La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Géo 4 e Les firmes transnationales Thème 4 : 3H. Insertion dans le programme Partie I : Des échanges à la dimension du monde Après Thème 2 : les routes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Géo 4 e Les firmes transnationales Thème 4 : 3H. Insertion dans le programme Partie I : Des échanges à la dimension du monde Après Thème 2 : les routes."— Transcription de la présentation:

1 Géo 4 e Les firmes transnationales Thème 4 : 3H

2 Insertion dans le programme Partie I : Des échanges à la dimension du monde Après Thème 2 : les routes maritimes, les volumes échangés (1/3 prod mondiale = commerce intra-entreprises), la nature des échanges. Après Thème 1 : les ZIP : lieux de production, déchanges, de transbordement -Les acteurs des échanges : les FTN Et avant la 2 ème partie : les Etats dans la mondialisation Etats-Unis Pays émergent PMA

3 Définition ? Choix ? -Acteur de la mondialisation : stratégies + effets sur territoire -carto : planisphères des IDE (principales zones recevant les ide) + planisphère des sièges sociaux des FTN

4 -Sur la définition des firmes transnationales Firmes multinationales : une entreprise qui possède au moins une unité de production à létranger et qui produit grâce à elle hors de son territoire dorigine. => Production qui varie en fonction des lieux dimplantation, production adaptée. Firmes transnationales : même définition mais une nuance => Produire sur place ce quelle peut y vendre : firme multidomestique => Production non différenciée partout dans le monde => Le monde : champ dactivité global => Stratégies différentes : simplanter en fonction des conditions de production quoffre chaque pays, indépendamment du potentiel dabsorption du pays. DIPP : décomposition internationale du processus de production

5 « La grande entreprise aime les frontières mais pour les franchir. Elle aime la diversité des territoires pour les mettre en relation, tirer profit de leur complémentarité et de leur mise en concurrence. » P. Gauchon (Dir.), Le monde : manuel de géopolitique et de géoéconomie, PUF, Chap. V : le pouvoir marchand, lentreprise capitaliste depuis le XXème siècle, p.253. Objectif : montrer que les FTN trouvent leur origine dans la mondialisation, interviennent en acteurs de sa structuration, réagissent aux évolutions de la mondialisation.

6 Les FTN : mise en œuvre et pièges à éviter -Une approche trop économique => Insister sur les territoires -Une approche moraliste Éléments pour dernière partie : la mondialisation et ses contestations => On nétudie pas les firmes en détail mais le rôle quelles jouent dans la mondialisation et comment la mondialisation les transforme.

7 -Trouver une entreprise : problèmes opacité (firmes locales) + définition (Nike pas satisfaisant) + données disponibles essentiellement financières donc peu exploitables. -Vision parfois tronquée dune entreprise : associations avec fournisseurs juridiquement indépendants non visibles -Données actuelles, récentes (après crises ) -Problème général de lexemple : un objet détude singulier, au plus près du réel (ressource eduscol).

8 Bibliographie -J. Varlet, P. Zembri, Atlas des transports. Les paradoxes de la mise en réseau du monde, Autrement, collection Atlas/monde, L. Carroué, Géographie de la mondialisation, Armand Colin, Collection U, 3 ème édition, P. Gauchon (Dir.), Le monde : manuel de géopolitique et de géoéconomie, PUF, Chap. V. -O. Bouba-Olga, Les nouvelles géographies du capitalisme, Seuil, M. El Mouhoub, Mondialisation et délocalisation des entreprises, collection Repères, La découverte, 2008.

9 Revues : Alternatives économiques (hors série n°86 4 e trimestre 2010 « Les chiffres 2011) + Alternatives internationales Manuels de Sciences économiques et sociales : terminale édition 2007 « Les stratégies internationales des entreprises » (sans laspect territorial ndlr) Jeunesse : J. Van Hamme et P. Francq, Largo winch, Dupuis.

10 Sitographie -Site académique SES (notamment Aix-Marseille) -Courrier International : -Alternatives économiques avril 2008 : delocalisent_fr_art_730_36434.html -Les Echos : -Lusine nouvelle : -Mappemonde : n°75, 2004 Les investissements directs étrangers, révélateurs de lattractivité des territoires à léchelle mondiale : -FIG 2005 : Le monde en réseaux. Lieux visibles, liens invisibles Thème 3 : LES RÉSEAUX DES FIRMES TRANSNATIONALES : LES DÉLOCALISATIONS SONT-ELLES FATALES ?

11 Sites Michelin Michelin Brésil : -La documentation française : -CNUCED : Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement : Rapport sur linvestissement 2010 : -Organisation internationale du travail :

12 Michelin, une firme transnationale Proposition de mise en œuvre – 3H Problématiques : Quest-ce quune firme transnationale ? En quoi les firmes transnationales sont-elles des acteurs de la mondialisation ? Quelles sont leurs stratégies sur les territoires ? En quoi cela transforme-t-il les territoires ?

13 Fiche 1 : Michelin en France Remplir la carte et la légende distribuées en utilisant les informations des repères google earth. Compétences : relever des informations sur des repères en ligne ; traduire linformation sous forme graphique.

14

15

16

17 Des flux entre les usines et entre les sites et la maison-mère Echanges entre les sites : des caoutchoucs naturels et synthétiques, des cables métalliques qui entrent dans la fabrication des pneumatiques. De la maison mère (Clermont-Ferrand) vers les sites : Ordres + Technologies et techniciens

18 -Michelin, une firme française de pneumatiques dont le siège (centre de commandement) est à Clermont- Ferrand. -17 sites de production en France et un centre de recherche et développement (Ladoux) -Une firme qui vend sa production en France et en Europe. -Une firme qui importe de létranger des produits pétroliers, du caoutchouc naturel, de lacier. Lentreprise génère des flux de marchandises, de technologies, de personnels, numériques ….

19 Fiche 2 : Michelin en Amérique du sud Remplir la carte et la légende distribuées en utilisant les informations des repères google earth. Compétences : relever des informations sur des repères en ligne ; traduire linformation sous forme graphique ; connaitre des repères spatiaux de lAmérique du sud.

20

21

22

23 2. Les flux Michelin : des flux nationaux et internationaux De marchandises : De marchandises : pneus de Campogrande expédiés dans les points de vente du Brésil et des pays de lAmérique du sud. De matières 1ères : caoutchouc naturel expédié vers les usines du groupe sur les autres continents notamment en Europe. En provenance de la maison-mère Clermont-Ferrand : Technologies + ingénieurs + Capital (IDE : Investissements directs à létranger) A destination de la maison mère : Une partie des bénéfices. => Définition : une firme transnationale : une entreprise qui possède au moins une unité de production à létranger et qui produit grâce à elle hors de son territoire dorigine.

24

25 -Quelles stratégies pour Michelin au Brésil ? -Laccès aux matières premières (caoutchouc naturel :10% de ses besoins mondiaux). -Laccès au marché brésilien et sud-américain -Des bases de production à moindre coût (salaire peu élevé au Brésil : 220 euros/mois en janvier 2010) Une stratégie qui génère des flux de marchandises, de capitaux, dinformations, de personnels… Michelin, un acteur de la mondialisation Michelin, une firme transnationale

26 Fiche 3 : Michelin une firme mondiale Quelle est la présence de Michelin au niveau mondial ? A quelles stratégies cela répond-il ?

27

28 Doc 1 : Michelin une firme mondiale Source : Décembre 2010 Centre de recherches et de développement : France-Etats- Unis-Japon Centre de commandement : Clermont-Ferrand

29 Doc 1 : Michelin une firme mondiale 2. Comparer le nombre demployés et le nombre dusines des différents ensembles régionaux. Quels sont les deux ensembles où la présence Michelin est forte, lensemble où elle est faible. 3. Daprès toi, à quelle logique la présence forte de Michelin dans ces deux zones répond-elle ? 4. Où sont situés les trois centres technologiques Michelin ? Quest-ce qui explique cette localisation ? 1. Sur quel continent Michelin nest-il pas présent selon ce document ?

30 -Quelles stratégies pour Michelin au niveau mondial ? -Une présence sur tous les continents avec des produits identiques. -A travers un réseau hiérarchisé en fonction des activités Un centre de commandement (Clermont-Ferrand) Des centres technologiques (France-Etats-Unis-Japon) Des lieux de production en fonction des marchés de consommation

31

32 Doc2 : « Michelin va investir 2 milliards de dollars au Brésil, en Inde et en Chine, selon le quotidien Les Echos. L'objectif principal: augmenter ses capacités de production pour pouvoir répondre à la demande locale. Au Brésil, 400 millions serviront à agrandir les deux usines Michelin existantes. En Chine et en Inde, les pneus poids-lourds seront la priorité. Deux usines y sont en construction, pour un coût de 800 millions de dollars chacune. Michelin a pris du retard dans les BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine), là où le marché de l'automobile connaît une croissance forte. Pirelli et Bridgestone exploitent déjà six usines chacun sur le continent sud-américain, contre deux pour Michelin (pour les pneus tourisme). Au Brésil, les ventes de véhicules particuliers devraient progresser de 50% d'ici à » Lusine nouvelle 2 juin Hormis le Brésil, dans quels autres pays Michelin va-t-il augmenter sa capacité de production ? Pour quel coût ? 2. Pour quelles raisons Michelin souhaite-t-il augmenter sa production au Brésil ? 3. Que sont Pirelli et Bridgestone ? Que représentent-ils pour Michelin ?

33 Doc2 : « Michelin va investir 2 milliards de dollars au Brésil, en Inde et en Chine, selon le quotidien Les Echos. L'objectif principal: augmenter ses capacités de production pour pouvoir répondre à la demande locale. Au Brésil, 400 millions serviront à agrandir les deux usines Michelin existantes. En Chine et en Inde, les pneus poids-lourds seront la priorité. Deux usines y sont en construction, pour un coût de 800 millions de dollars chacune. Michelin a pris du retard dans les BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine), là où le marché de l'automobile connaît une croissance forte. Pirelli et Bridgestone exploitent déjà six usines chacun sur le continent sud-américain, contre deux pour Michelin (pour les pneus tourisme). Au Brésil, les ventes de véhicules particuliers devraient progresser de 50% d'ici à » Lusine nouvelle 2 juin Hormis le Brésil, dans quels autres pays Michelin va-t-il augmenter sa capacité de production ? Pour quel coût ? 2. Pour quelles raisons Michelin souhaite-t-il augmenter sa production au Brésil ? 3. Que sont Pirelli et Bridgestone ? Que représentent-ils pour Michelin ?

34 Doc2 : « Michelin va investir 2 milliards de dollars au Brésil, en Inde et en Chine, selon le quotidien Les Echos. L'objectif principal: augmenter ses capacités de production pour pouvoir répondre à la demande locale. Au Brésil, 400 millions serviront à agrandir les deux usines Michelin existantes. En Chine et en Inde, les pneus poids-lourds seront la priorité. Deux usines y sont en construction, pour un coût de 800 millions de dollars chacune. Michelin a pris du retard dans les BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine), là où le marché de l'automobile connaît une croissance forte. Pirelli et Bridgestone exploitent déjà six usines chacun sur le continent sud-américain, contre deux pour Michelin (pour les pneus tourisme). Au Brésil, les ventes de véhicules particuliers devraient progresser de 50% d'ici à » Lusine nouvelle 2 juin Hormis le Brésil, dans quels autres pays Michelin va-t-il augmenter sa capacité de production ? Pour quel coût ? 2. Pour quelles raisons Michelin souhaite-t-il augmenter sa production au Brésil ? 3. Que sont Pirelli et Bridgestone ? Que représentent-ils pour Michelin ? Des fabricants de pneumatiques. Des concurrents sur les marchés en croissance et partout dans le monde.

35 Doc.3 : Michelin va fermer son usine d'Ota au Japon Les coûts de production du site japonais étant deux fois supérieurs à la moyenne du groupe, la fabrication stoppera en juillet. Les activités de recherche sont maintenues. Le fabricant français de pneus Michelin a annoncé vendredi qu'il allait fermer son usine d'Ota, au Japon, en juillet 2010, en raison de ses coûts de production trop élevés. "Le coût de production de l'usine d'Ota reste deux fois plus élevé que celui d'autres usines produisant les mêmes types de pneumatiques. La conjoncture économique difficile traversée depuis 2008 est encore venue aggraver cette situation", explique le communiqué du fabricant de pneus. La production sera transférée vers d'autres sites Michelin en Asie, en Europe et en Amérique du Nord. Lesechos.fr Le 15 janvier Pourquoi lusine dOta doit-elle fermer pour les dirigeants de Michelin ? 2. Daprès toi, quest ce qui explique cette situation ?

36 -Quelles stratégies pour Michelin au niveau mondial ? -Une présence sur tous les continents avec des produits identiques. -A travers un réseau hiérarchisé en fonction des activités Un centre de commandement (Clermont-Ferrand) Des centres technologiques (France-Etats-Unis-Japon) Des lieux de production en fonction des marchés de consommation -Des ouvertures de sites, dans les territoires attractifs pour la firme : pays émergents en croissance (Chine – Inde – Brésil ) qui reçoivent les IDE de Michelin. -Des fermetures de sites, dans les territoires où la production est chère, où la croissance de la consommation est moindre.

37 Conclusion : Michelin, une firme transnationale, actrice de la mondialisation (flux intra-entreprises). Michelin structure lespace mondial en intégrant certains territoires à son réseau et en délaissant dautres. Michelin réagit aux évolutions de la mondialisation (ouverture ou fermeture de sites) en fonction de lévolution des marchés, de la concurrence et des profits.

38 Mise en perspective : 30 min Replacer létude de cas dans une hiérarchie, dans des grands ensembles, dans des évolutions… (ressources Eduscol).

39

40 Hors série « les chiffres 2011 » p.78 Des flux dIDE en augmentation depuis les années 1980 malgré les crises

41 Les échanges mondiaux en 2008 Source : CNUCED cité dans L. Carroué p. 69 Echanges internes entre sociétés-mères et filiales Echanges entre sociétés- mères et fournisseurs Autres échanges les FTN impliquées dans les 2/3 du commerce mondial Poids majeur dans léconomie mondiale

42 -Des FTN majoritairement originaires des pays les plus riches et développés… …Qui font lessentiel de leurs activités dans ces mêmes pays. Mais croissance des FTN des pays émergents de lAsie (Chine et Inde)

43

44 CHINA Petroleum : 1 ère FTN mondiale

45 Un développement mondial organisé grâce aux flux numériques…

46 Et aux réseaux sociaux.

47 Les FTN principales bénéficiaires de la mondialisation et actrices de la mondialisation Des marchés mondiaux Des réseaux mondiaux hiérarchisés pour les FTN

48

49 -Des territoires intégrés dautres délaissés Les FTN acteurs qui structurent et font évoluer la mondialisation


Télécharger ppt "Géo 4 e Les firmes transnationales Thème 4 : 3H. Insertion dans le programme Partie I : Des échanges à la dimension du monde Après Thème 2 : les routes."

Présentations similaires


Annonces Google