La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La voie du Vedanta OBJECTIVITÉ, DISCERNEMENT & SAGACITÉ Avec Surya Tahora Bruxelles, 24-25 Mai 2013 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La voie du Vedanta OBJECTIVITÉ, DISCERNEMENT & SAGACITÉ Avec Surya Tahora Bruxelles, 24-25 Mai 2013 1."— Transcription de la présentation:

1 La voie du Vedanta OBJECTIVITÉ, DISCERNEMENT & SAGACITÉ Avec Surya Tahora Bruxelles, Mai

2 2 …poursuis la connaissance de lUn et du Soi qui est enseignée par les Védas, dont la compassion est plus grande que celle que mille mères et pères réunis. LUpanishad, telle une mère, dit avec toute sa compassion que ce sujet ne doit pas être négligé car ce qui doit être connu peut être compris par un personne subtile à lesprit raffiné. Un changement de paradigme Basé sur la Philosophie Indienne

3 5 MODULES BASÉS SUR 5 RÉALITÉS RÉALITÉ 1: Tout ce qui est ici est interconnecté au sein dun grand tout RÉALITÉ 2: Il y a un ordre du dharma, une matrice universelle de valeurs éthiques qui forme la base des interactions humaines RÉALITÉ 3: Le résultat des actions est gouverné par des lois de cause à effet RÉALITÉ 4: Nous sommes capables de devenir plus objectifs y compris dans notre relations avec les autres RÉALITÉ 5: Nous pouvons découvrir une dimension plus profonde et centrée de nous-même 3

4 RÉALITÉ 1 : TOUT EST INTERCONNECTÉ 4

5 Nous faisons partie dun yajna cosmique, un tout, un système dinterdépendance où chaque partie influence les autres: une écologie de linter-relation Svadharma: Bien que nous ne soyons quune partie de ce vaste et complexe éco-sytème, nos actions comptent. La clé est de définir notre sphère dinfluence Loka sangraha : Puisque nous dépendons de tant de personnes et de forces pour notre existence, il nous revient dapprendre à devenir des contributeurs et non pas seulement un bénficiaire, un preneur ou un consommateur. 5

6 6 IMPACT SUR LES DIFFERENTES PARTIES PRENANTES Vous êtes directeur dachats dans une société qui possède des critères environnementaux dans la sélection de ses forunisseurs.Les critères environnemtaux ont un poids de 10% tandis que le rpix compte pour 40%. Vous êtes impliqués dans un appel doffres où loption la plus économique est la plus destructrice en termes denvironnement. Cela a été difficile de faire accepter par le management dinclure des critères environnementaux dans la sélection des fournisseurs. Que faites-vous ? A) Choisir le meilleur fournisseur sur la base des critères que vous avez. Quand les prix des produits plus verts baisseront, ils seront sélectionnés. B) Sélectionner le forunisseur avec le prix le plus compétitif. Votre bonus est lié aux économies de coûts que vous réalisez. C) Faire du lobby auprès du management pour augmenter le poids des critères environnementaux, en utilisant lappel doffres en cours comme example de son inefficacité avec un poids de 10%. D) Identifier les catégories de fournisseurs qui posent le plus grand risque en terme denvironnement et obtenir un accord pour que tous les fournisseurs remplissent des critères environnementaux mimimaux.

7 RÉALITÉ 1 : TOUT EST INTERCONNECTÉ mÄ> prtr àv&iÄÉURtana. Cest (en accomplissant) son propre devoir (svakarma), en Ladorant (Lui) doù provient toute la création, (Lui) par qui tout ceci est pénétré de toute part, quun être humain obtient le succès. Bhagavad Gita XVIII,46 7

8 8

9 RÉALITÉ 2: IL Y A UN ORDRE DE VALEURS ÉTHIQUES UNIVERSELLES, DHARMA Quest ce que le dharma? Il sapplique à la fois aux individus et aux organisations Comprendre la valeur des valeurs Les valeurs éthiques sont universelles mais pas absolues Critères dinterprétation 9

10 10 LE DHARMA ET SON INTERPRETATION : DILEMNE ETHIQUE 1 Vous êtes directeur des Ventes et vous avez récemment recruté une femme comme responsible des ventes de lune des régions. Dans le passé, cette région a donné de bons résultats mais depuis que la nouvelle responsable a commencé, les ventes ont chuté. Vous découvrez que les employés du service naiment pas recevoir des ordres dune femme. Léquipe du service des ventes est masculine excepté pour quelques femmes à des niveaux bas de responsabilité. Les employés viennent vous voir pour vous demander de la remplacer par un homme. Que faites-vous? A) Rien, le nouveau responsible est qualifié pour ce poste et ce serait une erreur de la déplacer B) La laisser dans sa fonction mais recruter un assitant masculin pour travailler avec elle et donner des ordres aux autres employés C) La muter dans une autre région; cest la meilleure solution pour tous D) Former les employés de cette région aux politiques anti discrimination et dégalité des chances de la société. Se tenir informé de la situation au cours des prochains mois pour voir si les choses saméliorent

11 11 LE DHARMA ET SON INTERPRETATION : DILEMNE ETHIQUE 2 Vous êtes Directeur des Ventes pour une société active dans un pays où la corruption du gouvernement est bien connue. Lannée dernière, les ventes de la société ont été durement affectées par la récession et vous avez réussi à éviter des licenciements. Mais si les ventes ne reprennent pas les licenciements seront inévitables. Le gouvernement vient de lancer un appel doffres pour la fourniture de services qui est justement le coeur des activités de votre société. Cest un contrat important et si vous remportez lappel doffres, la position financière de la société sera renforcée. Cependant vous savez que pour remporter le contrat, vous aurez à payer des honoraires à une troisième partie. Que faites-vous ? A) Ne pas participer à lappel doffres, lintégrité est importante pour votre image, même si cela implique de licencier du personnel. B) Participer mais annoncer clairement que vous ne paierez pas dhonoraires avec lespoir que vous remporterez le contrat sur la base du mérite et de la qualité. C) Participer et inclure une proposition de supporter une ONG travaillant avec des enfants défavorisés. Offrir de réserver10% de la valeur du contrat à cette oeuvre de charité. Vous savez que de nombreux officiels du gouvernement sont dans le directoire de lONG. D) Participer et être préparé à faire un paiement pour remporter le contrat. Cela vaut le coup pour garantir la sécurité des emplois et la continuité de la société.

12 ,... Tous les discours sur le dharma ont pour but de sassurer quaucune violence nest faite à aucun être humain. Tout ce qui est caractérisé par sabstenir de toute violence est le dharma – cela est certain. Mahabharata – Śānti yaeg> kmRsu kaEzlm!. 50. Le karma-yoga est le jugement judicieux en référence à laction.(agir en harmonie avec le après avoir examiné la justesse de son action). Bhagavad Gita II,50 12

13 RÉALITÉ 3: LES RÉSULTATS DES ACTIONS SONT GOUVERNÉS PAR DES LOIS DE CAUSE A EFFET 13

14 RÉALITÉ 3: LES RÉSULTATS DES ACTIONS SONT GOUVERNÉS PAR DES LOIS DE CAUSE A EFFET 4 types de résultats - plus, moins, égal et opposé La loi de cause à effet opère au delà de notre horizon connaissable despace et de temps Ainsi à un moment donné, nous ne pouvons pas contrôler entièrement le résultat de nos actions Lillusion du contrôle sur les résultats entraîne déception et souffrance Nous sommes responsables de nos actions 14

15 Variables connues (effort, temps, ressources, etc.) KarmaKarma Phala Action Résultats (de ma part et (venant à moi et des autres) et des autres) Variables inconnues (certaines peuvent devenir connues, dautres restent inconnues) 15 Daprès la Bhagavad Gita II-47 Reconnaître la relation entre Action & Résultats

16 RÉALITÉ 3: LES RÉSULTATS DES ACTIONS SONT GOUVERNÉS PAR DES LOIS DE CAUSE A EFFET kmR{yevaixkarSte ma )le;u kdacn, ma kmR)lhetuÉURmaR te s¼ae=STvkmRi[. 47. Ton choix réside seulement en référence à laction, jamais aux résultats (de laction). Ne (pense pas que tu) es lauteur des résultats de laction. Naie pas non plus dattachement vis à vis de linaction. Bhagavad Gita II,47 16

17 17

18 Hymne védique pour la clarté de pensée (Gayatri Mantra) Om, la cause de toute chose, La Terre, lespace intermédiaire et les mondes au delà. Cela est lUn quil faut poursuivre et connaître Nous invoquons cet être resplendissant comme le soleil qui brûle toute confusion Puisse-t-il guider nos esprits dans la bonne direction. Puisse cet Etre qui connaît toute chose illuminer nos esprits et nous faire penser de manière claire et juste; sortir de notre confusion et de notre subjectivité, pour que nous puissions prendre des décisions appropriées dans nos vies.

19 Quest ce que la subjectivité et lobjectivité? Artha & dharma adhyasa Préférences et aversions impérieuses et non impérieuses– Le modèle des Raga et Dvesha Gagner en objectivité/gérer notre subjectivité – Dama et Shama Et les émotions? Quelques outils pour pratiquer Dama et Shama pour devenir plus objectif - Abhyasa 19

20 20 Case 1The Indian Textile business owner Ramesh runs a mid size textile manufacturing company in India. It has done very well in India and is growing fast. Now he wants to expand and export high end ready made garnments to USA. Ramesh sees that the cotton garnments are sold at a very high price in USA market. He wants to target high end market and distribute ready-made garments through prestigious retail outlets such as Bloomingdale, Saks 5 th Avenue, Lord and Taylor, etc. Another friend who is also into textile business cautions him about the difficulties of exporting garnments to USA. He indicates that the quality control in the US high-end market is so stringent that the rejection rates of Indian garments are very high. This makes the business not so lucrative. Ramesh dismisses his friend by stating that he has very high quality machinery, equipment and know how to succeed in the business. Ramesh further shows some displeasure claiming that his friends advise comes from jealousy at his success. He goes ahead with his decision and invests Rupees Cr 15 in the new venture for equipment and recruits hundreds of new workers. Was the decision of Ramesh objective or subjective? What would you do if you were in his place?

21 21 Case 2The Technology Firm CEO Mr K. Rao is the CEO of a large technology company called High Technologies, Ltd (HTL), which sells integrated personal technology products. HTL has been experiencing rapid growth over the last 5 years, with 60% market share and a 75% increase in stock price. The HTL product line is highly differentiated and is supported by strong brand awareness. A new technology has emerged in the marketplace that makes the technology upon which the HTL product is based obsolete. This new technology is creating a stronger value proposition for the customer at a slightly higher price than the HTL product. The CEO has to decide whether to invest in this new technology or to stay the course. The CEOs response is: No one is going to spend more money on that functionality, and it will be a hassle for the customers to switch over all their stored data to the new product. Moreover, it will cost HTL too much money to invest in the new, unproven technology. Lets wait and see what happens. Our brand is strong. We can afford to wait. Do you think Mr K. Raos decision was rational or not? Why?

22 DYNAMIQUE DES RAGA & DVESHA 1. Contact avec un object ou une personne 1. Il est hors daccès, mais nous continuons à y penser NON BINDING - Non Impérieux (préférences & aversions) 2. Il nous attire 3. Nous examinons si nous pouvons satisfaire lobjet de notre désir 2. Y penser constamment nourrit le manque, la privation 3. Qui conduit à la colère et à la frustration 4. Nous sommes en pleine subjectivité 5. Nous perdons la capacité dagir selon notre sagesse 4. Si oui, nous le poursuivons Si non, nous le laissons tomber BINDING - Impérieux (désir ardent & répulsion) Daprès la Bhagavad Gita II,62-64

23 OUTILS POUR PRATIQUER DAMA & SHAMA: ABHYASA Etape 1: Empêcher lémotion pertubatrice de sexprimer en action (Dama) Etre conscient de ce qui se passe : corps, émotions, flot de pensées Ne pas répondre-réagir immédiatement Etape 2: Examiner, travailler sur & résoudre la subjectivité (Shama) Identifier le type de distorsion Evaluer la justesse des pensées Modifier les pensées en se basant sur les faits Etape 3: Abhyasa Par la pratique, degré de croyance dans la pensée et intensité de lémotion décroit

24 SITUATIONPENSEES DISTORSION COGNITIVE Porter un nouveau vêtement pour la première fois Les gens vont se moquer de moi Inférence arbitraire Donner une présentation pendant une réunion Je vais mourir si cela ne se passe pas bien. Jétais paralysé de peur une fois et je vais lêtre à ouveau Exagération-dramatisation Sur-généralisation Perdu mon travail Je suis nul. Je ne suis bon à rien. Je ne trouverai pas dautre travail Sur-généralisation Inférence arbitraire Famille a déménagéIls ne veulent plus de moiPersonnalisation Mon patron ne ma pas regardé de la journée Ma vie est ruinée Exagération-dramatisation Jai eu un B à une évaluation trimestrielle Je nai pas les compétences requises pour ce travail Pensée dichotomique (tout ou rien) 24

25 25 Les principales distorsions cognitives 1- La pensée dichotomique (principe du tout ou rien). C'est le fait de penser que si une chose n'est pas exactement comme nous le souhaitons, alors il s'agit d'un échec. Il s'agit d'une perte totale des nuances. Ex. : "Si je n'ai pas été embauché, c'est que je ne vaux rien", "Si je n'ai pas 20 sur 20 à cet examen, c'est que je suis nul". Dans ces conditions, avoir 18 sur 20 à un examen, ou n'être "que" le second de sa promotion peuvent être perçus comme des échecs cuisants. 2- La surgénéralisation : on construit des règles pour son comportement futur à partir de quelques événements négatifs passés. Ex. : "Elle n'a pas voulu sortir avec moi ; je vois bien que je n'arriverai jamais à sortir avec une fille". Avec la surgénéralisation, un seul événement négatif peut influer tout le comportement à venir d'une personne qui se voit alors vouée à l'échec. On peut distinguer 2 grands types de surgénéralisation 2-a : La surgénéralisation verticale : un échec dans un domaine à un moment donné, et c'est tout le domaine en question (passé, présent et avenir) qui est perçu comme un échec et perdu d'avance. Ex : "Elle ne veut pas sortir avec moi. J'ai toujours tout raté en amour, je serai seul et malheureux toute ma vie". 2-b : La surgénéralisation horizontale : c'est le fait de lier entre eux des problèmes différents, là où ça n'a pas lieux d'être. Un échec dans un domaine va amener la personne à voir des échecs dans tous les domaines. Ex. : "J'ai été licencié de mon entreprise, ce n'est pas étonnant, je rate tout ce que je fais dans la vie«.

26 26 3- L'abstraction sélective : c'est un filtre mental qui ne laisse percevoir que le côté négatif des choses. On se focalise sur les détails déplaisants, ce qui nous conduit à voir l'ensemble en négatif. Ex. : une personne passe une soirée avec des gens agréables et intéressants, elle s'amuse, elle danse, lorsque quelqu'un renverse du café sur sa chemise. A cause de cet incident, elle en conclut que la soirée est totalement gâchée. Autre exemple : un joueur de tennis gagne lors d'une rencontre sportive, mais au lieu de s'en réjouir, il passe plusieurs jours à ressasser les erreurs qu'il a commises pendant le match et à s'en faire le reproche. 4- La disqualification du positif : on transforme une expérience neutre ou positive en expérience négative. Ex. : on me fait un compliment, j'en déduis que "tout le monde sait que c'est faux, on me dit ça juste pour me faire plaisir", ou encore : "Le soutien des gens qui m'aiment ne compte pas. Ils ne connaissent pas ma vraie nature". C'est une sorte d'alchimie inversée où l'on transforme de l'or en plomb.

27 27 5- Les conclusions hâtives (ou principe de l'inférence arbitraire) : on imagine des scénarios noirs sans preuve et on y porte crédit. On peut en distinguer 2 sortes : 5-a : Les lectures des pensées d'autrui : C'est lorsque l'on croit connaître les pensées des autres en se fiant à de maigres indices. Ex: "Je lui ai laissé un message mais il ne m'a pas rappelé, il ne me considère plus comme son ami.", ou bien : "Mon patron m'a regardé de travers, il pense certainement me licencier". 5-b : Les erreurs de voyance : faire des prédictions pessimistes et les considérer comme vraies. Ex. : "Je vais devenir folle.", "Cette thérapie ne marchera pas, je suis incurable.", "Je vais rester seul toute ma vie. » 6- Exagération (dramatisation) et minimalisation : on exagère ses erreurs et on minimise ses points forts. Exemple d'exagération : "J'ai fait une erreur au travail, tout le monde va le savoir et je serai complètement ridicule aux yeux de tous." ; Exemple de minimalisation : "J'ai trouvé la solution au problème, mais c'est simplement parce que j'ai eu un coup de chance". 7- Le raisonnement émotionnel : c'est se servir de ses sentiments comme s'il s'agissait de preuves. Ex. : "Je me sens désespéré, donc mes problèmes doivent être impossibles à résoudre." ; "Je ne me sens pas de taille à affronter une situation, donc je suis un looser." ; "Si je me sens dégoûté de ce monde, c'est parce qu'il n'a rien à m'offrir" ; "Si je suis angoissé tout le temps, c'est bien qu'il y a quelque chose qui ne va pas".

28 28 8- Les fausses obligations ("musturbation" en anglais) : Se fixer arbitrairement des buts à atteindre (je dois, je devrais…). Ex. : "Je dois absolument faire le ménage chez moi.". Résultats : si l'on n'atteint pas ses objectifs, on se sent coupable. On peut également appliquer cette règle pour les autres (on me doit…) : "Après tout ce que j'ai fait pour lui, il pourrait au moins être reconnaissant." Cela conduit à un sentiment d'amertume, de ressentiment, et à l'idée que l'on est la seule personne à se conduire convenablement. 9- L'étiquetage : ce sont des jugements définitifs et émotionnellement chargés que l'on porte sur les autres ou sur soi-même. Ex. : "Cette personne est un monstre." ; dire "Je suis complètement nul" au lieu de dire "J'ai fait une erreur". 10- La personnalisation : se sentir responsable du comportement des autres. Ex. : "Si mon fils ne travaille pas à l'école, c'est parce que je suis une mauvaise mère.", "Ce qui arrive est ma faute." La personnalisation conduit à un sentiment de culpabilité. C'est l'erreur consistant à penser pouvoir gérer la vie des autres (alors qu'on ne peut que l'influencer).

29 RÉALITÉ 4: DEVENIR PLUS OBJECTIF %ÏredaTmnaTman. 5. Puisse-t-on sélever par soi-même, puisse-t-on ne pas se détruire soi-même. Car seul le soi est lami de soi (et) seul le soi est lennemi de soi. Bhagavad Gita VI,5 #iNÔySyeiNÔySyaweR ragÖe;aE VyviSwtaE, tyaenR vzmagCDeÄaEE ýSy pirpiNwnaE. 34. Il y a (potentiellement) en référence à tout objet des sens du désir et de laversion. Que lêtre humain ne tombe sous lemprise de ces (deux) car ils sont ses ennemis. Bhagavad Gita III,34 xmaRivéÏae ÉUte;u kamae=iSm Ért;RÉ. 11. Dans tous les êtres, je suis le désir qui nest pas opposé au dharma. Bhagavad Gita VII,11 29

30 iÇivx, kam> ³aexStwa laeÉStSmadetTÇy< Tyjet!. Le désir (contraignant, intense), la colère et lavidité, cest là la triple porte de lexpérience douloureuse, qui est la destruction de soi-même. On devrait donc renoncer à cette triade. Bhagavad Gita XVI,21-22 Xyaytae iv;yaNpu s¼Ste;Upjayte, s¼aTsÃayte kam> kamaT³aexae=iÉjayte. ³aexaÑvit sMmaeh> sMmaehaTSm&itivæm>, Sm&itæ

31 31

32 Découvrir une dimension plus profonde de nous-même FINANCIAL TIMES August 24, 2012 The mind business - Yoga, meditation, mindfulness – why some of the wests biggest companies are embracing eastern spirituality With meditation, yoga and mindfulness, the foundational tenets of Buddhism, Hinduism and other pan-Asian philosophies have infiltrated the upper echelons of some of the biggest companies on earth. FINANCIAL TIMES August 24, 2012 The main business case for meditation is that if youre fully present on the job, you will be more effective as a leader, you will make better decisions and you will work better with other people. William GEORGE, former chief executive Medtronic

33 La transformation sopère aussi à un niveau plus profond: se familiariser avec soi-même Les liens entre le corps, les pensées, les émotions et les actions Pranayama (respiration) est une des voies pour revenir à soi-même Yoga-Tai- Chi, une série de mouvements et de postures méditatifs La méditation assise Découvrir la personne simplement consciente Contempler les réalités comme les différents ordres pour les assimiler pleinement 33

34 AapUyRma[mclàitó àivziNt yÖt!, tÖTkama y< àivziNt sveR s zaiNtmaßaeit. Tout comme les eaux coulent et entrent dans locéan totalement plein et immuable, de même le sage en qui entrent tous les objets (et qui reste inchangé) parvient à la pa ix … Bhagavad Gita II,70 yaegI yuÃIt yticÄaTma inrazIrpir¢h>. Que le méditant, dont le corps et le mental sont relaxés, qui est dénué dattentes et de possessions, reste seul dans un lieu paisible, et unifie constamment son mental (avec lobjet de la méditation). Bhagavad Gita VI,10 SpzaRNk«Tva bihbaRýa, àa[apanaE smaE k«Tva nasa_yNtrcair[aEE. yteiNÔymnaebuiÏmuRinmaeR]pray[>, ivgteCDaÉy³aexae y> sda s>. Laissant les objets externes à lextérieur, et les yeux entre les sourcils (et fermés), égalisant (le rythme de) linspiration et lexpiration qui passent dans les narines, la personne contemplative, qui a maîtrisé ses organes daction, les sens, le mental et lintellect, pour qui mokña est le but ultime, qui est libre du désir, de la peur et de la colère, (cette personne) est en vérité toujours libérée. Bhagavad Gita V,

35 OBJECTIVITÉ, DISCERNEMENT & SAGACITÉ La voie du Vedanta Merci ! 35

36 36

37 Personal Relationships a Challenge Common impediments to relating to people Control Being Judgmental Intolerance Conceit and Pretense 37

38 Effective Interpersonal Relationships Four types of Dialogue JalpaEach one committed to his own belief and tries to convince the other Vitanda Always disagreeing with the statement the other person makes VadaHealthy discussion between two persons with the spirit of exploring and finding out facts Samvada Dialogue between student/teacher where the student is learning to widen his understanding

39 Qualities that need to be cultivated Listening to people Being accommodative Maintain equanimity in praise and critic Gaining freedom from over-dependence on any person Role plays in personal relationships 39

40 AÖeòa svRÉUtana c ]mI. The one who has no hatred for all beings, who has the disposition of a friend, who is compassionate, … and indeed, one who is naturally accommodative… Bhagavad Gita XII,13 ySmaÚaeiÖjte laekae laekaÚaeiÖjte c y>, h;aRm;RÉyaeÖegEmuR´ae y> s c me iày>. The one because of whom people do not get disturbed and who does not get disturbed by people, and who is free from elation, intolerance, fear and anxiety, he is beloved to Me. Bhagavad Gita XII,15 40

41 AmainTvmdiMÉTvmih puÇdarg&haid;u, Absence of conceit, absence of pretension, not hurting, accommodation, straightforwardness... absence of dependence towards son, wife, house and the like. Bhagavad Gita XIII,7-9 ijtaTmn> àzaNtSy prmaTma smaiht>, zItae:[suoÊ>oe;u twa manapmanyae>. For the one who has mastery over oneself, whose mind is tranquil with reference to heat and cold, pleasure and pain, and praise and criticism, the mind is always in a state of composure. Bhagavad Gita VI,7 41


Télécharger ppt "La voie du Vedanta OBJECTIVITÉ, DISCERNEMENT & SAGACITÉ Avec Surya Tahora Bruxelles, 24-25 Mai 2013 1."

Présentations similaires


Annonces Google