La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mohamed Férid HERELLI Directeur Général du CETIME 07 Avril 2009 Consultation Nationale sur la Productivité

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mohamed Férid HERELLI Directeur Général du CETIME 07 Avril 2009 Consultation Nationale sur la Productivité"— Transcription de la présentation:

1

2 Mohamed Férid HERELLI Directeur Général du CETIME 07 Avril 2009 Consultation Nationale sur la Productivité

3 Situation de la Maintenance dans lIndustrie et les Services 1. RAPPEL : La fonction Maintenance concerne lensemble des activités et moyens nécessaires pour assurer et maintenir au moindre coût la disponibilité optimale des équipements de production de lentreprise. La Maintenance ne se limite donc pas aux tâches techniques dentretien et de dépannage déquipements de toutes sortes mais comprend aussi les fonctions, dorganisation, de gestion et de méthodes La gestion de la maintenance permet de fournir les données suivantes : Les coûts dintervention par période (mois, année…) Les différents ratios économiques et techniques Lefficacité du personnel affecté à la Maintenance Le suivi du budget dinvestissement en Maintenance La formation et le perfectionnement du personnel Le CETIME 2

4 Les méthodes de Maintenance traitent de laspect technique des Interventions à savoir : la préparation et définition des modes opératoires, le calcul des temps dintervention la définition des types de Maintenance la constitution et la gestion des dossiers machines Les trois principales organisations de Maintenance pratiquées dans les PME/PMI sont : La Maintenance intégrée complètement au sein de lentreprise : lentreprise est autonome grâce à ses propres moyens humains et matériels. 3 Le CETIME

5 La Maintenance dite mixte : lentreprise assure par ses propres moyens une partie des travaux de Maintenance « importants ou vitaux », le reste tel que lentretien,le nettoyage, larrêt annuel, la rénovation ou la fabrication de pièces de rechange est confiée à la sous-traitance. Ce cas représente la majorité des types dorganisation de la maintenance des entreprises. La Maintenance en sous-traitance totale : lentreprise externalise la totalité de sa fonction Maintenance à des tiers pour se consacrer à sa principale vocation et à son produit de base. Ce type dorganisation est récent et concerne notamment, les hôteliers, les collectivités et certaines grandes entreprises publiques, … 4 Le CETIME

6 Plusieurs actions ont été menées particulièrement par les pouvoirs publics, les organismes et les entreprises en faveur du développement de la Maintenance,il sagit notamment de : La promulgation de la loi N° du portant code dincitation aux investissements qui a classé les activités de services Maintenance éligibles aux avantages du code. LAudit Maintenance La Maintenance des équipements et des installations La Rénovation et le reconditionnement des pièces de matériels industriels et non industriels Le Rebobinage et entretien de moteurs électriques La Réparation dappareils électriques, électroniques,… La création de différents mécanismes de promotion qui financent des actions de développement de la fonction maintenance dans les entreprises (Recherche- Développement, Assistance technique) 5 Le CETIME 2. Les Actions Réalisées :

7 La prise en charge dune partie ou de la totalité des frais engagés par les entreprises pour la formation ou le perfectionnement du personnel en Maintenance La création au sein du CETIME (depuis 1990) dune Unité spécialisée en Maintenance Industrielle chargée de la promotion des techniques de Maintenance, de lassistance technique et de la formation spécialisée dans la maintenance (GMAO,automates programmables etc…). Lorganisation de plusieurs salons de Maintenance et de pièces de rechange exemple : le SAPRI organisé par le CETIME à un rythme biennal dont lobjectif est de sensibiliser largement les responsables dentreprises sur lintérêt à la Maintenance et notamment à lintégration locale (fabrication et intégration locale aux moindres coûts des pièces de rechange).Il regroupe les donneurs dordres et les PME spécialisées pour identifier directement les besoins et connaître les potentialités existantes. 6 Le CETIME

8 La création de Centres sectoriels spécialisés en Maintenance tels que : - CETMBH : Centre dEtudes Techniques et de Maintenance Biomédicale et Hospitalière (Santé) - Centre de Maintenance du Ministère de lintérieur - Centre National de Maintenance du Ministère de lÉducation Nationale et de la Formation professionnelle - Direction de la Maintenance du Ministère de lÉquipement et de lHabitat La création de filières Maintenance au sein des Écoles dingénieurs, de lINSAT, et de Centres de formation spécialisés (Nabeul, El Ouardia). Lorganisation chaque année de plusieurs forums et séminaires de sensibilisation et dinformation sur lévolution technico-économique de la Maintenance 7 Le CETIME

9 Lanalyse des structures de maintenance effectuée auprès des entreprises de différents secteurs dactivités a permis de recenser les principales faiblesses suivantes : Absence de stratégie et de politique Maintenance au sein des Entreprises : Insuffisance des moyens financiers affectés aux investissements de Maintenance Impact limité des actions de Maintenance engagées par lentreprise sur sa Productivité Techniques de Maintenance : Peu dévolution technologique dans les interventions (méthodes). Suivi non rigoureux des consommations de pièces de rechange et de leur approvisionnement. Pratique des techniques de Maintenance Préventive peu développée. 8 Le CETIME 3. Les Actions à Améliorer :

10 Coûts de la Maintenance : Méconnaissance des coûts de la Maintenance (par unité, équipement...) Mauvaise gestion des pannes et des coûts dindisponibilité Effectifs Maintenance : Sureffectif des équipes de Maintenance Nombre douvriers élevés par rapport à leffectif. Faible taux dencadrement. Formation : Le suivi de limpact des actions de formation sur la productivité nest pas assuré. Les budgets formation sont souvent faibles par rapport aux autres rubriques budgétisées. Absence dactualisation des besoins réels en perfectionnement et en formation continue du Personnel Absence dun système dhabilitation des spécialistes en Maintenance. 9 Le CETIME

11 Les sociétés de services qui exercent dans la maintenance sont très nombreuses et couvrent plusieurs spécialités. Elles sont vitales notamment en automatisme, informatique industrielle et électronique. Toutefois les (PME en majorité) qui sont estimés à 300 sont aussi vulnérables et ont des faiblesses que nous résumons ci-après : un nombre important dentre eux opère dans les métiers de la Mécanique, Électrique, Chaudronnerie, Soudage, mais pas assez dans les secteurs : Santé, Électronique, Matériel de Transport, climatisation, … Les sociétés de services en Maintenance sont généralement des PME situées dans les Grandes Régions : (Tunis, Sfax, Sousse, Bizerte) et pas assez développées à lintérieur du pays. 10 Le CETIME

12 Les relations avec les donneurs dordres sont souvent mal définies et sujet de contestations de part et dautre. Les accréditations ou homologations des sociétés spécialisées notamment dans les domaines sensibles de sécurité, environnement etc,… sont limitées. Lexport des services est peu développé à cause du morcellement des moyens humains et du faible niveau de partenariat de nos entreprises avec des homologues internationaux. 11 Le CETIME

13 12 Le CETIME 4. Données Statistiques :

14 Année PIB (aux prix du marché) Importations des biens & services Unité : Million de dinars Source : Institut National de la Statistique (INS) PIB/Importations des Biens et Services 13 Le CETIME

15 Transport 4022,164930,266258,84 IME 1259,61460,22201,8 Agriculture 653,641262,561519,12 Autres industries manufacturières 862,35955,111148,79 Santé 234,5366,1408,5 Les Importations des PRI 14 Le CETIME Unité : Million de dinars

16 Les perspectives de développement des activités Maintenance sont importantes comme lattestent les données suivantes : Le chiffre daffaires annuel de la Maintenance en Tunisie est important, il se situe autour de 1900 Millions de DT, son évolution annuelle est assez significative La consommation des pièces de rechange représente 55% environ des dépenses Maintenance des entreprises. Ces Pièces sont en grande partie importées (Europe, Asie…), la concurrence est vive entre limportation et la fabrication locale notamment au niveau du coût et de la qualité ; toutefois la proximité et les délais sont favorables aux fournisseurs locaux. Leffectif moyen des services de Maintenance par entreprise (tous secteurs confondus) sélève à 10% environ. Ce ratio est jugé élevé par rapport à celui des entreprises européennes situées entre 5 et 6%. 15 Le CETIME 5. Développement et Perspectives

17 16 Le CETIME LA TPM - (Total Productive Maintenance )

18 17 Le CETIME

19 18 Le CETIME

20 6. Conclusion : Les faiblesses majeures constatées se situent au niveau de : la gestion de la maintenance la sous-traitance (fabrication locale des pièces de rechange) lutilisation rationnelle des structures de conseils, et dappuis à la Maintenance La création et le développement de PME spécialisées en services Techniques de Maintenance dotés de ressources humaines compétentes (Télémaintenance dans les services de santé). Labsence détudes spécifiques liées aux activités détudes, et de services en Maintenance. 19 Le CETIME

21 Les centres de formation professionnelle et les ISET sont les principaux fournisseurs de techniciens. Ces ressources humaines en majorité des Jeunes diplômés manquent souvent dexpérience, condition indispensable de réussite en maintenance (doù lurgence dadapter en continu les programmes de formation continue et dintroduire les nouvelles technologies ) La nécessité délaborer une étude stratégique de la maintenance et de ses perspectives à lhorizon 2016en tenant compte des futurs Mega-projets. Il existe un potentiel damélioration important qui peut être exploité au profit de la compétitivité des entreprises. 20 Le CETIME

22


Télécharger ppt "Mohamed Férid HERELLI Directeur Général du CETIME 07 Avril 2009 Consultation Nationale sur la Productivité"

Présentations similaires


Annonces Google