25 m échelle 25 m">

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Septembre 2007- 1 La prévention incendie I. LE TYPE DE BATIMENT II. LE COMPARTIMENTAGE DU BÂTIMENT III. LEVACUATION DES OCCUPANTS IV. LA RESISTANCE AU.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Septembre 2007- 1 La prévention incendie I. LE TYPE DE BATIMENT II. LE COMPARTIMENTAGE DU BÂTIMENT III. LEVACUATION DES OCCUPANTS IV. LA RESISTANCE AU."— Transcription de la présentation:

1 Septembre La prévention incendie I. LE TYPE DE BATIMENT II. LE COMPARTIMENTAGE DU BÂTIMENT III. LEVACUATION DES OCCUPANTS IV. LA RESISTANCE AU FEU DES PAROIS V. LE DESENFUMAGE VI. LES MOYENS DE LUTTE CONTRE LE FEU VII. LA DETECTION DU FEU VIII. DES APPLICATIONS

2 Septembre I. LE TYPE DE BATIMENT

3 Septembre I. LE TYPE DE BATIMENT La grande hauteur d'un bâtiment rend l'intervention des pompiers plus difficile... D'où le renforcement des exigences de prévention en fonction de la hauteur. Classification par la hauteur : –" BB " : B âtiment B as : hauteur <10 m –" BM " : B âtiment M oyen : 10 m hauteur 25 m –" BE " : B âtiment E levé : hauteur > 25 m échelle 25 m

4 Septembre La hauteur est calculée entre : -le niveau fini du plancher de l'étage le plus élevé -et le niveau le plus bas « des voies daccès » entourant le bâtiment et utilisables par les véhicules des pompiers. Ce niveau est le niveau dévacuation du bâtiment. C'est un "Bâtiment Bas" ! Le niveau fini du plancher le plus élevé est à 9 m de la voie daccès. L'étage technique en toiture n'est pas pris en compte car il n'est pas accessible aux personnes en permanence. Exemples : 1° - Quelle est la classification du bâtiment ci-dessous ? Ceci est le niveau dévacuation du bâtiment

5 Septembre Exemples : 2° - Quelle est la classification du bâtiment ci-dessous ? C'est un bâtiment qui doit répondre aux exigences d'un "Bâtiment Moyen". La hauteur est comptabilisée à partir du niveau de la voie daccès la plus basse accessible par les services de secours. Remarque : l'existence d'un étage enterré (parking, par exemple) ne modifie pas le calcul. La hauteur est calculée entre : -le niveau fini du plancher de l'étage le plus élevé -et le niveau le plus bas « des voies daccès » entourant le bâtiment et utilisables par les véhicules des pompiers. Ceci est le niveau dévacuation bas du bâtiment

6 Septembre Implantation par rapport aux bâtiments proches et annexes. BM min. 8m min. 5m BB min. 6m BE min. 8m min. 5m D E sans ouvertures Les façades devront être RF (voir point IV) si ces distances ne sont pas respectées.

7 Septembre II. LE COMPARTIMENTAGE

8 C1 C2 C3 C4 C5 Septembre II. LE COMPARTIMENTAGE 1 compartiment (Cxx) = -C1 - tout étage de surface S < m 2 ; -C2 - une partie d'1 étage, si celui-ci est supérieur à m 2 ; -C3 - chaque appartement dun étage ; -C4 - 2 étages superposés communiquant avec S1 + S m 2 (ex. : un duplex) ou si ce sont les 2 derniers étages superposés qui communiquent ils peuvent chacun avoir une surface S (S1 et S2 ) m 2 ; ; -C5 - le rez + le premier étage ou un entresol, si Vmax < m 3 …. Pour empêcher la propagation de l'incendie et des fumées, il faut diviser le bâtiment en plusieurs compartiments !

9 Septembre Un compartiment cest aussi … Une salle de spectacle La cuisine collective et restaurant Un atrium et locaux périphériques Les parkings et garages La chaufferie et dépendances La cabine Haute Tension Le local à ordures

10 Septembre Des espaces compartimentés : -des escaliers -les ascenseurs avec leurs sas daccès; -les trémies (gaines verticales)... Les escaliers Les ascenseurs avec leurs sas daccès Les trémies (gaines verticales)

11 Septembre Application 1: Combien de compartiments et despaces compartimentés comptez-vous ?

12 Septembre Il y a 1 compartiment et 5 espaces compartimentés ! -Les espaces compartimentés sont : Lensemble des ascenseurs (trémies et sas)Lensemble des ascenseurs (trémies et sas) Les trémies techniques (les gaines) -Le compartiment : cest lespace bureau si sa surface est inférieure à 2500m 2 Les 2 cages descaliers

13 Septembre BE BM BB Application 2 : Où situer les chaufferies dans un bâtiment ? Dans le corps du bâtiment ? En toiture ? A coté du bâtiment ? En sous-sol ?

14 Septembre BE BM BB Application 2 : Où situer les chaufferies dans un bâtiment ? Avec un combustible « gaz naturel (plus légèr que lair) » BBBMBE En toiture Autorisé Dans le corps du bâtiment Autorisé Pas autorisé A coté du bâtiment Autorisé En sous-sol Autorisé Pas autorisé

15 Septembre BE BM BB Application 2 : Où situer les chaufferies dans un bâtiment ? Avec le combustible « mazout ». BBBMBE En toiture Pas autorisé Dans le corps du bâtiment Pas autorisé A coté du bâtiment Autorisé En sous-sol Autorisé Pas autorisé

16 Septembre BM BB Application 2 : Où situer les chaufferies dans un bâtiment ? Avec le combustible « GPL (gaz plus lourd que lair - Butane & propane) ». BBBMBE En toiture Pas autorisé Dans le corps du bâtiment Pas autorisé A coté du bâtiment Autorisé En sous-sol Pas autorisé BE

17 Septembre III. LEVACUATION DES OCCUPANTS

18 Septembre III. LEVACUATION DES OCCUPANTS. Lévacuation des occupants est basée sur : A.DES SORTIES ET DES CHEMINS D'EVACUATION DES COMPARTIMENTS B.DES ESCALIERS INTERIEURS OU EXTERIEURS C. DES CHEMINS D'EVACUATION AU NIVEAU EVACUATION Lindication Cxx désigne un compartiment D.UNE LARGEUR MINIMALE DES SORTIES ET CHEMINS D'EVACUATION

19 Septembre III. LEVACUATION DES OCCUPANTS A. LES CHEMINS DEVACUATION DUN COMPARTIMENT En cas dincendie les occupants sortent des locaux et se dirigent via les sorties vers des chemins dévacuation. chemin dévacuation Un chemin dévacuation se caractérise par :.soit un couloir avec des parois et portes RF 1/2h (voir IV),.soit un chemin balisé (dans un bureau paysager par ex.), Il est équipé :.dun éclairage de secours.de pictogrammes indiquant les sorties.

20 Septembre A.LES CHEMINS DEVACUATION DUN COMPARTIMENT Chaque compartiment dispose de 2 sorties (*). (*) 3 sorties si plus de 500 personnes, 4 si plus de 1000 personnes, 5 si plus de 1500 personnes… (**)Un ascenseur nest pas une sortie. Exemple 1 :Exemple 2 :

21 Septembre A.LES CHEMINS DEVACUATION DUN COMPARTIMENT Les ascenseurs et le sas y donnant accès ne sont pas un chemin dévacuation. Le sas est fermé par des portes à fermeture automatique en cas dincendie. En cas dincendie, ces portes seront automatiquement fermées. Exemple de ce type de portes. Elles sont maintenues ouvertes par des électro-aimants.

22 Septembre A.LES CHEMINS DEVACUATION DUN COMPARTIMENT Il y a quatre types de sorties : (*) Uniquement sil y a moins de 100 personnes dans un BB et 50 personnes dans un BM. Ces sorties sont toujours munies de portes sollicitées à la fermeture.

23 Septembre A.LES CHEMINS DEVACUATION DUN COMPARTIMENT Quest ce une porte sollicitée à la fermeture ? Elle est munie dun dispositif appelé « ferme-porte ».

24 Septembre A.LES CHEMINS DEVACUATION DUN COMPARTIMENT Il faut respecter des distances entre les locaux et les sorties :

25 Septembre A.LES CHEMINS DEVACUATION DUN COMPARTIMENT. Un chemin "sans issue" ne peut être de plus de 15 m (comptabilisé à partir de la porte de bureau la plus éloignée)

26 Septembre III. LEVACUATION DES OCCUPANTS. B.LES ESCALIERS INTERIEURS OU EXTERIEURS La longueur du chemin dévacuation qui relie deux cages descaliers sera comprise entre 10 et 60m Un escalier mécanique nest pas un escalier de secours.

27 Septembre B.LES ESCALIERS INTERIEURS OU EXTERIEURS Application au bureau paysager : Déterminez les chemins dévacuation de ce compartiment ?

28 Septembre B. LES ESCALIERS INTERIEURS OU EXTERIEURS Solution 1 : en cas dusage exclusivement diurne et si la surface totale est inférieure à 1250m 2 des cloisons ne sont pas nécessaires Il faut baliser le chemin dévacuation - léclairer avec un éclairage de secours - et utiliser les pictogrammes pour indiquer les direction dévacuation. Le sas ascenseurs nest pas dans le chemin dévacuation. En cas dincendie, les portes de ce sas seront automatiquement fermées.

29 Septembre B. LES ESCALIERS INTERIEURS OU EXTERIEURS Solution 2 : si la surface du compartiment est supérieure à 1250m 2, des parois RF1/2h doivent encadrer le chemin dévacuation (= créer des couloirs, avec éclairage de secours et pictogrammes.) Le sas ascenseurs nest pas dans le chemin dévacuation. En cas dincendie, les portes de ce sas seront automatiquement fermées. Les portes souvrent vers les locaux pour ne pas interrompre le chemin dévacuation.

30 Septembre B.LES ESCALIERS INTERIEURS OU EXTERIEURS Configuration des accès aux cages descaliers. Dans les BM Dans les BE Bon à savoir... volée d'escalier : 17 marches maxi. profondeur d'une marche : 25 cm maxi. hauteur d'une marche : 18 cm maxi. escalier intérieur : béton. escalier extérieur : comme on veut ! "A noter que la borte ne doit bas interrombre le chemin d'évacuation, berci! » Un sas «ventilé» de min. 2m 2 est obligatoire… Mais en pratique, la ventilation nest « jamais » appliquée.

31 Septembre BE BB et BM B.LES ESCALIERS INTERIEURS OU EXTERIEURS Application 1:Exemple d'intégration d'un sas dans un Bâtiment de bureaux Elevé (BE) Un sas «ventilé» de min. 2m 2 est obligatoire

32 Septembre Règle générale : chaque compartiment dispose de 2 sorties Exception : les appartements des BB et BM ne doivent avoir accès qu'à une seule cage descaliers Pourquoi ? Voici la logique des services pompiers : B.LES ESCALIERS INTERIEURS OU EXTERIEURS Application 2:Les bâtiments de logements BB et BM Soit les appartements sont "traversants" (de façade à façade), alors une cage d'escalier suffit... Implicitement, c'est la façade qui sert de 2ème issue via l'échelle des pompiers.

33 Septembre B.LES ESCALIERS INTERIEURS OU EXTERIEURS Soit des studios sont prévus, et le bloc d'appartements appartient à un îlot fermé, Des balcons refuges COTE JARDIN COTE RUE les pompiers exigeront une des trois solutions suivantes :

34 Septembre B.LES ESCALIERS INTERIEURS OU EXTERIEURS Solution 1 : un escalier de secours sur la façade arrière.

35 Septembre B.LES ESCALIERS INTERIEURS OU EXTERIEURS Solution 2 : une zone daccès pour les camions pompiers prévue sous forme dune « impasse » : largeur 8m pour 2 camions côte à côte.

36 Septembre B.LES ESCALIERS INTERIEURS OU EXTERIEURS Solution 3 : une zone daccès pour les camions pompiers prolongée par un « rond point » : largeur 4m.

37 Septembre hauteur > 36m et max. 6 app. par étagehauteur < 36m et max. 4 app. par étage Le hall commun est le sas des escaliers et des ascenseurs. Le hall commun est le sas des ascenseurs. B.LES ESCALIERS INTERIEURS OU EXTERIEURS Application 3:Les bâtiments de logements BE Il y a un sas à lentrée des cages descaliers.

38 Septembre III. LEVACUATION DES OCCUPANTS C.AU NIVEAU D'EVACUATION Les chemins dévacuation «cloisonnés» mènent directement vers lextérieur du bâtiment.

39 Septembre III. LEVACUATION DES OCCUPANTS C.AU NIVEAU D'EVACUATION Les portes doivent souvrir dans le sens de la fuite mais ne peuvent pas cogner les passants sur la voie publique.

40 Septembre III. LEVACUATION DES OCCUPANTS C.AU NIVEAU D'EVACUATION Les portes doivent souvrir dans le sens de la fuite mais ne peuvent pas cogner les passants sur la voie publique. Les types de portes

41 Septembre C.AU NIVEAU D'EVACUATION Lescalier « descendant » ne peut pas prolonger lescalier « montant ». Pourquoi ? En cas d'incendie, on va descendre la cage d'escaliers 4 à 4 ! Arrivé au rez de chaussée, on doit naturellement sortir vers l'extérieur et ne pas avoir envie de prolonger la descente vers la cave... pour ne pas s'y retrouver piégé ! Autrement dit, une porte doit fermer l'entrée de la cave.

42 Septembre III. LEVACUATION DES OCCUPANTS D.LA LARGEUR DU CHEMIN D'EVACUATION : 5 règles ! 1°Nombre de personnes dans un compartiment = np : soit les locaux sont non accessibles au public=> np = 10 m 2 /personne. soit les locaux accessibles au public => np = 3 m 2 /personne. soit les locaux comprennent un nombre de places déterminé par un mobilier fixe (ex : salle de réunion). Exemple : Soit un rez-de-chaussée avec un hall daccueil accessible au public de 90 m 2, une salle de réunion de 30 places, un bureau paysager de 200 m 2 inaccessible au public. Le nombre doccupants (np) du compartiment est donné : np = 90/ /10 = 80 occupants. Il faut en tout cas toujours deux sorties au moins.

43 Septembre D.LA LARGEUR DU CHEMIN D'EVACUATION : 5 règles ! 2° Largeur utile théorique totale des chemins dévacuation dun compartiment est égal à :.np x 1 cm par personne pour une évacuation horizontale.np x 1,25 cm par personne pour une évacuation descendante;.np x 2 cm par personne pour une évacuation montante (p.ex : venant du sous-sol) Si des chemins dévacuation desservent plusieurs compartiments, leur largeur théorique totale se calcule sur base du compartiment le plus occupé. Exemple : Soit ce même rez-de-chaussée avec 80 occupants. La largeur utile théorique totale est de : 80 x 1cm par personne = 80 cm.

44 Septembre D. LA LARGEUR DU CHEMIN D'EVACUATION : 5 règles ! 3° Largeur utile totale requise des chemins dévacuation dun compartiment. Elle est égale à la largeur utile théorique totale arrondie au multiple de 0,6m supérieur. 0,6m étant une unité de passage. La largeur totale des chemins dévacuation sera de 1,2 m, 1,8m, 2,4m, 3,0m.... Exemple : Soit ce même rez-de-chaussée avec 80 occupants. La largeur utile théorique totale est de : 80 x 1cm par personne = 80 cm. Cette largeur est augmentée au multiple de 0,6 m supérieur soit 1,2m.

45 Septembre D. LA LARGEUR DU CHEMIN D'EVACUATION : 5 règles ! 4° Largeur utile requise dun chemin dévacuation = Largeur utile requise totale divisée par le nombre de chemins dévacuation. -La largeur utile des chemins dévacuation desservant un compartiment ne peut différer entre-elles de plus de 0,6m. -La largeur minimale est de 0,8m pour tous les chemins dévacuation et les portes y donnant accès est de 0,6m pour les cages descaliers extérieures. Exemple : Soit ce même rez-de-chaussée avec 80 occupants. Il faut au moins deux sorties. La largeur utile théorique totale est de 80cm. La largeur utile requise totale est de 1,2m. La largeur de chacune des deux sorties est dau moins de 80cm.

46 Septembre D. LA LARGEUR DU CHEMIN D'EVACUATION : 5 règles ! 5° Largeur utile requise dun chemin dévacuation à un niveau dévacuation. Elle est supérieure ou égale à la largeur utile totale requises des chemins dévacuation (descendant, montant..) qui sy raccordent. Exemple : Soit ce même rez-de-chaussée avec 80 occupants. Il faut au moins deux sorties. La largeur utile théorique totale est de 80cm. La largeur utile requise totale est de 1,2m. La largeur de chacune des deux sorties est dau moins de 80cm. La largeur des chemins dévacuations vers lextérieur est 80cm au moins.

47 Septembre Exemple : Forum St Luc. A chaque étage, il y a des auditoires différents. Quelle largeur pour l'escalier ? Bon à savoir. -pas de portes ouvrantes vers lintérieur de la cage descaliers; -les mains courantes de moins de 10cm dépaisseur ninterviennent pas dans la mesure de la largueur de lescalier.

48 Septembre A noter que l'escalier est dédoublé puisqu'une porte dans l'auditoire est surmontée d'un pictogramme communique avec une cage d'escaliers de secours, avec une porte d'évacuation en rue.

49 Septembre Calcul pour le Forum St Luc. 1.Les compartiments. Le compartiment le plus rempli est celui de l'auditoire IV. Il est situé au 2e étage et comporte 140 places. Des sanitaires se situent au 1er sous-sol. Le niveau dévacuation est situé au rez. 2.La largeur des chemins dévacuation au dessus du niveau dévacuation : Il faut au moins deux chemins dévacuation. 1/Largeur théorique totale des chemins dévacuation à létage de lauditoire : 140 x 1cm/place = 140cm. La largeur totale requise = min. 1,8m. 2/Largeur totale des escaliers en descente : 140 x 1,25cm/place = 175cm. La largeur totale requise = min. 1,8m. 3/Les largeurs de chacun de ces chemins dévacuation : -Un chemin dévacuation (normal) aura une largeur dau moins 1,2m. -Lautre chemin dévacuation (secours) aura une largeur dau moins 0,8m. -Les chemins dévacuation ne peuvent avoir une différence de largeur de plus de 0,6m.

50 Septembre Calcul pour le Forum St Luc. 3.La largeur des chemins dévacuation sous du niveau dévacuation : Un seul chemin dévacuation est prévu. 1/Largeur théorique totale des chemins dévcauation à létage des sanitaires : 20 sanitaires x 1cm/sanitaire = 20cm. La largeur totale requise = min. 0,6m. 2/Largeur totale des escaliers en montée : 20 x 2cm/sanitaire = 40cm. La largeur totale requise = min. 0,6m. 3/La largeur du chemin dévacuation sous le niveau dévacuation : Un seul chemin dévacuation est prévu. Sa largeur = min. 0,8m.

51 Septembre Calcul pour le Forum St Luc. 4.La largeur des chemins dévacuation au niveau dévacuation : 1/Largeur théorique totale des chemins dévacuation vers les voies daccès : La largeur totale requise est de 1,75m + 0,40m = 2,15m. La largeur totale requise = 2,4m. 2/Les largeurs de chacun des chemins dévacuation : Il y a trois chemins dévacuation distincts. -Le chemin dévacuation (normal) aboutit immédiatement sur le trottoir sur le trottoir de la rue Wilmotte.La porte à rue a une largeur de min. 0,8m et peut saugmenter à 1,8m. -Lautre chemin dévacuation (secours) aboutit aussi sur le trottoir de la rue Wilmotte. La porte à rue à une largeur min. de 0,8m. -Un troisième chemin dévacuation existe vers les jardins de lîlot et permetdatteindre la rue de la Victoire. Sa largeur = min. 0,8m. La porte donnant accès au jardin à une largeur de min. 0,8m et peut saugmenter à 1,8m. -La largeur totale de ces chemins dévacuation est de 2,4m est peut saugmenter à 4,4m

52 Septembre IV. LA RESISTANCE AU FEU DES PAROIS

53 Septembre A. LES ÉLÉMENTS PORTEURS ET PAROIS B. LE PASSAGE D'UN CONDUIT C. LA FAÇADE ENTRE COMPARTIMENTS D.LES PAROIS ENTRE CAGE DESCALIERS ET COMPARTIMENT IV. LA RESISTANCE AU FEU DES PAROIS Les parois des compartiments doivent résister au feu. E.SITUATION DES BÂTIMENTS VOISINS

54 Septembre IV. LA RESISTANCE AU FEU DES PAROIS A. LES ÉLÉMENTS PORTEURS ET PAROIS La résistance au feu des éléments porteurs (planchers, poteaux poutres..) et des éléments séparateurs entre deux compartiments : RF 2h RF 1h RF 1/2 h BE BM BB BB à 1 niveau Si situés au dessus du niveau dévacuation RF 1h Si situés en dessous du niveau dévacuation RF 2h RF 1h RF 1/2 h RF 2h

55 Septembre A. LES ÉLÉMENTS PORTEURS ET PAROIS Exemples : Des planchers. RF 2h RF 1h Plancher BETON Plancher BOIS RF 1/2 h

56 Septembre A. LES ÉLÉMENTS PORTEURS ET PAROIS Exemples : des parois verticales RF 2h RF 1h Paroi en maçonnerie RF 1/2 h Cloison « légères »

57 Septembre B. LE PASSAGE DUNE TREMIE TECHNIQUE. échelle 25 m Evacuation d'un hôtel Une trémie constitue un chemin privilégié de propagation des fumées et de la chaleur. Réservation d'espace pour la trémie IV. LA RESISTANCE AU FEU DES PAROIS Paroi RF entre deux compartiments Paroi RF entourant une trémie

58 Septembre B. LE PASSAGE DUNE TREMIE TECHNIQUE. Cela dépend du type de trémie. échelle 25 m Evacuation d'un hôtel La trémie est compartimentée à chaque étage par des écrans horizontaux. - constitués de matériaux incombustibles -occupant tout lespace entre les canalisations -et ayant un Rf égal à celle des parois La trémie est continue sur toute la hauteur du bâtiment. Si la section douverture (c.à.d le passage détage en étage) est dau moins 10% de la section horizontale avec un min de 4 dm 2. BBBMBE Rf des parois de la trémie 1/2 h 1h Rf des portillons daccès à la trémie 1/2h BBBMBE Rf des parois de la trémie 1h 2h Rf des portillons daccès à la trémie 1/2h1h Des écrans horizontaux La trémie est continue sur toute la hauteur

59 Septembre B. LE PASSAGE DUNE TREMIE TECHNIQUE Application 1 : quelle organisation de la protection au droit du réseau de ventilation ci-dessous ?

60 Septembre B. LE PASSAGE DUNE TREMIE TECHNIQUE. Application 1 : Quelle organisation de la protection au droit du réseau de ventilation ci-dessous ? Solution 1 : la section est supérieure à 130cm 2. 1 clapet coupe-feu est placé au droit de la paroi de la trémie. Il se fermera : soit quand la T° de l'air dépasse 80°C; soit par une commande à distance par détection de fumée.

61 Septembre B. LE PASSAGE DUNE TREMIE TECHNIQUE. Application 1 : Quelle organisation de la protection au droit du réseau de ventilation ci-dessous ? Solution 2 : la section est inférieure à 130cm 2. Des grilles foisonnantes ou intumescentes sont placées au droit de la paroi entourant la trémie. Elles gonfleront sous l'effet de la chaleur et bloqueront le passage du feu (usage unique !). Situation avant incendie Situation pendant incendie

62 Septembre B. LE PASSAGE DUNE TREMIE TECHNIQUE. Application 2 : Quelle protection au droit dune canalisation de fluides, dun câble électrique ou informatique ? Une circulaire ministérielle (CM 2005) énonce plusieurs recommandations relatives à la résistance au feu des traversées de parois, en matière de : 1/ Stabilité au feu 2/ Étanchéité aux flammes 3/ Isolation thermique

63 Septembre B. LE PASSAGE DUNE TREMIE TECHNIQUE. Application 2 : Quelle protection au droit dune canalisation de fluides, dun câble électrique ou informatique ? On précise notamment que : 1/ Si le conduit ou câble traverse la paroi dune trémie contenant des conduites, le dispositif dobturation satisfera aux exigences pendant une, durée au moins égale à la moitié du temps requis pour la paroi de la trémie avec un minimum de 30 minutes. 2/Si le conduit traverse un autre type de paroi (compartiment,...), le dispositif dobturation satisfera aux exigences pendant une durée au moins égale à celle de la paroi traversée.

64 Septembre B. LE PASSAGE DUNE TREMIE TECHNIQUE. Application 2 : Quelle protection au droit dune canalisation de fluides, dun câble électrique ou informatique ? Exemples détanchéité aux flammes et disolation thermique : de type A: traversée simple au moyen de mortier ou de laine de roche; de type B : traversée simple au moyen dun fourreau; Traversée - type B Traversée - type A Uniquement un bourrage au mortier ou laine de roche Un fourreau avec un bourrage au mortier ou laine de roche

65 Septembre B. LE PASSAGE DUNE TREMIE TECHNIQUE. Application 2 : Quelle protection au droit dune canalisation de fluides, dun câble électrique ou informatique ? Cas particulier : la traversée dune conduite de maximum 110 mm est protégée par leau de la cuvette suspendue du WC. La cuvette de WC est fixée sur des parois en béton ou maçonnerie.

66 Septembre G B. ET LE PASSAGE DUNE TREMIE TECHNIQUE ? Application 3 : Quelle protection avec des conduites de gaz? Solution : La trémie est de type non compartimentée et elle est ventilée à la partie supérieure. La section de ventilation à la partie supérieure de la trémie sera dau moins 150 cm 2

67 Septembre IV. LA RESISTANCE AU FEU DES PAROIS C. LA FACADE ENTRE 2 COMPARTIMENTS. Principe : La vitre éclate sous la flamme et une transmission d'un étage à l'autre est possible... Dès lors, un "mètre coupe-feu" est à organiser. A+B+C+D= 1m

68 Septembre Le "mètre coupe-feu" est parfois apparent... parfois masqué derrière une vitre... Evacuation d'un hôpital

69 Septembre C.LA FAÇADE ENTRE 2 COMPARTIMENTS échelle 25 m Alternative : il existe des vitrages coupe-feu (contenant des intercalaires intumescents dans la lame d'air, qui gonfleront avec la chaleur)... mais ils sont très chers et limités au point de vue dimensions (3m x 1,5m). Publicité : Aluflam: 60 minutes de résistance au feu Les châssis coupe-feu Aluflam équipée de vitrage REI-60 répondent à la norme DIN Le profilé d'aluminium résiste au feu sans transmettre la chaleur; des joints gonflant à la chaleur empêchent pendant plus d'une heure le passage de fumée et des flammes.

70 Septembre IV. LA RESISTANCE AU FEU DES PAROIS D.QUELLE PAROI ENTRE CAGE D'ESCALIERS ET COMPARTIMENT ? Cas 1 - BB et BM : La paroi doit être RF 1 h et la porte RF 1/2 h. Cas particulier - BM : Les parois de la partie en sous-sol doivent être RF 2h.

71 Septembre Remarque : Une porte intégrée dans une paroi limitant un compartiment doit être fermée, … bien entendu ! ( --> rappel automatique) Mais en pratique, un cale-porte la maintient toujours ouverte ! Ce qui est interdit !!! Solution ? Un électro-aimant peut garder la porte ouverte tant que le courant électrique est maintenu. Une coupure par le service pompier fermera toutes les portes automatiquement.

72 Septembre D. QUELLE PAROI ENTRE CAGE D'ESCALIERS ET COMPARTIMENT ? échelle 25 m Evacuation d'un hôpital Evacuation d'un hôtel Cas 2 : BE La résistance au feu des parois est renforcée (RF 2h) et un sas « ventilé » * doit être créé à l'entrée de la cage d'escaliers. La ventilation doit maintenir la cage en surpression afin d'éviter que les fumées n'y rentrent ! * En pratique ce sas ne sera jamais ventilé.

73 Septembre D.QUELLE PAROI ENTRE CAGE D'ESCALIERS ET COMPARTIMENT ? Exemple : Vous achetez une maison de maître... - Usage unifamilial ? OK, rien de spécial... - Création de 2 appartements ? On change laffectation du bâtiment est par conséquent la cage d'escaliers devrait être RF* ! Elle sera traitée comme un espace compartimenté à part, avec une résistance au feu des parois spécifique. Et les portes des appartements seront aussi Rf 1/2h. * Il faut néanmoins savoir quaucun règlement impose de modifier cela dans des bâtiments existant qui sont antérieurs à lapplication de lAR du 7 juillet 1994.

74 Septembre IV. LA RESISTANCE AU FEU DES PAROIS E.PROTECTION RF DES FAÇADES TROP RAPPROCHÉES. BM min. 8m si RF façade 2h BB min. 6m si RF façade 1h BE min. 8m si RF façade 4h D E sans ouvertures min. 5m et RF 1h

75 Septembre V. LE DESENFUMAGE

76 Septembre V. LE DESENFUMAGE A.PRINCIPE : STRATÉGIE DU DÉSENFUMAGE Au démarrage du feu, une couche de fumées se répand sous le plafond d'un hall non ventilé, entraînant un appel d'air latéral. Si le lieu est clos, les fumées redescendront en piégeant les occupants encore présents.

77 " c'est curieux, parce que si on avait voulu « attiser » le feu, on aurait pas fait autrement, non ? Et pourtant, si on veut que les occupants puissent s'échapper,... c'est bien la seule solution ! » Le principe est «dentretenir» et «de contrôler» le feu et afin déviter le «flash-over» (t°> 1 000°C) par manque dair. Solution : circonscrire la zone (appelée canton) par des écrans de fumées. La surface dun canton est m 2 et sa longueur < 60 m; en ouvrir la partie supérieure avec des exutoires et y forcer un débit d'extraction important pour évacuer les fumées; assurer, latéralement, un apport d'air (dit "de compensation"). A.PRINCIPE : STRATÉGIE DU DÉSENFUMAGE Si le lieu est partiellement ouvert, l'appel d'air exercé par le feu génère un retour de fumées mélangées à l'air : … l'occupant est désorienté.

78 Septembre Evacuation d'un hôtel Application : Immeuble à appartements Ouverture dun exutoire en toiture dune surface minimale de 1 m 2 à partir dune commande manuelle située au rez-de-chaussée. (Uniquement pour les cages descaliers au-dessus du niveau dévacuation). V. LE DESENFUMAGE B.LES BÂTIMENTS BAS ET MOYENS Exutoire de fumées de A>1m 2

79 Septembre Si le désenfumage est réalisé par évacuation naturelle, les exutoires statiques de fumées doivent s'ouvrir largement. Une ouverture de ventilation classique ne peut être adoptée. Exutoires naturels non admis. Exutoires naturels admis par la NBN S Ces ouvrants doivent s'ouvrir automatiquement en cas de coupure du courant : si le vérin qui maintient l'ouvrant fermé n'est plus alimenté en électricité, il libère un ressort qui ouvre l'exutoire.

80 Septembre V. LE DESENFUMAGE C. PRINCIPE DORGANISATION DU DÉSENFUMAGE POUR DES BE DE H < 50M Il y aura un système de désenfumage par escalier. Seul le responsable des pompiers peut décider : -darrêter la pulsion dair -et douvrir lexutoire de fumées pour évacuer les fumées et la chaleur naturellement (NBN S ). En cas dincendie: La pulsion dair frais est activée automatiquement mettant en surpression la cage descalier.

81 Septembre V. LE DESENFUMAGE D.PRINCIPE DORGANISATION DU DÉSENFUMAGE POUR DES BE DE H > 50M Il y aura un système de désenfumage par compartiment et par escalier. Des prises dair extérieures En cas dincendie : Dans lescalier : -La pulsion dair est activée. -Les sas descaliers sont en surpression par rapport aux compartiments. Seul le responsable des pompiers peut décider darrêter la pulsion dair et douvrir lexutoire de fumées pour évacuer les fumées et la chaleur naturellement (NBN S ). Dans le compartiment sinistré : -La pulsion dair et lextraction des fumées sont activées dans les chemins dévacuation. Dans les chemins dévacuation des autres compartiments : La pulsion et lextraction dair restent fermées.

82 Septembre V. LE DESENFUMAGE E. QUEL DÉBIT D'AIR ? - Pour les cages descaliers intérieures situées au-dessus du niveau dévacuation des BB, BM et BE : un exutoire de fumées de minimum 1m 2 à la partie supérieure et dont louverture manuelle située au pied de la cage descalier est actionnée par les pompiers ; des BE : le débit dair pulsé (qui mettra la cage en surpression) y sera de minimum 2 m 3 /s et assurera 10 renouvellements dair par heure. -Pour les chemins dévacuation des compartiments des BE dune h > 50 m : le débit de pulsion y sera de minimum 1m 3 /s et il faut assurer 10 renouvellements dair par heure.

83 Septembre VI. LES MOYENS DE LUTTE CONTRE LE FEU

84 Septembre VI. LES MOYENS DE LUTTE CONTRE LE FEU A. LES MOYENS MANUELS. Ne pas oublier les couvertures dans les cuisines…. Des dévidoirs. Au moins1 par compartiment; Il faut atteindre tout point dun compartiment; Il y a des dévidoirs avec lance de 20m et de 32m. Des hydrants extérieurs.Des extincteurs. Les extincteurs à poudre A, B, C pour feux de solides, liquides et gaz. Les extincteurs C0 2 pour feux de liquides et ceux avec risques délectricité. Les extincteurs à mousse uniquement pour feux de liquides.

85 Septembre VI. LES MOYENS DE LUTTE CONTRE LE FEU B. LES MOYENS AUTOMATIQUES. Ce sont notamment les systèmes de sprinklage (eau). Les sprinklers La centrale dalimentation du système

86 Septembre VII. LA DETECTION DU FEU

87 Septembre VII. LA DETECTION DU FEU La sirène (avertir) La centrale dalarme Le détecteur (détecter)

88 Septembre VIII. DES APPLICATIONS

89 Septembre Application 1 : Que faut-il faire avec un atrium ? Latrium et les locaux en périphérie sont un compartiment à part entière. Un atrium nest pas un chemin dévacuation. Un escalier dans latrium ne peut pas servir de chemin dévacuation. Les dispositions de sécurité incendie varient en fonction du type datrium ? Il y a 4 types datrium répartis en 2 grandes familles datrium !

90 Septembre Application 1 : Que faut-il faire avec un atrium ? Type 1 : Latrium « isolé ». Les étages contigus à latrium sont entourés de parois « RF ». Latrium na quune fonction de circulation. Toutes ces parois sont «RF». Les fumées et le feu restent « limités » au compartiment sinistré. Pour latrium, il faut prévoir : -en partie inférieure, un apport dair -en partie supérieure, des exutoires de fumées et de chaleur.

91 Septembre Application 1 : Que faut-il faire avec un atrium ? Type 2:Latrium « non isolé ». Exemple 1: Latrium « fermé » : Les parois entourant latrium ne sont pas « RF». Latrium peut abriter des fonctions tel que cafetarias, restaurants... Exemple 2: Latrium « partiellement ouvert » : Des étages inférieurs souvrent sur latrium et des étages supérieurs sont fermés par des parois « non RF ». Exemple 3: Latrium « ouvert » : Les étages supérieurs ou tous les étages souvrent sur latrium Conséquences : les fumées et le feu peuvent se répandre dans latrium. Que faut-il envisager ? Ces parois ne sont pas « Rf » ou sont ouvertes sur latrium.

92 Septembre Soit la solution 1 : Pour latrium, il faut prévoir : -en partie inférieure, un apport naturel dair -en partie supérieure, des exutoires de fumées et de chaleur. -les vitrages des étages supérieurs sont étanches aux fumées. Application 1 : Que faut-il faire avec un atrium « non isolé » (type 2), Le débit de lapport dair sans sprinklage = ± m 3 /h. La section de lapport dair est de ± 17 m 2 pour une vitesse de 5 m/s. Les exutoires de fumées et de chaleur ont une surface de ± 17 m 2 pour une vitesse de 5 m/s

93 Septembre Les exutoires de fumées et de chaleur ont une surface de ± 2,8 m 2 pour une vitesse de 5 m/s Soit la solution 2 : Pour latrium, il faut prévoir : -en partie inférieure, un apport naturel dair -en partie supérieure, des exutoires de fumées et de chaleur. -prévoir des sprinklers là où il y a un potentiel de feu. Application 1 : Que faut-il faire avec un atrium « non isolé » (type 2). Le débit de lapport dair avec sprinklage = ± m 3 /h. La section de lapport dair est de 2,8 m 2 pour une vitesse de 5 m/s.

94 Septembre QUESTION : Atrium Que prévoir pour lévacuation des occupants de létage ?

95 Septembre QUESTION : Atrium Que prévoir pour lévacuation des occupants de létage ? -Le chemin dévacuation est cloisonné. -Si les parois de latrium sont RF alors... rien!!! -Si les parois ne sont pas RF alors... sprinklage du chemin dévacuation.

96 Septembre SOLUTION 1 : Atrium - Évacuation - bureau paysagé -Le chemin dévacuation nest pas cloisonné. -Un sprinklage de tout létage est obligatoire..

97 Septembre QUESTION - Atrium - Peut-on profiter de latrium comme cheminée de refroidissement naturel ?

98 Septembre QUESTION - Atrium - Peut-on profiter de latrium comme cheminée de refroidissement naturel ? Le passage de lair détruit le caractère des parois de latrium. Latrium est non isolé. Les étages devront être sprinklés.

99 Septembre QUESTION - Atrium - REFROIDISSEMENT par des cheminées individuellesAlternative. Le refroidissement naturel se réalise par des cheminées individuelles.

100 Septembre Application 2. Les centres commerciaux Problème : Les centres commerciaux souhaitent garder une galerie intérieure ouverte. La galerie commerçante et les commerces adjacents ne forment quun seul compartiment. Cest un cas « datrium ouvert ».

101 Septembre Cet exutoire de fumées est ouvert Il faut prévoir : - des chemins dévacuation compartimentés permettent lévacuation de la galerie en cas dincendie. Attention !!! Les escalators ne sont pas des chemins dévacuation !!!- -le sprinklage, -les écrans de fumée en fonction du « cantonnement » dune largeur de 60m max. -et le désenfumage. Cas 1 : si le feu se déclare au 1er étage, alors lexutoire de fumée de cet étage souvre...

102 Septembre Cas 2 : … et si le feu se déclare au rez-de-chaussée, le désenfumage du rez est activé.

103 Septembre Exemple : le support de la publicité est un écran de fumées séparant le magasin de la galerie.

104 Septembre Et comme le cantonnement ne peut dépasser 60 m de largeur, d'autres écrans sont placés au centre du magasin. Entre 2 écrans, des exutoires de fumées seront ouverts automatiquement en toiture en cas d'incendie.

105 Septembre Application 3 : Le bâtiment de St Luc Chaussée de Charleroi Cest un ancien immeuble de bureaux. Il a été partiellement adapté pour y recevoir les étudiants. Quelles sont les règles de protection incendie que vous pouvez y vérifier ? Un escalier de secours a été construit pour assurer 2 sorties par étage.

106 Septembre Application 3 : Le bâtiment de St Luc Chaussée de Charleroi Une ouverture de désenfumage est prévue au dessus de la cage d'escaliers, au 7ème étage. Son ouverture est commandée par le boîtier "pompiers" présent au rez.

107 Septembre Application 3 : Le bâtiment de St Luc Chaussée de Charleroi Un éclairage de secours sur batteries est près à fonctionner dans les chemins d'évacuation, en cas de coupure de l'alimentation électrique. A chaque palier entre deux étages, un dévidoir incendie est prévu avec un tuyau flexible de longueur suffisante (max. 30m) pour arroser le fond d'un plateau. Il en faut au moins un par compartiment.

108 Septembre Application 3 : Le bâtiment de St Luc Chaussée de Charleroi... parfois bloquées par un cale-porte pour le moins curieux !!! Cest INTERDIT!!! La cage d'escaliers est entourée de portes coupe-feu, avec dispositifs de fermeture automatique...

109 Septembre Application 3 : Le bâtiment de St Luc Chaussée de Charleroi Pourtant le souci de gérer le risque incendie est constant chez les étudiants. En témoigne ce tapis qu'ils ont placé pour marquer le chemin d'évacuation qui relie les 2 cages d'escaliers !

110 Septembre LOBJECTIF DU DOCUMENT. Il nest pas exhaustif. Il se limite aux informations que larchitecte doit intégrer lors de la conception dun bâtiment. - LES DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE. -LAR du 7 juillet 1994 (MB ) fixant les normes de base en matière de prévention contre incendie et lexplosion, auxquelles les bâtiments nouveaux doivent satisfaire. -LAR du 19 décembre 1997 (MB du ) modifiant lAR du LAR du 4 avril 2003 (MB ) modifiant lAR du LAR du 13 juin 2007 (MB ) modifiant lAR du


Télécharger ppt "Septembre 2007- 1 La prévention incendie I. LE TYPE DE BATIMENT II. LE COMPARTIMENTAGE DU BÂTIMENT III. LEVACUATION DES OCCUPANTS IV. LA RESISTANCE AU."

Présentations similaires


Annonces Google