La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

André Roy 01/05/20141 Session 2 La planification.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "André Roy 01/05/20141 Session 2 La planification."— Transcription de la présentation:

1 André Roy 01/05/20141 Session 2 La planification

2 André Roy 01/05/20142 c'est répondre aux : La planification, c'est répondre aux : ä Quoi faire? ä Comment le faire? ä Quand le faire? ä Où le faire?

3 André Roy 01/05/20143 Le processus de management

4 André Roy 01/05/20144 Le processus de planification MISSION OBJECTIFS STRATÉGIES TACTIQUES CONTRÔLES FORCES et FAIBLESSESENTREPRISE MENACES et OPPORTUNITÉSENVIRONNEMENT ENJEUX

5 André Roy 01/05/20145 Les menaces et opportunités ä Observation à partir des tendances è sociales (à voir au chapitre sur la culture) è technologiques... è économiques... è politiques...

6 André Roy 01/05/20146 Révolution technologique

7 André Roy 01/05/20147 Des technologies de plus en plus miniaturisées, peu coûteuses et à rendement accéléré

8 André Roy 01/05/20148 Révolution technologique... le village global est consacré

9 André Roy 01/05/20149 Révolution technologique, les technologies au service des individus

10 André Roy 01/05/ Révolution technologique, les technologies au service des individus 4X Pour 1000 Pour 4

11 André Roy 01/05/ Des technologies de plus en plus miniaturisées, peu coûteuses et à rendement accéléré ä Si on avait eu le même progrès dans la technologie de lautomobile que dans celle des micro-ordinateurs, aujourdhui, une Lexus coûterait 2$, irait à la vitesse du son et ferait 600 milles avec un dé à coudre dessence. une Lexus coûterait 2$, irait à la vitesse du son et ferait 600 milles avec un dé à coudre dessence. ä Source: The Global Paradox, John Naisbitt, 1994

12 André Roy 01/05/ La révolution économique, une économie du savoir

13 André Roy 01/05/ De nouvelles règles du jeu De nouveaux clients. Les caractéristiques du nouveau consommateur nord-américain: Soucieux dune alimentation saine et préoccupé par son bien-être personnel Prêt à assumer les coûts dune qualité supérieure Préoccupé par les impacts sur lenvironnement des produits quil consomme Plus sceptique face au discours publicitaire du manufacturier Présente des différences culturelles dans ses habitudes de consommation. Source: Fortune, décembre 1990

14 André Roy 01/05/ Des marchés mondialisés et globalisés

15 André Roy 01/05/ Des marchés mondialisés et globalisés

16 André Roy 01/05/ De nouvelles orientations

17 André Roy 01/05/ Saviez-vous que, en 2002, … ä Le Canada ne compte que pour 2,3 % de la capitalisation boursière du monde et ne représente plus que la 12e économie de la planète. Ce cher dollar canadien, quant à lui, contribue pour environ 2% des transactions mondiales de change. Ce cher dollar canadien, quant à lui, contribue pour environ 2% des transactions mondiales de change. Source : Mes Finances, ma caisse, septembre-octobre 2002.

18 André Roy 01/05/ La révolution politique De nouveaux acteurs apparaissent État-Nation Entreprises multinationales Organismes religieux Crime organisé Groupes de pressions Source: Conférence internationale, Alvin Toffler, Groupe Innovation, 1994

19 André Roy 01/05/ Crise profonde des institutions démocratiques

20 André Roy 01/05/ Confiance des québécois envers leurs institutions et organisations

21 André Roy 01/05/ Émergence d'un nouveau pouvoir: les réseaux Leurs caractéristiques Mobiliser lensemble des sources dinformation (principe de connection) Les confronter à dautres sources (le rôle dinterface à des systèmes ouverts) Les exploiter le plus rapidement possible (action réelle et compatibilité immédiate) Ils échappent au rapport gouvernant-gouverné Ils répondent à une logique propre et individuelle Source: La Presse: Les nouveaux pouvoirs sur la terre, (World Media Network, 1994)

22 André Roy 01/05/ Tendances, stratégies d'hier, d'aujourd'hui et de demain Réingénierie Selon Michael Hammer,en 1994, les compagnies américaines consacraient approximativement 32 milliards de dollars à des projets de réingénierie... Environ 2/3 de ces efforts constituaient des échecs. Source: Information Week, 20 juin 1994

23 André Roy 01/05/ Tendances, stratégies d'hier, d'aujourd'hui et de demain Faire avec moins Faire mieux Être différent

24 André Roy 01/05/ Tendances, stratégies d'hier, d'aujourd'hui et de demain

25 André Roy 01/05/ Tendances, stratégies d'hier, d'aujourd'hui et de demain.

26 André Roy 01/05/ L'organisation de demain

27 André Roy 01/05/ Où s'installer? Salaire horaire en $U.S.

28 André Roy 01/05/ Où s'installer? Chômage.

29 André Roy 01/05/ Exemples de missions et d'objectifs ä Bombardier ä DOMTEX ä Cascades ä Desjardins ä ID ä Entreprise de chaussures?

30 André Roy 01/05/ Avantages de la planification ä Page 171, est-ce clair? ä Les tendances : * Focus (sur ce que l'entreprise fait le mieux) * Écouter le client, donner du pouvoir * Flexibilité (scénarios et rapidité à bondir sur les opportunités)

31 André Roy 01/05/ Catégories de plans ä Les plans stratégiques ä Choix d'un nouveau site pour un commerce ä Les plans opérationnels ou tactiques ä Construction de la bâtisse sur le nouveau site

32 André Roy 01/05/ Principe de l'engagement ä La période de temps pour laquelle on planifie devrait normalement correspondre à la période de temps nécessaire pour réaliser les engagements associés à nos décisions ä Nos décisions nous engagent pour une période X, on planifie pour la période X ä Entreprise de chaussures ?

33 André Roy 01/05/ Exemple d'objectif ä Donnez-moi un exemple d'objectif? ä Est-il clair, réaliste, vérifiable, échéance? ä Différence entre but et objectif

34 André Roy 01/05/ Les stratégies ä Comment interprétez-vous les propos de Peters et Waterman(page 187): "Les entreprises à succès préfèrent l'action à une planification ou à une réflexion qui s'éternise, le concret à l'abstrait." "Les entreprises à succès préfèrent l'action à une planification ou à une réflexion qui s'éternise, le concret à l'abstrait."

35 André Roy 01/05/ D'après vous, de quels points principaux faut-il tenir compte lorsqu'on élabore des objectifs pour une entreprise ou un département?

36 André Roy 01/05/ Réponse ä découlent des valeurs ä clairs, réalistes,... ä pas trop nombreux ä faire participer les personnes qui seront impliquées lors de l'implantation

37 André Roy 01/05/ Royal Dutch Shell Group... les SCÉNARIOS 1991 Scénario #1, Sustainable world ä des solutions sont trouvées aux principales disputes économiques mondiales ä l'Europe s'unifie avec succès ä le Japon et les États-Unis évitent une guerre commerciale ä le libre-échange prévaut sur la planète ä une croissance stable se maintient

38 André Roy 01/05/ Royal Dutch Shell Group... les SCÉNARIOS 1991 ä En conséquence, les questions environnementales reçoivent plus d'attention ä Pour Shell, ce scénario implique: ä restrictions additionnelles concernant les émissions dans l'atmosphère ä reconfiguration de l'industrie du pétrole où il y a moins de consommation d'huile au détriment du gaz naturel

39 André Roy 01/05/ Royal Dutch Shell Group... les SCÉNARIOS 1991 Scénario #2, Global mercantilism ä les conflits régionaux déstabilisent la planète ä les récessions et les guerres commerciales font rage ä des blocs commerciaux se forment et les consensus environnementaux ne sont jamais atteints

40 André Roy 01/05/ Royal Dutch Shell Group... les SCÉNARIOS 1991 En conséquence: ä moins de lois et règlements ä une approche à la pièce concernant l'environnement ä plus de consommation de pétrole

41 André Roy 01/05/ Exemple, DID, Amérique latine ä Scénarios futurs des institutions financières coopératives d'Amérique latine 2010 ä Processus ä Axes ä Histoires

42 André Roy 01/05/ Le processus Analyses sectorielles BankingRéglementationGouvernanceIdentité Enquête auprès de leadersetautorités Ateliers d'analyse WashingtonLima San José Atelier de formulationMexique

43 André Roy 01/05/ Les histoires ä Combinaison de trois axes ä CONTEXTE ä SERVICES FINANCIERS ä SERVICES FINANCIERS SOLIDAIRES ä Chaque axe possède deux situations extrêmes...

44 André Roy 01/05/ Les histoires Crise se poursuit Redressement CONTEXTE SERVICES FINANCIERS SERVICES FINANCIERS SOLIDAIRES Intégrés Dispersés Réaction solidaire Inertie

45 André Roy 01/05/ Articulation des 3 dimensions

46 André Roy 01/05/ HISTOIRESHISTOIRES ä RÉINCARNATION ä COMA ä MÉDECINE ALTERNATIVE ä CHIRURGIE PLASTIQUE

47 André Roy 01/05/ SITUATIONACTUELLE AUJOURD'HUI CONTEXTE CRISE REDRESS. DISPERSÉ INTÉGRÉ INERTIE RÉPONSESOLIDAIRE 2010CHIRURGIEPLASTIQUECOMAMÉDECINEALTERNATIVERÉINCARNATION SERV.FIN. SERV.FIN.SOL.

48 01/05/ Prochaine session Terminer la lecture du chapitre 5 traitant de la planification Terminer la lecture du chapitre 5 traitant de la planification Lire « Le dernier des grands fabricants de chaussures » Lire « Le dernier des grands fabricants de chaussures » page page Préparer les décisions de l'année 11 Préparer les décisions de l'année 11 Usage de la disquette … Usage de la disquette … Formation des équipes Formation des équipes


Télécharger ppt "André Roy 01/05/20141 Session 2 La planification."

Présentations similaires


Annonces Google