La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LACHEMINEMENT DES ECHANTILLONS BIOLOGIQUES AU LABORATOIRE Objectif Évaluation des besoins Les valises Les pneumatiques Les balancelles Une organisation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LACHEMINEMENT DES ECHANTILLONS BIOLOGIQUES AU LABORATOIRE Objectif Évaluation des besoins Les valises Les pneumatiques Les balancelles Une organisation."— Transcription de la présentation:

1 LACHEMINEMENT DES ECHANTILLONS BIOLOGIQUES AU LABORATOIRE Objectif Évaluation des besoins Les valises Les pneumatiques Les balancelles Une organisation pertinente Conclusion

2 LACHEMINEMENT DES ECHANTILLONS BIOLOGIQUES AU LABORATOIRE Objectif : Assurer avec qualité un transport des échantillons adapté : à lurgence à limportance des flux à la température adéquate (37°C, 4°C, température ambiante) avec des délais satisfaisants HEGP Centre AGEB MED – CSMT – 07/06/2008 1

3 Cet acheminement déchantillons biologiques peut être : –pédestre, avec une traçabilité nécessaire au niveau du destinataire, –automatisé* valises * pneumatiques lourds (bi-directionnel) légers (bi-directionnel) légers ( mono-directionnel) * balancelles 2 LACHEMINEMENT DES ECHANTILLONS BIOLOGIQUES AU LABORATOIRE HEGP Centre AGEB MED – CSMT – 07/06/2008

4 –Laboratoires : dispersés ou sur un seul niveau ? 3 LACHEMINEMENT DES ECHANTILLONS BIOLOGIQUES AU LABORATOIRE Avant de faire un choix sur les équipements nécessaires à ces acheminements, il est important de prendre en compte plusieurs éléments : – Structure de soin : pavillonnaire ou monobloc ? nouvelle ou ancienne ? – Nature des services de soins : réanimations, Service dAccueil des Urgences (SAU), soins intensifs ou Soins de Suite et de Rééducation (SSR) ? HEGP Centre AGEB MED – CSMT – 07/06/2008

5 Prescription médicale : connectée informatiquement ou non ? Flux : à estimer, en envisageant une croissance de 25% Place existante pour les gaines, les aiguillages prévue ? Traçabilité souhaitée : totale ou partielle ? 4 LACHEMINEMENT DES ECHANTILLONS BIOLOGIQUES AU LABORATOIRE Réception centralisée : existence ou non ? Laboratoire durgence 24h/24h : existence ou non ? Laboratoire de nuit : local différent des laboratoires de jour ou non ? HEGP Centre AGEB MED – CSMT – 07/06/2008

6 1/ Les valises - à chargement automatique dans le service de soins, grâce à la présence dune cellule photo-électrique ; - à destination prioritaire ou unique vers la réception des laboratoires (pas de nécessité de taper un code destinataire) ; - à déchargement automatique au niveau du laboratoire, avec contrôle de ce déchargement 5 LES TRANSPORTS AUTOMATISES MED – CSMT – 07/06/2008 HEGP Centre AGEB

7 INCONVENIENTS INCONVENIENTS : - temps de transport variable en fonction des flux, du trafic, de la distance à parcourir (5 mn /40 mn) - peu adapté pour lurgence - pannes possibles (ex. : en cas de détection incendie, toutes les portes coupe-feu (PCF) se ferment, empêchant ainsi les valises de poursuivre leur route ; les pompiers doivent réarmer chaque PCF - discussion autour de la nécessité dun contrat de maintenance 6 LES TRANSPORTS AUTOMATISES AVANTAGES AVANTAGES : - traçabilité informatique - transport possible de nombreux bilans de patients ; volume de 20 L - temps de progression sur rails, au sol ou au plafond : 0,5 m/sec - permanence du personnel auprès du patient et dans le service MED – CSMT – 07/06/2008 HEGP Centre AGEB

8 2/ Les pneumatiques Les objectifs - Raccourcir les délais de transfert denvoi des échantillons - et indirectement, diminuer les effectifs de personnels transportant les prélèvements 8 LES TRANSPORTS AUTOMATISES En structure monobloc, ou pavillonnaire, la charge en personnel « transporteur » est différente. Linstallation dun réseau de pneumatiques permet de lalléger. MED – CSMT – 07/06/2008 HEGP Centre AGEB

9 LES SYSTEMES DE PNEUMATIQUES Principes : Les cartouches circulent dans un réseau de tubes, avec ou sans aiguillage, sous leffet dune variation de pression (poussée ou aspiration) produite par une turbine. Le tube ne peut convoyer quune cartouche à la fois. Gare principale de réception Gares périphériques (postes de soin) 9 MED – CSMT – 07/06/2008 HEGP Centre AGEB

10 Il existe 3 systèmes différents : a) Pneumatique « lourd » Débit important Capacité de transport sur de grandes distances (1 km) Ne fonctionne quavec des cartouches Aiguillages robustes et fiables Les gares peuvent être pourvues dun lecteur de code à barres et les cartouches dune puce électronique pour une traçabilité complète 10 Système bi-directionnel Diamètre de la cartouche 100 mm ou 160 mm Délai de transport court Une seule turbine Coût dinvestissement important Nettoyage et désinfection des cartouches à réaliser MED – CSMT – 07/06/2008 HEGP Centre AGEB

11 b) Pneumatique « léger » Coût du matériel plus faible que pour une installation de type « lourd » Stations de départ et darrivée peu volumineuses Système bidirectionnel Débit important 11 Fonctionne avec des cartouches de diamètre 100 mm Délai de transport inférieur à 1 mn Plusieurs turbines en parallèle, si distance longue Nettoyage et désinfection des cartouches à faire MED – CSMT – 07/06/2008 HEGP Centre AGEB

12 c) Le troisième système nest adaptable que sur un pneumatique « léger » Les échantillons sont transportés dans un sachet souple, à fermer par une bande autocollante. Lextrémité de ce sac, dispose dune « jupe » (bande de plastique) qui va se gonfler comme un parachute et épouser la forme du tube. 15 MED – CSMT – 07/06/2008 HEGP Centre AGEB Délai de transport : plusieurs minutes Système mono-directionnel Pas daiguillage complexe Débits modestes Simplification des pièces mécaniques Les variations de pression sexercent en permanence Lexpédition du sachet nest permise que dans un sens (sinon panne)

13 Comment choisir ? Est-ce un transport par pneu pour toute la structure hospitalière ou non ? Quels seront les utilisateurs du pneu (réanimations, blocs, …) ? Réfléchir en concertation : cliniciens, biologistes, cadres, services techniques Définir avec les cliniciens les « urgences » qui devront transiter par le pneu, pour estimer les flux 16 Les frais de fonctionnement Les sachets sont à usage unique et créent un volume de déchets à éliminer (DASRI) et un coût denviron 1000 la tonne Le coût des sachets est de 0,108 TTC MED – CSMT – 07/06/2008 HEGP Centre AGEB

14 LES PNEUMATIQUES 20 AVANTAGES : - possibilité de traçabilité informatique - transport très rapide < 1 mn si la ligne est dédiée - temps de progression : 5 m/sec - sécurisation des échantillons : pas de casse de tubes, ni fuite, ni modification des résultats biologiques - adapté pour lurgence - tous les échantillons peuvent y transiter (flacons dhémoculture, bilans sanguins, gaz du sang, LCR, LBA, …) - un écran de contrôle permet une maintenance primaire MED – CSMT – 07/06/2008 HEGP Centre AGEB INCONVENIENTS : - transport avec priorité, donc plus long, sil y a de nombreux services de soins connectés sur une seule station darrivée - pannes possibles : nécessité dêtre réactif sur des lignes avec réanimations, blocs, SAU - discussion autour de la nécessité dun contrat de maintenance (sauf pneu léger mono-directionnel)

15 3/ Les balancelles Cest un système de transport automatisé avec un temps de progression de 0,5 m/sec Il permet denvoyer des portoirs de tubes, avant ou après la phase pré analytique, des flacons dhémoculture, des échantillons nécessitant des températures dirigées (+4°C, carboglace, …) 21 MED – CSMT – 07/06/2008 HEGP Centre AGEB Le transfert se fait de manière horizontale ou verticale, les balancelles circulent dans les faux plafonds et le bac reste horizontal sur son axe Cest un moyen dacheminement adapté pour des analyses peu urgentes, à utiliser entre une réception commune et les laboratoires

16 UNE ORGANISATION PERTINENTE 23 Le médecin effectue une prescription informatisée, sur un logiciel permettant un Dossier Médical Partagé (DMP), à laide dun login ou dune carte CPS. MED – CSMT – 07/06/2008 HEGP Centre AGEB Linfirmière édite un seul bon de demande, ainsi que des étiquettes de patients, spécifiques (code à barres = analyses prescrites). Linfirmière regroupe tous les échantillons en un seul sachet de transport, avec le bon de demande unique. Elle utilise les transports automatisés (valises et pneumatiques) et retourne ainsi rapidement auprès des patients.

17 Une réception centralisée existe ; les personnels réalisent une traçabilité, puis une saisie informatique (automatique par robotisation, ou manuelle) Dans les laboratoires : - un système de gestion informatique unique dans tous les laboratoires et à la réception commune - une prise en charge technique 24h/24 sur les mêmes automates, avec les mêmes réactifs et les mêmes protocoles - une validation biologique 24h/24 par signature électronique (décret du 31 mars 2001) MED – CSMT – 07/06/2008 HEGP Centre AGEB 24

18 Dans les services cliniques : - des résultats accessibles immédiatement sur le logiciel de prescription - plus de résultats papier à imprimer, trier, envoyer vers les équipes médicales MED – CSMT – 07/06/2008 HEGP Centre AGEB 25

19 CONCLUSION Le transport des échantillons biologiques peut être automatisé (valises, pneumatiques, balancelles) en toute sécurité. Si plusieurs systèmes sont utilisés, il est important de prévoir un contrat de maintenance. MED – CSMT – 07/06/2008 HEGP Centre AGEB 26 Les échantillons ne sont pas altérés, les délais dacheminement sont connus et permettent une prise en charge rapide des « urgences » selon le système choisi. Ainsi, les personnels soignants peuvent se consacrer aux soins. Mais pour un transport déchantillons biologiques hors de lhôpital, une réglementation internationale doit être appliquée.


Télécharger ppt "LACHEMINEMENT DES ECHANTILLONS BIOLOGIQUES AU LABORATOIRE Objectif Évaluation des besoins Les valises Les pneumatiques Les balancelles Une organisation."

Présentations similaires


Annonces Google