La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

-Introduction. -Problématique. -Objectif du projet. a)-Hypothèse 01: o -Le territoire géophysique et son évolution à travers lhistoire. b)-Hypothèse 02:

Présentations similaires


Présentation au sujet: "-Introduction. -Problématique. -Objectif du projet. a)-Hypothèse 01: o -Le territoire géophysique et son évolution à travers lhistoire. b)-Hypothèse 02:"— Transcription de la présentation:

1 -Introduction. -Problématique. -Objectif du projet. a)-Hypothèse 01: o -Le territoire géophysique et son évolution à travers lhistoire. b)-Hypothèse 02: o - Le territoire socioculturel. -Conclusion.

2 Le territoire est un agencement de ressources matérielles et symboliques capable de structurer les conditions pratiques de l existence dun individu ou dun collectif sociale et dinformer en retour cet individu ou ce collectif sur sa propre identité.

3 quelles sont les limites territoriales de la ville de Bejaia? Objectif du projet: Délimitation du territoire géographique et socioculturel de Bejaia.

4 présentation du territoire géophysique de Bejaia :

5 Bejaia à l échelle internationale: située au nord-est de la cote algérienne à 230 Km de la capitale Alger, Bejaia se donne sur le bassin de la méditerrané, ce qui favorise les échanges culturels et commerciaux et fait de cette ville un pole assez Important à l échèle internationale.

6 Située dans le tell oriental, Bejaia est marquée essentiellement par un paysage rocheux et montagneux qui dépasse 85% de sa superficie totale. Elle constitue une zone de contact entre trois chaînes montagneuses importantes : Le massif des « Bibans » au sud, le massif des « Babors » à lEst et à louest le massif du « Djurdjura »qui définie une ligne de Crète (principale) qui détermine un dedans et un dehors, elle continue jusquau mont « Gouraya » qui se noie en suite dans la mer. Au Nord, Bejaia est bordée dune pleine côtière environnant les cent (100) kilomètres.

7 La wilaya sétend sur une superficie de 3261,26 km 2, elle comprend 52 communes regroupées dans 19 daïras. Les limites de la wilaya sont : -La wilaya de Jijel à lEst. -La wilaya de Tizi-Ouzou à lOuest. -La wilaya de Bordj Bou Arreridj au Sud. -La wilaya de Sétif au Sud-est. -La wilaya de Bouira au Sud-ouest.

8 La commune de Bejaia est délimitée par : -La commune de Toudja au Nord Ouest. - La commune de Tala hamza au Sud et au Sud Ouest. - La commune dOued Ghir au Sud et Sud Est. - La commune de Boukhlifa au Sud.

9 Située dans le tell oriental, Bejaia est marquée essentiellement par un paysage rocheux et montagneux qui dépasse 85% de sa superficie totale. Elle constitue une zone de contact entre trois chaînes montagneuses importantes : Le massif des « Bibans » au sud, le massif des « Babors » à lEst et à louest le massif du « Djurdjura »qui définie une ligne de Crète (principale) qui détermine un dedans et un dehors, elle continue jusquau mont « Gouraya » qui se noie en suite dans la mer. Au Nord, Bejaia est bordée dune pleine côtière environnant les cent (100) kilomètres.

10 Le Golf de Bejaia sur le bord duquel la Ville sélève en amphithéâtre, offre laspect dune plaine entourée dun rideau de montagnes. Elle occupe une superficie de 120,22 Km² dont : Les montagnes : 60%. La plaine : 30%. Collines-piémonts : 10%. Le Golf de la ville de Bejaia sétend sur plus de 8 Km. Mont Boukhantouche Mont Gouraya Mont sidi boudrahem la Soummam Mont Babours

11 206 m 300 m260m 600 m

12 La ville de Bejaia est desservie par des réseaux routier et ferroviaire, ainsi que par des équipements tels quun aéroport, une gare routière et une gare maritime, nécessaire au bon fonctionnement de cette dernière.

13

14 Ce réseau routier est défini par des parcours territoriaux pérenne à travers lhistoire et ayant comme moteur principal, le relief: La RN 24 reliant Bejaia à Alger route côtière qui reprend un ancien chemin phénicien. La RN 12 reliant Bejaia à Alger passant par Tizi Ouzou sur 133km. La RN 26 reliant Bejaia avec Mechdellah rejoignant la RN 05 menant vers Alger en passant par Bouira et vers Sétif par Bordj Bouriridj. Reprise dun ancien parcours romain, limité par le piémont du Djurdjura et Oued Soummam sur 99km.

15 La RN 09 reliant Bejaia à Sétif le long de la côte Est jusquà Souk-El- Thenine où elle rejoint la RN43 qui la longe la mer méditerranée jusquà Jijel. Reprise dun ancien parcours français creuser dans la falaise sur 111km. Existence dun chemin de fer qui relie la ville à Béni Mansseur, qui articule entre lEst et lOuest du pays. La présence du port, de laéroport et de la voie ferrée, a fait delle une plaque tournante vers les différentes régions du pays.

16 Le territoire socioculturel et son évolution à travers lhistoire

17 La ville évoluant aux rythmes de son relief, a connu une période de stratification importante qui a vu un défilé de plusieurs civilisations. Ces dernières ont toutes apportés une contribution au processus de sa formation. Cette succession de manières de faire la ville s'est structurée par un passage déductif, d'une époque à une autre, Mettant en valeur des éléments récurrents qui se traduisent souvent par des concepts opératoires.

18 Occupation du site par un Comptoir commercial, Phénicien : « 7 ème - 1 er s. Av JC » : Présence des caps protecteurs

19 La création dune ville sur le site.

20 Mont Gouraya Le choix du site dimplantation de la ville Romaine était fondé sur les potentiels quoffre cette structure naturelle : salubre non marécageuse, protégé naturellement des vents par le mont Gouraya et permettant le déchargement et le chargement des marchandises.

21 Stratification et croissance de la ville.

22 Mont Gouraya Changement des limites territoriales due à la croissance de la ville. Limportance des parcoures dépend de ce quils mettent en relation. Leurs tracés et lemplacement des édifices importants sont déterminer par le relief.

23 Stratification et décroissance de la ville

24 Mont Gouraya. Changement des limites territoriales due à la décroissance de la ville. La ville se dote de nouvelles limites, avec une pérennité des concepts.

25 Bejaia à lépoque Turque: (La Médina) Stratification à lintérieure des remparts.

26 Les limites territoriales nont pas changé. Les voies de circulation intra-muros sont fortement hiérarchisées entre les parcours principaux, qui définissent à leurs intersections des moments importants formant ainsi un centre urbain autour duquel la ville sorganise, et dans lequel se localise le marché, des rues secondaires comme dessertes des quartiers et enfin les ruelles ou impasses qui desservent les habitations. Mont Gouraya

27

28 Actions entreprise par larmé française: - installation à lintérieur des remparts. - expropriation des autochtones de leurs biens. - reconversions fonctionnelles et occupation des élément structurants de la médina.

29 Les autochtones de la ville assistèrent impuissant à un changement radical, dans leurs mode de vie, autrefois organisé et centralisé autour des deux fonctions spirituelle et économique, qui formait le cœur de la médina musulmane, leurs quartiers devint condensés par lentassement de la population. Ce qui provoqua une perte éminente de leurs homogénéités.

30

31 1- destruction des remparts et 1éres croissances de la ville ( ) :

32 - Persistance de la notion de seuil, mais avec une nouvelle matérialisation ou concrétisation, elle passe des portes aux places. - La limite de la ville devient articulation après le franchissement de ces limites, (Le rempart devient axes darticulations, loued Abazaz donne le tracé du prolongement du boulevard Clémenceau). - Lextension sest faite par franchissement des limites et densification du tissu existant. - La croissance est dictée et conditionnée par la topographie. - Le tracé agricole détermine le tracé urbain et sa subdivision donne naissance à lîlot. Lurbanisation se fait de lextérieur vers lintérieur. Le seuil de la ville ce déplace en suivant ça croissance (place du square). - le chemin de fer forme une barrière de croissance en lui donnant une direction.

33 Le territoire géophysique déterminé par les données naturelles du site et celui socioculturelle que dominent une civilisation, ne peuvent pas se décomposer et être analysés indépendamment lun de lautre car chaque facteur a son influence sur lautre et a partir dun certain moment de lhistoire on parle de limite et aspect de la ville qui sévoluent en parallèle.

34 ON VOUS REMERCIE POUR VOTRE ATTENTION END


Télécharger ppt "-Introduction. -Problématique. -Objectif du projet. a)-Hypothèse 01: o -Le territoire géophysique et son évolution à travers lhistoire. b)-Hypothèse 02:"

Présentations similaires


Annonces Google