La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

E-LEARNING EN 2030 SORO Y. YAYA AIGEME - D0CF2 Formateur: Olivier COTINAT.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "E-LEARNING EN 2030 SORO Y. YAYA AIGEME - D0CF2 Formateur: Olivier COTINAT."— Transcription de la présentation:

1 E-LEARNING EN 2030 SORO Y. YAYA AIGEME - D0CF2 Formateur: Olivier COTINAT

2 Vous allez décrire dans votre dossier final votre vision future du e-Learning, le e-Learning 4.0 ! - Comment apprendrons-nous en 2030 ? - Avec quelles technologies ? - Quelles applications ? - Dans quel contexte ? - Quelles seront les contraintes ? - Quels bénéfices pour lutilisateur ? Conseils pour le devoir Final

3 Soyez imaginatif ! - Amusez-vous, soyez fou ! Cest en samusant et en prenant du plaisir, quon innove ! - Ne vous limitez pas ! - Il ny pas de mauvaise réponse ! Uniquement en 2030, nous serions capables de dire que votre idée nétait pas pertinente ! - Vous serez jugé sur votre capacité dinnovation, de prise en compte de lévolution des technologies et applications présentés en cours (ou connus par ailleurs) ! - Servez-vous de votre propre expérience : quaméliorerez- vous ? Comment ? Quel est votre e-learning rêvé ? Livrable : Un document Word (10 pages maximum) ou présentation Powerpoint avec un résumé au début (executive summary). Nhésitez pas à inclure des schémas, à préciser vos idées.

4 Le monde évolue et avec lui le mode dintruction pour ne pas dire le mode dapprentissage aussi. En effet nous sommes passes de lapprentissage traditionnelle à un apprentissage moderne très sopuistiques. Ceci depuis lavènement des nouvelles technologies dans la formation. Si aujourdhui on est tous unanimes que ces technolgies ont complètement bouleversé les habitudes dapprentissage, quen sera t- il à lhorizon RESUME/EXECUTIVE SUMMARY

5 Sil ya une chose sur laquelle on est tous unanimes, cest lomniprésence des nouvelles technologies dans lapprentissage. La seule question quon se pose est de savoir comment allons -nous apprendre en De quelles technologies et de quelles applications disposérons -nous a lorée 2030? Dans quel contexte apprendrons-nous? Quelles seront les contraintes et quelles seront les retombées pour lutilisateur que nous sommes? Autant de questions que le commun des mortels ne cesse de se poser face à cette avancée technologique. Telles sont les questions que nous aborderons afin que chacun se fasse une une idée de ce qui pourrait etre le E- learning en 2030,

6 Comment apprendrons-nous en 2030 ? Avec quelles technologies ? Quelles applications ? Dans quel contexte ? Quelles seront les contraintes ? Quels bénéfices pour lutilisateur PLAN

7 COMMENT APPRENDRONS NOUS EN 2030 ?

8 En 2030, chaque élève aura un ordinateur portable et pliable qui remplacera les cahiers et tous les élèves pourront surfer sur internet et travailler avec lordinateur. On pourra communiquer avec tous les enfants du monde et leur demander comment ils vivent, ce quils mangent et leur parler en direct

9 Si lordinateur tombait en panne, on écrirait avec un stylo qui fait bip quand on fait une erreur et qui la corrigerait. Le maître aura des robots pour laider à nous apprendre des choses, faire des expériences, revoir des travaux.

10 Les maisons seront entièrement commandées par un super ordinateur avec des robots. On aura juste à lui dire ce quil doit faire, par exemple lever les volets, enlever la poussière, etc. et les robots feront le travail, la cuisine, la vaisselle, laver le linge et plein dautres choses encore,

11 Chacun aura un ordinateur sac à dos pour voyager dans le monde entier. Quand on louvrira, lordinateur sallumera tout seul et nous parlera. On pourra lutiliser pour voyager et parler avec des personnes de tous les pays.

12 C'est bien d'un essai dont il s'agit car étudier les avenirs possibles demeure un fameux défi tant l'avenir est indéterminé, en évolution constante, se conjuguant au conditionnel. Comment dès lors se représenter le futur ? Pour les romanciers et scénaristes passionnés d'anticipation ainsi que pour les ingénieurs d'études et les sociologues, le futur est représenté soit positivement soit négativement. Si le futur s'annonce positivement, on s'attend à des progrès dans tous les domaines et notamment dans les technologies. Pour le dire simplement, on s'imagine que tout sera plus simple, plus rapide, plus pratique, etc. Les critères comme les superlatifs ne manquent pas. AVEC QUELLES TECHNOLOGIES ?

13 Vu sous cet angle, l'homme aurait les moyens de ses ambitions et rien ne lui serait impossible. Cette vision du monde a naturellement la faveur du public tant qu'il garde l'espoir de bâtir un "monde meilleur", encore faut-il s'accorder sur la définition de ce qualificatif très relatif et subjectif. Si le futur s'annonce négativement, on prend le pire de chaque système technologique ou social par rapport aux normes existantes et on l'extrapole jusqu'au comportement totalement instable, incontrôlable et imprévisible. On aboutit alors au dérèglement général des systèmes au sens large, au chaos, avec toute les violences, abus et perversions que cela peut entraîner. A l'inverse d'une vision positive du monde, les attitudes négatives et autres "défauts" ne manquent pas pour qualifier ce genre de futur. Il existe néanmoins un certain public défaitiste et pessimiste adepte de cette vision sombre du monde.

14 En nous basant sur l'état des sciences et des technologies actuels, les seules certitudes que nous possédons pour extrapoler ces idées, Nous allons décrire ce que sera probablement notre quotidien de demain d'ici Une chose ne changera probablement pas dans le marché concurrentiel de l'informatique domestique de demain ou d'après-demain : comme aujourd'hui ou il y a 20 ans, le marché regorgera toujours de marques et de modèles à notre plus grande satisfaction. Les constructeurs exploiteront tous les créneaux commerciaux laissés à la concurrence et toutes les technologies d'avant-garde. Il y a au moins cinq tendances technologiques qui vont marquer l'avenir du secteur informatique : - le Tablet PC - le Web le Surface computer - l'ordinateur optique - l'ordinateur quantique.

15 Le Tablet PC et la tablette Equipé d'une connexion Wi-Fi ou WiMAX, il permet de travailler hors de chez soi ou du bureau dans un environnement bureautique voire multimédia grâce à une interface tactile à stylet héritée du PDA et accessoirement d'un clavier et d'une souris. Le Tablet PC va probablement remplacer à terme les PC portables traditionnels du fait de son faible encombrement (environ 30x22x3 cm pour 1.5 kg). Il n'offre toutefois pas nécessairement la même ergonomie qu'un PC portable (clavier, souris, écran inclinable, extensions, etc.) mais ces options ne sont pas toujours indispensables. Dans sa version allégée, le Tablet PC devient une tablette - le fameux i Pad commercialisé par Apple en 2010

16 Le Web 3.0 La deuxième tendance est la technologie Web 3.0 ou "Web sémantique" qui s'est développée depuis 2006 et qui vise à transformer Internet en une gigantesque base de données dont le contenu sera accessible via des outils différents des navigateurs actuels et dotés d'intelligence artificielle.Web 3.0 Avec le Web 3.0, le moteur de recherche permet de classer toutes les pages et toutes les phrases afin de trouver par déduction cognitive le résultat qu'attend l'utilisateur. Les algorithmes cognitifs sont capables de déterminer que François Mitterrand par exemple était un Président français et que le cancer de l'adénome de la prostate est une maladie.

17 Le Surface computer Enfin, la troisième et dernière tendance la plus innovante est le "Surface computer" présenté le 30 mai 2007 par Microsoft. Alliant un écran tactile grand comme une table et des concepts innovants de gestion d'objets réels et virtuels, cette invention va révolutionner notre façon d'utiliser l'informatique (et pas uniquement l'ordinateur).Surface computer Non seulement le "Surface computer" est un ordinateur, mais il peut se transformer en table de travail digitale et être utilisé au bureau, à domicile ou dans la chambre des enfants. Dans un commerce de détail, il peut simplifier les commandes ou la facturation. En version murale, il peut servir de support multimédia à un conférencier, etc. Relié à Internet et à des systèmes audiovisuels, il ouvre un champ d'applications encore inexploré.

18 L'ordinateur optique En décembre 2007, IBM annonça la mise au point d'un nouveau système permettant de transporter des données au sein d'un processeur multi-core grâce à la lumière.IBM Cette percée technologique est basée sur un modulateur optique - le même que celui qui est utilisé dans les réseaux optiques des entreprises de télécommunications - qui convertit les signaux électriques transmis par câbles en impulsions lumineuses grâce à un guide d'onde nano photonique en silicium qui assure un contrôle du flux de lumière arrivant dans le microprocesseur.

19 L'ordinateur quantique A plus long terme, l'ordinateur quantique ordinateur quantique De quoi s'agit-il ? Nous savons quun ordinateur classique traite des informations élémentaires, des bits, qui ne peuvent présenter quun parmi deux états ou valeurs possibles : 0 ou 1. Cest le langage binaire. Avec 4 bits, un ordinateur classique peut traiter un état parmi 24 soit 16 états différents : 0000, 0001, 0010, 0011, etc. Dans notre exemple, lavantage de lordinateur quantique est de pouvoir traiter simultanément les 16 états. Les écrans souples OLED De la télévision au GSM en passant par l'écran d'ordinateur, l'APN et l'album photo-souvenir numérique, les écrans plats sont partout : domicile, bureau, voiture,... APN Les applications des écrans plats ont débordé le secteur multimédia pour s'adapter aux exigences des utilisateurs,

20

21 Le papier électronique En 2030 on remplacera les journaux ou les livres par des écrans souples OLED exploitant la technologie EPD (electronic paper display) et une encre électronique (e- ink). Ce dispositif pourrait être exploité dans le cadre de l'édition, de l'éducation, des loisirs et même du commerce.

22 La société « Toujours En Ligne – Toujours Connectée » Je suggérais plus haut quil nous manque souvent les mots pour décrire les nouvelles technologies et les nouveaux concepts. Nous rentrons à peine dans une période ahurissante durant 72 Le Monde en 2030 laquelle lInternet, le Web, la téléphonie mobile, la télévision, la radio et la communication sans fil vont fusionner pour donner un nouveau « média de communication » global. Ce nouveau « média » (que ce mot est donc pauvre et peu évocateur) verra les individus « toujours en ligne, toujours connectés, tout le monde avec tout le monde, tout interconnecté avec tout, partout et sans cesse ». Cette dernière phrase, longue et besogneuse, était AVEC QUELLES APPLICATIONS

23 la technologie sera en place, à un stade de pleine maturité et facilement disponible à bas prix dans tous les pays du monde (et dans lespace et dans au moins une autre planète) dici 2030 Tout le monde connaît Internet et son interface graphique : le « World Wide Web » (le Web mondial). Tout le monde connaît le téléphone portable, la télévision et la radio. Les nouvelles composantes de ce Super Web Sans-fil fusionné sont de minuscules machines intelligentes qui communiqueront entre elles sans fil. Dans sa version la plus simple, ces machines ne seront peut-être que des Radio-Étiquettes en plastique (RFID tags) qui émettront des signaux dauto-identification et enverront des données lorsquelles seront interrogées par un scanner sans fil adjacent. Dans une version plus complexe, des capteurs de signaux de machines seront incrustés dans les ponts ou dautres structures cruciales pour transmettre des données sur

24 Dici 2030 nous serons tous « étiquetés », mais ce sera pour nous protéger plutôt que pour entraver nos déplacements (et si vous naimez pas lidée des humains « étiquetés » imaginez que votre téléphone portable se connecte 800 fois par seconde avec votre réseau de téléphonie mobile qui sait toujours où vous vous trouvez lorsque votre téléphone est allumé). Le super-réseau de 2030 offrira des images holographiques en 3D dévénements sportifs, de dramatiques TV, de jeux et de simulations sexuelles. Le super-réseau pourra présenter des simulations tactiles, odorantes et des ersatz de goûts. Le super Web multi sensoriel créera des expériences virtuelles qui sembleront si réelles quelles seront pratiquement impossibles à distinguer de la chose réelle (puisque la « réalité » ne nous apparaît quà travers nos sens humains, qui donc peut argumenter sur le degré de réalité ?)

25 Formel (diplômant, certifiant, professionnel) Informel (pour le plaisir, sans planification préalable, en dehors dun programme, non institutionnel, etc.) Contextualisé (avec une contrainte de temps, de lieu, ou dans une situation spécifique, nécessitant lutilisation dun appareil donné, etc.) Note : lapprentissage peut être à la fois formel et contextualisé ou informel et contextualisé. Présentiel : dans un apprentissage en présentiel, nous aurons beaucoup plus recours aux outils de communication et collaboratifs utilisés dans le e-learning à distance. CONTEXTE

26 Toute innovation a un prix, en effet avec lavènement de certaines technologies comme le p- Learning par exemple cela demandera une implication très importante des différents acteurs; car Il génère la permanence des activités relatives aux apprentissages de lapprenant. Ses modalités de mise en œuvre requièrent une hyperréactivité des usagers qui doivent savoir toutefois se ménager des moments « off »! Par ailleurs tous les acteurs doivent savoir gérer leur personnalité électronique et être aux fait de la lourde législation internationale régissant Internet et ses différents services. CONTRAINTES POUR LES UTILISATEURS

27 Une meilleure qualité pédagogique des dispositifs; Une richesse et une diversité des ressources disponibles; Des parcours individualisés plus performants; encadrement très individualisés tout au long du parcours dapprentissage; Une amélioration des processus dapprentissage: apprentissages contextualisés, apprentissages fondés sur la pratique, Une immédiateté de lassistance et des feed-back, Des échanges culturels permanents entre apprenants de pays BENEFICES

28 05-4]Eric%20Bruillard.pdf /Contribution168_a.pdf/view 0.pdf me-d0cf2-voix-et-vidc3a9o-sur-ip-karine_udinov5.pdf learning-4-0-comment-apprendrons-nous-en-2030/

29


Télécharger ppt "E-LEARNING EN 2030 SORO Y. YAYA AIGEME - D0CF2 Formateur: Olivier COTINAT."

Présentations similaires


Annonces Google