La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Technologie et croissance dans les PVD : commentaires sur le rapport « perspectives économiques mondiales » de la banque mondiale Grégoire Postel-Vinay.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Technologie et croissance dans les PVD : commentaires sur le rapport « perspectives économiques mondiales » de la banque mondiale Grégoire Postel-Vinay."— Transcription de la présentation:

1 Technologie et croissance dans les PVD : commentaires sur le rapport « perspectives économiques mondiales » de la banque mondiale Grégoire Postel-Vinay DGE-MinEFE Banque Mondiale Le présent document est un document de travail et nengage pas lEtat

2 «La bonne gouvernance et le développement durable sont indivisibles. De lAmérique latine à lAsie, en passant par lAfrique, tous nos efforts, toutes nos expériences le montrent. Sans bonne gouvernance, sans état de droit, sans administration prévisible, sans pouvoir légitime et sans une réglementation adaptée, les financements et les dons les plus abondants ne sauraient assurer la prospérité.» Kofi Annan, alors Secrétaire général de lOrganisation des Nations Unies

3 Une bonne nouvelle : le rôle stabilisateur des pays émergents pour la croissance Limportance des flux migratoires pour lappropriation technologique à moyen long terme La technologie, déterminant majeur, avec des acteurs démergents désormais de premier plan Les inconvénients de lagrégation statistique : lintérêt dun traitement séparé de grands pays Quelques aspects sectoriels

4 I - Une bonne nouvelle : la croissance mondiale toujours tirée par les pays émergents avec un rôle stabilisateur (rapport BM du )

5 II - Le rôle des migrants : linterface Asie Etats-Unis La division internationale du travail doit sapprécier dans ses mouvements de fond, sur de longues périodes, où les flux trans-pacifiques ont un rôle singulier. Cette singularité conduit à recommander de séparer les cas de la Chine de lInde, de Taïwan, des autres pays sous revue, eu égard au rôle de leurs diasporas pour la propagation et la diffusion technologique, et à leurs résultats technologiques.

6 1950: la Royal Society of London sinquiète du brain drain vers lAmérique du Nord : Chute du rideau de fer2000: Inquiétudes au Canada, Allemagne, France, Espagne Résumons…

7 Source : OCDE et F. Docquier brain drainedbrain gainer Le rôle des migrants : le flux mondiaux (1) In Jubin et Lignières, juin 2007

8 Le rôle des migrants : interface Asie Côte Ouest des Etats Unis (1) Etudiants et chercheurs : dès 1990, plus du tiers des ingénieurs/chercheurs de la Silicon Valley étaient des immigrants, les deux-tiers d'origine asiatique (en majorité dorigine chinoise et indienne) Entre 1985 et 1996, 62% des doctorats en science/ingénierie délivrés aux USA à des étrangers l'ont été à des immigrants Chinois, Taïwanais et Indiens. En 2005 plus de la moitié des doctorats scientifiques délivrés aux USA le sont à des immigrants. In Annales des Mines : la recherche et linnovation, ardente obligation 2003

9 Le rôle des migrants : interface Asie Côte Ouest des Etats Unis (2) 64% des créateurs des 11 start ups qui en 2007 avaient atteint rapidement plus de employés et 20G$, toujours aux USA en général, sont dorigine étrangère ; (ANDESE déc 2007) en 2002 au moins 50% des start-ups technologiques de la Silicon Valley ont été créées par des immigrants, majoritairement asiatiques (Annales des mines, Fourel, 2003) Le rétro-flux de compétences se sont développés à partir de la fin des années 90 vers Taïwan, la RPC, lInde, induisant la création de géants technologiques dans ces pays, en particulier dans les TIC. Plus généralement, comme le note le rapport de la Banque Mondiale, sur un total de 21,6 millions de scientifiques et dingénieurs travaillant aux États-Unis, 2,5 millions sont nés dans des pays en développement (Kannankutty et Burelli 2007)

10 Le rôle des migrants : interface Asie Côte Ouest des Etats Unis, Illustration dans le cas de Taïwan : parts de marché IT et flux de returnees (3)

11 III - Les émergents, désormais acteurs majeurs dans de grandes firmes technologiques Evolution de 5 à 17% des actifs des 500 plus grandes sociétés mondiales, toutes technologiques, en 5 ans ; et une part désormais majeur des réserves de change (Chine essentiellement)

12 III – Linnovation paraît essentiellement le fait des développés dans les statistiques…

13 III – …mais ce nest plus ce que disent les dernières données sur la propriété intellectuelle, en Chine, qui a quadruplé son effort en 5 ans (données brutes sans considération qualitative)

14 III – …et les brevets en Chine sont de moins en moins le fait dentreprises étrangères à la Chine, mais bien endogènes

15 IV Les inconvénients de lagrégation statistique Faut-il encore placer la Chine parmi les PVD au vu des données précédentes? Situations très différenciées selon les zones côtières ou lintérieur du pays (cf fossé urbain/rural du rapport, et exports high techs des PRI : 15% hors Chine 8% Chine, et le différentiel saccroît). Biais de lagrégation sur les autres pays. Convergence à des rythmes encore plus différenciés si on traite séparément la Chine, et dans une moindre mesure lInde.

16 V- Quelques considérations sectorielles (1) Agroalimentaire : lintérêt de coopérations bilatérales en R&D (CIRAD pour la France) ; doublement de la productivité en Asie -> réduction des famines + temps disponible ; priorité Réseaux sanitaires & eau vs espérance de vie vs éducation et appropriation technologique : sans espérance de vie longue, pas de technologie, quil faut du temps pour maîtriser ; priorité.

17 V- Quelques considérations sectorielles (2) Rente minière & hydrocarbures, notamment dans certains pays dAfrique : possibilité den investir une partie dans la diffusion de technologies, et dans la relocalisation de compétences Réseaux TIC pour accélérer la création dune culture technologique de base. Intérêt doutils « libres », tels wikipedia, portables... Dans le cas des BRICs, insoutenabilité de la croissance sans investissement massif dans les éco-techs.

18 Conclusion : le lent retour à un équilibre dynamique quavaient bouleversé les premières révolutions industrielles?


Télécharger ppt "Technologie et croissance dans les PVD : commentaires sur le rapport « perspectives économiques mondiales » de la banque mondiale Grégoire Postel-Vinay."

Présentations similaires


Annonces Google