La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Des nouvelles substances psycho- actives en Belgique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Des nouvelles substances psycho- actives en Belgique."— Transcription de la présentation:

1 Des nouvelles substances psycho- actives en Belgique

2 Définitions Les drogues illégales classiques (cocaïne, (meth)amphétamine, héroïne, LSD, cannabis, …) Designer drugs drogues de synthèse (eg. années 80: MDMA) Smart drugs eg. « herbal ecstacy » (années 90) Aujourdhui: Nouvelles substances psychoactives (NPS) / legal highs Adaptations sur la structure chimique de base, spécifiquement pour contourner la législation

3 1. Introduction: Consommation de drogues en Belgique

4 Usage de drogues illégales en Belgique: la population générale Source: Gisle L, La consommation de drogues illégales (Enquête de santé Belgique, 2008) Consommation de drogues illégales: Le cannabis reste le plus populaire Usage cocaïne/ecstasy/amphétamine: le plus élevé chez les ans Usage dhéroïne = faible (0.1 – 0.4%)

5 2. Nouvelles substances psychoactives (NPS)

6 Nouvelles drogues psychoactives: définitions Différents termes: legal highs, designer drugs, smart drugs, sels de bain, spice, K2, research chemicals, … nouvelles substances psychoactives (NPS) (contrairement aux drogues classiques telles que la cocaïne, lhéroïne, …) Spécialement conçues pour contourner la législation Essayent dêtre une alternative légale au MDMA, à la cocaïne, au cannabis, … Vendues comme à usage non-humain, stratégie de marketing! Nouvelles substances: pas encore évaluées scientifiquement effets secondaires, toxicité à long terme = inconnus Lutilisateur est lui-même lanimal de laboratoire!!

7 Nouvelles drogues de synthèse en Belgique Source: BEWSD database, 2013 Chaque année, plus de nouvelles substances psychoactives détectées: 43 nouvelles substances psychoactives en Belgique en NPS en 2012!

8 Nouvelles substances psychoactives en Belgique Source: BEWSD, National report EMCDDA, grands groupes: Cannabinoïdes synthétiques, appelés mélange dépices (Spice): vendus comme alternatives légales pour le cannabis; mais!: effet psychoactif beaucoup plus fort que le cannabis « naturel » Cathinones synthétiques et dérivés damphétamines (sels de bain): vendus comme alternatives légales pour le MDMA, les amphétamines, … mais!: effets secondaires/interactions avec des autres drogues/médicaments inconnus!! (e.g. la 4-méthylamphétamine: interaction avec lamphétamine a causé 6 morts en Belgique) Problème: beaucoup de ces substances ne sont pas (encore) illégales! Vente libre sur linternet, dans des smart shops, … Lapparition de ces substances en Belgique est suivie par le Belgian Early Warning System on Drugs (BEWSD)

9 Nouvelles substances psychoactives: exemples Emballages attractifs (stratégie de marketing) Lattention est portée sur le caractère légal Les produits ne sont pas innocents, même dangereux! Cannabinoïdes de synthèse Cathinones/sels de bain

10 Usage de drogues en Belgique: milieu festif Le cannabis, ecstacy et cocaïne sont très populaires Lusage des smartdrugs/nouvelles substances psychoactives (NPS) = limité! Prévalence plus élevée dans les milieux festifs: 7 % ont consommé au moins 1 fois des smartdrugs/NPS

11 Lusage des nouvelles substances psychoactives en Belgique Tranche d'âge: ans Résultat: 4% des jeunes en Belgique ont déjà utilisé un « NPS » << la moyenne européenne (4.8%) Dans lUE: Surtout des jeunes plus vieux (19-24 ans) Ces substances sont obtenues via des amis (73.3%), dans un smart shop (17.2%). Une minorité a obtenu ces produits dans un club ou à une fête (11%). Source: Flash Eurobarometer 2011

12 3. Législation autour des nouvelles substances psychoactives en Belgique

13 Législation: actualisation continue Liste nominative (AR réglementant certaines substances psychotropes, 1998) Toutes les substances rapportées dans cette liste sont contrôlées Les nouvelles substances psychoactives (NPS) ne sont pas inclues législation en adaptation constante: 1999: 4-MTA 2002: PMMA, 2C-B 2004: BZP, Salvorine A, TMA-2, TFMPP, 2C-I, 2C-T-2, 2C-T : Salvia divinorum, khat, o/m/p-CPP 2010: Méphédrone 2011: Dérivés de Fentanyl, 7 cannabinoïdes synthétiques, 6 cathinones 2013: methylamphétamine, fluoro-amphétamine, 4 cannabinoïdes synthétiques Vu la grande affluence des NPS Une nouvelle approche législative simpose!

14 Mesures de politique et initiatives législatives Conférence Interministérielle Drogues 15 mai 2012 Approbation note stratégique « Legal Highs » Trois volets: * Mise à jour législation Drogues * Développement des stratégies de prévention * Développement daide adapté Conseil des ministres 26 april 2013 Approbation avant-projet de loi modifiant la loi Drogues Classification générique pour les nouvelles substances psychoactives. Conséquence: la structure chimique de base NPS + toutes les modifications possibles seront contrôlées Résultats: * plus de mise à jour AR 1998 nécessaire * nouvelles substances psychoactives seront contrôlées, même avant leur apparition sur le marché belge

15 Mesures de politique et initiatives législatives Communication obligatoire et immédiate des analyses laboratoires des nouvelles substances psychoactives vers le BEWSD, même si lanalyse est faite dans le cadre dune instruction judiciaire ou dune enquête judiciaire L'incrimination des actes préparatoires dans la production des drogues L'ajout de circonstances aggravantes d'association pour les infractions commisses en matière de législation sur les précurseurs L'obligation de destruction des substances illicites, matières premières et matériel ayant servi ou destiné à la production de drogues

16 4. Early Warning System Drugs en Belgique

17 Belgian Early Warning System Drugs (BEWSD): Les objectifs 1. Détection rapide des nouvelles substances psycho- actives (NPS) en Belgique 2. Suivi de la composition des drogues illégales connues (héroïne, cocaïne, MDMA, …) 3. Suivi des tendances dangereuses dans la composition des pilules/poudres 4. Jugement de limpact/du risque des nouvelles substances psychoactives pour la population (symptômes, effets indésirables, danger pour la santé publique, …) 5. Recommandations politiques et mesures de prévention

18 Réseau BEWSD:

19 Communication par le BEWSD Les nouvelles substances + les drogues classiques à hauts- risques (e.g. des tablettes MDMA fortement dosées) Communication vers le réseau professionnel (prévention, services durgences, police, SPF, …) Évaluation des risques: sil y a un réel danger pour la santé publique, cela doit bien être communiqué à la population via les medias (cas 4-methylamphétamine: 6 morts après lusage du speed contaminé, ) Informer le grand public peut être contreproductif (généralement, les NPS sont encore légales…)

20 5. Etudes de cas

21 Case-study 1: Krokodil Octobre 2011

22 Case-study 1: Krokodil Notifications dans la presse : Nouvelle drogue très dangereuse A ce moment (octobre 2011): légale en Belgique Le «Krokodil » avance vers la Belgique! Peu de faits : krokodil: home-made désomorphine (dérivé dopiacés), préparé par lutilisateur utilisant des médicaments sans prescription (avec acide sulfurique nécrose de tissus) Situation réelle : Problème uniquement en Russie La drogue nest pas présente en Belgique Même pas présente en Europe (contradiction couverture dans la presse) Seulement des « rumeurs » !!

23 Case-study 2: « Spice » Les services douaniers saisissent régulièrement des grandes quantités des cannabinoïdes de synthèse (plusieurs kilogrammes) Origine: la Chine Le destinataire est un résident belge En Belgique: Réception des produits chimiques venant de la Chine Mélange des produits chimiques avec des herbes Emballage Exportation

24 Case-study 2: « Spice » 1. Achat des matières premières en Chine 2. Mélange des produits chimiques avec des herbes non psychoactives 3. Séchage du mélange4. Emballage

25 Case-study 2: « Spice » Site web producteur: Les produits sont vendus en Europe Pas tellement pour consommation en Belgique, plutôt exportation Revenu: euros Activité légale…

26 Contact: BEWSD: Peter Blanckaert, ; SPF Santé publique: Kurt Doms, ;


Télécharger ppt "Des nouvelles substances psycho- actives en Belgique."

Présentations similaires


Annonces Google