La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Travail du médecin généraliste en montagne. Etude et analyse du temps des actes de traumatologie, et des facteurs influençant ce paramètre dans 11 stations.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Travail du médecin généraliste en montagne. Etude et analyse du temps des actes de traumatologie, et des facteurs influençant ce paramètre dans 11 stations."— Transcription de la présentation:

1 Travail du médecin généraliste en montagne. Etude et analyse du temps des actes de traumatologie, et des facteurs influençant ce paramètre dans 11 stations de ski. Introduction : En saison dhiver, la pratique des actes de traumatologie représente une grande partie de lactivité du médecin de montagne. Selon le mode dexercice du médecin et la présence ou non d'auxiliaires médicaux, le temps de certaines séquences de l'acte de traumatologie peut fluctuer considérablement. Objectif Comparer le temps de la traumatologie par rapport au temps de la consultation médicale en saison dhiver. Déterminer et mesurer le temps des différentes séquences des actes de traumatologie (temps-total, temps de soin, temps « périphérique », durée de participation des auxiliaires médicaux) afin détudier si certains paramètres (tels le sexe, l'âge et la pathologie du patient / l'âge et l'expérience du médecin / la présence d'auxiliaires médicaux) peuvent faire varier significativement ces temps. Matériels et méthodes Etude prospective, saison dhiver cabinets médicaux de stations de sports dhiver avec diversité des modes dexercices. (3 médecins seuls, 8 cabinets en association de médecins, 8 avec secrétaire, 3 avec infirmière, 2 avec manipulateur RX) 176 actes de consultation et 192 actes de traumatologie (pris en compte dans l'étude, aléatoirement selon l'ordre d'arrivée des patients aux cabinets.) Mesure des temps sur le terrain, à laide de plusieurs chronomètres, puis analyse des données obtenues. Résultats Le temps-total de la traumatologie est 3 fois plus important que la consultation (43,36 min vs13,45 min) Le temps du médecin, lui, est 2 fois plus important (22,56 min vs 12,49 min) Le temps-périphérique de la traumatologie (attente, dossier, déshabillage, prescriptions et paiement) représente plus de la moitié du temps total (26,74 min) Variation du temps de la traumatologie selon : Les pathologies : pour les lésions « tronc tête rachis » le temps-total et le temps-médecin sont plus longs et pour les pathologies du genou également Lâge des patients :influence peu les différents temps Le sexe des patients : le temps-total augmente pour les patientes (mais pas temps-médecin) Lexpérience du médecin : élevée, elle augmente le temps-médecin Lâge du médecin : aucune influence sur les temps. Lassociation de médecins : temps-total et temps de soins augmentent mais pas temps- médecin. Lemploi de personnel: Avec chaque auxiliaire supplémentaire, le temps-total augmente, le temps de soin se maintient, et le temps-médecin diminue Discussion Le temps-périphérique quil soit effectué entièrement par un médecin ou partiellement par les auxiliaires médicaux est une variante importante du temps des actes de traumatologie. Les cabinets seuls ou avec peu de personnel économisent le temps-périphérique (cependant critère de qualité des soins selon les patients) afin dobtenir un temps total bien inférieur à celui des cabinets avec beaucoup de personnel, tout en maintenant un temps de soin proche de la moyenne. Lassociations de médecins et lemploi de personnel, permettent une augmentation globale du temps de prise en charge des blessés (et surtout laugmentation du temps périphérique de déshabillage, explications, précisions des prescriptions )sans augmentation du temps-médecin. Conclusion Au total la délégation de tâches non médicales strictes au personnel optimisé, accroît la disponibilité, lefficacité du médecin et la satisfaction des patients. Les structures médicales avec auxiliaires médicaux semblent donc être le mode d'exercice à privilégier pour une prise en charge satisfaisante des blessés en montagne. Compte tenu du coût de telles structures, cela ne peut certainement se faire que par regroupement des médecins ou avec laide des collectivités locales. Sophie CLAUDE, médecin de montagne, Université Grenoble Dominique LAMY, médecin de montagne Journée Universitaire De Médecine Générale Grenobloise - Grenoble - 11 décembre 2010


Télécharger ppt "Travail du médecin généraliste en montagne. Etude et analyse du temps des actes de traumatologie, et des facteurs influençant ce paramètre dans 11 stations."

Présentations similaires


Annonces Google