La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Enrôlement des volontaires 1792 Registre de conscription du district de Beauvais, des premiers jours de septembre 1792 extrait de Documents dhistoire de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Enrôlement des volontaires 1792 Registre de conscription du district de Beauvais, des premiers jours de septembre 1792 extrait de Documents dhistoire de."— Transcription de la présentation:

1 Enrôlement des volontaires 1792 Registre de conscription du district de Beauvais, des premiers jours de septembre 1792 extrait de Documents dhistoire de France, Editions de la documentation française. Planche 60 Enrôlement des volontaires (1792), Paris, Séance n° 4 La République et les citoyens en armes Mickaël Gendry, collège Le Volozen des côtes d'Armor.

2 Approche du sujet... Présente le document ( sa nature, le lieu,les éléments représentés, le contexte) Enrôlement des volontaires 1792 Registre de conscription du district de Beauvais, des premiers jours de septembre 1792 extrait de Documents dhistoire de France, Editions de la documentation française. Planche 60 Enrôlement des volontaires (1792), Paris, 1952.

3 Le contexte...

4 Lecture : « Pardevant nous, commissaire du district de Beauvais se sont présentés les citoyens soussignés lesquels ont tous déclarés senrôler volontairement pour la défense de la patrie. » Registre de conscription du district de Beauvais, des premiers jours de septembre 1792 extrait de Documents dhistoire de France, Editions de la documentation française. Planche 60 Enrôlement des volontaires (1792), Paris, Ce document est un registre de conscription du district de Beauvais, des premiers jours de septembre 1792 au moment où la toute jeune République française est en danger face aux souverains dEurope. Dans la constitution de 1791, il était prévu que la force publique serait composée, en dehors des armées régulières, «subsidiairement des citoyens actifs et de leurs enfants, inscrits sur le rôle de la Garde Nationale »

5 Les signatures...

6 Lecture : « Croix du français Alexis Loyeux » Registre de conscription du district de Beauvais, des premiers jours de septembre 1792 extrait de Documents dhistoire de France, Editions de la documentation française. Planche 60 Enrôlement des volontaires (1792), Paris, Le registre est signé par des volontaires, citoyens actifs qui devaient s'équiper et s'armer à leurs frais.La plupart des volontaires sont dorigine très modeste, si lon considère la maladresse de lécriture ( certains signent par une croix). Un citoyen actif: citoyen disposant du droit de vote. Le droit de vote était assujetti au paiement d'une contribution égale à trois journées de travail.

7 Lecture : « Cette signature est celle du père qui a signé pour son fils quil voue à la défense de la patrie. » Registre de conscription du district de Beauvais, des premiers jours de septembre 1792 extrait de Documents dhistoire de France, Editions de la documentation française. Planche 60 Enrôlement des volontaires (1792), Paris, 1952.

8 Déroulement de la séance...

9 Nivôse, an II… Je suis rentré dans ma compagnie, où jai été nommé caporal, par le suffrage de mes camarades. Vous mengagez à avoir du courage : soyez persuadé que cela ne manque pas, que je brûle du plus ardent amour de la République et que je périrai avant dabandonner ma patrie. Jai fait le serment de ne point abandonner mon drapeau avant davoir chassé du territoire français tous les satellites* des despotes** couronnés et coalisés contre nous (…) ça va, malgré que nous ayons eu beaucoup de peine. Nous couchons dehors tous les jours et la vermine nous mange, mais cest pour la République ; nous le faisons avec courage. *satellites : les ennemis de la Nation. ** despotes : tyrans, rois absolus. ( Nivôse : mois du calendrier Républicain signifiant « mois des neiges » - entre le 21 décembre et le 19 janvier - institué par la Convention le 24 novembre Il fixait le début de lannée au 22 septembre à léquinoxe dautomne, et le premier jour de lère républicaine le 22 septembre 1792.) DOCUMENT 1. DOCUMENT 3. DOCUMENT 1. La République en danger ( 1793/1794) extrait du manuel Hatier document 6 page 83, édition 2006 Extrait du bimestriel n°8019 de la Documentation Française, Anne Crépin, Philippe Boulanger, Le soldat-citoyen, une histoire de la conscription, février 2001 Documents élèves

10 La République est sauvée par des citoyens en armes.

11 Nivôse, an II… Je suis rentré dans ma compagnie, où jai été nommé caporal, par le suffrage de mes camarades. Vous mengagez à avoir du courage : soyez persuadé que cela ne manque pas, que je brûle du plus ardent amour de la République et que je périrai avant dabandonner ma patrie. Jai fait le serment de ne point abandonner mon drapeau avant davoir chassé du territoire français tous les satellites* des despotes** couronnés et coalisés contre nous (…) ça va, malgré que nous ayons eu beaucoup de peine. Nous couchons dehors tous les jours et la vermine nous mange, mais cest pour la République ; nous le faisons avec courage. *satellites : les ennemis de la Nation. ** despotes : tyrans, rois absolus. ( Nivôse : mois du calendrier Républicain signifiant « mois des neiges » - entre le 21 décembre et le 19 janvier - institué par la Convention le 24 novembre Il fixait le début de lannée au 22 septembre à léquinoxe dautomne, et le premier jour de lère républicaine le 22 septembre 1792.) DOCUMENT 1. Lettre dun soldat Joseph Rousseau, au citoyen Rousseau, cocher de son état à Indreville dans le Cher, Nivôse* An II. "Citoyens postés en faction près d'un canon" Gouache de Lesueur. Musée Carnavalet

12 Nivôse, an II… Je suis rentré dans ma compagnie, où jai été nommé caporal, par le suffrage de mes camarades. Vous mengagez à avoir du courage : soyez persuadé que cela ne manque pas, que je brûle du plus ardent amour de la République et que je périrai avant dabandonner ma patrie. Jai fait le serment de ne point abandonner mon drapeau avant davoir chassé du territoire français tous les satellites* des despotes** couronnés et coalisés contre nous (…) ça va, malgré que nous ayons eu beaucoup de peine. Nous couchons dehors tous les jours et la vermine nous mange, mais cest pour la République ; nous le faisons avec courage. *satellites : les ennemis de la Nation. ** despotes : tyrans, rois absolus. ( Nivôse : mois du calendrier Républicain signifiant « mois des neiges » - entre le 21 décembre et le 19 janvier - institué par la Convention le 24 novembre Il fixait le début de lannée au 22 septembre à léquinoxe dautomne, et le premier jour de lère républicaine le 22 septembre 1792.) 1) Quel est le statut ( la fonction) de la personne qui écrit au citoyen Rousseau ? Comment a – t- il obtenu son grade ? DOCUMENT 1. « Aux armes citoyens ». L'armée est totalement désorganisée. Les cadres de l'armée font défaut. Dans le texte le citoyen Joseph Rousseau est élevé au grade de caporal par élection de ses camarades de front. 2) Replace ce texte dans son contexte. Ce texte est daté du mois de noivôse An II ( hiver 1793/1794). La République a été proclamée en France le 22 septemvbre 1792, soit deux jours après la bataille de Valmy.

13 Nivôse, an II… Je suis rentré dans ma compagnie, où jai été nommé caporal, par le suffrage de mes camarades. Vous mengagez à avoir du courage : soyez persuadé que cela ne manque pas, que je brûle du plus ardent amour de la République et que je périrai avant dabandonner ma patrie. Jai fait le serment de ne point abandonner mon drapeau avant davoir chassé du territoire français tous les satellites* des despotes** couronnés et coalisés contre nous (…) ça va, malgré que nous ayons eu beaucoup de peine. Nous couchons dehors tous les jours et la vermine nous mange, mais cest pour la République ; nous le faisons avec courage. *satellites : les ennemis de la Nation. ** despotes : tyrans, rois absolus. ( Nivôse : mois du calendrier Républicain signifiant « mois des neiges » - entre le 21 décembre et le 19 janvier - institué par la Convention le 24 novembre Il fixait le début de lannée au 22 septembre à léquinoxe dautomne, et le premier jour de lère républicaine le 22 septembre 1792.) 3) Quel est le profil de larmée révolutionnaire à cette époque ? une armée de métier ( avec des professionnels ) ? une armée de conscription ( service militaire dune génération ) ? autre cas ? Lequel ? DOCUMENT 1. « Aux armes citoyens ». L'armée révolutionnaire n'est pas une armée de métier ou de conscription. Elle est composée essentiellement de citoyens actifs volontaires choisis parmi les gardes nationaux qui devaient s'armer et s'équiper à leurs frais.

14 4) La vie de cette personne est – elle facile ? Pourquoi ? 5) Quelles sont les deux choses que cette personne nabandonnera pas préférant plutôt périr ? Les conditions de ce soldats sont extrêmement difficiles car il dort dehors, en plein hiver. Il vit donc au contact du froid, de la vermine et de la peur de la mort. Il préfère mourir plutôt que d'abandonner son drapeau et la patrie.

15 Extrait du bimestriel n°8019 de la Documentation Française, Anne Crépin, Philippe Boulanger, Le soldat-citoyen, une histoire de la conscription, février ) Quelle remarque peut –on formuler sur la répartition de la levée des bataillons en France ? 7) Comment expliques– tu cette répartition de la levée des bataillons ? DOCUMENT 2. La levée est plus forte dans les régions frontalières du Nord et de l'est, le Bassin parisien et la G ironde. Les premiers sont directement menacés. Les seconds ( le bassin parisien et la G ironde) ont joué un rôle important dans la mise en place de la République.

16 Contre les ennemis de la Nation. La République en danger ( 1793/1794) extrait du manuel Hatier document 6 page 83, édition ) Quels sont les ennemis de la Révolution française ? Complète le tableau ci-après. DOCUMENT 3.

17 Menaces intérieures Menaces extérieures Qui ? Où ? Pourquoi ? 9) Quelle décision est prise pour repousser ces ennemis ? Par quel gouvernement est prise cette décision ? choua ns fédérali stes Bretagn e et Vendée Ils veulent restaurer le pouvoir du roi royalist es Pays frontaliers Ils veulent restaurer le pouvoir du roi de France. Régions périphériq ues Décentralisatio n et pouvoir à la province Face au danger intérieur et extérieur, la Convention montagnarde réagit en créant un gouvernement révolutionnaire, le Comité de salut public, qui met la Terreur à l'ordre du jour. Ce gouvernement, dirigé par Robespierre décrète la levée de masse d'un million de soldats pour faire reculer les ennemis de la Nation. Cette levée de masse est une première forme de service miliitaire obligatoire en France.

18 « Mythe d'une Nation toute entière soulevée contre l'envahisseur et remportant la victoire sans équipement ni formation préalable parce que la cause qu'elle défend est bonne. Si le premier point est relativement véridique, ce que les gravures soulignent en montrant l'aspect hétéroclite des habits et des armes, le second l'est moins : les volontaires de1791et les soldats en ligne bénéficièrent de plusieurs mois ou même de plusieurs années d'instruction avant de combattre à Valmy.» Extrait du bimestriel n°8019 de la Documentation Française, Anne Crépin, Philippe Boulanger, Le soldat- citoyen, une histoire de la conscription, février 2001, page 18 Un mythe du soldat-citoyen? Détail d'une esquisse pour un décor destiné à lécole de la rue du château –Landon ( Paris Xeme), non réalisé, Paris, musée du petit palais, extrait du bimestriel n°8019 de la Documentation Française, page 18. Un bonnet phrygien Une baïonnette

19 La première République et la Révolution française ( 1792/1799 ) du peuple roi au désordre roi… Problème : pourquoi la République ne parvient – elle pas à simplanter durablement en France ? ( par opposition à ce qui sest produit aux Etats Unis….) I) Une République des sans – culottes menacée.( 1792/1794) A) Pour ou contre la mort du roi ? identification des composantes politiques en place et jugement de la Convention. B) Les conséquences de lexécution du roi Louis XVI. - La constitution de 1793 ou de lan I Progrès ou recul de la démocratie ? « un peuple roi », « une république de légalité ». - Une république assiégée. II) La République est sauvée par des citoyens en armes. A) "Aux armes citoyens" Une armée de conscription ? Armée de métier ? B) Les « ennemis de la Nation. » Menaces intérieures et extérieures : qui ? Quoi ? Pourquoi ? C) La Terreur. Quelle solution est envisagée pour sauver la République ? II) La confiscation de La République par des bourgeois. (1795 /1799) Les bourgeois : parviennent – ils à sauver la République ? 1) Une nouvelle constitution (de 1795 ou de lan III). 2) Le « désordre roi » ou linstabilité du Directoire. - Commentaire de deux gravures de sur les « ventres creux » et les « ventres dorés », « incroyables « et « merveilleuses » 3) Un sauveur : Bonaparte ? D I A P O R A M A


Télécharger ppt "Enrôlement des volontaires 1792 Registre de conscription du district de Beauvais, des premiers jours de septembre 1792 extrait de Documents dhistoire de."

Présentations similaires


Annonces Google