La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les services au cœur de la vie Industrie et services : une nouvelle approche Grégoire Postel-Vinay Responsable des études et de la prospective Observatoire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les services au cœur de la vie Industrie et services : une nouvelle approche Grégoire Postel-Vinay Responsable des études et de la prospective Observatoire."— Transcription de la présentation:

1 Les services au cœur de la vie Industrie et services : une nouvelle approche Grégoire Postel-Vinay Responsable des études et de la prospective Observatoire des Stratégies industrielles -MinEFI 12 décembre 2006

2 Contexte Des attentes accrues économiques et sociales : emploi, valeur ajoutée, économie immatérielle : part croissante des services Des entreprises dont les activités sont de plus en plus transverses aux catégories statistiques Industrie->Services : Externalisations Services->Industrie : certains services sorganisent avec des caractéristiques « industrielles » : problématiques de compétitivité communes : qualité, normes, OPA, R&D, TIC, impacts du droit du travail… Trois grands enjeux : Ressources humaines ; formation R&D, innovation, usage des TIC Internationalisation

3 Emploi, VA, immatériel Emploi de services marchands : 7,5M ; ~8,3 à 11M en 2010 (paramètres : coût et durée du travail, marché intérieur des services, services à la personne, délégations de services publics); les deux tiers des créations demplois en moyenne période récente : 22 à 32% de lemploi. Valeur ajoutée : : 33 à 42% de la VA marchande. La révolution induite par les TIC, source dexternalisation. Immatériel : croissance du e-commerce, de la propriété intellectuelle ; objets étranges : la valeur des grands portails, ou laccès au client final. Consommation de services par les ménages : 35% en 1970, 58% en 2002.

4 RH, formation La relation humaine au cœur de la valeur des services : un enjeu majeur de formation B Prot a/s BNP Tourisme, services aux personnes âgées, hôtellerie… La mode : Hermès « 10 fois plus réactif que la moyenne » Importance des formations >bac+2 Exemple : lIFM : comment en 20 ans répondre au défi majeur de la mondialisation pour le textile habillement : où se crée désormais la valeur? Les langues ; travailler en réseau mondial 24/7? Lenjeu du marché intérieur des services : conquérir ou risquer dêtre conquis

5 R&D, innovation, TIC –I- Des entreprises encore (ou structurellement) petites : 1,1% ont plus de 100 salariés. Doù une faible part de la R&D privée en provenance des services(~15%) Mais une concentration rapide, induite par les TIC : exemple de la logistique ; également, possibilités accrues de réseaux dentreprises Un triple enjeu : appropriation des TIC par les petites, renforcement de leffort de R&D et dinnovation pour les grandes, innovation non technique (exemple : webcam & marketing)

6 R&D, innovation, TIC –II- La plus grande part des innovations vient des applications des TIC ; impacts les plus forts : Activités informatiques, SSII : emplois, 40G de CA Ingénierie, études techniques : salariés, 30G Logistique Sécurité (impact PERS, grands cycles de R&D + indicateur de développement + vieillissement) E-commerce / activités postales (colis) Voyages, tourisme E-enseignement

7 R&D, innovation, TIC –III- Une économie schumpeterienne : les innovants croissent en moyenne avec 5 points de croissance de plus que la moyenne, et structurent le paysage. Quelques fusées : pourquoi Google (98% du CA en vente despace publicitaire), créé en 1998 vaut- il 156Mds$ et a-t-il dépassé IBM? Les creative commons.Transposable? Oui, si…

8 Internationalisation –1- Services : 70% du PIB de lUE, 25% de ses échanges avec le reste du monde, 20% seulement des échanges intraUE Diffusion en moyenne moindre dans les PME que dans les PMI, avec des nuances par pays (pays nordiques). La directive services adoptée par le PE le 17/11 et doit lêtre par le conseil en décembre ; impacts SSII, ingénierie, travail temporaire, nettoyage-hygiène, logistique : faibles à court terme dans la version actuelle ; intérêt dune vision européenne accrue, cependant, et de modèles économiques performants. Létude du CPB néerlandais : accroissement des échanges de services de 30 à 60% à moyen terme, des IDE de 20 à 35%; PIB UE :+0,3 à +0,7% ; affinage par létude du Copenhagen Economics : +0,6% et emploi total +0,3% à léchelle UE.

9 Internationalisation –2- Illustrations : Une histoire deau, ancienne, en Europe. Et létude OCDE sur les grandes infrastructures mondiales à horizon2030 : leau et le feu. Tourisme : 6% du PIB, une position française de leader mondial, et des défis nombreux, sur la captation de valeur ajoutée, les marchés émergents…(conf. Grégoire Ferrandi juin 2006) Logistique : les flux européo-asiatiques Assurances :la traçabilité et ses limites ; gérer de nouvelles épargnes? La fin du protocole dadhésion de la Chine à lOMC en 2008, le GATS. La productivité des services publics : une cause qui nest pas désespérée, et mérite intérêt, dans un pays qui recycle 45% de sa VA par voie publique ; lenjeu budgétaire et de compétitivité internationale globale. Pôle de compétitivité financière : que sont les matheux devenus? ; projet de pôle « logiciel libre »

10


Télécharger ppt "Les services au cœur de la vie Industrie et services : une nouvelle approche Grégoire Postel-Vinay Responsable des études et de la prospective Observatoire."

Présentations similaires


Annonces Google