La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SOCIETE HAITIENNE DOPHTALMOLOGIE réalisations enjeux Dr. Frantz Large Président.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SOCIETE HAITIENNE DOPHTALMOLOGIE réalisations enjeux Dr. Frantz Large Président."— Transcription de la présentation:

1 SOCIETE HAITIENNE DOPHTALMOLOGIE réalisations enjeux Dr. Frantz Large Président

2 PRESENTATION PLUS DUN DEMI SIECLE DHISTOIRE PLUS DUN DEMI SIECLE DHISTOIRE FONDATEURS DRS CHARLES LECOMTE DU CAP, DR PIERRE, DR JEANNOT CADET DR GEORGES HUDICOURT FONDATEURS DRS CHARLES LECOMTE DU CAP, DR PIERRE, DR JEANNOT CADET DR GEORGES HUDICOURT PRESIDENTS : DRS GEORGES HUDICOURT….REYNOLD MONSANTO FRITZ ALLEN, RM, ALEXANDRA BUTEAU STACO, CAROLE CADET DAY, EUGENE GEORGES FRANTZ LARGE PRESIDENTS : DRS GEORGES HUDICOURT….REYNOLD MONSANTO FRITZ ALLEN, RM, ALEXANDRA BUTEAU STACO, CAROLE CADET DAY, EUGENE GEORGES FRANTZ LARGE

3 COMPOSITION ACTUELLE CONSEIL DE DIRECTION ( janvier 2012 ) CONSEIL DE DIRECTION ( janvier 2012 ) DR FRANTZ LARGE PRESIDENT DR FRANTZ LARGE PRESIDENT MARGARETH THEBAUD SECRETAIRE MARGARETH THEBAUD SECRETAIRE FLORENCE BURR REYNAUD TRESORIERE FLORENCE BURR REYNAUD TRESORIERE CONSEIL SCIENTIFIQUE CONSEIL SCIENTIFIQUE DR RITZA EUGENE DR RITZA EUGENE DR MIREILLE MARIUS DR MIREILLE MARIUS DR CAROLE CADET DAY : CONSEILLIERE DR CAROLE CADET DAY : CONSEILLIERE DIRECT EXECUTIF : GARY DOWNEY DIRECT EXECUTIF : GARY DOWNEY

4 REALISATIONS Premiere realisation dun congres scientifique dans la metropole du Nord. Participation du dr Gerard Frederique lun de ses derniers moments de relle joie. Investiture du premier chapitre de notre societe, celui du nord, dont les membres ont elu comme leur president le docteur Clausel Midy. Premiere realisation dun congres scientifique dans la metropole du Nord. Participation du dr Gerard Frederique lun de ses derniers moments de relle joie. Investiture du premier chapitre de notre societe, celui du nord, dont les membres ont elu comme leur president le docteur Clausel Midy. La reconnaissance du role primordial de la Societe Haitienne dOphtalmologie dans le leadership de la reconstruction et de la prise en charge au niveau ophtalmologique a la suite du seisme du 12 janvier La reconnaissance du role primordial de la Societe Haitienne dOphtalmologie dans le leadership de la reconstruction et de la prise en charge au niveau ophtalmologique a la suite du seisme du 12 janvier

5 REALISATIONS Comme consequence de ces interventions, la fourniture dequipement et de materiel medical a bon nombre de centres de sante, ainsi que de medicaments. Comme consequence de ces interventions, la fourniture dequipement et de materiel medical a bon nombre de centres de sante, ainsi que de medicaments. Un echange intense au niveau international, particulierement americain. De nombreux specialistes, dans des domaines aussi divers que le segments anterieur, le glaucome, le segment posterieur, la plastie, lophtalmologie pediatrique, ont a la fois aidé a soigner des patients et partagé leurs connaissances avec nous. Un echange intense au niveau international, particulierement americain. De nombreux specialistes, dans des domaines aussi divers que le segments anterieur, le glaucome, le segment posterieur, la plastie, lophtalmologie pediatrique, ont a la fois aidé a soigner des patients et partagé leurs connaissances avec nous.

6 REALISATIOHS Lorganisation dune VISITE DEVALUATION des dommages causees par le dernier seisme Lorganisation dune VISITE DEVALUATION des dommages causees par le dernier seisme Plusieurs visites de TECHNICIENS ETRANGERS ( DONT UN DE LAMHE ) qui ont gracieusement mis leurs talents au service de nos cliniques pour LINSTALLATION ET LA REPARATION DAPPAREILS. Pendant leur sejour, ils ont entraine un technicien haitien. Plusieurs visites de TECHNICIENS ETRANGERS ( DONT UN DE LAMHE ) qui ont gracieusement mis leurs talents au service de nos cliniques pour LINSTALLATION ET LA REPARATION DAPPAREILS. Pendant leur sejour, ils ont entraine un technicien haitien. MERCI ISMAEL CORDEIRO ! MERCI ISMAEL CORDEIRO !

7 REALISATIONS OBTENTION DE 5 BOURSES DE SOUS SPECIALITE DR BEATRICE VALERIUS PEDIATRIE DR BEATRICE VALERIUS PEDIATRIE DR LUC ELDOR NOZIER PHACO DR LUC ELDOR NOZIER PHACO DR DON HERSHELSON NOEL POSTERIOR SEGMENT DR DON HERSHELSON NOEL POSTERIOR SEGMENT DR REGINE EDOUARD CATARACTE DR REGINE EDOUARD CATARACTE

8 REALISATIONS La vente dœuvres dart a lAuction de lAmerican Academy de Chicago Valeur estimative de $25000 La vente dœuvres dart a lAuction de lAmerican Academy de Chicago Valeur estimative de $25000 La creation dun SITE WEB La creation dun SITE WEB Linauguration dun LOCAL POUR LA SHO Linauguration dun LOCAL POUR LA SHO La mise a la disposition du public haitien, a linterieur de ce local, dun appareil de laser SLT La mise a la disposition du public haitien, a linterieur de ce local, dun appareil de laser SLT Lorganisation, a deux reprises, de seances dentrainement au maniement du laser SLT. Lorganisation, a deux reprises, de seances dentrainement au maniement du laser SLT. Equipement en divers appareils dont un typographe. Equipement en divers appareils dont un typographe.

9 REALISATIONS SIGNATURE DUN ACCORD HISTORIQUE AVEC MEDISHARE, LUNIVERSITE DE MIAMI ET LE CENTRE BERNARD MEWS. SIGNATURE DUN ACCORD HISTORIQUE AVEC MEDISHARE, LUNIVERSITE DE MIAMI ET LE CENTRE BERNARD MEWS. la Societe Haitienne dOphtalmologie a la responsabilite de la gestion du departement dOphtalmologie du centre, et toute linstrumentation est la propriete de notre societe, sous reserve de demeurer dans le centre la Societe Haitienne dOphtalmologie a la responsabilite de la gestion du departement dOphtalmologie du centre, et toute linstrumentation est la propriete de notre societe, sous reserve de demeurer dans le centre ACCORD SUSCEPTIBLE DETRE ELARGI AU SIGHT FIRST DU LIONS CLUB INT ACCORD SUSCEPTIBLE DETRE ELARGI AU SIGHT FIRST DU LIONS CLUB INT

10 REALISATIONS La signature historique dun accord avec la Alcon, et ceci, suite a differentes demarches, notamment, a la visite a Fort Worth, Texas, siege de la societe, du president de la SHO.. La signature historique dun accord avec la Alcon, et ceci, suite a differentes demarches, notamment, a la visite a Fort Worth, Texas, siege de la societe, du president de la SHO.. Pour la premiere fois dans notre pays, la plus importante agence ophtalmologique mondiale subordonne son assistance aux missions etrangeres a laccord de la Societe Medicale concernee,en loccurence de la Societe Haitienne dOphtalmologie. Pour la premiere fois dans notre pays, la plus importante agence ophtalmologique mondiale subordonne son assistance aux missions etrangeres a laccord de la Societe Medicale concernee,en loccurence de la Societe Haitienne dOphtalmologie.

11 QQ CONSEQUNCES DE LACCORD ALCON SHO BM A Plaisance, le chapitre du Nord a pu participer a une campagne medicale et chirurgicale, tout en ayant le privilege de dicter les regles dethique qui ont preside a cette campagne. A Plaisance, le chapitre du Nord a pu participer a une campagne medicale et chirurgicale, tout en ayant le privilege de dicter les regles dethique qui ont preside a cette campagne. A Ouanaminthe le dr Pierre Luc Dupuy participe a une autre campagne de soins oculaires A Ouanaminthe le dr Pierre Luc Dupuy participe a une autre campagne de soins oculaires A Thiotte, le dr Reynold Monsanto a eu le privilege de particper a une campagne chirurgicale et medicale. Le dr Monsanto jouera en outre un role de premier plan dans linstallation dun service ophtalmologique devant, pour la premier fois dans lhistoire de notre pays, desservir larrondissement de Belle-Anse ( tiers est du dept sud est ) A Thiotte, le dr Reynold Monsanto a eu le privilege de particper a une campagne chirurgicale et medicale. Le dr Monsanto jouera en outre un role de premier plan dans linstallation dun service ophtalmologique devant, pour la premier fois dans lhistoire de notre pays, desservir larrondissement de Belle-Anse ( tiers est du dept sud est )

12 QQ CONSEQUNCES DE LACCORD ALCON SHO BM A lArchaie, les drs Laguerre et Large ont, les samedi et dimanche ecoules, travaille avec une mission medicale financee par Alcon A lArchaie, les drs Laguerre et Large ont, les samedi et dimanche ecoules, travaille avec une mission medicale financee par Alcon Le dr Bruny Dessalines a opere des cas referes Le dr Bruny Dessalines a opere des cas referes Le centre Brenda Stafford a recu des cas chirurgicaux Le centre Brenda Stafford a recu des cas chirurgicaux Nous revenons de lile de la Gonave ( cas chirurgicaux laises pour le dr Brigitte Hudicourt. Nous revenons de lile de la Gonave ( cas chirurgicaux laises pour le dr Brigitte Hudicourt. ENFANTS ONT PU BENEFICIER DE SOINS CHIRURGIAUS ENFANTS ONT PU BENEFICIER DE SOINS CHIRURGIAUS LA CONFERENCE DAUJOURDHUI LA CONFERENCE DAUJOURDHUI VERITABLE COORDINATION DES EFFORTS VERITABLE COORDINATION DES EFFORTS

13 REALISATIONS MISE SUR PIED DU PROGRAMME CME ( CONTINUOUS EDUCATION ) AVEC UN DEBUT DE REALISATION AUX CAYES ( CHRIS CALVANO, P L DUPUY, ISABELLE ROMAIN MISE SUR PIED DU PROGRAMME CME ( CONTINUOUS EDUCATION ) AVEC UN DEBUT DE REALISATION AUX CAYES ( CHRIS CALVANO, P L DUPUY, ISABELLE ROMAIN PREMIERE PARTICIPATION EN DIRECT A UNE CONFERENCE INTERACTIVE SUR INTERNET A LUNIVERSTE QUISQUEYA PREMIERE PARTICIPATION EN DIRECT A UNE CONFERENCE INTERACTIVE SUR INTERNET A LUNIVERSTE QUISQUEYA MISE SUR PIED DU PROGRAMME COA ( CERTIFIED OPHTALMIC ASSISTANT ) CONFIE AU DR PIERRE YVES DECASTRO MISE SUR PIED DU PROGRAMME COA ( CERTIFIED OPHTALMIC ASSISTANT ) CONFIE AU DR PIERRE YVES DECASTRO LOBTENTION DE BOURSES DETUDE AUX USA POUR TROIS TECHNICIENS HAITIENS DANS LE DOMAINE DE LA REPARATION DEQUIPEMENTS MEDICAUX ET DE LA MAINTENANCE LOBTENTION DE BOURSES DETUDE AUX USA POUR TROIS TECHNICIENS HAITIENS DANS LE DOMAINE DE LA REPARATION DEQUIPEMENTS MEDICAUX ET DE LA MAINTENANCE

14 PRESENCE MEDIATIQUE PLUS DUN MILLIER DHEURES DANTENNE PLUS DUN MILLIER DHEURES DANTENNE AU CAP EMISSION AVEC DR CARMEL GUERRIER AU CAP EMISSION AVEC DR CARMEL GUERRIER AUX CAYES AVEC LEOLUDE VERNOT AUX CAYES AVEC LEOLUDE VERNOT A SAINT MARC AVEC DR BRUNY DESSSALINES A SAINT MARC AVEC DR BRUNY DESSSALINES ETC… ETC…

15 REALISATIONS TAUX DAFFILIATION QUASI 100 % TAUX DAFFILIATION QUASI 100 % QUESTION DU TRANSPORT : ACCORD HSO DIRECT RELIEF ALCON QUESTION DU TRANSPORT : ACCORD HSO DIRECT RELIEF ALCON RELATIONS DE TRAVAIL AVEC TOUTES LES ORGANISATIONS RESPECTABLES RELATIONS DE TRAVAIL AVEC TOUTES LES ORGANISATIONS RESPECTABLES PREUVE ECLATANTE DE LA CAPACITE ET DE LA VOLONTE DE LOPHTALOLOGIE A ETRE PRESENTE ! PREUVE ECLATANTE DE LA CAPACITE ET DE LA VOLONTE DE LOPHTALOLOGIE A ETRE PRESENTE !

16 REALISATIONS PARTICIPATION AU CONSEIL DE DIRECTION DU CNPC PARTICIPATION AU CONSEIL DE DIRECTION DU CNPC ORGANISATION A DEUX REPRISES DE LA JOURNEE MONDIALE DE LA VUE ORGANISATION A DEUX REPRISES DE LA JOURNEE MONDIALE DE LA VUE PARTICIPATION AU PROGRAMME ORBIS PARTICIPATION AU PROGRAMME ORBIS JOINT VENTURE AVEC BETTER WORK ET CX ROUGE INTALE ( JOURNEE AU PARC INDUTRIEL 460 CONSULTATIONS GRATUITES ) MERCI DR GLADIMIR ! JOINT VENTURE AVEC BETTER WORK ET CX ROUGE INTALE ( JOURNEE AU PARC INDUTRIEL 460 CONSULTATIONS GRATUITES ) MERCI DR GLADIMIR !

17 Merci a la precedente equipe de la SHO

18 REMERCIEMENTS A LANCIENNE EQUIPE DR BRIGITTE HUDICOURT VICE PRESIDENTE DR BRIGITTE HUDICOURT VICE PRESIDENTE DR PASCALE PELISSIER SECRETAIRE DR PASCALE PELISSIER SECRETAIRE DR FLORENCE BURR REYNAUD DR FLORENCE BURR REYNAUD DR NANCY MARTELLY GARNIER VICE TRESORIERE DR NANCY MARTELLY GARNIER VICE TRESORIERE DR CAROLE CADET COORDINATRICE DU COMITE SCIENTIFIQUE DR CAROLE CADET COORDINATRICE DU COMITE SCIENTIFIQUE

19 REMERCIEMENTS DR ALEXANDRA BUTEAU STACO RESPONSIBLE DE LA FORMATION CONTINUE DR ALEXANDRA BUTEAU STACO RESPONSIBLE DE LA FORMATION CONTINUE DR PIERRE YVES DECASTRO, RESPONSIBLE DU PROGRAMME DE LA FORMATION DES ASSISTANTS DR PIERRE YVES DECASTRO, RESPONSIBLE DU PROGRAMME DE LA FORMATION DES ASSISTANTS LES FILIALES DE PROVINCE LES FILIALES DE PROVINCE

20 REMERCIEMENTS GEORGES HUDICOURT GEORGES HUDICOURT LES AGENCES PHARMACEUTIQUES LES AGENCES PHARMACEUTIQUES PARTICULIEREMENT LA DISPROPHAR PARTICULIEREMENT LA DISPROPHAR AMERICAN ACADEMY OF OPHTALMOLOGY ( DR MIKE BRENNAN MILDRED OLIVIER, NATALIO IZQUIERDO ETC….) AMERICAN ACADEMY OF OPHTALMOLOGY ( DR MIKE BRENNAN MILDRED OLIVIER, NATALIO IZQUIERDO ETC….) LAST NOT BUT THE LEAST DON ! LAST NOT BUT THE LEAST DON !

21 UN MERCI TRES SPECIAL A IRIS MONDIAL ET A JEAN PIERRE TCHANG !!! ET A NOTRE FRERE DE COMBAT LE DR MICHEL PEAN UN MERCI TRES SPECIAL A IRIS MONDIAL ET A JEAN PIERRE TCHANG !!! ET A NOTRE FRERE DE COMBAT LE DR MICHEL PEAN

22 ENJEUX Situation Actuelle aveugles en Haiti aveugles en Haiti. 4000? de chirurgie oculaire par an 4000? de chirurgie oculaire par an 50 Ophtalmologues. 50 Ophtalmologues. 20 ophtalmologues qui opèrent. 20 ophtalmologues qui opèrent. 9 salles de chirurgie avec Microscope. 9 salles de chirurgie avec Microscope. 1 hôpital universitaire. 1 hôpital universitaire. 2 de Résidents en formation. 2 de Résidents en formation. Aucun technicien en ophtalmologie Aucun technicien en ophtalmologie 2 spécialistes sur les 10 spécialités 2 spécialistes sur les 10 spécialités 1Chirurgie du segment antérieur. 1Chirurgie du segment antérieur. 1Glaucome. 1Glaucome. Plastie Oculaire. Plastie Oculaire. Rétine. Rétine. Uvéite. Uvéite. Cornée. Cornée. Neuro-ophtalmologie. Neuro-ophtalmologie. Réfractive. Réfractive. Pédiatrie et Strabisme Pédiatrie et Strabisme Low Vision Low Vision

23 ENJEUX Nombre d ophtalmologues insuffisant. Nombre d ophtalmologues insuffisant. BON NOMBRE LAISSENT LE PAYS BON NOMBRE LAISSENT LE PAYS Nombre de salles de chirurgies insuffisant. Nombre de salles de chirurgies insuffisant. Nombre de sous spécialités insuffisant. Nombre de sous spécialités insuffisant. Nombre de techniciens en ophtalmologie possédant une formation INSIGNIFIANT Nombre de techniciens en ophtalmologie possédant une formation INSIGNIFIANT Nombre de centres de formation insuffisant. Nombre de centres de formation insuffisant.

24 ENJEUX HAITI A LE REVENU PER CAPITA LE PLUS FAIBLE DE LAMERIQUE HAITI A LE REVENU PER CAPITA LE PLUS FAIBLE DE LAMERIQUE LA PETITE FRANGE SOLVABLE EST COURTISEE PAR LA PETITE FRANGE SOLVABLE EST COURTISEE PAR UNE CONCURRANCE ETRANGERE SAUVAGE UNE CONCURRANCE ETRANGERE SAUVAGE LETRANGER QUI NE CHARGE PAS LETRANGER QUI NE CHARGE PAS LETRANGER QUI CHARGE LETRANGER QUI CHARGE

25 ENJEUX VU LA BAISSE DRASTIQUE DE LA CLIENTELE CHIRURGICALE, LA TRANCHE MEDICALE ET PARTICULIEREMENT REFRACTIVE NE PEUT ETRE NEGLIGEE VU LA BAISSE DRASTIQUE DE LA CLIENTELE CHIRURGICALE, LA TRANCHE MEDICALE ET PARTICULIEREMENT REFRACTIVE NE PEUT ETRE NEGLIGEE LA ENCORE LA CONCURRENCE EST SAUVAGE ET LEST DAVANTAGE CHAQUE JOUR. LA ENCORE LA CONCURRENCE EST SAUVAGE ET LEST DAVANTAGE CHAQUE JOUR.

26 ENJEUX QUI DECIDE DE LA POLITIQUE DE LA PREVENTION DE LA CECITE ? QUI DECIDE DE LA POLITIQUE DE LA PREVENTION DE LA CECITE ? CERTAINES DE CES POLITIQUES QUON VEUT IMPLANTER SANS CADRE LEGAL RISQUENT DANEANTIR LOPHTALMOLOGIE HAITIENNE CERTAINES DE CES POLITIQUES QUON VEUT IMPLANTER SANS CADRE LEGAL RISQUENT DANEANTIR LOPHTALMOLOGIE HAITIENNE DAUTRES RISQUENT DE COMPLIQUER LA PROPAGATION DE LA CECITE DAUTRES RISQUENT DE COMPLIQUER LA PROPAGATION DE LA CECITE

27 ENJEUX ABSECE DE CADRE LEGAL OU DAPPLICATION ABSENCE DE CADRE LEGAL : ON DECIDE DE LA VENUE DOPTOMETRISTES ET DE REFRACTIONISTES SANS CONNAITRE LES LIMITES DE LEURS ATTRIBUTIONS ABSENCE DE CADRE LEGAL : ON DECIDE DE LA VENUE DOPTOMETRISTES ET DE REFRACTIONISTES SANS CONNAITRE LES LIMITES DE LEURS ATTRIBUTIONS SUR QUELLES BASES EST ACCORDEE LAUTORISATION DEXERCER LA CONSULTATION EN HAITI ? SUR QUELLES BASES EST ACCORDEE LAUTORISATION DEXERCER LA CONSULTATION EN HAITI ? ABSENCE TOTALE DE COORDINATION ABSENCE TOTALE DE COORDINATION

28 LE PROBLEME DU GLAUCOME LE GLAUCOME TOUCHE ENTRE 7 ET 8 % DE LA POPULATION LE GLAUCOME TOUCHE ENTRE 7 ET 8 % DE LA POPULATION FACTEUR ENTIEREMENT IGNORE PAR NOS POLITIQUES FACTEUR ENTIEREMENT IGNORE PAR NOS POLITIQUES DES LUNETTES DISTRIBUEES SANS EXAMEN INDUISENT EN ERREUR DES LUNETTES DISTRIBUEES SANS EXAMEN INDUISENT EN ERREUR LE PROBLEME VISUEL HAITIEN NO 1 NEST PAS LES LUNETTES !!! LE PROBLEME VISUEL HAITIEN NO 1 NEST PAS LES LUNETTES !!!

29 NOTRE PROGRAMME LA FORMATION CONTINUE. LA FORMATION CONTINUE. MODELE DE LEXPERIENCE CAYENNE MODELE DE LEXPERIENCE CAYENNE INITIATION AU MANIEMENT DES INSTRUMENTS INITIATION AU MANIEMENT DES INSTRUMENTS RECYCLAGE DES OPHTALMOLOGUES AUX TECHNIQUES CHIRURGICALES RECYCLAGE DES OPHTALMOLOGUES AUX TECHNIQUES CHIRURGICALES INITIATION AU PHACO ET A LA SMALL INCISION INITIATION AU PHACO ET A LA SMALL INCISION PERFECTIONNEMENT EN REFRACTION PERFECTIONNEMENT EN REFRACTION

30 LACCREDITATION DABORD FORMALISATION : ETABLISSEMENT DUN SYSTEME DE CREDITS DABORD FORMALISATION : ETABLISSEMENT DUN SYSTEME DE CREDITS ENSUITE LA LEGALISATION ENSUITE LA LEGALISATION

31 CREATION ET AUGM DE SOUS SPECIALITES 2 EXISTENTES 2 EXISTENTES GLAUCOME : DR MIKE MINGRETTE GLAUCOME : DR MIKE MINGRETTE SEGMENT ANTERIEUR : DR PY DECASTRO SEGMENT ANTERIEUR : DR PY DECASTRO 2 FELLOWS 2 FELLOWS PEDIATRIE : BEATRICE VALERIUS PEDIATRIE : BEATRICE VALERIUS SEGMENT POSTERIEUR : DR DON HERSCHELON NOEL SEGMENT POSTERIEUR : DR DON HERSCHELON NOEL NECESSITE ENTRAINEMENT CONTINU NECESSITE ENTRAINEMENT CONTINU

32 SOUS SPECIALITES DAVANTAGE DE SPECIALISTES EN GLAUCOME DAVANTAGE DE SPECIALISTES EN GLAUCOME MAITRISE DE LA PHACO ET SMALL INCISION MAITRISE DE LA PHACO ET SMALL INCISION OPHTALMOLOGIE PLASTIQUE LACRYMALE ET ORBITAIRE OPHTALMOLOGIE PLASTIQUE LACRYMALE ET ORBITAIRE IMPORTANCE DE LA LOW VISION IMPORTANCE DE LA LOW VISION

33 PERMANENT REPARATION MAINTENANCE PERMANENT REPARATION MAINTENANCE ETABLISSENT DUN CALENDRIER DE VISITES ETABLISSENT DUN CALENDRIER DE VISITES ETABLISSEMENT DUN PROTOCOLE AVEC LES INSTITUTIONS ET LES MEDECINS ETABLISSEMENT DUN PROTOCOLE AVEC LES INSTITUTIONS ET LES MEDECINS INSERTION DE NOS BIO –TECHS INSERTION DE NOS BIO –TECHS ETABLISSEMENT DUNE SOURCE SURE DE RE=APPROVISIONNENT. ETABLISSEMENT DUNE SOURCE SURE DE RE=APPROVISIONNENT.

34 DEFENSE DE LETHIQUE DE NOTRE PROFESSION AU NIVEAU DU CNPC AU NIVEAU DU CNPC PRESENCE OBLIGATOIRE SHO AU CONSEIL DE DIRECTION PRESENCE OBLIGATOIRE SHO AU CONSEIL DE DIRECTION PROPOSITION DECASTRO : DROIT DE VETO DE LA SHO AU NIVEAU DE PROPOSITIONS DE POLITIQUES PROPOSITION DECASTRO : DROIT DE VETO DE LA SHO AU NIVEAU DE PROPOSITIONS DE POLITIQUES PROPOSITION DUN CADRE LEGAL POUR LES PARA MEDICAUX PROPOSITION DUN CADRE LEGAL POUR LES PARA MEDICAUX

35 DEFENSE DE LETHIQUE DE NOTRE PROFESSION PLUSIEURS ETAPES PLUSIEURS ETAPES MOU AVEC LES ORGANISATIONS ( EX ALCON ) MOU AVEC LES ORGANISATIONS ( EX ALCON ) MOU AVEC LE MSPP MOU AVEC LE MSPP LEGALISATION DE LA SHO LEGALISATION DE LA SHO IDEALEMENT A TRAVERS LORDRE DES MEDECINS IDEALEMENT A TRAVERS LORDRE DES MEDECINS SI CELA TARDE TROP, PAR UN PROCESSUS SEMBLABLE A LASSOCIATION MED DOMINICAINE SI CELA TARDE TROP, PAR UN PROCESSUS SEMBLABLE A LASSOCIATION MED DOMINICAINE

36 PROPOSITIONS DE LA SHO DE DONNER SON AVIS SUR LES DEMANDES DEXERCICE DES SOINS DES YEUX DE DONNER SON AVIS SUR LES DEMANDES DEXERCICE DES SOINS DES YEUX LETABLISSEMENT DE GUIDE LINES ( COMME CELUI DE LACCORD ALCON ) LETABLISSEMENT DE GUIDE LINES ( COMME CELUI DE LACCORD ALCON ) LOBLIGATION DUN EXAMEN MINIMUM POUR TOUT DON OU VENTE DE MEDICATION OPHTALMIQUE OU DE LUNETTES LOBLIGATION DUN EXAMEN MINIMUM POUR TOUT DON OU VENTE DE MEDICATION OPHTALMIQUE OU DE LUNETTES

37 PROPOSITIONS DE LOIS AU NIVEAU DE LETBLISSEMENT DETABLISSEMENTS DE SOINS DE SANTE EN HAITI AU NIVEAU DE LETBLISSEMENT DETABLISSEMENTS DE SOINS DE SANTE EN HAITI OBLIGATION DU DEPISTAGE SCOLAIRE OBLIGATION DU DEPISTAGE SCOLAIRE MESURES DE PROTECTION ET DE DEPISTAGE DANS LES USINES MESURES DE PROTECTION ET DE DEPISTAGE DANS LES USINES LOI SUR LES MEDIAS. LOI SUR LES MEDIAS. LOI SUR LE CERTIFICAT AUDIO VISUEL LOI SUR LE CERTIFICAT AUDIO VISUEL

38 RENFORCEMENT DE NOTRE WEB SITE DATA BASE DE TOUTES LES RESSOURCES DISPONIBLES DATA BASE DE TOUTES LES RESSOURCES DISPONIBLES AGENDA DE VISITE DES MISSIONS AGENDA DE VISITE DES MISSIONS GUIDE LINE POUR LAUTORISATION DEXERCER DES MISSIONS GUIDE LINE POUR LAUTORISATION DEXERCER DES MISSIONS AUBERGE POUR TOUTES LES INSTITUTIONS IMPLIQUEES A LA LUTTE CONTRE LA CECITE AUBERGE POUR TOUTES LES INSTITUTIONS IMPLIQUEES A LA LUTTE CONTRE LA CECITE

39 PROJETS DE LA SHO ETABLISSEMENT DUN CENTRE OPHTALMOLOGIQUE A LHOPITAL BERNARD MEWS ( COOPERATION HOP B MEWS MEDISHARE SIGHT FIRST AAO, CBM, CCB, ETC… ETABLISSEMENT DUN CENTRE OPHTALMOLOGIQUE A LHOPITAL BERNARD MEWS ( COOPERATION HOP B MEWS MEDISHARE SIGHT FIRST AAO, CBM, CCB, ETC… ETABLISSEMENT DUN CENTRE OPHTALMOLOGIQUE AUX GONAIVES ( SHO EBEN EZER SIGHT FIRST ) ETABLISSEMENT DUN CENTRE OPHTALMOLOGIQUE AUX GONAIVES ( SHO EBEN EZER SIGHT FIRST )

40 ET APRES ? LA PLUPART DES RESOLUTIONS PRISES DANS LES CONGRE EST OUBLIEE LE LENDEMAIN LA PLUPART DES RESOLUTIONS PRISES DANS LES CONGRE EST OUBLIEE LE LENDEMAIN AVEC LA SHO IL NEN SERA PAS DE MEME AVEC LA SHO IL NEN SERA PAS DE MEME UNE PROPOSITION SERA FAITE POUR LA VERIFICATION PENDANT UN AN DE LAPPLICATION DES RESOLUTIONS UNE PROPOSITION SERA FAITE POUR LA VERIFICATION PENDANT UN AN DE LAPPLICATION DES RESOLUTIONS

41 UN GRAND MERCI ! QUE DIEU BENISSE NOS EFFORTS POUR QUE LAN PROCHAIN ON SE RETROUVE AVEC QUE DIEU BENISSE NOS EFFORTS POUR QUE LAN PROCHAIN ON SE RETROUVE AVEC MOINS DAVEUGLES MOINS DAVEUGLES PLUS DESPOIR PLUS DESPOIR PLUS DE DIGNITE DANS LES PRATIQUES PLUS DE DIGNITE DANS LES PRATIQUES PLUS DE FORCE POUR MENER A BIEN LE COMBAT PLUS DE FORCE POUR MENER A BIEN LE COMBAT

42 ET QUE NOS YEUX SOUVRENT SUR UNE HAITI PLUS BELLE, PLUS DIGNE ET PLUS CONFORME AUX REVES DE NOS AIEUX !!!


Télécharger ppt "SOCIETE HAITIENNE DOPHTALMOLOGIE réalisations enjeux Dr. Frantz Large Président."

Présentations similaires


Annonces Google