La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Inondations en aval : quelles aides réelles peuvent fournir les zones humides en amont ? Dr Aurore Degré, Ir Catherine Sohier ULg Gembloux Agro-Bio Tech.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Inondations en aval : quelles aides réelles peuvent fournir les zones humides en amont ? Dr Aurore Degré, Ir Catherine Sohier ULg Gembloux Agro-Bio Tech."— Transcription de la présentation:

1 Inondations en aval : quelles aides réelles peuvent fournir les zones humides en amont ? Dr Aurore Degré, Ir Catherine Sohier ULg Gembloux Agro-Bio Tech Unité dHydrologie et Hydraulique agricole Journée européenne des Parcs Naturels – Eupen - 20 mai 2010

2 Hydrologie des bassins versants mm Affluents de la Meuse à Liège : Ourthe, Amblève et Vesdre Éléments clefs du bilan hydrologique : - météo, - sol et sous-sol, - pente, - occupation du sol, - mode de transfert des flux vers lexutoire leviers de la limitation des inondations en aval (ruissellement direct)

3 Quattend-on dune zone de rétention? Une année calendrier En termes hydrologique, la rétention à lamont consiste en une limitation des pics de crue sous un seuil admissible en aval (qui conduit à des dommages acceptables) Besoin dun volume de stockage disponible pendant le pic de crue Besoin dune vidange après le passage du pic Débit à lexutoire (m³/s)

4 Source : C. Wastiaux Létat dhumidité de la tourbière au moment de la pluie détermine sa capacité de rétention. La tourbière intacte est en équilibre avec la nappe affleurante. La rétention deau est très élevée, il y a peu de volume de stockage disponible. La tourbière dégradée voit son degré dhumidité varier en surface. La rétention deau varie également et périodiquement un volume de stockage limité peut être disponible Tourbe « vraie »Tourbe dégradéeArgile blanche Les zones humides peuvent elles remplir cette fonction de rétention? Lexemple des tourbières Source S Dautrebande

5 Observation des stockages disponibles et écoulements observés – 2 mois en fin dété Source C Wastiaux Les précipitations nentrainent pas de débit à lexutoire lorsque le niveau de la nappe est bas au début de la pluie. Les précipitations entrainent un débit à lexutoire quand la nappe affleure

6 Evolution temporelle du stockage disponible dans une tourbière vraie – modélisation sur 30 ans Été 1976

7 Les zones humides peuvent elles remplir cette fonction de rétention? Lexemple des wetlands Zone où le facteur dominant est un excès deau qui influence tant la nature du profil pédologique que la phytosociologie et la faune en présence. Elle consiste en une zone de continuum où les écosystèmes aquatique et terrestre sintègrent. Cowardin et al. (1979) Le terme « wetland » ou « zone humide » inclut une large variété de zones de transition où des écosystèmes terrestres et aquatiques sinterpénètrent. Elles sont connues selon les régions et selon les intérêts de chacun sous différentes appellations. Wetland construit Wetland restauré

8 Les zones humides peuvent elles remplir cette fonction de rétention? Lexemple des wetlands Wetland sans rôle de rétention Wetland dimensionné pour une rétention « full spectre » de pluies de projet Débit de crue Intensité de la pluie Source : Wulliman J. et al, Peak flow control for a full spectrum of design storms. Novatech 2007; Dimensionnées ou aménagées à cette fin, les zones humides peuvent limiter les pics de crue produits localement.

9 Effet de la restauration des zones humides à léchelle du bassin versant Le dimensionnement ET la répartition spatiale des zones humides dans un grand bassin versant sont nécessaires pour obtenir un effet significatif en aval

10 Conclusions Au site même de rétention, la modification du bilan hydrologique varie selon les types de zone humide et peut limiter les pointes de crue à lorigine des dommages en aval –Si une période sèche a précédé et a libéré une partie du volume de stockage –Si un aménagement approprié permet un stockage supplémentaire –Contre exemple : tourbières intactes en équilibre avec nappe affleurante A léchelle du bassin versant, limportance relative des zones humides est déterminante pour quantifier la transposition de leur effet éventuel en aval

11 Présentation du site de suivi AMICE Afin de générer une donnée chiffrée pour des fonds de vallée humide, un suivi a été mis en place dans le cadre du projet européen AMICE par la DGARNE et lasbl Riou en collaboration avec GxABT. 2 BV voisins en tête dAmblève, lun comprenant une zone de vallée humide, lautre boisé. Mesures météo et limnigraphiques

12 Unité dHydrologie et Hydraulique agricole Gembloux Agro-Bio Tech, ULg


Télécharger ppt "Inondations en aval : quelles aides réelles peuvent fournir les zones humides en amont ? Dr Aurore Degré, Ir Catherine Sohier ULg Gembloux Agro-Bio Tech."

Présentations similaires


Annonces Google