La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Projet dHydraulique Pastorale en Zone Sahélienne (PROHYPA) ATELIER DE DEMARRAGE DU PROHYPA 20 au 24 Septembre 2010.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Projet dHydraulique Pastorale en Zone Sahélienne (PROHYPA) ATELIER DE DEMARRAGE DU PROHYPA 20 au 24 Septembre 2010."— Transcription de la présentation:

1 Projet dHydraulique Pastorale en Zone Sahélienne (PROHYPA) ATELIER DE DEMARRAGE DU PROHYPA 20 au 24 Septembre 2010

2 PRESENTATION DU PROJET Le Projet dHydraulique Pastorale en Zone Sahélienne (PROHYPA) est un projet financé par le FIDA. Ce projet vise à donner suite au PHPK (phase1) qui sest déroulé de septembre 1999 à juillet Son objectif est de contribuer à la sécurisation de léconomie pastorale, au renforcement de la paix sociale et la lutte contre la pauvreté en zone pastorale et agropastorale.

3 STRATEGIE La stratégie adoptée consiste à favoriser laccès à leau pour labreuvement des animaux dans certaines zones déficitaires comme les régions du Kanem, Bahr El Gazel, du Batha et du Guéra ainsi que le département du Dababa, par la mise en place des ouvrages dhydraulique pastorale et de leur gestion.

4 Approche du projet Lapproche du projet sinspire de deux principes celui de réciprocité et celui de complémentarité. Principe de réciprocité – Lhydraulique pastorale a des répercussions multiples sur la gestion sociale de lespace. Surtout pendant la saison sèche, lespace pastoral sorganise autour de points dabreuvement dont lexistence conditionne lexploitation des pâturages. Tout éleveur étant amené à déplacer son troupeau, doit être en mesure de l'abreuver sur un puits différent de celui de son groupe.

5 Principe de complémentarité - Les relations entre transhumants et sédentaire de la zone soudanienne ont pendant des siècles été complémentaires. Les économies de ces groupes se complétaient par différents moyens. Les transhumants (i)attendaient la récolte avant de «descendre» vers la zone soudanienne; (ii) prêtaient leurs chameaux pour le transport de la récolte des agriculteurs ; (iii)passaient des contrats de fumure avec les sédentaires; (iv)emmenaient les troupeaux des sédentaires en transhumance pour en améliorer la productivité etc.

6 Objectifs du projet Objectif général: réduire la vulnérabilité et la pauvreté dans les communautés transhumantes Objectifs spécifiques: (i) renforcer la capacité de gestion concertée par les acteurs; (ii) améliorer le réseau dinfrastructures dhydraulique pastorale; (iii) améliorer loffre de services aux communautés transhumantes; et (iv) diversifier le revenu de lélevage notamment pour les femmes et les jeunes

7 Coûts de financement Le FIDA finance le projet à hauteur de 9,75 milliards soit 19,5 millions de dollars, La contribution du Gouvernement sélève à 1,26 milliard soit 2,52 millions de dollars et la Coopération Suisse sélève à 1,365 milliards soit 2,73 million de dollars Les bénéficiaires financent lentretien et le fonctionnement des ouvrages pastoraux à hauteur de 290 millions soit 0,58 million de dollars.

8 Composantes du projet Projet comprend quatre composante Comp A: Appui à la gestion des ressources pastorales Comp B: Réalisation des ouvrages dhydraulique pastorale Comp C: Mesures communautaires (sante humaine et animale, eau potable, éducation, diversification des produits de lélevage) mise en œuvre par la Coop suisse Comp D: gestion du projet

9 Gestion financière La gestion financière du Projet sera assurée par lUGP par: (i) la mise en place dun système comptable et de gestion des fonds; (ii) de la préparation des prévisions de dépenses rentrant dans le cadre des PTBA; (iii) de la mobilisation des fonds; iv) de la gestion du compte spécial; (v) de lenregistrement comptable des opérations financières du Projet, de la préparation des états financiers annuels, (vi) de la programmation des audits annuels.

10 Suivi et évaluation Le Projet mettra en place un système de Suivi et Évaluation (S-E) conforme au Système de Gestion des Résultats et dImpacts (SYGRI) pour suivre la mise en œuvre des activités et mesurer limpact du Projet sur la population. Comme tout nouveau projet, le PROHYPA doit s'inscrire dans le cadre formel de pilotage, de programmation, de coordination et de suivi mis en place dans le cadre du processus de décentralisation et coordonné par le Plan dIntervention pour le Développement Rural.

11 Organisation Institutionnelle du projet Maîtrise douvrage Le Projet sera placé sous la tutelle du Ministère de lEau qui délèguera la maîtrise douvrage à la Direction de lHydraulique Pastorale au sein du Ministère de lEau. Maîtrise dœuvre. Le Projet sera exécuté par une Unité de Gestion de Projet (UGP) disposant de lautonomie administrative et financière. Maitrise dœuvre délégué. Le Projet sous-traitera lexécution des activités à des prestataires de services relevant du secteur public, privé, associatif ou ONG, sélectionnés de manière systématique par appel doffres.

12 Organisation Institutionnelle du projet II Le Comité de Pilotage assurera la concertation au niveau national. Le CP sera présidé par le représentant du Ministère de lEconomie, de la Coopération et sera composé dun représentant des Ministères suivant : le Ministère de lEau, qui assurera le secrétariat du CP, le Ministère de lagriculture, le Ministère de lélevage et des Ressources Animales, le Ministère de lEducation, le Ministère de la Santé ainsi que des représentants de lAssociation des éleveurs nomades, de lAssociation des Chefs traditionnels du Tchad, de lAFD et la Coopération Suisse.

13 Merci de votre attention


Télécharger ppt "Projet dHydraulique Pastorale en Zone Sahélienne (PROHYPA) ATELIER DE DEMARRAGE DU PROHYPA 20 au 24 Septembre 2010."

Présentations similaires


Annonces Google