La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Un lieu de formation pour les acteurs du développement territorial de demain Laura Garcia Vitoria Présidente dARENOTECH Directrice scientifique de la Fondation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Un lieu de formation pour les acteurs du développement territorial de demain Laura Garcia Vitoria Présidente dARENOTECH Directrice scientifique de la Fondation."— Transcription de la présentation:

1 Un lieu de formation pour les acteurs du développement territorial de demain Laura Garcia Vitoria Présidente dARENOTECH Directrice scientifique de la Fondation des Territoires de Demain Université de Clermont-Ferrand, 20 mars 2008 Laura Garcia Vitoria 1

2 LES PRECONISATIONS DÉVELOPPÉES SONT ISSUES DE CINQ SOURCES : Le Centre de ressources de la Fondation des Territoires de Demain Les analyses de lObservatoire Numérique Les préconisations du Club du Futur La base de données du Réseau européen des Villes Numériques La bibliothèque virtuelle DARENOTE CH 2 Laura Garcia Vitoria

3 L E POSITIONNEMENT DE LA F ONDATION La Fondation développe et accompagne des stratégies territoriales dans le domaine de léconomie de la connaissance. Elle contribue à des projets dans le domaine des pôles de compétence et de transmission des savoirs: les Centres Européens de Nouvelles Technologies, les Laboratoires vivants, les parcs et maisons du savoir, les maisons de linnovation et de lentreprise, les communautés de savoir et quartiers de la connaissance… 3 Laura Garcia Vitoria

4 Elle accompagne des démarches en la matière: villes et territoires de la connaissance, cartographies territoriales des compétences, wikipedia territoriaux, mise en réseaux de «villes de la science», «villes créatives», «villes éducatives»…, diplômes universitaires et masters en termes dapport de contenus et de réalisations danalyses et de synthèses (états des lieux, rapports, bonnes pratiques, accompagnement de missions…). Site de la Fondation : 4 Laura Garcia Vitoria

5 Propositions de notre Fondation Les mutations de la gestion territoriale imposent de nouvelles expertises à transmettre en formation initiale comme en formation continue. Un institut du développement territorial doit former: - à lutilisation des infotechnologies - au développement des outils daide à la décision - à la connaissance des bonnes pratiques en tous domaines. 5 Laura Garcia Vitoria

6 Ces objectifs imposent des contraintes dans lélaboration des lieux de formation : des « salles de cours » avec connexion aux réseaux et un terminal devant chaque apprenant. Comment imaginer une initiation aux bases de données ou à des outils daide à la décision dans une salle « multimédia » unique? des espaces: de démonstration avec des dispositifs (simples et pédagogiques) dexpérimentation (dans le domaine de la cartographie, des systèmes dinformation géographiques, du fonctionnement de la géolocalisation des données…). 6 Laura Garcia Vitoria

7 Des espaces ouverts pour développer une vraie démocratie participative: 1. de formation aux nouveaux horizons de positionnement des collectivités, ouverte à tous ceux qui entendent participer : aux débats sur la cité, à lanimation de lespace publique, aux dialogues sur les projets du territoire… 2. avec une disposition des locaux par rapport aux contraintes pédagogiques inhérentes à la présence dun public plus large (verre intelligent…) 7 Laura Garcia Vitoria

8 QUELQUES RÉFÉRENCES POUR LÉLABORATION DUN INSTITUT DE FORMATION DES ACTEURS DES TERRITOIRES DE DEMAIN Ces propositions sinscrivent dans la scénarisation de la stratégie de Lisbonne. 1. Linstitut peut et doit être un laboratoire des territoires numérique de demain. 2. Il doit aider à construire un territoire numérique/territoire de la connaissance 3. Il doit permettre de revisiter lespace dun territoire. 8 Laura Garcia Vitoria

9 L ES BESOINS D UN TERRITOIRE COMME L A UVERGNE 1. La démultiplication des actions municipales et régionales de formation. 2. La mise en place de dispositifs de polarisation des compétences. 3. Ladministration électronique comme processus daccompagnement. 4. Répondre à de nouvelles demandes face à une recherche territorialisée. 5. Façonner ses propres «outils de visibilité». 6. Créer des espaces régionaux et interrégionaux de connaissances. 7. Créer de futurs services daide au savoir. 8. Avoir un environnement constitué de strates despaces et de flux informationnels avec des espaces intelligents. 9. Repérer, cartographier et assurer une gestion territoriale de la connaissance. 10. Améliorer les conditions de transmission de connaissances entre le système déducation et de recherche et le système productif et utiliser pour cela lespace territorial. 9 Laura Garcia Vitoria

10 D ES INITIATIVES DE TERRITOIRES ESPAGNOLS Burgos développe des cours de formation pour lensemble du personnel municipal. Bilbao a mit en place un programme dapprentissage tout au long de la vie mené par la municipalité. Grenade a crée lInstitut municipal de formation. Jerez de la Frontera a développé un amphi virtuel de téléformation. Leon porte laccent sur les questions de formation, où les stratégies dintégration sont essentielles, Villafranca recense sur Internet de toutes les possibilités daccès à la formation. 10 Laura Garcia Vitoria

11 C ES LIEUX DE FORMATION S INSCRIVENT DANS UNE POLARISATION DES COMPÉTENCES Burgos avec une nouvelle génération de parc technologique qui doit se transformer en cité de la connaissance. Zorrozaurre à Bilbao avec un espace dimplantation dactivités permettant lutilisation de services avancés, une ville de linnovation et de la connaissance. Milla Digital de Saragosse, avec sa volonté de concentrer expérimentations et lectures du futur sur un même territoire. 11 Laura Garcia Vitoria

12 I NITIATION À L ADMINISTRATION ÉLECTRONIQUE La Corogne et son programme a développé un programme dans ce sens. Elche conçoit le champ de le-administration comme « instrument de gestion du changement de modèle urbain ». Getafe souhaite viser une situation de réelle compétitivité territoriale, avec un plan de qualité pour la gestion municipale. … 12 Laura Garcia Vitoria

13 D ES LIEUX QUI PERMETTRONT L INITIATION AUX NOUVELLES FORMES DE C ARTOGRAPHIE TERRITORIALE : Recueillir la vision issue de lanalyse des potentialités existantes à partir dentrevues avec des personnalités de la ville Identifier : les activités essentielles capables de mener à terme une telle vision à travers des actions les compétences essentielles pour accomplir ces actions et ces projets Choisir des indicateurs pour chaque activité et chaque compétence essentielles Assigner ces indicateurs à chacune des grandes catégories intellectuelles (capital humain, capital des structures, capital marchand, capital de rénovation et de développement et enfin capital de lensemble des démarches engagées). 13 Laura Garcia Vitoria

14 L INSTITUT COMME NOUVEAU CENTRE DE FORMATION OÙ : sont analysés les processus dinnovation, co-créant et validant technologies, plateformes, produits, services, modèles denvironnements et contextes réels et quotidiens. est : développée une méthodologie de recherche pour détecter, valider et perfectionner des solutions complexes et évolutives. réfléchie une innovation ouverte au sein du tissu social. diffusée le concept de lopen source abordée le développement de projets internationaux. se trouve un laboratoire numérique dinnovation citoyenne. 14 Laura Garcia Vitoria

15 UNE REFERENCE : LE CITILAB DE C ORNELLÀ (C ATALOGNE ) Le Citilab de Cornella a comme mission, à travers les projets quil coordonne, le développement et limplémentation de nouvelles méthodologies qui permettent danalyser les stratégies de développement économique en utilisant lenseignement en ligne Le Citilab possède une médiathèque qui se définit comme un point de culture pour diffuser la connaissance entre les divers réseaux quil crée. Son auditorium est défini comme un centre de référence pour les activités internationales 15 Laura Garcia Vitoria

16 S ITE INTERNET : Laura Garcia Vitoria

17 S ITES D INFORMATION DES LABORATOIRES VIVANTS : Visite virtuelle: Liste des Livinglabs en Europe: Les Libinglabs ruraux : Lexemple de Sarragosse: 17 Laura Garcia Vitoria

18 Une référence démultipliée : les centres de connaissance dExtremadure Le Project (1999) au travers dun Project pilote de six collectivités territoriales de la région (40 aujourdhui) Résultante dun projet né en 1997: INFODEX (Estrategia Regional de sociedad de la Información) Participent à la démarche: La Junta, Association régionale des Universités Populaires les organismes régionaux et lUnion Européenne (leurs structures chargées déducation, de formation, de transfert de savoirs et du partage et de la dissémination de la culture scientifique et technologique). 18 Laura Garcia Vitoria

19 O BJECTIF DES CENTRES D E XTREMADURE : Analyser les possibilités de la région pour mettre en oeuvre les applications des TIC en vue de la modernisation des activités productives, Améliorer les services proposés aux habitants, Réduire des différences entre zones urbaines et rurales Mettre en oeuvre les potentialités offertes par toute zone frontière. Promouvoir le développement dinitiatives autonomes qui ouvrent à lensemble de la population les possibilités offertes par léconomie du savoir. 19 Laura Garcia Vitoria

20 C EST AUSSI UN LIEU POUR : défendre la culture locale et régionale, le partage donc de la mémoire commune à travers la constitution dune bibliothèque de lexpérience et de la mémoire du territoire et de ses habitants développer les compétences et les capacités nécessaires pour affronter les défis des mutations économiques des années à venir générer un espace de rencontre sociale - physique aussi bien que virtuelle - et créer une valeur ajoutée créer des réseaux de collaboration entre institutions entreprises, associations et personnes présentant des affinités communes - de vrais réseaux sociaux donc – donner naissance à des manuels de bonnes pratiques en tous domaines, notamment en matière dalphabétisation technologique… 20 Laura Garcia Vitoria

21 L A MÉTHODOLOGIE DU PROJET SE BASE SUR LES PROPOSITIONS SUIVANTES : permettre de sapproprier le futur de son territoire amener à saccorder sur des objectifs communs des débats sont lancés pour ce qui est de la méthodologie et des technologies à mettre en oeuvre pour atteindre les objectifs fixés… La démarche : motiver, donner des compétences et aider à organiser. En définitive, il faut aider à mieux connaître telle ou telle composante du contexte territorial. 21 Laura Garcia Vitoria

22 C ENATIC (E XTREMADURE ) Centro Nacional de Referencia de Aplicación de las Tecnologías de la Información y la Comunicación (TIC). Cest une fondation (Ministerio de Industria, Turismo y Comercio) créé en 2006 qui développe la connaissance et lutilisation du logiciel libre et est ouverte aux administrations publiques, entreprises, universités, groupes de R&D, usagers et développeurs. 22 Laura Garcia Vitoria

23 D ES NOUVELLES FORMES D APPRENTISSAGE Linstitut doit initier à des expériences permettant à tous ceux qui fréquentent un territoire: 1. dannoter leur environnement, 2. de lui conférer un sens personnalisé, 3. se transformer en auteur en se servant de cet environnement, 4. de se voir auteurs et de vouloir et dêtre au départ d un processus de construction de connaissances. Bref de rechercher et de fournir informations et renseignements. 23 Laura Garcia Vitoria

24 Q UELQUES PROJETS À CET EGARD Proboscis : la géographie sonore urbaine permet de cartographier lexpérience que font au quotidien ceux qui parcourent une ville Urban Tapestries permet aux usagers dannoter leur propre ville virtuelle. Amble ajoute les connotations temporelles à la carte urbaine qui se trouve sur votre PDA. Sonic City : nous traduisons en musique lespace que nous parcourons. 24 Laura Garcia Vitoria

25 U N LIEU QUI PERMETTRA LA FAMILIARISATION AVEC DES TECHNOLOGIES: lutilisation du téléphone mobile pour les enfants de zones rurales en Galicie pour la découverte du patrimoine local, le projet PEACH qui permet de voir et détudier en réalité virtuelle par exemple la tour du château de Buonconsiglio à Trente; le suivi en temps réel dobjets en trois dimensions dans un flux vidéo SORA (Suivi dObjets pour la Réalité Augmentée), des incrustations d'images virtuelles en temps réel… 25 Laura Garcia Vitoria

26 la géolocalisation : le dialogue avec les tags Internet dont le territoire se dote pour renseigner le citoyen et googler la rue. Le géoweb: on peut localiser un lieu, un bâtiment officiel… Les équipements nomades … avis d'usagers de ladministration, commentaires à travers : forums, carnets et blogs … Les cartes Web qui présentent des contenus personnalisés. Du verre intelligent à lapprentissage tactile de larchitecture : connexion à Internet sur de grandes surfaces de verre (grâce à lutilisation des ondes sonores), lutilisation de modèles architecturaux virtuels (au travers notamment des travaux au cours de ces deux dernières années de l Institut Herz à Berlin ) Les outils de lubiquité, téléphone 3G… 26 Laura Garcia Vitoria

27 Un Institut de formation pour construire et comprendre le territoire numérique de demain: un environnement constitué de strates despaces et de flux informationnels avec des espaces intelligents Il faut donc initier les acteurs territoriaux à ces nouveaux horizons et créer des espaces à cette fin. 27 Laura Garcia Vitoria

28 R APPEL (CR) : L A LEÇON DE T OFFLER «La richesse révolutionnaire», chapitre: «Faire confiance à la connaissance» « La mutation majeure pour la génération à venir et qui simposera à tous les territoires: un système de richesse différent, qui dépend des modifications de nos relations avec le temps et lespace, et du savoir». Alvin Toffler Un Institut de formation doit faire sienne cette définition! 28 Laura Garcia Vitoria

29 Merci 29 Laura Garcia Vitoria


Télécharger ppt "Un lieu de formation pour les acteurs du développement territorial de demain Laura Garcia Vitoria Présidente dARENOTECH Directrice scientifique de la Fondation."

Présentations similaires


Annonces Google