres Vous pouvez croiser les filtres. Par exemple : - choisir des actualités ou des blogs, avec des résultats récents ou sur une période précise, - choisir des vidéos plus ou moins récentes, plus ou moins longues, avec une qualité élevée, émanant de telle ou telle source. 21

22 Méthodologie: U N EXEMPLE DE RECHERCHE SUR UNE NOTION MATHÉMATIQUE : LES F RACTALES Vous cherchez des vidéos pour comprendre ce que sont les fractales. Tapez dans le formulaire : fractales. Lancez la recherche. Dans la page de résultats, cliquez sur "Vidéos". Vous obtenez une liste des vidéos. Vous pouvez les trier par source, par durée... Le résultat ci-dessous correspond à un tri des vidéos dont la source est Blogspot et dont la durée est inférieure à 4'. 22

23 Méthodologie: 23

24 Méthodologie: Utiliser les bons mots clés C OMMENT LES CHOISIR ? Au préalable Une prise de notes s'avère très utile > ne pas naviguer au hasard > clarifier les concepts > trouver les termes les plus pertinents > définir sa stratégie, éventuellement la modifier 24

25 Méthodologie: De "bons" mots-clés Des mots suffisamment précis sur les moteurs - éviter les termes trop généraux qui risquent de générer trop de "bruit" dans les réponses, - choisir de préférence des termes spécifiques quitte à élargir par la suite votre requête. Des mots suffisamment larges sur les annuaires - pour trouver facilement les catégories et pour identifier les sites fédérateurs traitant du sujet, - quitte à préciser ensuite avec des termes plus précis. 25

26 Méthodologie: La langue - éviter les mots d'une langue autre que celle du moteur. Le type de mots - choisir de préférence des noms, - utiliser les autres mots (verbes, adjectifs, adverbes, pronoms) plutôt dans les expressions entre guillemets. Le nombre de mots - plus il y a de mots, plus la question se restreint, - un seul mot peut suffire, - essayer de na pas dépasser 3 mots au départ. 26

27 Méthodologie: L'ordre des mots joue parfois un rôle sur certains moteurs : - quels mots-clés sont prioritaires ? - commencer par les mots les plus importants (voir aussi la syntaxe propre à chaque moteur). Les bons opérateurs Il ne suffit pas de trouver les bons mots-clés, - encore faut-il les utiliser avec les bons opérateurs, - et réajuster sa requête avec les bons opérateurs. 27

28 Méthodologie: Une saisie correcte Aide en ligne des outils Se référer à l'aide en ligne de l'outil utilisé. Faut il saisir la requête : - en minuscules ou en majuscules ? - avec des lettres accentuées ou non accentuées ? - au singulier ou au pluriel ? (utiliser la troncature) 28

29 Méthodologie: Fiches du site Abondance Les fiches descriptives des principaux annuaires et moteurs mondiaux et francophones qui présentent des tableaux très bien faits sur la syntaxe de saisie : - minuscules/majuscules, lettres accentuées, - ordre des mots, opérateurs booléens, expressions, troncature, - recherches spécifiques (linguistique, titre du document, domaine, nom du serveur, intitulé d'une url, applet Java, nom des images, adresses des liens, intitulé des liens hypertextes, texte visible de la page). 29

30 Méthodologie: Trop de réponses - restreindre la question - affiner avec des termes plus pointus, - exclure les mots générateurs de bruit (avec "SAUF" : souvent très efficace), - préciser éventuellement le pays et/ou la langue Pas assez de réponses - élargir la question élargir avec des termes plus larges - utiliser des synonymes (avec OU) - voire des antonymes (avec OU) 30

31 Méthodologie: Utiliser une syntaxe correcte I NTERROGATION D UNE BASE Opérateurs Le mathématicien George Boole a donné son nom à la logique booléenne, basée sur la théorie des ensembles. Les opérateurs booléens ET, OU, SAUF - servent à combiner plusieurs termes dans une même recherche, - permettent d'affiner une requête sur les bases de données. intersectionETAND union OUOR exclusion SAUF NOT 31

32 intersectionETAND UnionOUOR exclusionSAUFNOT ET Sert à combiner divers mots-clés de façon à ce qu'ils correspondent simultanément à l'objet de la recherche. OU Sert à combiner divers mots-clés de façon à ce qu'au moins l'un d'eux se retrouve dans l'objet de la recherche. SAUF Sert à éliminer un concept non pertinent à l'objet de la recherche. 32

33 Méthodologie: ADJ L'opérateur d'adjacence implique que les mots doivent se retrouver les uns à côté des autres. Les banques de données traditionnelles utilisent l'abréviation ADJ. Mais les symboles employés pour désigner cet opérateur varient d'un outil de recherche à l'autre. 33

34 Et aussi ( ) Les parenthèses permettent d'employer les opérateurs booléens d'adjacence et de proximité simultanément dans des recherches complexes. La troncature - permet de retrouver les variantes d'un terme (singulier et pluriel) - permet de masquer une lettre dans une chaîne de caractères. ? Le point d'interrogation représente une seule lettre n'importe où dans le mot. * L'astérisque représente tous les caractères possibles après la dernière lettre. 34

35 Méthodologie: En savoir plus Les opérateurs booléens Sapristi - INSA de Lyon J'utilise les opérateurs booléens et la troncature Université de Montréal htm htm Biographie de son inventeur : le mathématicien Georges Boole Wikipédia 35

36 Méthodologie: S AISIE SUR INTERNET 2 modes de recherche Les moteurs proposent 2 modes de recherche: une recherche simple une recherche avancée. 36

37 Méthodologie: 37 Quelques principes Opérateurs booléens Dans la recherche simple, certains moteurs utilisent par défaut un opérateur. Google et d'Altavista effectuent implicitement la requête avec l'opérateur ET. Les signes + et - jouent le rôle d'opérateurs booléens. Le signe + collé à gauche des mots sert à sélectionner impérativement tous les mots. Le signe - collé à droite d'un mot sert à exclure impérativement ce mot.

38 Méthodologie: 38 ATTENTION ! Sur Google le signe + a une autre utilisation. Google ignore certaines chaînes de caractères susceptibles de générer du bruit et de ralentir la recherche : - les mots vides dont le poids sémantique est trop faible (articles, pronoms, adverbes...) - certains mots spécialisés tels que « http » et «.com » et les lettres/chiffres d'un seul caractère. Pour forcer l'inclusion d'un mot vide dans une recherche, il suffit de le faire précéder du signe plus ( + ), lui-même précédé d'un espace. ETAND +MotOUOR Mot-SAUFNOT

39 Méthodologie: 39 Expressions exactes Les guillemets permettent d'effectuer une recherche sur une expression exacte. Syntaxe de saisie Attention ! Elle peut varier d'un outil à l'autre lire attentivement l'aide en ligne, surtout pour la recherche avancée. se faire des fiches avec des tableaux comparatifs, pour les outils le plus souvent utilisés.

40 Méthodologie: 40 Abondance Le site d'Olivier Andrieu présente de façon détaillée une sélection de moteurs de recherche avec leurs caractéristiques et leur syntaxe de saisie. Des tableaux récapitulatifs expliquent bien comment : - utiliser les minuscules/majuscules, les lettres accentuées, l'ordre des mots, les expressions exactes, - rechercher dans les métadonnées (titre des documents, domaine, nom du serveur, url, sites similaires, liens hypertextes, etc.)

41 Méthodologie: 41 Utiliser les filtres pays/langues Annuaires spécifiques aux pays Conseils préalables Que cherchez-vous ? De quel outil avez-vous besoin ? Dans quelle langue souhaitez-vous avoir vos résultats ? N'oubliez pas les questions préalables (voir diapositif N°) la différence entre annuaires et moteurs (voir diapositif N°) Recherches thématiques dans un pays utilisez de préférence les annuaires spécifiques à ce pays.

42 Méthodologie: 42 Si vous souhaitez des documents sur 1 pays précis >utilisez une version spécifique à ce pays. dans 1 langue donnée >pensez aux différentes versions d'annuaires qui utilisent cette langue. Quels applications pédagogiques ? Etudes comparatives entre pays Avec les versions d'annuaires spécifiques à différents pays, voir: - les sujets d'actualité, - les institutions, - la littérature, - la civilisation...

43 Méthodologie: 43 Quels annuaires ? Versions locales Des annuaires comme Yahoo! ou Lycos ont des versions locales dans plusieurs pays (avec une interface dans la langue de ce pays). - ces versions donnent de meilleurs résultats dans les pays en question que les versions mondiales. - la quasi-similitude des catégories entre les différentes versions s'avère très utile pour passer d'une langue à l'autre sur un thème donné. A noter : Yahoo! France propose une exploration régionale de la France.

44 Méthodologie: 44 Annuaires spécifiques Il existe aussi des outils spécifiques (annuaires et moteurs) spécifiques à des pays. Ils sont également très utiles, même s'ils ne présentent pas les avantages d'équivalences des versions locales d'annuaires. Vous en trouverez dans les répertoires spécialisés qui recensent les outils selon différents critères : pays, thème, type d'outil... Ces répertoires vous permettront de trouver : - des outils spécifiques à un pays - des outils dans une langue donnée : français, anglais, allemand, espagnol, italien portugais, russe, arabe, chinois, japonais, etc.

45 Méthodologie: 45 A titre d'exemple : Le tableau suivant recense quelques versions locales de Yahoo! et de Lycos. Ne pas oublier les autres outils pour autant... Comparez les résultats - entre versions d'un même outil, - entre différents outils.

46 46 LangueLycosyahoo AllemandAllemagne Autriche Suisse AnglaisRoyaume-Uni USA/Mondial Canada Australie EspagnolEspagne USA/Mondial Argentine Chili Colombie Mexique Pérou Vénésuela

47 47 LangueLycosyahoo FrançaisFrance Belgique Suisse Canada Italien PortugaisBrésil RusseRussie

48 Méthdologie: 48 F ILTRES DES MOTEURS DE RECHERCHE Conseils préalables Choisir les bonnes options Lorsque vous utilisez un moteur, vous avez le choix entre plusieurs options. Votre recherche peut s'effectuer : - dans n'importe quelle langue ou dans une langue déterminée, - sur tout le web ou sur une zone déterminée. Si vous ne choisissez pas, le moteur choisit pour vous. Attention ! Les options par défaut des moteurs conditionnent vos recherches.

49 Méthdologie: 49 Ne pas confondre > France (pays) > en français (langue) >.fr (nom de domaine) Les pages d'origine française peuvent appartenir au domaine.fr mais aussi à d'autres noms de domaines. 1 même langue pour plusieurs pays Si vous souhaitez des documents : > dans 1 pays précis, utilisez de préférence une version spécifique à ce pays. > dans 1 langue donnée, pensez aux différentes versions de moteurs qui utilisent cette langue et choisissez la langue dans le menu déroulant.

50 Méthdologie: 50 Dans le cadre de l'enseignement des langues il est intéressant > d'effectuer des recherches avec le filtre linguistique, bien sûr, > mais aussi de comparer différentes versions de moteurs. Utiliser Google Filtres Vous pouvez choisir d'effectuer vos recherches sur : le web mondial / le web francophone / seulement France - Rechercher les pages web dans toutes les langues (Recommandé). - Rechercher uniquement la (les) langue(s) sélectionnée(s): Au stade actuel, Google supporte environ 80 langues Pour afficher Google dans la langue de votre choix (page d'accueil, messages, boutons, etc.), utilisez la page Préférences.

51 Méthdologie: 51 Décrypter une url Comprendre la Structure URL : acronyme de "Uniform Resource Locator". Convention d'affectation de noms qui identifie de manière unique l'emplacement d'un ordinateur, d'un répertoire ou d'un fichier sur Internet. L'URL spécifie également le protocole Internet approprié, tel que HTTP ou FTP.

52 Méthdologie: 52 Exemples pour comprendre la structure d'une adresse 1er exemple adresse de la page d'accueil du site Éduscol dInternet Wide Web EduscolNom du site Education.fr/Nom de domaine

53 Méthdologie: 53 du site Éduscol dossier/dossiers documentaires rechercher/dossier : Rechercher sur internet methodologie/partie : méthodologie urlfiches : sur les url 2ème exemple fiches sur les adresses URL methodologie/url

54 Méthdologie: 54 Protocoles hyper text transfer protocol permet de naviguer sur le web (le plus courant) ftp:// file transfer protocol permet de télécharger des fichiers et des logiciels sur le web telnet:// permet de se connecter à distance sur un ordinateur pour y exécuter des programmes

55 Méthdologie: 55 Formats PDF Portable Document Format (adobe)adobe HTML HyperText Markup Language Attention ! 1 page HTML ne correspond pas à 1 format papier de type A4. Elle est parfois : plus courte, souvent plus longue, voire BEAUCOUP plus longue... Y penser avant d'imprimer ! Pour en savoir plus consulter les liens ci-dessous: Apprendre à lire l'adresse d'un site : pourquoi ? CLEMI CLEMI Déchiffrer une adresse web CERISE (Urfist de Paris)CERISE (Urfist de Paris)

56 56 C ONNAÎTRE LES NOMS DE DOMAINE Charte du nommage Pour accéder à l'Internet un organisme doit se faire attribuer un nom de domaine officiel. Que dit l'Url ? L'url aide à identifier le type d'information Les noms de domaine indiquant le pays d'origine et la catégorie du site renseignent déjà sur la nature et la fiabilité des informations. Qui donne l'info ? une institution française par exemple? étrangère ? européenne ? autre? un organisme spécialisé dans un domaine ? un site de type associatif ? de type commercial ?

57 57 Suffixes des noms de pays 2 lettres permettent de connaître le pays d'origine : Union européenne.atAutriche.nlPays-Bas.beBelgique.ptPortugal.deAllemagne.seSuède.dkDanemark.ukRoyaume-Uni.esEspagneAutre Pays.fiFinlande.caCanada.frFrance.chSuisse.grGrèce.jpJapon.itItalie.usÉtats-Unis

58 58 Suffixes des domaines génériques 3 lettres (parfois plus) permettent de connaître En novembre 2001 : l' ICANN a accordé 7 nouveaux noms :ICANN.bizCommerces.infoSans restriction.aeroIndustrie aéronautique.coopCoopératives.museumMusées.proProfessions libérales.namePersonnes

59 59 France L'AFNIC (Association Française pour le Nommage Internet en Coopération) attribue les noms de domaine en.fr.AFNIC.gouvSite gouvernemental.eduSite du domaine éducation.ac -nom de lacadémie- Site académique.assoSite dassociation Etc.

60 60 T APER UNE URL Quelques règles d'écriture Lorsque vous tapez une adresse url, une erreur est vite arrivée ! Accents Depuis 2001, les noms peuvent comporter des accents. Mais, pour le moment, seuls les CTLD (Country Code Level Domains), les noms de domaines de pays comme.fr pour la France savent diriger un nom avec accent vers un site web. Accentsopérationnels : noms de pays (mais peu en comportent...)

61 61 Attention : pas d'espace entre les mots. En copiant une adresse, il arrive par mégarde d'ajouter un espace. Supprimer cet espace, sinon le lien ne peut fonctionner. Attentions aux signes !.Le point -Le tiret (sur la touche 6) _l'underscore (sur la touche 8) Taper des caractères spéciaux ~aller dans "insertion symbole"

62 62 Ne pas oublier (://) du protocole http ou ftp (/) organisant les dossiers et sous-dossiers Avec un peu de logique, on peut trouver, même sans les connaître certaines adresses. Si l'on connaît le nom de l'organisme ou de la société, on peut tenter de taper - son nom - suivi de.fr ou d'un autre suffixe Exemples - L'adresse du Cndp sera probablement - L'adresse du ministère de la Culture sera probablement

63 63 Déjouer l'erreur 404 et les autres En navigant sur Internet, vous pouvez rencontrer le message : "erreur 404". file not found (fichier introuvable) Adresse erronée Ce code vous informe que l'adresse de la page est erronée : - soit parce que vous l'avez mal tapée - soit parce que le document a changé de place. Que faire pour retrouver la page du document ? - remonter de fichier en fichier jusqu'à l'accès d'une page - remonter à la page d'accueil, étudier la structure du site et naviguer... Pour décrypter les autres codes d'erreur, voir le site api.guide.free.fr api.guide.free.fr

64 64 Évaluer linformation, les sites, les résultats: É VALUER UN SITE É VALUER UN SITE Du point de vue du contenu Quoi évaluer ? > Linformation fiabilité et qualité, > l'intérêt pédagogique, > la notoriété du site, En tapant link: adresse du site vous pouvez voir l'importance des liens vers le site et le type de sites ayant établi des lien.

65 65 Contenu Le contenu du site montre-t-il un thème traité avec une profondeur suffisante? Le niveau est-il approprié à votre travail ? L'expression est-elle trop compliquée, trop spécialisée ou trop simple au contraire? Est-ce que le site articule de l'information de type "recherche", "éducation", "savante ou scientifique" avec un produit commercial ou un service de promotion -vente (publicité)? L'information n'est-elle pas, périmée, obsolète? Exemple de grille d'analyse

66 66 Sources et dates Le site est-il mis à jour ? la page datée et signée ? Vérifier aussi ces éléments dans la bibliographie citée. Y-a-t-il suffisamment de références à d'autres travaux? S'agit-il d'une source stable, produite et mise à jour par un organisme reconnu, une université, une bibliothèque? Les auteurs du site sont-ils des chercheurs ou des spécialistes dans ce domaine? Appartiennent-ils à des sociétés savantes, des institutions, des organismes reconnus? Peut-on vérifier leurs qualités et identifier leur établissement de rattachement? Peut-on trouver certaines de leurs publications dans des livres, des périodiques ou d'autres documents multimédia? Sont-ils cités dans des bibliographies spécialisées?

67 67 Sources et dates Si la page est trouvée à l'aide d'un moteur (ou d'un robot) elle apparaît sortie de son contexte. Vérifier soigneusement son contenu. Ne pas hésiter à remonter jusqu'à la page d'accueil du site pour bien vérifier l'appartenance de la page. Consulter aussi le plan du site ou le sommaire. Ces outils permettent d'avoir une vue d'ensemble du contenu. Divers L'information est-elle gratuite ou payante? Vérifiez les qualités formelles de la page ou du site : la lisibilité, la qualité de l'expression et de l'orthographe. Dispose-t-on de fonctionnalités de recherche, sommaire, index ou plan de site? A-t-on besoin de télécharger des utilitaires pour lire et utiliser le site ou certaines pages?

68 68 Cours en ligne: Evaluation de linformation sur Internet(Urfist Rennes) Evaluer linformation sur Internet ( Chapitre du guide "repère", sur le site de l'Enssib ). Comment évaluer de manière critique les ressources issues de lInternet? Guide clair et précis, par la Commission «français et informatique» de l'enseignement catholique belge.

69 69 Cours en ligne: Critères danalyse de la qualité dune ressource sur Internet guide de l'Université Laval. _intro.html

70 70 Évaluer des sites internet CERISE - Urfist de Paris, 02/02/2007 CERISE - Urfist de Paris, 02/02/2007 Du point de vue de la forme Quoi évaluer ? > la structure > l'ergonomie > l'esthétisme Ergonomie des interfaces web - comment définit-on la lisibilité ? - que sait-on du comportement de lecture à l'écran ? - quelques recommandations.

71 71 Webergos, 15/12/2010 L'écran efficace 1. Trois lois fondamentales de la perception visuelle Documentaliste - Sciences de linformation 2000, vol. 37, n° 3-4, p Une approche cognitive des objets graphiques Documentaliste - Sciences de l'information, vol. 37 n° 3-4, septembre 2000, p En savoir plus sur l'ergonomie Se reporter au dossier d'Éduscol : Lecture sur écran Nouveaux modes de lecture : ergonomie et accessibilité Nouveaux modes de lecture : ergonomie et accessibilité

72 72 É VALUER L INFORMATION Quelques principes > exercer son sens critique est utile en toute occasion > se poser des questions préalables aide à établir les critères d'évaluation > Savoir déchiffrer les noms de domaine renseigne déjà sur la nature des sites et le pays d'origine. Des questions pour évaluer Au minimum Le site est-il fiable ? L'information est-elle intéressante ? Est-ce bien ce que je cherchais ?

73 73 Qui ?auteur, organisme Quoi ?qualité de l'information, du document, du site Quand ?origine de l'information, limites géographiques Où ?période traitée, date du document Pourquoi ?objectif(s) du document, du site Commentstructure du document, navigation dans le site Pour aller plus loin...

74 74 QUI ? Qui est l'auteur du document ? L'auteur est-il identifié ? Peut-on le contacter ? Est-ce un spécialiste du domaine ? S'exprime-t-il au nom d'une institution ? A titre personnel ? QUOI ? Quelle est la nature du site ? S'agit-il s'un site institutionnel ? d'un site associatif ? d'un site commercial ? Sa compétence sur le sujet et/ou sa fiabilité sont-elles reconnues ? Pointe-il vers des sites fiables ? Les sites fiables pointent-ils vers lui ?

75 75 Quelle est la pertinence des informations ? Est-ce bien le type d'informations dont j'ai besoin ? Le niveau des informations est-il adapté ? Est-il suffisamment simple ou au contraire suffisamment approfondi ? Quel est l'intérêt du document ? Le document est-il vraiment intéressant ?Qu'apporte-t-il de nouveau ? OÙ ? D'où provient l'information ? S'agit-il d'un site français ? S'agit-il d'un site francophone ? européen ? autre ? Quelles sont les limites géographiques de l'information ? L'information concerne-t-elle un pays particulier ? Cela me convient-il ? L'information vaut-elle ailleurs ?

76 76 QUAND ? De quelle période s'agit-il ? La période traitée correspond-elle à mes besoins ? Quelle est la date du document ? La date du document est-elle indiquée ? Le document nécessite-t-il une actualisation ? Si oui, quelle est la date de mise à jour ? POURQUOI ? Quel sont les objectifs ? Dans quel but le document a-t-il été réalisé ? Quel est le public visé ? Quels sont les objectifs du site ? Quel est le public visé ?

77 77 COMMENT ? Comment se présente le document ? L'information est-elle rédigée clairement ? Le document est-il bien structuré ? Les sources sont-elles bien indiquées ? Comment accède-t-on à l'information ? L'information est-elle gratuite ou payante ? La navigation du site est-elle aisée ? Les pages sont-elles rapides à charger ? Comment évaluer de manière critique les ressources issues de l'Internet ? Commission Français et informatique (Belgique) Commission Français et informatique Évaluation de l'information présente sur Internet SAPRISTI ! - INSA de Lyon SAPRISTI ! - INSA de Lyon

78 78 ÉVALUER LES RÉSULTATS : Pertinence de la requête Les résultats obtenus - sont-il suffisants ? - sont-ils pertinents ? Ne pas se contenter des premières pages de résultats - des informations intéressantes risquent de se trouver plus loin (consulter entre 5 à 10 pages) - s'arrêter lorsque manifestement les informations ne sont plus pertinentes.

79 79 Performance des outils Tester les outils Des outils de différents types - formuler une même requête avec des outils de différents types, - comparer les résultats. Des outils de même type - formuler une même requête avec des outils de différents types - comparer les résultats. Garder la trace des requêtes Enregistrer dans le bookmark une requête satisfaisante permet de retrouver facilement l'équation de recherche.

80 80 Éventuellement, changer de stratégie: Lorsque les résultats ne sont pas satisfaisants Se demander pourquoi - si cela vient de la requête - si cela vient de l'outil. Modifier la requête - l'élargir (mots clés plus génériques) - ou la restreindre (mots clés plus spécifiques, opérateur SAUF, options de date, etc.) Changer d'outil - trouver un outil mieux adapté à la recherche, - trouver un outil du même type plus performant. En savoir plus AbondanceAbondance (site d'Olivier Andrieu) NetsourcesNetsources (publication spécialisée)

81 81 Organiser son bookmark (signets, marque-page) C RÉER UN BOOKMARK, AVOIR LES BONS RÉFLEXES Selon le navigateur > Favoris (Internet Explorer) > Marque-pages (Firefox) > Signets (Netscape) Ne pas confondre > le nom du signet > le nom de la page NB : La Commission générale de terminologie et de néologie retient le terme "signet"La Commission générale de terminologie et de néologie retient le terme "signet"

82 82 Enregistrer Lorsque vous découvrez une page intéressante, enregistrez-la tout de suite afin de la retrouver facilement - faire glisser l'url dans la barre de navigation - ajouter ou classer dans un dossier. Renommer La page n'est pas enregistrée sous le nom affiché à l'écran mais sous le nom de la page html. Vous pouvez la renommer de façon plus courte et plus explicite.

83 83 L E STRUCTURER, L ACTUALISER : Au préalable: Créer des dossiers en fonctions de ses centres d'intérêt Par exemple : par thèmes (droit, éducation, formation, économie, société, culture…) par localisation des sites (sites étrangers, Union européenne, Francophonie, sites nationaux, sites académiques…) par types de sites (outils de recherche, sites portails, sites institutionnels, sites pédagogiques, presse en ligne…) par types de documents (études, rapports officiels, textes réglementaires, dossiers, articles de presse, dictionnaires et glossaires, statistiques…) Etc.

84 84 Créer éventuellement des sous-dossiers - en subdivisant les thèmes en sous-thèmes (ex dans le dossier Education : enseignement primaire, enseignement secondaire, enseignement supérieur) - en combinant les différents types de classement - en introduisant des séparateurs. A l'occasion d'une recherche Créer un dossier spécial Vous vous repérerez mieux. - au cours de la recherche : enregistrez les liens - après la recherche : gardez éventuellement ce dossier en éliminant au besoin certains liens ou en les réintroduisant dans dautres dossiers.

85 85 Pour être plus efficace Consulter l'aide en ligne > Favoris (Internet Explorer) > Marque-pages (Firefox) > Signets (Netscape) Actualiser régulièrement ses favoris / marque-pages / signets > vérifier les adresses (en supprimer certaines, en ajouter d'autres...) > restructurer les dossiers et sous-dossiers Utiliser des logiciels de gestion de signets > pour gérer automatiquement vos signets


Télécharger ppt "© Kadi Abdelkader, 2012 1. Sommaire Méthodologie: 1.Se poser les questions, 2.Distinguer les types doutils, 3.Utiliser les filtres de google, 4.Utiliser."

Présentations similaires


Annonces Google